Google Analytics Alternative

poubelles publiques bassenge

  • Environnement Bassenge. Optimisation de l’implantation des poubelles et des tournées de collecte avec le soutien de Be-WaPP

    Suite à un appel à projets lancé en septembre 2020 par Be WaPP, 79 communes wallonnes vont bénéficier de l'accompagnement d'un consultant externe afin d'optimiser leur parc de poubelles installées dans l’espace public. Bassenge en fait partie.
    Pourquoi ?
    Poubelles trop petites, mal placées ou insuffisamment vidangées sont autant d'éléments qui favorisent l'abandon de déchets au sol ou dans la nature. Quand on sait que placer les bonnes poubelles aux bons endroits permet de réduire de 50% les déchets sauvages, on mesure l'importance pour les communes de réaliser une analyse et un diagnostic précis de l'ensemble de leurs infrastructures. Elles seront à même alors d'organiser de manière plus efficace leurs tournées de collecte en fonction d'une meilleure connaissance de la vitesse de remplissage des différentes corbeilles.
    En pratique
    Durant 6 mois, un consultant externe mis à disposition par l’asbl Be WaPP aura pour mission d’encadrer et de soutenir chaque commune participant au projet dans la réalisation d’un diagnostic des poubelles publiques présentes sur son territoire.
    L’étude se basera sur un inventaire géolocalisé réalisé par les communes au moyen de l’application PRO-preté mise à leur disposition gratuitement par Be WaPP.
    Outre la localisation, c’est aussi le volume, la fréquence de vidange ainsi que le type d’environnement dans lequel les poubelles sont placées qui seront analysés.
    Par la suite, le consultant, avec l’aide de mesures prises par la commune, devra monitorer le taux de remplissage des poubelles ainsi que la quantité de dépôts clandestins dans ou autour de celles-ci.
    Grâce aux résultats de différentes analyses, la commune aura une vision claire quant aux poubelles publiques considérées comme problématiques ou mal utilisées et pourra réagir en conséquence. Au programme, déplacement de certaines poubelles, mise en place de nouvelles corbeilles de rue et de cendriers ainsi qu’optimisation des tournées de collecte en termes de fréquence et d’itinéraire.
    Bassenge figure dans le premier groupe de communes participantes.
    https://www.walloniepluspropre.be/optimisation-de-limplantation-des-poubelles-et-des-tournees-de-collecte/?fbclid=IwAR1CijIpCikRqtf2znILZCIIFh2RdrQUFrCu16wxxOqBewgaClpuPQ2UCdE

  • Subsides. 785 nouvelles poubelles pour la région liégeoise

    Quatorze communes vont recevoir des poubelles publiques, des cendriers de rue et des aspirateurs

    Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, vient de débloquer 3,53 millions d’euros pour améliorer la propreté en Wallonie. Dont 440.000 euros rien que pour la région liégeoise, qui va pouvoir acheter aspirateurs, poubelles et cendriers de rue.

    Carlo Di Antonio (cdH), le ministre wallon de l’Environnement, vient de débloquer un budget de 3,53 millions d’euros en vue d’améliorer la propreté dans le sud du pays. Un budget qui va permettre l’installation de 6.776 nouvelles poubelles publiques et de 1.400 cendriers de rue dans 170 communes, ainsi que l’achat de 94 aspirateurs de rue.

    Parmi ces 170 communes, 14 de l’arrondissement de Liège qui vont recevoir, au total, 440.000 euros de subsides wallons pour acquérir au moins 10 aspirateurs, 785 nouvelles poubelles et 103 cendriers de rue. Certaines communes n’ont en effet pas encore communiqué au cabinet Di Antonio ce qu’ils comptaient faire de ce cadeau inespéré. D’autres poubelles ou cendriers de rue devraient donc voir le jour dans les communes qui n’affichent pour l’instant aucune commande alors qu’elles ont obtenu des subsides wallons.

    Le ministre Di Antonio entend ainsi répondre aux critiques de Wallons, dont 40 % estiment que leur région est sale, notamment à cause du nombre insuffisant de poubelles.

    Un cadeau qui complète évidemment l’offre déjà disponible en la matière, cartographiée pour la première fois grâce à l’inventaire réalisé par les communes elles-mêmes.

    Selon les chiffres communiqués par le ministre Di Antonio, une ville comme Seraing dispose actuellement de 385 poubelles.

    Les cendriers de rue sont par contre beaucoup plus rares dans les communes de l’arrondissement de Liège. Selon ces mêmes chiffres, seule Aywaille s’est déjà un peu équipée en la matière, avec 39 cendriers.

    Ailleurs, peu ou pas du tout d’équipement similaire.

    Les subsides annoncés par le ministre sont donc d’autant plus bienvenus. À l’échelle de la Wallonie, ils vont permettre de plus que doubler le parc existant. De 1.156 cendriers actuellement installés dans les rues des localités wallonnes, on va ainsi passer 2.556 unités. De quoi améliorer sans conteste la propreté de la Wallonie. (Source La Meuse samedi 19 novembre 2016)

    " Plusieurs communes n'ont pas encore rentré leurs commandes "

    Billet de Regor. Il semblerait donc bien que Bassenge n’ait pas encore rentré ses commandes. Pourtant, ce serait bienvenu. Certaines poubelles publiques font défaut depuis des mois. L’on se souvient, en effet, de celles situées sur des aires de repos auxquelles des vandales avaient bouté le feu. Ce fut le cas, au printemps 2016 à Boirs, rue de l’île, ainsi qu’à Wonck, plus tard dans l'été, juste après la ferme des hirondelles (via Jecore).

  • Poubelles publiques Bassenge. Le système D : plus efficace ?

    poubelle boirs 1.jpgCela se pourrait bien. Devant la petite école Ste Marie de Boirs, la poubelle métallique « ad hoc » a rendu l’âme il y a quelques semaines déjà. Provisoirement, elle a été remplacée par un sachet poubelle accroché sommairement au support. Et ça semble marcher. Le lieu connu pour les nombreux déchets divers qui jonchaient constamment le sol est aujourd’hui nickel. Comme si les sacs poubelles étaient mieux respectés que les poubelles métalliques. Un fait interpellant.

     S’agit-il d’une contenance plus importante offerte par le sachet, ou bien s’agit-il d’une formule toute simple permettant de contrer les gestes inciviques impulsifs ? En tout cas, le système D paraît mieux marcher. A suivre attentivement.

    poubelle boirs 2.jpg

    poubelle boirs 1.jpg