Google Analytics Alternative

batraciens bassenge

  • Attention ! Migration de batraciens !

    La fin février coïncide généralement avec la sortie d’hibernation des amphibiens. En effet, lorsque la température extérieure est au-dessus des 7 degrés pendant la nuit, que le ciel est couvert ou nuageux et que le taux d’humidité est élevé, les grenouilles, crapauds et autres tritons ou salamandres migrent pour se reproduire.

    Et pour ce faire, ils n’hésitent pas à se mettre en danger en traversant nos routes par exemple. C’est pourquoi les automobilistes sont invités à redoubler de vigilance et à limiter leur vitesse puisque de nombreuses grenouilles et crapauds ont été aperçus.

    « Au-delà d’une vitesse de 30 Km/h, les batraciens sont littéralement aspirés sous les véhicules. Hormis le risque de se faire simplement écraser, ils peuvent périr par cet effet d’aspiration, projetés contre les soubassements des véhicules », explique Natagora qui s’occupe des opérations de sauvetage des batraciens.

    « Les automobilistes sont donc invités à redoubler de vigilance et à limiter leur vitesse, non seulement pour préserver les batraciens qui traversent nos routes, mais aussi pour la sécurité des volontaires qui leur viennent en aide », ajoute l’association.

  • Clin d’oeil. A Bassenge, des grenouilles par centaines dans une petite mare… Photos et un petit dessin signé Regor.

    grenouille michel malherbe.jpgEn ce mois de mars à Bassenge, dans le jardin de Francine Malherbe, auteure compositeure interprète, une mare accueille un nombre impressionnant de grenouilles. On les compte par centaines. Force est donc de constater que « Cette année, les grenouilles grouillent en Vallée du Geer… ». Note : à vrai dire, pas facile à prononcer « Les grenouilles grouillent… »

    Ci-dessous, des photos particulièrement sympas... (photos Francine Malherbe)

    grenouille michel malherbe.jpg

    grenouille michel malherbe 4.jpg

    grenouille michel malherbe 6.jpg

    grenouille michel malherbe 5.jpg

    dessin grenouille francine malherbe.jpg

  • Bassenge. Cette fois, c’est la bonne ! La signalisation « Attention migration de batraciens » a été placée ce vendredi en fin de matinée en différents endroits connus.

    attenbtion batraciens 1.jpgPar un commentaire que nous avons reçu ce vendredi 14 mars 2014 sur ce blog en fin de matinée de Marc Mulders travaillant au service des travaux de la commune de Bassenge, nous apprenions que les signaux ad hoc ont été mis en place ce vendredi matin dans les différentes zones à risque. Remarquons toutefois que le signal " Circulation locale ", présent l'année dernière, n'a pas été apposé. Nous avons donc le grand plaisir d’informer nos lecteurs (trices) de la présence de ces signaux d'avertissement opérationnels à dater du 14 mars. (photos prises ce vendredi 14 mars à 14h30 au chemin des écoliers à la Bas-Slins).

    attenbtion batraciens 2.jpg

  • Bassenge. Migration de batraciens : la signalisation fait cruellement défaut…

    chemin des écoliers 1.jpgSuite aux nombreux commentaires qui fusent sur facebook, ce jeudi 13 mars à 16h30, nous nous sommes rendus sur deux zones à risque (rue des bannes à Roclenge et chemin des écoliers à Boirs) pour malheureusement constater que, contrairement aux années précédentes, ces rues n’ont fait l’objet d’aucune signalisation de la part des autorités communales bassengeoises. Aucun panneau n’avertit du danger (Attention, migration de batraciens) de même que les rues n’ont pas été placées en circulation locale. Depuis quelques jours, les commentaires sur ce sujet se multiplient sur Facebook et le bilan des batraciens écrasés ne cesse de s’alourdir. Devant le hiatus entre les migration batraciens site bassenge mars 2014.pnginformations présentes sur bassenge.be et les actions concrètes… chez beaucoup de bassengeois, c’est l’incompréhension et la grogne… 

    grenouille écrasée 2.jpg

    chemin des écoliers 2.jpg

    Photo vignette : une extrémité du chemin des écoliers et photo ci-dessus, l'autre extrémité.

    rue des bannes 1.jpg

    rue des bannes 2.jpg

    Ci-dessus, photos des deux extrémités de la rue des Bannes.

    grenouille écrasée.jpg