Google Analytics Alternative

Travaux et mobilité - Page 8

  • Info de dernière minute : le passage à niveau de Glons sera bel et bien fermé du mercredi 9 au vendredi 11 août inclus. Prenez vos précautions !

    C'est une information qui nous vient du jeune Conseiller Communal Christopher Sortino (PS), qui a pris contact avec Infrabel pour tenter d'éclairer les habitants du quartier concerné sur cette situation peu claire.

    Peu claire ?

    Dans un premier temps, Infrabel a annoncé, dans un toute-boite, vouloir réaliser des travaux sur la ligne 34 entre Glons et Liers du samedi 5 août au vendredi 11 août. Conséquence directe : la fermeture du passage à niveau durant la période des travaux. Or, sur le site de la commune de Bassenge, on peut lire que le passage à niveau ne sera pas fermé durant la période des travaux. Dès lors, qui croire ?

    Fermera ou fermera pas ?

    Interpellé par un citoyen sur cette question, le jeune Conseiller de l'opposition, Christopher Sortino, a tenté d'y voir plus clair. Celui-ci explique : "L'objectif de départ était de connaitre le trajet des déviations pour que les habitants puissent prendre leurs précautions. J'ai donc pris contact avec Infrabel, qui m'a renvoyé à la zone de police Basse-Meuse, qui m'a à son tour renvoyé à la commune de Bassenge. Le service travaux m'a communiqué l'ordonnance de police du collège communal. Dans celle-ci, on peut lire qu'"Un  itinéraire de déviation sera mis en place par les communes de PAIFVE, WIHOGNE, VILLERS ST SIMEON, FEXHE-SLINS, SLINS". En complément, Infrabel vient de m'envoyer, ce jour, un mail pour m'informer que le passage à niveau sera bien fermé de ce mercredi à ce vendredi inclus". Et le jeune conseiller communal de conclure : "Il serait sans doute utile de donner cette information à vos lecteurs afin d'éviter toute situation de retard sur la route et donc, de stress".

    Les voilà informés...

    Voici le mail d'Infrabel :

    Cher monsieur Sortino,

    En réponse à votre demande du 31-7-2017 concernant Déviations travaux à Glons, nous souhaitons vous présenter les éléments suivants:

    Nous pouvons vous confirmer que nous avons l’autorisation de fermer tous les passages à niveau nécessaires à la réalisation du chantier et de renvoyer toute la circulation par la même déviation.

    Cependant, nous avons décidé de ne bloquer le PN 22A (rue Paifve à Glons) que du mercredi 9 au vendredi 11 (inclus).

     Nous espérons avoir pu vous renseigner au mieux et nous restons à votre disposition pour toute nouvelle question, par mail à info.projets@infrabel.be ou par téléphone au 0800/55 000.

     Cordialement,

     Elise Préaux

  • Aménagements publics – Roclenge. Nouveau lifting pour une partie de la Place Louis Piron

    aménagements place louis piron roclenge 5.jpgCela fait maintenant environ deux mois que les ouvriers communaux bassengeois sont à pied d’œuvre pour procéder à de nouveaux aménagements sur une partie de la Place Louis Piron à Roclenge. Pour certains travaux, la commune a fait appel à l’asbl Aide aux familles de Glons pour venir prêter main forte. Ces nouveaux aménagements sont concentrés sur l’aire du Kiosque et une autre toute proche, de l’autre côté de la chaussée, où se situe la fontaine symbolique. Pour réaliser ces travaux au sol les matériaux choisis ont été les dolomies, les anciens pavés et les vieilles billes de chemin de fer sur lesquelles, d’ailleurs, nous consacrerons bientôt un prochain article.

    aménagements place louis piron roclenge 3.jpgEn ce début août, une entreprise privée était occupée à sabler les éléments en pierre constitutifs de la fontaine symbolique afin de lui rendre tout son éclat.

    C’est la seconde fois en un peu plus de 10 ans que la Place Louis Piron fait l’objet de lifting. L’on se souvient, en effet, de l’année 2005 où la Place fut entièrement revue par le Bourgmestre Ghislain Hiance. En atteste la plaque commémorative apposée sur la façade de la Maison communale de Roclenge.

    aménagements place louis piron roclenge 6.jpgNous reviendrons plus en détail sur ces travaux lorsque l’ensemble sera terminé.

    aménagements place louis piron roclenge 2.jpg

    aménagements place louis piron roclenge 4.jpg

    aménagements place louis piron roclenge 1.jpg

  • Glons et Liers – Travaux. Pas de trains durant une semaine

    Durant une semaine, Infrabel va réaliser d’importants travaux sur la ligne 34 qui relie Hasselt à Liège. Entre Glons et Liers, le gestionnaire de notre réseau ferroviaire va ainsi faire procéder au renouvellement de rails. Un chantier qui va se dérouler du samedi 5 août 6h au vendredi 11 août 22h.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-08-01,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-08-01,BASSE-MEUSE,1|10

  • Le viaduc de Cheratte sera définitivement limité à 90 km/h

    L’information est passée complètement inaperçue, mais malgré la fin des travaux dans le viaduc de Cheratte, la vitesse y reste limitée à 90 km/h, mais pour toujours cette fois. Explications.

    On ne peut quasiment plus rouler nulle part à du 120 km/h sur tout le réseau autoroutier liégeois.

    Il y a maintenant un mois et demi, les travaux du viaduc de Herstal touchaient enfin à leur fin et les bandes étaient totalement libérées. Depuis, bon nombre d’automobilistes ne se sont sûrement pas rendu compte que même s’il n’y a plus aucun engin de chantier ou rétrécissement de voiries, la vitesse y était toujours réduite à 90 km/h, dans les deux sens. Pourtant, les panneaux de signalisation sont bien là et contrairement à ce que certains pourraient croire, non, ils n’ont pas été oubliés à la fin des travaux.

    La suite de l’article à découvrir en suivant ce lien :

    http://basse-meuse.lameuse.be/108201/article/2017-07-29/le-viaduc-de-cheratte-sera-definitivement-limite-90-kmh

  • Exclusif. Poubelles et trafic intelligents : 30 projets pour révolutionner les villes wallonnes

    Trouver une place de parking, éviter les bouchons, savoir où installer des piétonniers ou chauffer des quartiers grâce au traitement des eaux: tout cela va être bientôt possible dans les villes wallonnes grâce aux nouvelles technologies et au projet Wal-e-Cities. 

    La Wallonie n’a pas de pétrole, mais elle a des idées... et de l’intelligence. Qu’elle va concentrer dans ses principales villes. Nous avons pu nous procurer la nouvelle note du gouvernement wallon qui détaille comment, grâce aux nouvelles technologies, à la connectivité et à la collecte de données multiples, les villes, les entreprises et les Wallons vont faire un bond dans le futur.

    C’est ce qu’on appelle l’exploitation du « Big data » et « L’Open data ». Ça veut dire quoi? Concrètement, exploiter les données, notamment grâce aux capteurs, qui permettront de mieux connaître les besoins des citoyens, et donc de les aider dans leur quotidien.

    Cinq grands thèmes se dégagent de cette deuxième vague des Smart Cities : la mobilité, l’énergie et l’environnement, la gouvernance, l’urbanisme et le bien-être du citoyen.

    Tout cela peut paraître compliqué, mais grâce au nouveau budget (plus de 17 millions d’euros) octroyé à Wal-e-Cities et cofinancé à la fois par le gouvernement wallon et l’Europe, les nouvelles technologies vont permettre des avancées considérables dans notre vie de tous les jours.

    Par exemple, des avancées révolutionnaires sont attendues dans la collecte des poubelles, la création de zones piétonnes, la gestion du stationnement, du trafic, des travaux en ville, du chauffage urbain, de l’éclairage public.

    L’article complet avec toutes les explications en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-07-01,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-07-01,BASSE-MEUSE,1|18

  • La photo du jour. Pourquoi l’avoir placée en plein milieu du trottoir ?

    Glons - Quartier de la gare. Une cabine-toilettes pour les agents du TEC, pourquoi pas ? Mais pour quelle raison l’avoir placée en plein milieu du trottoir alors que d’autres alternatives existaient pour éviter d’entraver la circulation des piétons. On pense particulièrement aux pensionnaires de la Maison de repos située un peu plus loin qui effectuent leurs petites promenades quotidiennes…

    cabine toilettes2.jpg

    cabine toilettes3.jpg

  • Eglise de Roclenge. Au sommet du clocher, un élément de toiture en plomb menace de se détacher

    Depuis peu, un élément de toiture en plomb situé au sommet du clocher de l’église de Roclenge s’est désolidarisé de son support et menace de se détacher. Une intervention s’impose. Photos prises ce lundi 19 juin 2017.

    clocher église roclenge.2jpg.jpg

    clocher église roclenge.3jpg.jpg

  • Le viaduc de Herstal enfin libre après 3 ans

    Après une dernière ligne droite semée d’embûches, le fameux chantier du viaduc de Cheratte est enfin terminé. Depuis ce dimanche 16h, toute l’autoroute a été rendue à la circulation. 

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-06-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-06-19,BASSE-MEUSE,1|6

  • Gros nid de poule Thier Begot à Boirs : attention, sa profondeur est de 20 cm !

    Depuis peu, un gros nid de poule est apparu dans le thier Begot à Boirs.  La prudence est de mise car sa profondeur atteint les 20 cm ! Il est situé à hauteur du Bassin d’orage, juste après la taque d’égout.

    Le Thier Begot est cette route qui longe le viaduc sur la droite et qui mène, au sommet, vers l’arbre au gibet et puis Zichen.

  • Infrabel veut moins de passages à niveau à Glons et Milmort

    Depuis de nombreuses années, Infrabel a entrepris de supprimer la plupart de ses passages à niveau. Trois projets prioritaires sont ainsi en passe d’être réalisés dans la Basse-Meuse. Et si ces passages à niveau ne sont pas dangereux en soi, c’est le comportement des gens qui l’est.

    Infrabel vient d’introduire une demande de permis d’urbanisme pour supprimer le passage à niveau situé à Glons, juste à côté de la gare. A la place, le gestionnaire du réseau ferroviaire prévoit d’aménager un pont, un passage sous voie réservé aux piétons et cyclistes ainsi que des voiries d’accès. Car le nouveau pont ne sera pas construit pile à l’emplacement actuel du passage à niveau. Pour des raisons techniques et de place, Infrabel doit ainsi l’aménager au nord de la gare, à quelques dizaines de mètres de là. Deux voiries seront donc aménagées. Une qui partira de la rue de la Gare et l’autre qui rejoindra la route de Paifve. Ce dossier, ce n’est pas la première fois qu’Infrabel le présente.

    L’article complet à découvrir ici :

    http://basse-meuse.lameuse.be/92931/article/2017-06-14/infrabel-veut-moins-de-passages-niveau-glons-et-milmort

  • Fin des travaux sur les viaducs de Cheratte dimanche 18 juin en soirée

    Le chantier en cours depuis mai 2014 sur les viaducs de Cheratte (Liège) s’achèvera dimanche 18 juin en soirée, a annoncé mercredi Jacques Dehalu, l’administrateur-délégué de la société wallonne de financement complémentaire des infrastructures (Sofico).

    http://www.sudinfo.be/1863559/article/2017-06-14/fin-des-travaux-sur-les-viaducs-de-cheratte-dimanche-18-juin-en-soiree

  • La fin de l’enfer dans quelques jours ! Le chantier du viaduc de Cheratte enfin fini

    ENFIN ! C’est le mot qui viendra sur toutes les lèvres lorsque les derniers éléments de chantier seront enlevés d’ici à la fin du mois de juin. Enfin les automobilistes n’auront plus à passer une demi-heure en moyenne chaque jour dans les bouchons depuis trois ans et pourront profiter des nouveaux aménagements de sécurité.

    Sa restauration complète se termine fin juin, elle aura duré 3 ans et causé d’énormes embouteillages

    L’article à découvrir en suivant ce lien :

    http://basse-meuse.lameuse.be/92317/article/2017-06-13/le-chantier-du-viaduc-de-cheratte-enfin-fini

  • Les ronds-points d’Eben et de Bassenge ont fait l’objet d’un entretien

    Dans une note précédente, nous relations l’état déplorable dans lequel se trouvaient le rond-point d’Eben et celui du clos Saint Jacques à Bassenge. La semaine dernière, la commune de Bassenge a fait appel à une entreprise privée pour extraire les mauvaises herbes envahissantes qui étouffaient les millepertuis et autres petits arbustes. Une équipe d’ouvriers a travaillé plusieurs jours pour rendre aux ronds-points leur cachet initial. Ci-dessous photos du rond-point d'Eben (travail d'entretien terminé) et celui du Clos Saint Jacques à Bassenge (photo en cours d'entretien)

    rond-point eben millerpertuis 2.jpg

    rond point bassenge.jpg

  • Nouveau code de la route. Des feux verts spéciaux pour les cyclistes

    Le système existe déjà dans plusieurs villes aux Pays-Bas. Dans certains carrefours, les feux sont synchronisés de telle manière qu’ils deviennent verts en même temps... uniquement pour les cyclistes. Ceux-ci peuvent alors traverser dans toutes les directions.

    Dans le cadre du nouveau code de la route qui devrait être prêt pour fin 2018, le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR), compte instaurer ce principe du « vert intégral pour les cyclistes », comme il l’a indiqué à la Chambre. La règle prévoit donc une phase verte réservée au franchissement de certains carrefours à feux par les cyclistes et piétons, quelle que soit la direction empruntée, et durant laquelle le trafic automobile est à l’arrêt, limitant ainsi le contact entre usagers faibles et motorisés.

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-27,BASSE-MEUSE,1|14

  • Bassenge: le pompage de l’eau du Geer réglementé

    L’année dernière, une polémique avait secoué Bassenge. Dans le courant du mois d’octobre, des agriculteurs étaient ainsi venus pomper l’eau du Geer. Une eau qui allait ensuite être déversée sur les champs de pommes de terre. Mais c’était illégal...

    Pomper de l’eau dans le Geer : les agriculteurs expliquaient alors ne pas avoir d’autres solutions. Les terres étaient tellement sèches qu’il fallait absolument les arroser en grande quantité avant de récolter les patates sous peine de les voir abîmées. Le hic, c’est que ces pompages avaient non seulement duré plusieurs jours, mais ils avaient surtout été faits dans la plus parfaite illégalité. Car le pompage des eaux est très réglementé, doit faire l’objet d’une autorisation et ne peut se faire qu’à de très rares conditions.

    Et en plus de ce caractère illégal, les défenseurs de la nature étaient montés au créneau, craignant pour la faune et la flore de la rivière. Mais cette année, fort heureusement, cet épisode malheureux ne devrait pas se reproduire. Sur le site internet de la commune, un avis émanant du Contrat de rivière Meuse Aval a été publié à l’intention des exploitants agricoles. «  Le cours d’eau est géré par la Région wallonne. Et l’année dernière, malheureusement, nous n’avions aucune information officielle sur ce qui pouvait être fait ou non  », explique Josly Piette. «  On vient enfin de la recevoir et on la communique donc aux agriculteurs  ».

    Voici l’avis (source Bassenge.be)

    avis exploitants agricoles français.jpg

    avis exploitants agricoles néerlandais.jpg

    La suite de l’article en suivant le lien ci-dessous :

    http://basse-meuse.lameuse.be/85611/article/2017-05-24/bassenge-le-pompage-de-leau-du-geer-reglemente

    Voir aussi l’article qui était consacré à ce sujet en octobre 2016 en suivant le lien ci-dessous:

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2016/10/13/bassenge-des-camions-pompent-dans-le-geer-l-eau-doit-servir-204268.html