Google Analytics Alternative

ps bassenge

  • Bassenge - Poubelles. La taxe ménage va exploser en 2021 ! Pour le PS, des changements peuvent être faits

    Les Bassengeois vont devoir s’y faire. Dès le 1er janvier 2021, ça en sera fini des sacs poubelles. Il faudra faire place aux conteneurs à puce. Si le changement est déjà de taille, il va surtout faire mal au portefeuille.
    La nouvelle « taxe poubelle », soumise au vote du conseil communal de ce jeudi soir, va en effet exploser. La taxe comportera deux volets: une partie forfaitaire et une partie proportionnelle. Pour la première, les isolés payeront 80 euros (contre 60 euros en 2020); les ménages de deux personnes débourseront 110 euros (contre 90 euros) et les ménages de plus de deux personnes devront s’acquitter de 130 euros (contre 90 euros). Cette partie forfaitaire comprend une série de services dont 30 vidanges par an des conteneurs ainsi que, par ménage, 50 kg maximum de déchets résiduels et 25 kg de déchets organiques. Quant à la partie proportionnelle, si vous dépassez le service minimum fourni, il faudra payer 1 euro par levée supplémentaire; 0,50 euro par kilo supplémentaire de déchet résiduel et 0,08 euro par kilo supplémentaire de déchet organique.
    De 50 à 139% d’augmentation!
    En voyant arriver le projet de règlement taxe, les socialistes Christopher Sortino et Michael Sente ont sorti leur calculatrice.
    Et le constat est lourd...
    L'article complet dans votre journal La Meuse de ce mardi 20 octobre 2020 avec la réaction de Philippe Knapen échevin des finances sous le titre : "On va vers l'inconnu".
    Ou en suivant ce lien :
    https://journal.lameuse.be/?_ga=2.31930298.501602814.1602934399-927525259.1588866424#Sudpresse/web,2020-10-20,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-10-20,BASSE-MEUSE,1|10

  • Bassenge – Environnement. Le PS veut des caméras contre les dépôts clandestins

    caméras dépôts sauvages bassenge.pngIl propose un plan global de lutte contre les incivilités

    Les incivilités et en particulier les dépôts clandestins sont des comportements bien compliqués à changer. Et Bassenge n’échappe pas à la règle. Ce jeudi soir, lors du prochain conseil communal, le PS va se pencher sur le phénomène et notamment demander qu’on étudie l’achat de caméras de surveillance. 

    Après l’installation de caméras de surveillance dans certains endroits sensibles, Bassenge va-t-elle s’équiper de caméras mobiles pour traquer les dépôts clandestins ? C’est en tout cas ce que va proposer le PS lors du prochain conseil communal.

    Les dépôts clandestins sont de vraies plaies qui empoisonnent la nature et dont on ne parvient pas à venir à bout. Et ce ne sont pas les Volon’Terres de la Vallée du Geer qui nous contrediront. Tous les dimanches, ils entreprennent de nettoyer un de sept villages de la commune. Et même si le nombre de sacs remplis chaque semaine a diminué depuis les deux ans et demi qu’ils se mobilisent, ils restent beaucoup trop nombreux. Une démarche saluée par la population et soutenue chaque semaine par les autorités communales.

    Mais le PS bassengeois souhaiterait que ça aille plus loin. Ce jeudi soir, il va donc questionner la majorité Bassenge demain sur la problématique. Il demandera ainsi à avoir un état des lieux du nombre de dépôts recensés en 2019 ; les sanctions mises en place ainsi que le montant des recettes issues de la taxe sur l’enlèvement des déchets abandonnés. « L’idée est d’avoir une idée précise de la situation, explique Christopher Sortino, chef de groupe PS. De connaître l’ampleur du phénomène et de voir comment la commune fonctionne pour traquer le phénomène. »

    Ensuite, le parti socialiste local reviendra avec une proposition de plan global pour lutter contre ces incivilités.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.200211246.1050842769.1582290777-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-02-24,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-02-24,BASSE-MEUSE,1|10

    christopher sortino 4.jpgPlan global de lutte contre les incivilités : les citoyens invités à donner leur avis !

    Le journal La Meuse de ce jour faisait état d’une interview accordée à Christopher Sortino, chef de groupe du PS de bassenge, dans le cadre de son intention d’acquérir des caméras de surveillance mobiles pour mieux lutter contre les incivilités. Ce point sera abordé lors du prochain conseil communal.

    L’idée du socialiste est de revenir prochainement avec un plan global de lutte contre les inondations qui aura 3 axes : prévention, réaction et répression. Dans un message publié ce matin sur le groupe facebook des bassengeois « Le Geer dans la Vallée du Geer », Christopher Sortino invite les citoyens à donner leur avis sur le sujet « Effectivement, il y a plus d’idées dans plusieurs têtes que dans une seule », explique le chef de groupe. « Je reçois pas mal de messages pour me donner des avis sur la proposition, notamment sur la question des parcs à containers ou encore, sur la question de la prévention. Je pense qu’il faut tenir compte de cette réalité et inviter chaque citoyen qui a un avis sur le sujet à le donner : je ferai ensuite la synthèse de ceux-ci dans le cadre du plan global que je déposerai prochainement sur la table du conseil communal ».

    Voilà le message lancé.

    Pour donner un avis/une idée : christopher.sortino@gmail.com  ou 0499/63.42.14

    Ou alors directement via sa page Facebook, en commentaire : christopher sortino (page)

  • Bassenge - Conseil communal. Ouvrir le Bulletin communal aux associations ? La proposition Ecolo et PS rejetée par la Bourgmestre

    POINT INTERROGATION.pngOuvrir le bulletin communal aux associations et à tous les partis politiques à Bassenge était une proposition conjointe du PS et d'ECOLO qui fut débattue au dernier conseil communal du jeudi 11 avril dernier.

    Cette proposition a été rejetée par Bassenge Demain.

    Suite à cette décision, Ecolo et PS ont émis un communiqué de presse. Parallèlement, il a été publié sur Facebook.

    Le voici dans son entièreté.

      « Jeudi soir, c'était conseil communal. Comme prévu, Ecolo et PS ont défendu ensemble la proposition visant l’ouverture du bulletin communal à tous les partis politiques et aux associations locales.

    Voici le compte rendu des discussions.

    La proposition défendue : permettre à tous les partis politiques et aux associations locales de pouvoir s'exprimer sur des sujets locaux et d'intérêt général et non uniquement de le permettre aux membres du Collège Communal, comme c'est le cas pour l'instant (Bourgmestre, échevins).

    Objectif ? Plus de transparence. Plus de participation citoyenne. Plus de démocratie.

    Notre proposition était claire : permettre la liberté d'expression sur des sujets locaux et d'intérêt général et non sur des sujets politiques.

    Nous avons défini ce qu'était, au sens du décret, l'intérêt local : la diffusion d'informations culturelles ; relatives à l'actualité de la commune ; relatives aux services administratifs.

    Nous demandions un accord de principe sur cette proposition ainsi que la mise en place d'une commission permettant de baliser, en accord avec la majorité, cette nouvelle dynamique afin de collaborer tous ensemble.

    Le groupe politique de la majorité, Bassenge demain (CDH, MR), représenté par la Bourgmestre Valérie Hiance, a refusé la proposition.

    L'argument ? Le bulletin communal n'est pas une tribune politique. Un argument étonnant et hors sujet quand on sait que la proposition visait, nous l'avons suffisamment étayé, la publication d'informations d'intérêt local et non politiques.

    Il n'y aura donc pas plus de transparence à Bassenge.

    Il n'y aura pas non plus de participation citoyenne au niveau de l’information.

    Il n'y aura enfin pas plus de démocratie : tous les citoyens, qui financent le bulletin communal, continueront de lire le même son de cloche. Celui d'un seul groupe politique qui expose le seul point de vue et de sa propre réalité.

    Dont acte. »

    Le billet citoyen de Roger Wauters

    Il ne faut pas se leurrer, ce refus est lourd de conséquences.

    Une commune se construit sur le sentiment partagé d’un destin commun*. Chacun contribue au progrès de l’intérêt général à hauteur de ses possibilités. Et, il le fait volontiers parce qu’il sait que l’intérêt général est aussi le sien propre, qu’il sera bénéficiaire de ce bonheur collectif qui se développe. D’autant plus qu’il est partie prenante des décisions délibérées en commun.

    Le citoyen se fait représenter par un parti et il accepte la loi commune puisqu’il en est aussi l’auteur.

    C’est tout cela que la décision de la Bourgmestre de Bassenge, au nom de Bassenge Demain, implique en refusant aux citoyens d’être informés de tout ce qui compose la vie communale à Bassenge et de tout ce qui en fait son identité.

    Et les citoyens se sentent dépossédés car on leur avait seriné "la participation citoyenne".

    Un sentiment partagé d'un destin commun ? Non.

    Et c’est dommage.

    Roger Wauters

    *D'après Natasha Polony

  • Bassenge – Politique. Bodson et le PS : stop ou encore ?

    bénédicte bodson.png 2.png«On ne la voit plus à l’USC», déplorent certains.

    Bénédicte Bodson, cheffe de groupe socialiste à Bassenge, sera-t-elle candidate sur la liste PS pour les prochaines élections communales ? Son attitude depuis des mois laisse en tout cas perplexe. 

    Pour beaucoup, la cheffe de groupe PS à Bassenge ne devrait plus se présenter lors des prochaines élections sous la bannière socialiste. Pour comprendre cette supposition, il faut remonter à mars 2015 et la mise sous tutelle de l’Union Socialiste Communale. Une décision prise suite au conflit entre Bénédicte Bodson et le conseiller Christopher Sortino qui se disputent le leadership local. Et si pendant un temps, les quatre élus socialistes ont été contraints au silence par cette tutelle, ils ont retrouvé une certaine liberté de parole depuis lors. Avec l’aval de la tutelle, ils peuvent à nouveau intervenir lors des conseils communaux, ce que ne manque pas de faire Christopher Sortino.

    La suite de l’article dans votre journal La Meuse de ce 23 mai 2018

    Ou en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-23,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-23,BASSE-MEUSE,1|8

  • Barbecue annuel du PS Bassenge ce dimanche 30 août !

    barbecue PS.jpgLe PS de Bassenge a le plaisir de vous inviter à son grand Barbecue annuel qui prendra place ce dimanche 30 août 2015 dès 12h00 à Glons. Tous les renseignements sur l’illustration ci-contre et ci-dessous.

    barbecue PS.jpg

  • Politique Bassenge. Les militants opposés à Bénédicte Bodson. Elle a quand même retiré sa démission du conseil communal…

    bénédicte bodson.png 2.pngNouveau rebondissement au sein du PS bassengeois. Alors que Bénédicte Bodson, chef de groupe, avait fait inscrire sa démission à l'ordre du jour du conseil communal de mercredi, elle a changé d'avis. Elle reste. Une décision, qui ne met pourtant pas fin aux tensions qui règnent entre elle et Christopher Sortino. Et qui ne semble pas plaire à la majorité des militants.

    L’article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce vendredi 15 mai 2015

  • Politique Bassenge. Démission en vue pour Bénédicte Bodson (PS)…

    ps.pngSa démission est prévue pour ce mercredi.

    Approcherait-on de la fin du clash entre les conseillers socialistes de Bassenge Christopher Sortino et Bénédicte Bodson ? Cette dernière, cheffe de groupe, a remis sa démission, qui devrait être ratifiée mercredi lors du conseil communal de Bassenge. Mais la Fédé, qui a placé l’USC sous tutelle, n’exclut pas un revirement de situation…

    Coup de théâtre dans les tensions qui règnent depuis plusieurs mois au sein des conseillers communaux socialistes, et plus précisément entre Bénédicte Bodson, cheffe de groupe, et Christopher Sortino. Faute d’accord entre les deux parties, Bénédicte Bodson a décidé de démissionner de son mandat de conseillère communale. Le point est d’ailleurs inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil communal, prévu ce mercredi.

    Un article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce lundi 11 mai 2015. Il est signé Aurélie Drion.

  • Politique Bassenge. Sur Facebook, le coup de gueule du jeune Conseiller PS Christopher Sortino… commence à faire le buzz…

    christopher sortino.jpgPour rappel, Christopher Sortino est Conseiller communal PS à Bassenge depuis 2012. Agé de 25 ans à peine, il est Licencié en Sciences Politiques (Master) et occupe la fonction de Conseiller dans un cabinet ministériel. Parmi d'autres écrits, une de ses analyses vient juste d’être publiée en ce début octobre dans le « Larcier », ouvrage qui fait référence en matière de Droit belge.

    Ce jeudi 9 octobre s’est tenu un conseil communal à Bassenge. Depuis samedi, sur son mur Facebook, le Conseiller PS y va d’un gros coup de gueule en titrant : « Bassenge : commune démocratique ? ».

    Les commentaires et les partages sont nombreux et l’effet buzz commence vraiment à se faire sentir…

    Voici le coup de gueule de Christopher Sortino !

    Bassenge Coup de gueule du conseiller PS Christopher Sortino.pdf

    faculté de droits larcier christopher sortino 3.jpgEt le lien facebook : https://www.facebook.com/christopher.sortino.5/posts/10152731720398908:0

  • Exercice de politique fiction. Bassenge, Seraing, Herstal, Saint-Nicolas, Grâce-Hollogne, Flémalle, et Blegny perdraient leur majorité absolue…

    logo point d'interrogation.jpgUn article de Charles Ledent de ce dimanche 1 juin 2014 sur La Meuse.be

    Exercice de politique fiction : si on appliquait les résultats des élections régionales aux différentes majorités communales liégeoises, on s’apercevrait que six communes socialistes ne disposeraient plus de majorité absolue, soit plus de 50 % des voix…

    On sait que les enjeux régionaux ne sont pas les mêmes que les communaux et que ce ne sont pas les mêmes candidats qui se présentent, mais il n’empêche…

    Les communes qui perdraient ainsi leur majorité absolue sont Blegny, Flémalle, Grâce-Hollogne, Herstal, Seraing et Saint-Nicolas. Elles passeraient sous la barre des 50 %. Parfois très nettement, comme à Herstal, où le PS chuterait de 51 à 33 %.

    Mais le PS n’est pas le seul concerné par cette chute : à Bassenge, où le cdH de Josly Piette avait récolté plus de 54 % des voix aux dernières communales, il ne serait plus crédité que de… 18,7 %. Il deviendrait ainsi le troisième parti de la commune, derrière le PS (25,9 %) et le MR (23,6 %).

    La suite de l’analyse sur La Meuse.be et dans votre journal La Meuse de ce lundi 2 juin 2014

    http://www.lameuse.be/1019622/article/2014-05-31/seraing-herstal-saint-nicolas-grace-hollogne-flemalle-et-blegny-perdraient-leur

  • Eben-Emael. Au Moulin du Broukay, ce samedi après-midi, avait lieu la présentation des candidats PS aux élections du 25 mai… Reportage

    Broukay présentation des candidats PS scène.jpgA Eben, la présentation des candidats PS aux élections du 25 mai prenait place ce samedi 10 mai au Moulin du Broukay en présence d’un nombreux public. L’occasion de promener l’objectif de notre appareil pour un reportage de photos que nous avons glanées çà et là durant la manifestation… D’autres photos dans l’album ci-contre colonne de droite.

    invitation PS 10 mai 2014.jpg

    Broukay présentation des candidats PS bourgmestre de liège groupe.jpg

    Broukay présentation des candidats PS clio.jpg

    Broukay présentation des candidats PS Lenzini et René Deckers.jpg

    Broukay présentation des candidats PS linda musin en discussion avec Marc Garcet.jpg

    Broukay présentation des candidats PS linda musin.jpg

    Broukay présentation des candidats PS marcourt jean claude.jpg

  • Le PS de Bassenge vous invite à la présentation de ses vœux le jeudi 23 janvier prochain. Un premier bilan de l’année écoulée sera dressé.

    voeux du PS.jpgCe jeudi 23 janvier prochain, le Président, les mandataires et les membres du PS de Bassenge ont le plaisir de vous inviter à la présentation de leurs vœux. Tandis qu’un premier bilan de l’année écoulée sera dressé, ils seront aussi à votre écoute pour toutes les remarques que vous souhaiteriez formuler. A l’occasion de cette rencontre, le verre de l’amitié vous sera offert. Rendez-vous donc à la salle des Amis unis à Eben-Emael ce 23 janvier dès 18h00.

    voeux du PS.jpg

  • A Glons, dimanche 8 septembre, grand barbecue et tournoi de pétanque de l’Union socialiste communale…

    barbecue pétanque union socialiste bassenge.pngCe dimanche 8 septembre, l’Union socialiste communale organise un grand barbecue suivi d’un tournoi de pétanque. Ces activités auront lieu dans le local situé derrière l’ancienne maison communale de Glons. On y accède, en empruntant la rue du Lycée. Réservations jusqu’au 4 septembre et renseignements auprès de Pierre Laruelle (coordonnées affiche ci-dessous).

    barbecue ps + pétanque glons.jpg

  • Bassenge. Le cdH vole-t-il les idées du PS ?

    christopher.jpg«Ce qu’ils ont fait, c’est de la malhonnêteté intellectuelle ». Christopher Sortino, jeune conseiller communal PS, ne mâche pas ses mots à l’encontre de la majorité cdH de Bassenge.

    Il les accuse de vouloir récupérer un projet de skatepark qu’il avait déposé sur la table du collège en janvier dernier. «C’est un projet que j’ai monté de toutes pièces », explique le socialiste.

    Voir l’article complet dans La Meuse de ce lundi 18 mars ou sur :

    http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php

    politique bassenge,projet skatepark bassenge,ps bassenge,projet ps bassenge

     

  • Bassenge. Le PS vous invite à un grand barbecue suivi d’un tournoi de pétanque…

    barbecue ps bassengeCe dimanche 19 août dès 12h00, le PS de Bassenge vous invite à la salle La Passerelle à Bassenge à partager un grand barbecue. Il sera suivi d’un tournoi de pétanque (triplettes). Bienvenue à tous et toutes..!

    Réservations auprès de :

    - Christopher Sortino 0499-634214

    - Eddy Lagasse 0476-796157

    - Bénédicte Bodson 0497-599103

    - René Deckers 0479-322649

    BBQ 19 - 08 PS.jpg

  • Le PS bassengeois vient de dévoiler ses candidats et il vise un cinquième siège…

    ps bassenge.jpgMalgré les rumeurs de bisbrouilles internes, le PS bassengeois vient de présenter sa liste pour les élections communales. Cette présentation avait lieu au Broukay à Eben Emael ce dimanche midi. La liste, complète, est composée de 10 femmes et 9 hommes qui allient expérience et jeunesse. Treize personnes se présentent d’ailleurs pour la première fois ; preuve du renouveau que veut apporter le parti.

    En tête de liste, on retrouve Bénédicte Bodson. René Deckers occupe quant à lui la dernière place. Ce dernier est d’ailleurs le seul conseiller communal sortant à se représenter. “ Notre objectif est de confirmer notre score de 2006, quatre sièges, voire d’en gagner un cinquième ”, explique René Deckers.

    Le PS a également pour ambition de faire partie de la prochaine majorité, 24 ans après avoir quitté le pouvoir. “ Ce n’est jamais bien d’avoir une majorité absolue depuis aussi longtemps ”, confirme Bénédicte Bodson, faisant référence au cdH, à la tête de la commune depuis 24 ans. “ Les majorités absolues socialistes s’ouvrent progressivement. Regardez Ans ou Herstal ”. Elle espère ainsi que le cdH perdra soit assez de plumes que pour devoir faire appel à un autre parti soit, décide d’office d’ouvrir sa majorité.

    Treize personnes se présentent d’ailleurs pour la première fois.

    Les candidats socialistes:

    1. Bénédicte Bodson.

    2. Francis Lenaerts.

    3. Christopher Sortino.

    4. Paulette Hardy.

    5. Eddy Lagasse.

    6. Jacqueline Maisse.

    7. Serge Van Hal.

    8. Anne Pétrè.

    9. Philippe Marx.

    10. Axelle Blaffart.

    11. Nicolas Saroléa.

    12. Martine Gaucet.

    13. David Hagelstein.

    14. Bernadette Ruth.

    15. Kun Laszlo.

    16. Szelika Aras.

    17. Malou Marly-Charlier.

    18. Carole Duchâteau.

    19. René Deckers.

    Le programme du PS pour les élections d’octobre sera présenté au début du mois de septembre. Il devrait s’axer sur une meilleure écoute de la population et se composer de propositions pragmatiques.

    (Source La Meuse 10/07/2012)