Google Analytics Alternative

pollen

  • Météo et…santé. Hiver trop chaud : les allergies déjà de retour !

    pollen 2.jpgEt vous, vous avez déjà eu froid cet hiver ? Beaucoup répondront par la négative. L’hiver météorologique, pour les météorologues, a lieu du 1 er décembre au 29 février. En décembre, on a eu droit à deux degrés de plus que la normale (5,9º au lieu de 3,9º) et un seul jour, à Uccle, où la température est descendue une fois en dessous de 0. On est à la mi-janvier et le seul jour, toujours à Uccle, où la température minimale est descendue sous le zéro, c’était le 1er. Depuis le début du mois, la température moyenne enregistrée est de 6,6º, soit le… double de la normale (3,3 degrés). Et pour ce qui est de la neige, pour ceux qui ne vivent pas sur le « toit » de la Belgique, c’est le calme plat.

    En regardant les prévisions à 14 jours de l’IRM, les maxima vont de 5º (du 21 au 23/01) à 11º (15 et 16/01). Pour la première fois depuis longtemps, un minimum devrait atteindre -1 degré, mais uniquement la nuit du lundi. Les minima pour cette période du 15 au 28 janvier iraient donc de -1º (le 20/01) à 9º (aujourd’hui).

    Ce manque de froid en hiver a un impact. C’est le cas notamment pour les… allergies. Cela nous a été confirmé hier au Réseau de Surveillance Aérobiologique Belge. Lucie Hoebeke travaille comme collaboratrice scientifique au service Mycologie & Aérobiologie chez Sciensano. « La saison pollinique a commencé ce week-end », explique-t-elle. Avec deux bonnes semaines d’avance sur la normale. Les arbres concernés sont l’aulne et le noisetier qui sont en fleur mais les quantités de grains de pollen dans l’air fluctuent fortement en fonction des conditions météorologiques. « Pendant les périodes sèches, les concentrations polliniques peuvent vite augmenter. Quand il pleut, c’est l’inverse ».

    La suite de l’article en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.228261277.1277610679.1578390958-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-01-15,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-01-15,BASSE-MEUSE,1|16

  • Grand retour du rhume des foins !

    Depuis le vendredi 12 mai, les concentrations en pollen de graminées mesurées dans l’air ont sensiblement augmenté marquant le grand retour du célèbre rhume des foins.

    Avec le beau temps et le vent modéré de ces derniers jours, les personnes allergiques au pollen ressentent des symptômes incommodants tels que des picotements, des larmoiements, des éternuements, un nez bouché ou une perte d’odorat.

    Le pollen se propageant dans l’air, seule la pluie leur permettra d’éviter ce mal-être. Il n’existe par contre aucune solution miracle. En attendant la fin de la saison, ces malades peuvent limiter les effets désagréables en évitant de tondre leur pelouse, en essayant de faire moins d’activités en plein air, en gardant leurs fenêtres fermées, en portant des lunettes de soleil et en ne séchant pas leur linge à l’extérieur.

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-27,BASSE-MEUSE,1|14

    (photo La Meuse)

  • Santé. Attention aux allergies au pollen

    Depuis ce 28 mars, les concentrations de pollen de bouleau mesurées dans l’air sont supérieures au seuil d’alerte. L’Institut scientifique de Santé publique (ISP) lance donc l’alerte.

    La suite sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-03-31,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-03-31,BASSE-MEUSE,1|21