Google Analytics Alternative

population bassenge

  • Population au premier janvier 2020. Les communes rurales attirent de plus en plus. Bassenge n'est pas en reste...

    chiffres population 2019.pngAns et Dalhem sont en tête. Et à part Herstal en hausse, Liège et Seraing perdent quelques habitants

    Les chiffres officiels de la population, établis au 1 er janvier 2020 sont sortis ! On sait donc quelles sont les communes qui séduisent le plus et, à l’inverse, celles qui sont en désamour. 

    L’arrondissement liégeois séduit ! Au 1er janvier de cette année, il comptait ainsi 624.841 habitants soit 1.360 de plus que l’an dernier à la même date. Ce qui représente une hausse de 0,22 %. Mais si on se réfère aux prévisions démographiques, qui prévoient que l’arrondissement devrait gagner 80.000 habitants d’ici 2050, on est encore très loin des 2.600 habitants qu’il faudrait gagner, en moyenne, chaque année.

    Et si on se penche un peu plus sur les chiffres des 24 communes de l’arrondissement, on constate qu’elles sont 17 à gagner des habitants. En nombre, c’est une nouvelle fois Ans qui gagne le plus (+235) suivie de Herstal (+223) et de Sprimont (+196). Par contre, en pourcentage, ce sont les communes rurales qui attirent le plus avec Dalhem (+1,55 %) suivie de Juprelle (+1,53 %) et encore de Sprimont (+1,33 %). L'article complet sur La Meuse.be 

  • Arrondissement de Liège. Les chiffres de la population. Et à Bassenge ?

    population bassenge.jpg1.336 habitants de plus en région liégeoise et Herstal est la ville qui en gagne le plus : + 362 en un an 

    Si l’on se penche sur les chiffres officiels fournis par le SPF Économie – qui diffèrent toujours quelque peu de ceux comptabilisés par les communes elles-mêmes, précisons-le –, que constate-t-on au niveau de l’arrondissement de Liège ? Tout d’abord que sur les 24 communes qui le composent, il y a un gain de plus de 1.000 nouveaux habitants. 1.336, pour être précis. Le « grand Liège » compte donc quelque 618.887 personnes, chiffre établi au 1 er janvier 2015. Cela donne un aperçu du poids que pèse l’arrondissement au niveau wallon.

    À l’intérieur de notre arrondissement, les mouvements les plus significatifs touchent logiquement les villes, plus propices à des « mouvements » de population. Ainsi, au niveau des communes qui gagnent le plus d’habitants, c’est Herstal qui décroche la palme, avec 39.365 habitants, soit un gain, en l’espace d’un an, de 362 âmes. Appréciable pour son mayeur, le député-bourgmestre Frédéric Daerden (PS) : « Cela traduit une dynamique que l’on tente d’insuffler à Herstal depuis quelques années déjà. Tout ne se fait pas en un jour, cela peut engendrer des désagréments temporaires mais, au final, le résultat paie ».

    Parmi les facteurs explicatifs de cette augmentation, Frédéric Daerden pointe deux choses : « Les projets immobiliers, qui sont achevés ou en cours, et les projets urbanistiques de la Ville pour améliorer son image, mais surtout le bien-être de ses habitants. »

    Le bourgmestre pointe aussi du doigt le fait qu’Herstal soit voisine de la grande ville qu’est Liège, « ce qui fait qu’on bénéficie de son attractivité, tout en ayant la dynamique d’une ville. »

    Plus surprenant parmi les communes qui gagnent des habitants, on notera les cas de Sprimont (commune moyenne et rurale), de Dahlem et d’Awans. Elles ont respectivement 161, 142 et 136 personnes en plus. Bien sûr, les facteurs naturels – moins de décès pour plus de naissances – peuvent être des éléments explicatifs. Mais il y a aussi d’autres facteurs comme l’attractivité, le cadre de vie, la fiscalité locale, qui jouent.

    LIÈGE PERD DES PLUMES

    À l’autre bout de l’échelle, on retrouve « la » grosse ville de l’arrondissement : Liège. La Cité ardente, si l’on s’en réfère aux chiffres du Service public économie, perd 323 habitants, passant de 196.291 au 1er janvier 2014 à 195.968 un an plus tard.

    Comment expliquer cette inversion de la courbe, la ville gagnant de manière continue des habitants depuis plusieurs années ?

    L’échevine de tutelle, Julie Fernandez Fernandez, précise toutefois d’emblée : « Les chiffres comptabilisés par mon département de l’État civil diffèrent quelque peu. Le chiffre officiel du 1 er janvier 2015 est de 195.553 habitants domiciliés sur le territoire de la ville, contre 195.619 au 1 er janvier 2014. Soit une diminution de 66 habitants . » Et non de 323 comme le stipulent les chiffres du SPF Économie.

     

    On le voit donc, les données diffèrent. Julie Fernandez Fernandez avançait dans nos pages précédemment : « Dans le chiffre « Ville » n’est pas comptabilisé le registre d’attente de la ville qui ferait évoluer ce chiffre à 197.783. Ni les milliers d’étudiants belges ou en Erasmus qui ne doivent pas se domicilier chez nous le temps de leurs études . » (Source La Meuse 17 septembre 2015)

    Bassenge compte 67 nouveaux habitants de plus.

     

    population bassenge.jpg