Google Analytics Alternative

timbrs chocolat bpost

  • B-post lance des timbres au goût de chocolat..! La chronique de Regor

    La chronique de Regor.

    timbres chocolat.jpgOn y est arrivé. Le summum de la bêtise est atteint. Au mois de mars, B-post lancera sur le marché des timbres dont la colle à un goût de chocolat. Alors que le SFP santé et l’Afsca veillent au grain en matière d’hygiène dans l’Horeca comme ailleurs, voici donc un autre et important acteur belge qui lui fait l’opposé : « Il faut lécher la colle des timbres ! » Le bons sens est bafoué. L’éducation aussi. Alors que nous apprenons à nos enfants à ne pas lécher la colle des timbres et d’ailleurs de s’abstenir de ne lécher aucune espèce de colle, la poste belge fait le contraire : « Léchez les timbres, ils ont le goût de chocolat.. ! ». A partir du mois de mars, devant cette situation rocambolesque voire totalement absurde, il s’agira tout de même, du côté des parents, de prévenir leurs jeunes enfants que si, en principe puisque Bpost le dit, ils peuvent lécher les timbres, ils ne peuvent pas les manger ! Leur apprendre aussi, que s’ils lèchent un timbre, ils doivent obligatoirement l’apposer sur une lettre et non lécher toute la série. Souligner également qu’il n’y a actuellement que ces timbres-là qui ont le goût du chocolat et qu’il leur est donc inutile d’essayer de lécher l’enveloppe tout comme le papier à lettre pour savoir quels goûts ils ont. Bref. On y est arrivé. Le sommet est atteint. On lèche la colle des timbres (emballés sous film alimentaire ?) plutôt que d’utiliser une petite éponge spécialement destinée à cet effet. Mon Dieu, mon Dieu, s’exclamerait le Maître d’Hôtel du film bien connu du grand restaurant dans lequel, dans le rôle de Septime, Louis de Funès fait ses pitreries. Le problème ici c’est qu’on n’est pas dans un film comique. Ni dans un restaurant.

    Et des pitreries comme celles-là, on s’en passerait bien.

    dessin Regor

    Voici l’article paru sur le blog français arrownews (sur base communiqué Bpost).

    bpost extrait.pngLe mercredi 6 février, bpost a lancé l’impression d’une série de cinq timbres aromatisés au chocolat. Leur couche de colle est aromatisée au chocolat et le timbre dégage également un parfum chocolaté.

    Plusieurs timbres-poste ont déjà été consacrés au « Chocolat ». En 1999, c’était le processus de production du chocolat qui était à l’honneur et, en 2006, l’émission consacrée à la gastronomie belge avait réservé une place au chocolat. Bpost dévoile désormais des timbres au chocolat qui éveillent tous les sens.

    Les cinq nouveaux timbres-poste présentent le chocolat sous toutes ses formes : granulés, pralines, pâte à tartiner, morceaux ou bâtons. Tony Le Duc, photographe gastronomique, et Katleen Miller, graphiste, ont été chargés de la conception des timbres et du feuillet.

    Un goût chocolat a été incorporé dans la partie gommée des timbres, sous la forme d’huiles essentielles de cacao, de sorte qu’il se libère lorsqu’on la lèche. Les timbres ont également une odeur de chocolat, qui s’exhale de l’encre à laquelle un arôme a été ajouté. Ce n’est pas la première fois qu’un timbre-poste odorant est émis, mais cette senteur est désormais combinée à un goût, une primeur absolue.

    Trouver le parfum et le goût du chocolat noir qui caractérisent le chocolat belge, n’a pas été une mince affaire. Finalement, des partenaires provenant de pas moins de quatre pays (la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse) y ont collaboré.

    Les timbres-poste seront émis le 25 mars et sont destinés aux envois avec valeur « monde » – « 1 ». Ils seront vendus dans les Philaboutiques de Malines et Bruxelles, sur l’eShop de Bpost, sur demande par e-mail à philately@bpost.be ou par téléphone au 02 278 50 70. Le feuillet de 5 timbres coûtera 6,20 euros. Les feuillets de timbres seront tirés en 107.600 exemplaires.

     (sources arronews.wordpress.com et bpost.be)

    Pour découvrir le communiqué Bpost :

     

    http://www.bpost2.be/blog/fr/2013/02/06/timbre-chocolat/