Google Analytics Alternative

extension carrière romont

  • CBR - Carrière de Romont à Eben-Emael. Pour tout savoir sur la future extension

    CBR Lixhe introduit une demande conjointe de modification de plan de secteur et de permis unique pour pouvoir poursuivre l’exploitation de la carrière du Romont au-delà de 2026. Cette demande porte sur une superficie d’environ 110 hectares de zone agricole à affecter en zone d’extraction.
    S’ils sont accordés, la révision du plan de secteur et le permis unique permettront à CBR Lixhe d’exploiter la carrière jusqu’en 2043 environ.
    Du 11 au 25 septembre inclus, les riverains du site peuvent émettre leurs éventuelles remarques sur le projet.
    Pour être officiellement prises en compte, ces remarques doivent être formulées par écrit et en français. Elles doivent être transmises par courrier postal (éventuellement recommandé) ou par mail au Collège Communal de Bassenge, pour le 25 septembre au plus tard, date de la poste faisant foi.
    Une copie de ces courriers est également adressée à CBR, le demandeur.
    Indiquez clairement vos coordonnées complètes (nom et adresse) sur tout courrier !
    Où adresser les courriers ?
    Courrier original
    A l’attention du Collège Communal de Bassenge : Rue Royale, 4 - 4690 Bassenge – joel.tobias@bassenge.be (Directeur général)
    Copie au demandeur
    A l’attention de Monsieur Benoit Gastout - CBR Lixhe : Rue des Trois Fermes - 4600 Lixhe-lez-Visé – ou par mail à philippe.delporte@cbr.be
    Ci-dessous le lien, vous trouverez la présentation projetée lors de la réunion d’information du public qui s’est tenue le jeudi 10 septembre.
    Exploitation future de la carrière du Romont (PDF, 1.98 Mo)
    Le dossier de base et l’annexe sont disponibles auprès de l’Administration Communale de Bassenge où ils peuvent y être consultés durant les heures d’ouverture.
    Durant la période du 11 au 25 septembre inclus, toute demande d’information complémentaire relative au projet peut être obtenue uniquement en transmettant un mail à Monsieur Philippe Delporte : philippe.delporte@cbr.be

    (Sources Bassenge.be et CBR)

  • Eben-Emael: 100 hectares de plus pour la carrière du Romont ?

    carrière CBR Romont Eben Emael plan nouvelle zone extraction.jpgSur Eben-Emael, la carrière du Romont s’étend sur 330 hectares. Mais actuellement, seuls 220 de ces hectares sont inscrits en zone d’extraction. Pour assurer la poursuite des activités, le cimentier C.B.R. vient de déposer une demande de modification du plan de secteur. Explications.
    Depuis 1973, le cimentier C.B.R. exploite la carrière du Romont. Il en extrait le fameux tuffeau de Maastricht ainsi que de la craie et du limon. Le gisement est en très grande partie situé à Eben-Emael. D’une superficie de 550 hectares, 220 hectares se trouvent ainsi en Flandre, le reste étant sur Eben-Emael. Mais il n’y a qu’en Wallonie que le gisement est exploité. Et encore, pas totalement.
    À l’époque, le législateur avait en effet ainsi estimé que l’exploitant devait demander les autorisations par phase.
    Ainsi, le reste étant toujours en zone agricole. Et pour pouvoir exploiter ces 220 hectares, C.B.R. a dû régulièrement demander de nouvelles autorisations. C’est ainsi que l’an dernier, le cimentier a reçu le feu vert pour exploiter 24 nouveaux hectares, les derniers inscrits en zone d’extraction. Près de 50 ans après le début de l’exploitation, C.B.R. arrive donc tout doucement au bout de son périmètre d’extraction. Il devrait ainsi avoir fini d’exploiter les 220 hectares aux alentours de 2025.
    Toutes les explications en détail dans votre journal La Meuse de ce 13 août
    Les habitants de Bassenge ont reçu hier le magazine publicitaire toutes-boîtes " Le Geer". En ses pages, figure l'avis d'enquête. (Photo Google Map. Cercle en rouge, la zone de 110 hectares concernée)

  • Bassenge – Carrière du Romont. Pour l’extension, c’est oui !

    Les terres qui ne sont plus exploitées redeviendront cultivables

    Exploitée depuis 1973, la carrière du Romont va pourvoir s’étendre. Après près d’un an de procédure, 24 nouveaux hectares vont pouvoir être exploités. Et une fois les gisements épuisés, les terres seront rendues aux agriculteurs. 

    En octobre dernier, une demande d’extension de la carrière du Romont était déposée sur la table du Collège communal bassengeois.

    Exploitée par C.B.R. depuis 1973, on retrouve dans cette carrière le fameux tuffeau de Maastricht mais aussi de la craie et du limon. Elle s’étend sur 550 hectares, à cheval sur les régions wallonne et flamande. Aussi, 330 hectares se trouvent sur Eben-Emael. Et sur cette superficie, seuls 220 hectares sont inscrits en zone d’extraction au plan de secteur. Pour pouvoir exploiter les gisements, C.B.R. a besoin d’un permis d’extraction mais pas seulement. Elle ne peut ainsi exploiter qu’une seule zone à la fois. Quand le gisement est pratiquement épuisé, C.B.R. doit alors demander de nouvelles autorisations pour pouvoir exploiter une nouvelle zone et ainsi étendre la carrière.

    Et c’est ce qu’il s’est passé à la fin de l’année dernière. La cimenterie a ainsi demandé à pouvoir s’étendre sur 24 hectares, répartis sur une soixantaine de parcelles. On vient seulement de l’apprendre mais, fin mai dernier, un arrêté ministériel était pris, autorisant l’extension et les expropriations. Car oui, toutes ces parcelles appartiennent à une vingtaine de propriétaires qui vont devoir être expropriés pour cause d’utilité publique.

    L’article complet avec tous les renseignements dans otre journal La Meuse de ce lundi 2 septembre 2019 :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-09-02,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-09-02,BASSE-MEUSE,1|8