Google Analytics Alternative

hirondelles

  • Offrir le gîte, le couvert et la bienveillance aux hirondelles

    hirondelles 4.jpgLe Sillon belge rapporte qu'en 40 ans, le territoire wallon a perdu près de 80 % de ses effectifs en hirondelles. CAP’Hirondelles travaille à leur sauvegarde et propose conseils et soutien aux agriculteurs, communes et collectivités favorables à leur maintien. Des insectes, de la boue, un clou et un peu de tolérance, il n’en faut pas plus pour que ces oiseaux s’épanouissent dans nos étables.

    Le projet CAP’Hirondelles, mis en œuvre par l’asbl Les Bocages et soutenu par la Région wallonne, a été mis en place afin d’appuyer des projets pilote d’aménagements et d’actions concrètes de terrain en faveur de la sauvegarde des hirondelles et du redéploiement de leurs effectifs en Wallonie, notamment par l’amélioration de leur biotope.

    Un Article à lire sur Le Sillon belge en suivant ce lien :

    https://www.sillonbelge.be/5863/article/2020-04-15/offrir-le-gite-le-couvert-et-la-bienveillance-aux-hirondelles

  • Un appel à projet pour contrer la disparition des hirondelles

    hirondelles 4.jpgLe 1er  décembre, le ministre wallon de la Nature, René Collin, a lancé un appel à projets baptisé « CAP’ Hirondelles » afin de développer des actions en faveur des hirondelles.

    En Wallonie, trois espèces sont présentes : l’hirondelle rustique, l’hirondelle de fenêtre et l’hirondelle de rivage. Toutefois, leur population a fortement diminué (80 % selon les estimations) depuis la fin des années ‘70. Plusieurs éléments sont à l’origine de cette diminution : la disparition de leurs habitats, l’évolution du paysage, la diminution du nombre d’insectes ou encore des problèmes rencontrés durant leur migration ou les aléas climatiques…

    L’objectif du programme « CAP’ Hirondelles » est d’améliorer les conditions de vie de ces oiseaux et de renforcer leur reproduction dans le but de constituer des pôles de redéploiement de l’espèce. Les projets proposés devront favoriser l’auto-construction de nids naturels par les hirondelles (support d’accroche, bac à boue, foin, gravillons… par exemple).

    L’appel s’adresse à trois publics : les agriculteurs, les collectivités et les administrations communales. Les 50 projets retenus bénéficieront d’une prise en charge par la Wallonie du coût d’aménagement des installations ainsi que : pour les agriculteurs, un achat groupé et la mise à disposition gratuite de matériel ; pour les collectivités, une subvention en fonction des particularités (maximum 1.000 €) ; pour les administrations communales, une subvention en fonction des particularités (maximum 2.000 €) ;

    Les formulaires de candidature sont à introduire auprès de l’asbl Les Bocages pour le 25 janvier 2018 au plus tard. Toutes les modalités sont disponibles sur http://biodiversite.wallonie.be.

    (Source Le Sillon belge – Ministre Wallon de la Nature)