Google Analytics Alternative

rue cyclables bassenge

  • Bassenge - Mobilité. Des « rues cyclables » à Bassenge : les cyclistes auront la priorité dans cinq rues

    Cinq rues qui se trouvent à proximité de l’école Saint-Joseph, à Roclenge, vont devenir des « rues cyclables ». Les cyclistes auront donc la priorité et pourront occuper tout l’espace disponible. Un premier pas pour inciter l’usage du vélo à l’école, mais pas seulement.
    Après Liège voici quelques mois, Bassenge va accueillir ses premières rues cyclables dans le courant de cet automne. Avec le confinement et surtout le déconfinement, on a vu de plus en plus de cyclistes sur les routes. Et Bassenge, comme d’autres communes, a décidé de prendre des mesures pour pérenniser et intensifier cet usage. Un projet qu’elle a dans ses cartons va ainsi devenir une réalité tout prochainement. Celui de transformer cinq rues de Roclenge en « rues cyclables ».
    Dès cet automne
    Ces cinq « rues cyclables » seront les rues Bettonville, du Pont, des Peupliers, Gadiot et du Grand Brou. « C’est quelque chose que l’on commence à voir en ville mais qui, à ma connaissance, n’a encore jamais été fait en Basse-Meuse », explique Audun Brouns, échevin en charge de la Mobilité. « Nous nous sommes engagés dans une série de projets pour privilégier les modes doux au maximum. Ce projet de « rues cyclables » démontre d’ailleurs notre volonté à ce sujet puisque nous devons engager la dépense, 10.000 euros, pour réaliser des aménagements temporaires."
    L'article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce Jeudi 1er octobre 2.020