Google Analytics Alternative

communication bassenge

  • Bassenge. Santé et risques pour la population : le coup de g…. du blogueur

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngBillet coup de gueule.

    Hier, à un jet de pierre de l’entité de Bassenge, un incendie s’est déclaré dans une usine de Zichen qui a été la proie des flammes pendant plus d'une douzaine heures. Parmi plusieurs matières, des produits chimiques de différentes natures y étaient entreposés. Potentiellement toxiques, les nuages de fumées qui se dégageaient auraient pu s’avérer dangereux pour la santé de la population, aussi la commune de Riemst a-t-elle directement réagi en alertant les habitants via le système Be-alert en combinant parallèlement la publication d’un avis sur le site de la commune. Il a été conseillé aux habitants de fermer portes et fenêtres, de se cloîtrer et de ne pas laisser les animaux à l’extérieur. Des communiqués étaient diffusés toutes les demi-heures.

    A Bassenge, aucun communiqué n’a fusé. Rien. Silence radio.

    C’est Evy, une citoyenne bassengeoise qui est certainement à féliciter au passage pour son altruisme, qui a été informée par téléphone de ce danger par une amie de Riemst et qui a aussitôt tenu à partager l’information et avertir un maximum d’habitants de la Vallée du Geer en faisant état du risque dans le groupe Facebook « Le Geer de la Vallée du Geer » qui compte près de 4.000 personnes. J’ai moi-même repris l’information et l’ai relayée sur mon blog Bassenge Sudinfo. Je me suis ensuite attelé à diffuser l’article un maximum.

    be alert bassenge.pngComment est-il possible que Bassenge soit restée impassible devant de tels risques ?

    Comment peut-on admettre qu’une commune entourée de plusieurs parcs industriels (Riemst, Visé, Tongres, Herstal…) ne possède pas les moyens d’informer ou n’informe pas les habitants des risques qu’ils pourraient encourir lorsque, en l’occurrence, des fumées toxiques et nocives emportées par le vent atteindraient la commune ?

    La carte des communes qui utilisent Be-Alert est explicite. En vert, les communes qui y sont inscrites. Bassenge n’y figure pas (cliquer sur illustration ci-contre pour l'agrandir).

    Voilà qui est dit.

    C’était mon coup de g….. du jour et tous les commentaires sont bienvenus.

    Roger Wauters

  • Communication commune de Bassenge : n’y aurait-il pas comme un os ?

    bulletin communal déchets.jpgLes bassengeois(es) ont reçu dernièrement dans leurs boîtes aux lettres un bulletin communal « Spécial environnement ».

    Dans un article traitant de la réduction des déchets, l’échevin de l’environnement de Bassenge préconise «  la cocotte attitude » visant à diminuer la consommation de papier. Ainsi, parmi d’autres conseils, l’échevin invite-t-il les bassengeois à apposer sur leurs boîtes aux lettres l’autocollant «  Stop Pub ! », en leur expliquant que cela représente 25 à 40 k° de papier en mois par an dans les boîtes aux lettres et en ne manquant pas de leur signaler la mise à disposition gratuite de ces autocollants auprès du Recypark ainsi qu’à l’accueil de l’Administration communale de Bassenge.

    Alors où est l’os ?

    Le gros hic, précisément, c’est que les autorités communales de Bassenge ont choisi un journal publicitaire pour publier les informations officielles qu’elles destinent aux citoyens (infos Bassenge dans le magazine publicitaire Le Geer).

    Dès lors, s’il place l’autocollant « Stop pub » sur sa boîte aux lettres, le citoyen ne reçoit pas le magazine Le Geer et se trouve aussi privé, et c’est plus grave, d’info officielle communale.

    Franchement, lorsqu'on voit ce genre d'info Bassenge -comme ci-dessous- et qu'on se dit qu'un simple " Stop Pub " (fourni gratuitement par cette même commune de Bassenge) pourrait l'annihiler...

    N’y aurait-il pas comme un os ?

    info bassenge avril 2013.jpg