Google Analytics Alternative

Bassenge - Page 5

  • Unique à Liège: un fleuriste local et de saison

    Ginger Flower, c’est un concept unique à Liège de fleuriste éco-responsable. En résumé, il s’agit de bouquets entièrement confectionnés avec des fleurs locales, sans pesticides et cueillies à la main à une centaine de kilomètres de notre Cité ardente.

    fleuriste fleurs naturelles 3jpg.jpgDes bouquets champêtres et uniques composés de fleurs locales, cueillies à la main dans les champs belges… Voici le projet inédit d’une jeune liégeoise, Élodie Gernay.

    Après des études de communication, Élodie entame une carrière d’e-marketting. Mais les trop nombreuses heures enfermée entre quatre murs commencent à la peser. « Quelque chose me manquait, je n’ai pas retrouvé la créativité que je cherchais », explique-t-elle avant d’ajouter : « Je ne me voyais pas faire ça toute ma vie ».

    Il y a six mois, Élodie se découvre une nouvelle passion. « J’ai testé une journée, un métier au Forem en suivant une fleuriste », se souvient-elle. « J’ai tout de suite adoré. Le contact avec la nature, nettoyer les fleurs, la créativité, la composition d’un bouquet… ».

    En juillet dernier, alors que l’entreprise qui l’employait cesse ses activités, la Liégeoise en profite pour se lancer à temps plein comme fleuriste.

    fleuriste fleurs naturelles 2.jpg

    Cueillies à la main

    Fleuriste oui, mais pas n’importe comment. « J’ai entamé une formation en cours du soir mais je me suis rendu compte du marché des fleurs, et je n’ai pas adhéré », affirme Élodie. « Les pesticides, l’importation, la production massive… L’envers du décor ne me plaisait pas ».

    Pour autant, la jeune femme ne se décourage pas. « Lors d’un voyage aux États-Unis, j’ai découvert le mouvement du ‘slow flower’ qui consiste à travailler avec des fleurs locales et de saison », raconte-t-elle. De là, est née l’idée de « Ginger Flower », un fleuriste éco-responsable.

    À travers ce concept, la Liégeoise souhaite montrer qu’on peut profiter de ce que notre pays a à offrir.

    Chaque semaine, elle se rend donc dans le Brabant Wallon et cueille plusieurs centaines, entre 600 et 700, de fleurs à la main. Elle confectionne ensuite ses bouquets selon les envies des clients.

    Écologique et zéro déchet

    Mais être fleuriste éco-responsable comporte quelques obstacles. « Je ne peux faire qu’un nombre limité de bouquets, environ 30 par semaine », précise la jeune femme. En effet, sa cueillette ne s’organise que sur deux champs de producteurs de la taille d’un terrain de foot et demi chacun. Un troisième champ lui permet, lorsque nécessaire, de terminer une commande incomplète.

    Ses compositions se dessinent au fil des saisons et dépendent aussi de la météo. « Je veux respecter le cycle de la nature et travailler avec des fleurs de saison, sans pesticide. Donc oui, il y a une part d’imprévisible qui intervient dans mes créations ». Fin octobre, les bouquets de fleurs séchées remplaceront les fleurs fraîches.

    Jamais un bouquet ne se ressemble, ni une fleur d’ailleurs. Parfois, l’une ou l’autre fleur est un peu tordue et toutes n’ont pas une allure parfaite. Mais c’est notamment ce côté naturel qui donne de la vie à ses compositions. « Mon souhait, c’est aussi de donner envie aux gens de se faire plaisir en fleurissant leur maison », rêvasse la fleuriste.

    Et pour ne gaspiller aucune fleur, tous les bouquets Ginger Flower doivent être commandés à l’avance. « Cela me permet de ne cueillir que le nombre exact », continue Élodie.

    Ils sont ensuite emballés dans du papier craft et distribués dans sept points relais autour de Liège. Comptez entre 25 et 50 euros pour un bouquet.

    Plus d’infos : www.gingerflower.be

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/458767/article/2019-10-19/unique-liege-un-fleuriste-local-et-de-saison

  • Secteur en plein boum. Le prix des titres-service n’augmentera pas

    christie morreale.jpgEn tant que ministre de l’Emploi, Mme Morreale a aussi la tutelle sur les titres-service. Un secteur qui pèse lourd, notamment en termes d’emploi.

    Où en est le système aujourd’hui, est-ce qu’il fonctionne ? Ça concerne combien de personnes ?

    Il est toujours aussi populaire. Il y a 46.000 travailleurs, essentiellement des travailleuses. Un peu plus de 1.000 entreprises labellisées. Le budget wallon consacré actuellement aux titres-service est de près de 442 millions. Le succès continue d’être exponentiel.

    Le coût du titre-service sera maintenu à 9 euros ?

    Oui, nous ne voulons pas l’augmenter, ça ne changera pas.

    Et la déduction fiscale de 10 % ?

    En tout cas, elle ne changera pas en 2020. On fera quand même un bilan financier parce qu’on me fait état de dépassements importants.

    Il y a d’autres enjeux, autour des titres-service ?

    Déjà, il y a celui sur les salaires des travailleurs. Ils sont payés à 11 euros brut de l’heure, c’est vraiment trop peu. Ce sont souvent des femmes, des familles monoparentales.

    Et l’extension envisagée à la garde et au transport d’enfants ?

    C’est aussi dans la DPR. Il y a une demande, pour conduire par exemple des enfants à l’école. Ou bien, il y a parfois des besoins urgents de garde d’un enfant malade. Est-ce que le dispositif pose question ? Oui, en matière de formation du personnel. Ça pose des questions comme : est-ce que les personnes qui vont faire du nettoyage garderaient aussi les enfants ? Ou le feraient en même temps ? Il y a toute une série de questions, qui méritent une large concertation.

    Ce ne sera pas pour tout de suite, donc ?

    Non. Il faut d’abord répondre aux questions.

    L'entretien complet avec la Ministre Christie Morreale dans votre journal La Meuse de ce samedi.

  • Bassenge On Move asbl. Clic and Shoot : Exposition Internationale de photographie ces 18, 19 et 20 octobre. Elle en est déjà à sa cinquième édition !

    écureuil jean philippe boulle.jpgLe vernissage a lieu ce vendredi soir.

    Et, cerise sur le gâteau, cette 5ème édition d'exposition « Clic and Shoot » se veut encore plus éclectique que les précédentes puisque les exposants honoreront leur espace tant avec des paysages, des portraits, de la macro, de l'animalier que de l'Urbex.

    Cette organisation est proposée en étroite collaboration avec l’Amicale du personnel d’Intradel.  

    En pratique :  

    Dès ce soir VENDREDI 18 Octobre : soirée de vernissage dès 19h30 pour les visiteurs.

    SAMEDI 19 Octobre : exposition de 12h à 18h

    DIMANCHE 20 Octobre : exposition de 10h à 18h

    L'entrée est GRATUITE pour tous!

    Un bar vous proposera des boissons diverses et une petite restauration.

    Tous les renseignements en suivant le lien ci-dessous : 

    https://www.facebook.com/events/502210407224065/?ti=icl 

    Soyez encore nombreux à  venir partager un moment chaleureux et culturel à la fois ! (photo d'illustration : Jean Philippe Boulle)

  • A proximité. Le conseil communal devrait être filmé : l’idée séduit

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngEn podcast ou en direct, les détails techniques doivent encore être décidés mais l’idée séduit.

    Les séances d’un conseil communal sont publiques. À Oupeye, une bonne quinzaine de citoyens se déplacent, chaque mois, pour assister aux débats et ainsi prendre connaissance de toutes les décisions importantes qui sont prises pour leur commune. Mais très bientôt, beaucoup plus d’Oupeyens pourront en faire de même, mais sans avoir à se déplacer.

    Ce jeudi soir, les élus devaient en effet adopter leur nouveau Règlement d’Ordre Intérieur. Et une phrase importante y a été inscrite : les séances du conseil vont pouvoir être filmées. « En réalité, quelqu’un dans le public est déjà autorisé à filmer la séance, pour autant que ça ne perturbe pas le bon déroulement des débats », explique Serge Fillot, bourgmestre d’Oupeye.

    L’article complet :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.202460182.646821319.1571225740-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-10-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-10-18,BASSE-MEUSE,1|10

  • Deux chats frôlent la mort après avoir avalé des emoji Aldi !

    Une clinique vétérinaire a alerté la population du danger que peuvent représenter ces figurines

    Ce mercredi, la clinique vétérinaire de Couvin a lancé un avertissement aux propriétaires d’animaux. En trois jours, les vétérinaires de la clinique ont dû opérer deux chats car ils avaient avalé… des emoji. Les propriétaires avaient reçu les figurines lors de leur passage dans un magasin Aldi. 

    Les figurines emoji des magasins Aldi font fureur depuis quelques semaines un peu partout en Belgique. Pourtant, une clinique vétérinaire de Couvin a tenu à mettre en garde les propriétaires d’animaux contre les dangers de laisser traîner n’importe où ces figurines. En trois jours, deux chats ont dû être opérés car ils avaient avalé un émoji. « Les propriétaires des deux chats ont des enfants et ceux-ci avaient reçu les figurines lors de leur passage chez Aldi », explique le docteur Thomas Freulon de la clinique Couvivet. « Le problème, c’est que les enfants ont laissé traîner les figurines et que les chats ont décidé de les mâchouiller. »

    À leur arrivée à la clinique, les chats étaient ballonnés et patraques. « Nous ne savions pas ce que les chats avaient et donc on a décidé de leur faire passer une radio », continue le vétérinaire. « Pour le premier, on voyait clairement qu’il s’agissait d’une des figurines. Pour le deuxième, il a fallu le mettre sous perfusion car on ne voyait rien. » Suite à la radio, le diagnostic était clair : les deux animaux avaient une obstruction intestinale.

    Le risque peut être mortel.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce jeudi 17 octobre 2019

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.227576858.646821319.1571225740-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-10-17,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-10-17,BASSE-MEUSE,1|14

  • Bassenge –Commerce. Le Proxy de Boirs ferme ses portes

    proxy handicapé 1.jpgCe n’est pas la première fois que le Proxy Delhaize doit fermer

    Extrait de l’article publié dans La Meuse de mercredi.

    Nous avons tenté plusieurs fois de joindre le gérant du magasin afin de connaître les raisons de cette fermeture et l’avenir des employés. Il ne nous a jamais recontactés. Néanmoins, d’après nos informations, la fermeture serait due à un manque de rentabilité. Les clients s’y feraient rares depuis des mois et l’achalandage actuel n’aide évidemment pas à les attirer. Et malgré plusieurs services, comme la livraison à domicile et même l’installation d’un lavoir automatique à l’extérieur, ce commerce de proximité n’aura jamais vraiment réussi à attirer et fidéliser le client. Idéalement situé, sur la grand-route de Boirs, à quelques dizaines de mètres de l’autoroute, il y a fort à parier que la surface commerciale trouvera rapidement un nouveau repreneur.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce mercredi

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.30490680.646821319.1571225740-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-10-16,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-10-16,BASSE-MEUSE,1|8

  • Ecole Sacré-Coeur Glons. Grande bourse aux jouets, aux vêtements et matériel de puériculture : les inscriptions sont ouvertes !

    Le dimanche 27 octobre prochain, se tiendra à l’école du Sacré-Cœur de Glons la grande bourse annuelle aux jouets, aux vêtements et matériel de puériculture. Chaque année, un large public est au rendez-vous et elle connaît un succès grandissant.

    Et donc, ne tardez pas à vous inscrire !

    Tous les renseignements sur l’illustration.

  • Le magasin de Roclenge fermé lui aussi. Les CBD shop ferment les uns après les autres en région liégeoise

    magasin cannabis roclenge.jpgEn quelques mois, les CBD shop, ces commerces qui vendent du « cannabis légal », ont fleuri un peu partout en région liégeoise. Mais les clients l’auront sûrement constaté, la plupart de ces magasins n’auront tenu que quelques mois. La faute à une nouvelle réglementation qui les acculent financièrement.

    Accueillis avec enthousiasme par certains, regardés avec beaucoup d’inquiétude par d’autres, les CBD shop ont déchaîné les passions durant ces derniers mois. Et pour cause, c’est dans ces magasins qu’on peut acheter ce qu’on appelle le « cannabis légal ». Entendez par-là du cannabidiol dont le taux de THC ne dépasse pas les 0,2 %, ce qui en enlève les effets psychotropes.

    Arrivés en région liégeoise voici une petite année, les CBD shop se sont rapidement multipliés. Liège, Saint-Nicolas, Seraing, Herstal ou encore Bassenge ont ainsi vu l’ouverture d’un ou plusieurs commerces de ce genre. Mais depuis juillet, ces magasins ferment les uns après les autres, comme nous avons pu le constater avec « Vert Ô Naturel » à Bassenge. Ouvert à la fin avril, il est fermé depuis la mi-juillet !

    31,5 % d’accises

    « Tout ça c’est la faute à la nouvelle réglementation », nous explique Benito Marinaro, gérant de Kristal Canna, propriétaire et fournisseurs de plusieurs CDB Shop.

    L’article complet avec tous les détails en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/456274/article/2019-10-14/les-cbd-shop-ferment-les-uns-apres-les-autres-en-region-liegeoise

  • Bassenge - Conseil communal. Plan stratégique transversal : 111 projets qui devraient être réalisés d’ici 2024 à Bassenge

    photo plan inondations bassenge.pngLe conseil communal de jeudi dernier a pu prendre connaissance du plan stratégique transversal de Bassenge.

    Ce PST se décline en six axes : bonne gouvernance, administration, sécurité et salubrité publique, gestion territoriale, cohésion sociale et économie locale. Il comprend, pour l’heure, 111 projets.

    Manque de précisions

    Si Michel Malherbe (Ecolo) a accueilli favorablement les grands objectifs à atteindre, il a néanmoins regretté le manque de précisions de ce PST. « Qui va faire quoi et quand ? Il n’y a aucune planification ni d’estimation budgétaire, c’est dommage. »

    Un avis rejoint par Christopher Sortino (PS) : « Il manque de concret. Il n’y a pas de planification, ni de budget alors que c’est le cœur même du PST. C’est donc impossible d’évaluer un document pareil. ».

    L’article complet avec toutes les explications dans votre journal La Meuse de ce lundi 14 octobre 2019

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.232528543.1411860443.1571042084-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-10-14,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-10-14,BASSE-MEUSE,1|10

  • La Basse-Meuse veut la réouverture de l’autoroute A601

    a601,réouverture a601L'autoroute A 601 rouvrira-t-elle un jour ? S'il y a deux semaines, la réponse était « non », l'espoir est aujourd'hui de nouveau de mise. Le ministre Philippe Henry semble être prêt à revoir sa position. Ce qui réjouit les autorités des communes concernées par cette autoroute. Celles-ci prônent majoritairement sa réouverture.

    Elle n'est pas très longue, mais elle fait couler beaucoup d'encre. L'A601 est fermée à la circulation depuis fin 2014 en raison de la vétusté de son revêtement. Depuis, ses 13.000 utilisateurs quotidiens sont obligés de faire au mieux un détour d'une dizaine de kilomètres pour passer par l'échangeur de Vottem.

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/453214/article/2019-10-10/la-basse-meuse-veut-la-reouverture-de-lautoroute-a601

  • Glons - "Aux Ateliers du Geer". La liste des prochains Ateliers

    Communiqué.

    Bonjour à tous...Voici la liste des prochains ATELIERS CREATIFS de GLONS - "Aux ateliers du Geer".

    Pour les 8 à 88 ans / Au prix de 25 € / 4 places dispo.

    Photos sur groupe Facebook: "Aux ateliers du Geer".

    Réservation: Isabelle Ansenne  (0496/937078).

    Au plaisir de vous rencontrer...

         - Samedi  12/10 (10H30/13H) = 3 bijoux cuirs,pierres  (à Boncelles)

    Lundi    14/10  (19H/21H)   =  Peintures

    Jeudi    17/10  (15H/17H)   =  3 bijoux cabochons

    Samedi 19/10 (10H/12H)  =  3 bijoux cuirs,pierres

    Lundi    21/10  (19H/21H)   =  Peintures

    Lundi    28/10  (19H/21H)   =  Peintures

    Jeudi    31/10  (15H/17H)   =  Foulard patchwork

    Lundi     4/11  (19H/21H)    =  3 bijoux cabochons

    Jeudi     7/11  (15H/17H)    =  3 bijoux cuirs,perles

    Samedi  9/11  (10H30/13H)  = Collier foulard,cravate  (à Boncelles)

    Samedi 16/11  (10H/12H)   =  Foulard patchwork

    Lundi     18/11  (19H/21H)   =  Peintures

    Jeudi     21/11  (15H/17H)   =  Collier foulard,crav.

    Samedi  23/11  (10H/12H)  =  3 bijoux perles & co

    Lundi     25/11  (19H/21H)   =  Peintures

    https://www.facebook.com/groups/1280862408743753/permalink/1394533917376601/

  • Beau week-end avec des températures au-delà de 20 degrés

    Le week-end devrait être très bon avec des températures dépassant les 20 degrés mais avant cela, il faudra encore supporter quelques averses et une météo très nuageuse.

    Jeudi, le ciel sera partiellement nuageux et quelques averses se produiront encore par endroits. L’après-midi, la tendance aux averses s’atténuera à partir de l’ouest. Le mercure atteindra 10 degrés sur les hauts plateaux de l’Ardenne et quelque 16 degrés sur l’ouest du pays. Le vent d’ouest à sud-ouest sera modéré à assez fort avec des pointes de 60 km/h.

    Jeudi soir et la nuit prochaine, le temps sera d’abord sec avec un ciel partiellement nuageux. En seconde partie de nuit, une zone de pluie abordera le nord-ouest du pays et le ciel deviendra très nuageux dans les autres régions.

    Vendredi, une zone de pluie ondulera sur la Manche et le sud de la Mer du Nord, et débordera par moments sur le nord-ouest du pays. Dans les autres régions, le temps sera doux avec quelques rayons de soleil après un début de journée assez nuageux. Les maxima oscilleront entre 13 et 17 degrés.

    Samedi, un courant de sud-ouest très doux caractérisera la journée. Des pluies pourront toujours déborder sur le nord-ouest du pays, tandis que le soleil devrait se montrer plus généreux en allant vers la Gaume. Une petite averse n’est pas exclue en soirée. Les températures atteindront 16 à 20 degrés.

    Dimanche, la zone de pluie qui ondule sur les Iles Britanniques et la Mer du Nord s’avancera lentement sur la Belgique. A l’avant de ce front pluvieux, il fera particulièrement doux avec des maxima de 18 à 23 degrés. Quelques rayons de soleil sont encore attendus mais l’atmosphère deviendra plus instable avec possibilité de quelques averses. (Source IRM)

  • Bassenge. Conseil communal de ce jeudi 10 octobre 2019 : l’ordre du jour

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngLa commune de Bassenge a publié sur sa page Facebook l’ordre du jour du Conseil communal qui se tiendra ce soir. Il est inévitable de constater une volée d'adaptations de redevances et taxes. En voici la teneur :

    Séance commune du Conseil communal et du Conseil de l'action sociale

    Pour commencer, une séance commune du Conseil communal et du Conseil de l'action sociale se tiendra le jeudi 10 octobre 2019 à 19h30, en la salle des mariages de la maison communale de Roclenge-sur-Geer, Place Louis Piron.

    Séance publique

    Rapport annuel sur les synergies entre la Commune et le CPAS.

    Mise à jour du Plan d'urgence.

    Séance du Conseil communal

    La prochaine séance du Conseil communal se tiendra à la Maison communale, Place Louis Piron à 4690 Bassenge Roclengesur-Geer le 10 octobre 2019 à 20h00

    Séance publique

    Approbation du procès-verbal du Conseil communal du 12 septembre 2019.

    PCS3 2020/2025 - Modification.

    Plan stratégique transversal - prise d'acte.

    Accord sectoriel de police - recours en annulation devant le Conseil d'Etat introduit par l'UVCW - information.

    Redevance location de barrières Nadar ou de chantier et lampes de chantier - Fixation du prix et conditions de location - exercice 2020-2025.

    Taxe sur la délivrance de documents administratifs - exercice 2020-2025.

    Taxe additionnelle à l'impôt des personnes physiques - exercice 2020-2025.

    Centimes additionnels au précompte immobilier - exercice 2020-2025.

    Règlement taxe sur les immeubles inoccupés - exercice 2020-2025.

    Redevance pour l'octroi et le renouvellement de concession dans les différents cimetières de l'entité - exercice 2020-2025.

    Redevance sur les indications d'implantation de constructions suite à la délivrance d'un permis d'urbanisme ou d'un permis unique - exercice 2020-2025.

    Règlement taxe sur l'enlèvement de déchets abandonnés - exercice 2020-2025.

    Règlement taxe de remboursement sur les travaux de construction, reconstruction ou modification de raccordement particulier aux égouts - exercice 2020-2025.

    Redevance communale pour la location des tentes et chapiteaux - exercice 2020-2025.

    Redevance sur les prestations administratives : Délivrance de renseignements administratifs de nature urbanistique, de certificat d'urbanisme, différents permis en matière d'urbanisme et/ou d'environnement - exercice 2020-2025.

    Budget - Fabrique d'Eglise Saint-Lambert de Wonck- Exercice 2020 -Réformation.

  • Wonck. "Portes Ouvertes" "Open deur" à l’Atelier Chipoterie ce samedi 12 octobre !

    chipoterie fabienne fauvel.2jpg.jpgCe samedi 12 octobre ne manquez pas l'occasion de visiter "l'Atelier Chipoterie", tournage, modelage et jolis pots!!! De 13h à 18h.  C’est à Wonck, au 15 de la rue du ruisseau.

    Pour tous renseignements :

    Fabienne Fauvel

    https://www.facebook.com/events/2438939583050193/

     

    chipoterie fabienne fauvel.3jpg.jpg

     

  • Bassenge. Les « Ateliers Zéro Déchet » d’Intradel

    Pour les inscriptions de Bassenge, vous avez encore jusqu'au 11 octobre 2019 pour vous inscrire sur www.intradel.be

    Les ateliers auront lieu les :

    Mercredi 23 octobre 2019 de 19h00 à 21h30 au Centre culturel de Glons

    Samedi 09 novembre 2019 de 09h30 à12h00 au Centre culturel de Glons

    Attention, le nombre de places est limité.