Google Analytics Alternative

Tourisme et Terroir Vallée du Geer

  • A proximité - Houtain. 20.000 bouteilles de Vin de Liège ont été dégorgées. Les grottes de la Vallée du Geer pour caves

    vin de liège alec bol.png

    Les vins sont ainsi prêts à être vendus
    C’était l’effervescence ces lundi et mardi du côté du chai de Vin de Liège. Durant ces deux jours, grâce à du matériel venu directement de Champagne, 20.000 bouteilles de « L’Insoumise » et » Meuzenne » ont été dégorgées. On vous dit tout de cette dernière étape, essentielle à l’élaboration de la gamme effervescente de la coopérative.
    On vous en parlait dans notre édition de ce mardi : Vin de Liège a lancé, la semaine dernière, les précommandes des deux vins effervescents « L’Insoumise » et « L’Insoumise réserve » et ainsi que le vin lambieké « Meuzenne ». Mais avant de pouvoir être vendue, cette gamme d’effervescents doit être dégorgée. Un terme technique qui consiste à enlever la lie et le dépôt qui se forme durant l’élaboration des vins à bulles.
    Les grottes de la Vallée du Geer pour caves 
    Si la Champagne s’est spécialisée dans le vin effervescent, c’est pour une raison bien particulière. Pour élaborer ces vins, il faut plus du temps et donc plus d’espace pour les stocker. Et la Champagne est aussi une région calcaire dont le sous-sol a été exploité pour en extraire de la craie. Une extraction qui a donné lieu à la formation de nombreuses grottes qui servent depuis au stockage et au vieillissement du champagne. Une caractéristique que l’on rencontre du côté d’Eben-Emael. « Et nous avons pour projet, un jour, d’utiliser ces grottes pour faire des cuvées de garde de notre Insoumise. »
    L'article complet dans votre journal La Meuse

  • Figure locale - Bassenge. Ali Aghroum restaure le patrimoine sacré de sa commune en faisant rimer bénévolat avec mécénat. Coup de projecteur

    restaurations ali 4.jpg

    Billet de Roger Wauters 

    Ces derniers mois, Ali Aghroum, citoyen de Wonck, a mené avec brio différentes opérations de sauvegarde du petit patrimoine sacré de Bassenge. Elles méritent certainement à son auteur d'être salué. Et remercié. 

    D'où ce billet 

    Dans la petite commune de Bassenge, lorsqu'il s'agit de "bénévolat", on retrouve Ali Aghroum, véritable homme orchestre à la personnalité atypique, sur tous les coups. Ali, on ne le présente plus sous peine de prendre le risque de s'engager dans la rédaction d'une longue biographie. De même, citer les actions bénévoles qu'il a menées pour sa commune au fil des années demanderaient, elles aussi, l'établissement d'un long inventaire composé de plusieurs pages. Et donc, nous nous en abstiendrons pour s’en tenir aux interventions qu'il a menées sur le petit patrimoine sacré dernièrement.  

    restaurations ali 13.jpgOutre le caractère totalement bénévole de sa main d'œuvre qu'il apporte à tous les travaux, tout comme d'ailleurs ses propres matériels et outillage dont il se sert, ses entreprises relèvent aussi de celui du mécénat devant les coûts inhérents à l'achat des matériaux nécessaires qu'il prend à sa charge. 

    Extraits de leur emplacement, les croix et les symboles sont confiés à des entreprises spécialisées et passent par différents stades : selon leur état, ils sont soudés, décapés, repeints., etc... Tandis que des matériaux de récupération, destinés à l'aménagement de l'espace, sont acquis et amenés sur place. Le but recherché est l'homogénéité de l'ensemble, et à chaque fois, le défi est relevé. Le travail est apprécié, en témoigne le nombre d’applaudissements des habitants de Bassenge sur le réseau social Facebook. 

    Pour mener ses projets à bien, Ali peut toujours compter sur l’aide précieuse d’un ami. J’ai nommé Martin Neven (photos), qui lui aussi mérite amplement qu’un grand coup de chapeau lui soit tiré.  

    restaurations ali 11.jpgIl me paraissait normal, évident mais aussi nécessaire de leur consacrer un billet afin de mettre à l’honneur ces deux “simples citoyens” dont les implications en faveur du Petit Patrimoine de Bassenge s’ancrent à la fois dans les notions de respect du passé, transmission de la mémoire tout comme celles d’embellissement de Bassenge et de renforcement de son attractivité culturelle. 

    Je vous invite à découvrir un petit aperçu des réalisations dans l’album photos à découvrir ICI 

    L’héritage du passé est une richesse qu’il faut entretenir. 

    Merci Ali et Martin !

    Roger Wauters 

  • Nouveau ! La carte touristique de la commune de Bassenge. Découvrez la Vallée du Geer différemment !

     

    Le Syndicat d'initiative de Bassenge a travaillé sur la création d'une carte interactive touristique. Survolez les cartes interactives, en cliquant sur les boules de couleur, et vous trouverez des informations touristiques, historiques et culturelles ou économiques.
    Tous les points d'intérêts de la commune de Bassenge sur une carte.
    Toutefois, certaines données trouvent leur source dans Google Maps, et le Syndicat d'initiative n'est pas responsable de ces informations.
    Carte touristique :
    https://www.google.com/maps/d/viewer?fbclid=IwAR3DJ81ZKPoyVVPPMa4pCF8XXAyRBLmP1za9xaV-0DsD1FPH53SOKu09ctU&mid=1y5e4LiUG0-_Xy1XKJ2qe2XMtnK8ngAcy&ll=50.74882863980137%2C5.548652461778221&z=18
    Carte économique :
    https://www.google.com/maps/d/viewer?fbclid=IwAR3pok0ekggMGt_Dzhx6qQRHwXhyj12a371c58EiBYFHCGOoozIeccP58u8&mid=11OajoTrkiPRXA9Zojdd5K-ERXOi2UEXU&ll=50.78463639026842%2C5.661900961036972&z=18
    (Sources page Facebook du S.I. de Bassenge et bulletin communal d'octobre 2020 )

  • Juprelle - Terroir. Un nouveau domaine viticole en Basse-Meuse

    Situé à Juprelle sur 5,5 hectares, ses premières vendanges auront lieu au début du mois de septembre
    Passer de la culture des pommes à celle de la vigne, il n'y a qu'un pas que Simon Delforge a franchi voici deux ans. Son domaine Tour de Tilice compte aujourd'hui 5,5 hectares de vignes et s'apprête à connaître ses premières vendanges. Avant un premier vin commercialisé aux alentours de la fin 2021.
    La Basse-Meuse était réputée pour ses pommes et ses poires, elle l'est désormais aussi pour la culture de la vigne.
    La région accueille actuellement six domaines viticoles dont un petit dernier « Tour de Tilice ».
    Comme son nom l'indique, il s'étend rue de Tilice à Fexhe-Slins, sur déjà 5,5 hectares. Un nouveau domaine que l'on doit à Simon Delforge.
    « Jusqu'à il y a encore quelques années, nous cultivions des pommes et des poires. Mais la culture de la pomme ne rapporte vraiment plus rien depuis l'embargo russe et la venue du marché polonais qui propose des prix défiant toute concurrence. On a donc réfléchi pendant un long moment et on est arrivé à la conclusion que nous pourrions très bien cultiver la vigne à la place des pommes. Le sol que nous avons s'y prête très bien, il suffit d'ailleurs de voir ce que fait Vin de Liège dont le chai est à deux kilomètres à vol d'oiseau de chez nous. »
    Premières vendanges
    Avant de proposer ces vins, il faut évidemment vendanger. Et les toutes premières vendanges du domaine Tour de Tilice auront lieu d'ici une quinzaine de jours.
    Et comme pour Vin de Liège, les bénévoles sont les bienvenus. « Elles devraient s'étaler sur trois week-ends. Si des personnes souhaitent nous rejoindre, nous avons mis en ligne un formulaire d'inscription sur notre page Facebook « Domaine Tour de Tilice ».

    https://www.facebook.com/DomaineTourdeTilice/
    L'article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce samedi 22 août 2020

  • Changer d'air ? Rendez-vous sur visitwallonia.be !

    Cette nouvelle adresse web officielle, soutenue par une grande campagne de promotion, remplacera progressivement walloniebelgiquetourisme.be
    Visitwallonia.be offre toute l'information utile pour découvrir, organiser et réserver ses séjours ou escapades en Wallonie. C'est également sur ce site, qu'au fur et à mesure des phases du déconfinement, vous pourrez suivre l'évolution des réouvertures et des conditions d'accès aux sites touristiques, attractions et hébergements en Wallonie pour cet été 2020. N'oubliez pas avant de partir de vérifier les heures d'ouverture ainsi que les conditions d'accès sur le site du prestataire. (Source Vivre la Wallonie été 2020)

  • Nature Vallée du Geer – Glons. « L’arbre qui danse » : un clin d’œil de la nature ?

    arbre qui danse glons.jpgC’est un arbre parmi une multitude d’autres qui peuplent les coteaux de la chavée du bois Hamé à Glons. Ils composent une végétation dense qui confère au lieu un charme indéniable. Nous sommes ici dans un endroit préservé, inexploité par l’homme, où la nature évolue à sa guise et qui s’inscrit dans la notion de « Tiers paysage » cher à Gilles Clément*, qui en est un ardent défenseur.

    Cet arbre, d’une essence indigène qui ne le prédisposait en rien à se livrer à de telles contorsions, se distingue par son allure sculpturale qui impose de le ranger dans la catégorie des arbres au caractère rebelle, non conformiste et imprévisible.

    Comportement étrange que celui de cet individu effronté qui ne se conforme pas aux règles et a choisi la voie de la liberté  et de la créativité pour croître parmi les siens.

    Dire que nous sommes en présence d’un arbre remarquable serait osé et arbre qui danse glons.2 jpg.jpginconvenant devant les normes qui généralement les définissent. Préférer les qualitatifs « singulier et fantaisiste » paraît plus adéquat.

    Mais quelle est donc cette force intérieure qui le pousse à s’exprimer par les ondulations de ses membres pour composer une « œuvre » équilibrée ?

    Cet arrêt sur « L’arbre qui danse » pourrait peut-être servir de base à une sorte de recensement des arbres de la Vallée du Geer présentant des singularités diverses. Y associer les arbres remarquables en tant que tels ne pourraient qu’en augmenter l’intérêt.

    Je me permets donc de faire appel à vous. Si vous avez connaissance d’arbres en Vallée du Geer qui entrent dans ces définitions, vos informations sont bienvenues.

    Mon adresse mail, pour rappel : Rog.wauters at Gmail.com

    Merci déjà.

    « L’arbre qui danse » : un clin d’œil de la nature ?

    Roger Wauters

    *Gilles Clément :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Cl%C3%A9ment

  • Vallée du Geer. Rallye touristique ce dimanche 19 mai 2019 !

    Communiqué. " Venez nous rejoindre pour un rallye touristique ouvert à tous les véhicules (groupe motard prévu) le dimanche 19 mai.

    Enregistrement dès 8h30 avec un retour prévu vers 13 heures qui se poursuivra par un barbecue géant!

    Voiture: 50 € par équipage de 2 personnes avec road book, petit déjeuner et barbecue

    Moto: 30 € pour les motards avec road book, petit déjeuner et barbecue

    N° de compte pour réservations : BE81 0688 8922 7824

    Renseignements : Luc TILKIN - 0475 / 70 17 59 - luc.tilkin@skynet.be"

  • Liège : « Le printemps du tourisme » ce dimanche : Bassenge bien représentée !

    La commune de Bassenge y sera représentée par le Syndicat Initiative Bassenge, Musée du silex, Fort Eben-Emael et Monalixa

    L’Office du tourisme de Liège, situé quai de la Goffe (anciennes Halles aux viandes), vous convie dimanche de 9 à 15 heures à découvrir l’ensemble des opérateurs actifs sur son territoire, dans un pavillon de 120m² installé sur une esplanade à côté de la Batte. Accès gratuit. Infos sur le site www.visitezliege.be

  • Eben-Emael et Houtain. «Vin de Liège» a allumé 750 bougies pour sauver les vignes!

    Les températures nocturnes de ces derniers jours ont donné des sueurs froides à Vin de Liège. Pendant cinq nuits, ils ont surveillé les thermomètres afin d'être prêts à réagir en cas de gelées nocturnes. Et dans la nuit de dimanche à lundi, ils ont dû allumer des bougies dans deux parcelles afin d'éviter des dégâts aux bourgeons.

    L'article complet dans votre journal La Meuse de ce jour :

    https://www.lameuse.be/375597/article/2019-04-15/vin-de-liege-allume-750-bougies-pour-sauver-les-vignes

  • Accueil Champêtre en Wallonie pour les Pros : un nouveau site très complet

    On connaissait le site accueilchampetre.be comme portail des bonnes adresses pour découvrir les hébergements à la campagne, les loisirs au vert et les circuits courts en Wallonie. Dans sa hotte de bonnes résolutions 2019, l’asbl souhaite mettre un coup de projecteur sur ses activités et ses domaines de compétences et s’offre un nouveau site web version « Pro » : www.accueilchampetre-pro.be

    Celui-ci se veut résolument pratique pour les porteurs de projets d’accueil à la ferme ou à la campagne, qu’il soit touristique, social, pédagogique ou en circuits courts mais, et offrira également un grand nombre d’informations aux partenaires institutionnels et privés qu’ils soient agricoles ou touristiques.

    Le site présente, bien entendu l’ensemble des services d’accompagnement offert par Accueil Champêtre en Wallonie mais, propose également une bibliothèque de documents techniques qui s’enrichira au fil du temps, l’agenda des activités et des formations proposées par le réseau mais aussi les événements où les techniciens d’Accueil Champêtre en Wallonie interviennent et peuvent être rencontrés. (Source Le sillon belge et Accueil champêtre Wallonie)

  • A proximité. Le Mergelland (Pays de la craie) en passe d’entrer au patrimoine mondial de l’Unesco ?

    C’est, en effet, ce que rapportent nos confrères du Belang Van Limburg dans un article publié hier. Les communes néerlandaises du « Heuvelland » et la commune de Riemst qui représente celles qui composent le Mergelland se sont réunies et concertées pour monter un dossier de reconnaissance de la région au Patrimoine mondial de l’Humanité. De Mergelland (en  français pays de la craie) dont la Montagne Saint Pierre fait partie (Sud Limbourg), présente plusieurs intérêts indéniables dont le principal est certainement l’existence de grottes de tuffeau liées directement à l’Histoire de la région dont elles portent les stigmates. Des témoignages du passé qu’il faut absolument préserver et protéger. Le Ministre-Président de la Région flamande, Geert Bourgeois a marqué son accord et a déclaré à nos confrères tenir à apporter son soutien à cette demande de reconnaissance.

    https://nl.wikipedia.org/wiki/Mergelland (photo bandeau Wikipedia)

  • Bassenge. Journée de l’arbre ce samedi 17 novembre 2018

    Comme chaque année, la Commune de Bassenge organise sa grande Journée de l’Arbre ce samedi 17 novembre 2018 de 14h30 à 19h.

    La traditionnelle distribution de plants se déroulera sur la Place Louis Piron à Roclenge. 

    Différents stands vous y attendront et vers 17h, Saint Nicolas distribuera des bonbons aux enfants.(Photo illustration Regor)

    journée de l'arbre 2018.jpg

  • Le Geer de Waremme à Bassenge : la barque, pour arracher la balsamine de l'Himalaya. Un reportage de RTC

    La balsamine de l’Himalaya est une plante invasive qui pollue les berges de nos cours d’eau. C’est pourquoi le Contrat Rivière Meuse Aval et affluents mène en ce moment des opérations de gestion sur la Mehaigne, le Hoyoux, la Berwinne et le Geer. C'est en barque que l'opération est menée.

    L'équipage va descendre le Geer depuis Waremme jusqu'à Bassenge.

    Le reportage de RTC :

  • "Wallonie Week-ends Bienvenue" ces 9 et 10 juin à Bassenge et Juprelle

    C’est ce week-end des 9 et 10 juin prochain, qu’auront lieu deux journées entièrement consacrées à la mise en valeur des richesses artistiques, touristiques, culturelles et découvertes de la commune de Bassenge et de la commune de Juprelle. Cette opération porte le nom de "Wallonie, Week-ends Bienvenue".

    Un week-end festif et attractif qui veut inciter à la découverte des deux communes. Pas moins de 30 Bassengeois et Juprellois ont décidé d'ouvrir leurs portes au grand public et de partager leur univers.

    Pour tous renseignements :

    Syndicat Initiative Bassenge

    04/286 91 46 - 63

    katrijn.lekens@bassenge.be  - joel.stokis@bassenge.be

    https://www.facebook.com/Bassenge.tourisme/

    (Source Facebook S.I. Bassenge)

  • Les photos du jour. Emael : le biotope de la Guizette tel qu’on l’aime…

    Petite promenade à Emael pour découvrir une Guizette resplendissante…

    la guizette avril 2018. 3 jpg.jpg

    la guizette avril 2018.jpg

    la guizette avril 2018. 2 jpg.jpg

    la guizette avril 2018. 4 jpg.jpg