Google Analytics Alternative

christopher sortino candidat

  • Elections. Bassenge: un candidat a parcouru plus de 300 km

    Candidat pour la première fois aux régionales, Christopher Sortino a mis toutes ses forces dans cette campagne électorale. Le 7ème candidat suppléant aura marché 300 km pour se faire un nom, au-delà des frontières de sa commune de Bassenge. « Je suis assez sportif. Pour cette année, je m’étais d’ailleurs fixé comme objectif de courir un marathon. » Des plans contrecarrés par les élections régionales. « En janvier, j’ai été choisi pour figurer sur la liste. Préparer un marathon et faire campagne, ce n’était pas possible. Alors, je me suis dit que je pourrais me donner un autre défi sportif. En tant que petit candidat, je n’ai pas beaucoup de moyens qui me sont alloués. Alors, pour me faire connaître, j’ai décidé de distribuer moi-même 80.000 flyers. »

    Septième suppléant sur la liste PS pour les régionales, Christopher Sortino a décidé d’allier sport et campagne. Faute de budget pour envoyer ses flyers par la poste, il a entrepris de les déposer lui-même dans les boîtes aux lettres de communes cibles.

    Depuis près d’un mois, Christopher arpente les rues de certaines communes liégeoises. « J’ai ciblé des communes dans lesquelles on vote généralement socialiste. Depuis le 29 avril, tous les jours ou presque, je distribue des tracts dans les boîtes aux lettres durant de 3 à 5h. Je me suis juste octroyé trois jours de repos pour aider le corps à récupérer. Parce que marcher dans les rues de communes comme Seraing ou Saint-Nicolas, c’est évidemment assez physique. » Et grâce à l’application Santé de son smartphone, Christopher Sortino peut même nous donner des statistiques. Elles sont plutôt impressionnantes. Jusqu’à ce lundi compris, Christopher a passé 84 heures à distribuer ses flyers. Il a marché en moyenne 15 km par jour avec des distances allant de 8 à 25,8 km pour un total de 284 km !

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-05-22,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-05-22,BASSE-MEUSE,1|8