Google Analytics Alternative

sangliers wallonie

  • Environnement. Un plan de tir pour réduire les populations de sangliers en Wallonie

    Sur proposition des ministres de la Chasse, Willy Borsus, et de la forêt, Céline Tellier,  le gouvernement wallon a approuvé, au mois de décembre dernier, un projet d’arrêté qui prévoit un plan de tir simplifié afin de poursuivre la diminution des populations de sangliers.

    Le gouvernement wallon précédent avait déjà interdit, pour la saison de chasse 2019-2020, toute restriction de tir sur sanglier. De même, il avait prolongé la période chasse des sangliers en janvier et en février.

    Pour la prochaine saison, le gouvernement actuel, en concertation avec les chasseurs, a décidé d’instaurer en Wallonie un plan de tir simplifié au sanglier s’articulant autour de deux axes. Premièrement, ce plan de tir doit être défini au niveau local (à savoir, au niveau des conseils cynégétiques), sachant que la situation des populations de sangliers varie fortement d’une région à l’autre. Deuxièmement, il doit être défini de manière concertée au sein d’une commission réunissant l’administration, le président du conseil cynégétique et les représentants au sein de ce conseil des agriculteurs et des propriétaires publics et privés.

    Un article à lire sur " Le Sillon Belge " en suivant ce lien :

    https://www.sillonbelge.be/5286/article/2019-12-16/un-plan-de-tir-pour-reduire-les-populations-de-sangliers-en-wallonie

    Les sangliers de plus en plus nombreux dans nos régions

    Le 29 novembre dernier, Sudinfo rapportait dans un article que les sangliers sont de plus en plus nombreux dans nos régions. Et que plusieurs communes tiraient la sonnette d’alarme. Le problème, c’est que ces animaux qui se déplacent en troupeau causent souvent pas mal de dégâts matériaux. Ils labourent les terres, et sont connus pour tout retourner sur leur passage. Ainsi Flémalle a-t-il débloqué 10.000 euros pour installer une barrière anti-sangliers près du Prehistomuseum

    La commune de Flémalle va placer 700 mètres de clôtures anti-sangliers à Ivoz-Ramet près du Prehistomuseum. Ces travaux, en accord avec la société Elia, sont menés pour tenter de réduire les dégâts des sangliers, de plus en plus présents dans nos communes.

    Source

    https://www.sudinfo.be/id154170/article/2019-11-29/flemalle-debloque-10000-euros-pour-installer-une-barriere-anti-sangliers-pres-du