Google Analytics Alternative

chiffres criminalité basse meuse

  • Zone de Police Basse-Meuse. Hausse de la criminalité sur la Basse-Meuse

    La zone de police a dévoilé les chiffres des faits

    Les chiffres de la criminalité pour l'année 2018 de la zone de police de la Basse-Meuse sont connus. Après quelques années stables, ils sont en hausse pour pratiquement tous les faits. 

    Si on ne connaîtra les statistiques 2019 que vers le milieu du printemps, les chiffres de la criminalité en 2018 sont eux établis. Ces statistiques englobent tous les faits commis sur le territoire de la zone de police de la Basse-Meuse. Et si on ne devait retenir qu'une chose, c'est que la criminalité a augmenté en 2018. « Étonnamment, alors que nous avions connu une période très stable entre 2013 et 2017, les chiffres de 2018 sont à la hausse pour la plupart des infractions, commente Alain Lambert, chef de la zone de police. « Dans la plupart des cas, nous ne nous expliquons pas ces augmentations. » Pour d'autres, les raisons sont identifiables. Par exemple, les vols de métaux ont considérablement augmenté entre 2017 et 2018 passant de 14 à 47. Mais la cause principale, c'est Chertal où plusieurs vols avaient été constatés. Avec l'aide de la police fédérale, une filière roumaine a été démantelée.

    Découvrez dans votre journal La Meuse les informations complètes et les chiffres sur les faits en augmentation comme les vols habitation , les coups et blessures, les vols de vélos ou de motocyclettes, la criminalité informatique, l'immigration illégale…

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.201740884.411808713.1581066994-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-02-07,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-02-07,BASSE-MEUSE,1|10