Google Analytics Alternative

communiqué sudpresse

  • Médias – Sudpresse - Journal La Meuse. Comment notre rédaction s’organise pour vous informer

    rédaction La Meuse.pngLes sonneries de téléphone qui rebondissent d’un poste à l’autre, les chasseurs de scoops qui hurlent et demandent la Une, les éditeurs digitaux qui « pushent » les infos, le rédac chef qui rappelle les troupes pour tout changer… Depuis des années, nos rédactions générales et locales ressemblent à de véritables ruches bourdonnantes. Mais, depuis ce vendredi, le coronavirus et les mesures de distanciation sociale prônées par le gouvernement ont aussi bouleversé la vie de nos médias.

    Aujourd’hui, à la rédaction générale mais aussi dans nos 14 sièges locaux, les journalistes sont passés en mode télétravail. Nous avons mis au point de nouvelles procédures pour limiter la contagion, pour montrer l’exemple, tout en gardant la dynamique rédactionnelle, locale et digitale qui nous est largement reconnue.

    Dans les faits, à part les responsables d’édition et plusieurs fonctions de soutien, tous les journalistes travaillent à la maison. Évidemment, les nouvelles technologies, comme les réseaux sociaux, Skype ou Face Time, réduisent les distances virtuelles entre nous. Et si on fait bien notre boulot – ce qu’on espère bien entendu – vous ne devriez pas voir la différence. C’est vrai, on s’appelle plus souvent, les souris et les claviers chauffent, mais jusqu’ici tout va bien. Bien entendu, il faut faire attention à bien ranger son bureau avant les vidéoconférences. On doit aussi, c’est une évidence, repenser notre manière de couvrir le terrain, en privilégiant les interviews par téléphone. Ce qui ne nous empêchera pas, on vous le promet, de rester les spécialistes de l’info de proximité.

    DEMETRIO SCAGLIOLA

    (Source La Meuse)

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.203542744.999483192.1584361830-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-03-17,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-03-17,BASSE-MEUSE,1|6

  • Les journaux de Sudpresse, fiers d'être n°1 !

    logo sudpresse2.gifCommuniqué Sudpresse.

    Plus que jamais, votre journal est le numéro 1 dans la partie francophone du pays.

    Nous sommes fiers ! Fiers de vous compter parmi nos fidèles lecteurs et fiers d’être, grâce à vous, le journal numéro 1 dans la partie francophone du pays.

    Numéro 1 des journaux papier

    Ces bonnes nouvelles nous sont apportées par le CIM, l’organisme officiel chargé de contrôler la diffusion des journaux et magazines en Belgique. Et pour le premier trimestre de l’année 2013, les chiffres du CIM sont très encourageants pour Sudpresse (La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale). Dans un contexte difficile, la diffusion globale de nos journaux (papier et digitale) est remarquablement stable, contrairement aux chiffres qu’enregistrent la plupart de nos concurrents.

    Très concrètement, cela signifie que Sudpresse ne cesse d’augmenter ses parts de marché. Nous nous situons désormais loin devant nos concurrents. A titre de comparaison, notre diffusion payante est aujourd’hui deux fois supérieure à celle de la Dernière Heure…

    Autre bonne nouvelle : vous nous êtes de plus en plus fidèles. Cela se traduit notamment par le nombre de nos abonnés, lui aussi en augmentation constante.

    Numéro 1 sur internet

    logo bassenge sudinfo facebook 1.pngA côté de nos journaux papier, nos sites internet connaissent, eux aussi, un succès croissant. Avec plus de 210.000 visiteurs uniques quotidiens, ils se classent désormais en tête des sites d’information en Belgique francophone. Que dire alors de la véritable explosion du nombre de nos abonnements numériques, qui vient d’être multiplié par 12 en quelques mois ? Sur le web aussi, Sudpresse se veut le numéro 1 de l’info en Belgique francophone.

    Autant de bonnes nouvelles ne sont pas le fruit du hasard. Comment expliquer cette excellente santé ? Assurément par la dynamique rédactionnelle qui anime nos journaux, tant dans leur version papier que sur nos sites internet. Une dynamique dopée par la recherche incessante de scoops et d’informations exclusives qui permettent à nos lecteurs d’être les mieux (et les plus vite) informés. Nos scoops font très régulièrement la Une de l’actualité du pays et alimentent vos conversations de la journée.

    La suite sur :

    http://www.lameuse.be/718655/article/culture/medias/2013-05-06/les-journaux-de-sudpresse-fiers-d-etre-n%C2%B01#ancre_commentaires