Google Analytics Alternative

fruiticulture 2019

  • Basse-Meuse – Fruiticulture. Il y aura 30 % de poires en moins en 2019

    pommes.jpgMais les fruiticulteurs sont moins inquiets qu’en 2018 lorsque la canicule avait frappé les cultures

    Il n’a quasiment plus plu depuis des semaines et si pour la plupart d’entre nous, c’est plutôt une bonne nouvelle, pour ceux qui travaillent la terre, ça l’est un peu moins. C’est le cas des fruiticulteurs bassis-mosans. Déjà durement touchés par la sécheresse de 2018, et même si la récolte de poires s’annonce en forte baisse, ils sont pourtant moins inquiets. 

    L’été 2018 a été une vraie catastrophe pour les fruiticulteurs. En plus d’une très longue période sans pluie, notre pays a été frappé par une vague de chaleur. Si certains s’en réjouissaient, d’autres maudissaient le ciel. Dans les vergers bassis-mosans par exemple, c’était la consternation. Les feuilles et les fruits étaient brûlés par le soleil. Et, par manque d’eau, de nombreux fruits tombaient. Assoiffé, l’arbre devait, en effet, choisir entre survivre, alimenter les fruits existants ou compromettre les futurs bourgeons. Un an plus tard, cet été n’est pas non plus des plus humides. Alors, doit-on s’attendre à une nouvelle catastrophe pour nos fruiticulteurs ? Xavier Laduron, exploitant à Dalhem, est en tout cas beaucoup moins inquiet qu’en 2018.

    « Il faudrait qu’il pleuve parce qu’il fait quand même un peu sec. Néanmoins, il ne fait pas aussi chaud que l’an dernier. L’arbre a donc moins besoin d’eau et les feuilles ne sont pas brûlées. Donc, jusqu’ici, la situation n’est pas trop problématique. »

    Des fruits moins gros

    Ce que confirme Philippe Hustin, fruiticulteur à Glons. Néanmoins, si la sécheresse n’a pas encore de conséquence sur la future récolte, les deux hommes sont aussi d’accord sur une chose : si la récolte de pommes s’annonce normale, il devrait y avoir 30 % de poires en moins qu’une année normale.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-07-16,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-07-16,BASSE-MEUSE,1|8