Google Analytics Alternative

avis recherche vol bassenge

  • Bassenge - Home invasion. La justice veut identifier les agresseurs

    vol bassenge.jpgLe 11 mai dernier, entre 00h05 et 00h30, quatre individus cagoulés et armés ont commis un vol avec violence dans une habitation, située rue de la Résistance à Bassenge. Rappelez-vous, nous vous avions parlé de cette agression, survenue au domicile du gérant de « Mister Burger Food Truck ».
    « Je n’étais pas chez moi », nous confiait alors Yohan Battais, le gérant, à l’époque des faits. « Ma compagne s’y trouvait et, peu après minuit, elle a vu quatre hommes faire irruption dans notre maison, après avoir forcé notre porte d’entrée. »
    La jeune femme avait été menacée d’une arme à feu mais n’avait, fort heureusement, essuyé aucun coup. « Ils voulaient aussi emporter mon food truck et séquestrer ma compagne, mais ils ont fort heureusement abandonné cette idée. »
    Avec une arme sur la tempe, la victime n’avait eu d’autre choix que de montrer l’emplacement du coffre-fort dans lequel Yohan renfermait un investissement précieux. « Il y avait 21.000 euros, qui devaient être utilisés pour poursuivre la transformation de mon bus impérial londonien, dans lequel je souhaite aménager un restaurant. Les travaux avançaient. En juillet, tout devait être terminé. Ici, ce sera évidemment reporté… »
    Ces actes, particulièrement traumatisants, laissent souvent des traces indélébiles chez les victimes.
    Le parquet de Liège avait évidemment été avisé et l’enquête avait été confiée à la Police Judiciaire Fédérale de Liège. Ce dimanche, à la demande de la juge d’instruction en charge du dossier Viviane Joliet, un appel à témoins a été lancé dans le but d’identifier les auteurs.
    À l’heure actuelle, on sait qu’ils ont pris la fuite à bord d’une BMW break foncée en direction de Bassenge/Oupeye/Visé.
    On sait également qu’avant d’entrer dans l’habitation du couple, les auteurs se sont stationnés devant la maison d’un voisin, qui avait d’ailleurs appelé la police.
    Dans le cadre de cette enquête, la police recherche des témoins qui pourraient donner des informations sur le véhicule des auteurs et sur l’identité de ceux-ci.
    La discrétion est évidemment assurée.
    Si vous avez la moindre information sur ce fait, contactez le 0800/30.300

    (Source La Meuse)