Google Analytics Alternative

Santé - Page 3

  • Covid19 – Santé Bassenge. La commune de Bassenge a distribué des masques ce mercredi

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngCe mercredi 6 mai 2020, une distribution de masques a été organisée dans toutes les boîtes aux lettres de la commune. Selon l’Info Bassenge qui accompagne le colis une seconde distribution aura lieu dans les jours à venir afin de permettre à chaque bassengeois et bassengeoise de disposer de deux masques.

    En tant que citoyen, je remercie toutes les personnes, et je crois savoir (l’info Bassenge ne le mentionne pas) que le personnel communal est concerné, qui ont procédé à cette distribution afin de protéger la santé de toutes et tous les habitants de Bassenge.

    Un grand merci !

    Roger Wauters

  • Epinglé. Liège: «On n’a pas voulu de mon million de masques!» ( + Vidéo)

    stock masques.jpgAlors qu’on en manque encore cruellement dans de nombreux secteurs, voici encore une histoire surprenante de masques dont la Belgique n’a pas voulu et qui sont donc partis en Allemagne et en France.

    Xavier Casares est un entrepreneur liégeois qui travaille régulièrement avec un intermédiaire anglais. « Grâce à son intervention, j’ai eu l’opportunité de vendre son stock de masques en provenance de Chine. 500.000 masques chirurgicaux et 500.000 masques FFP2, avec le label de conformité européen, raconte-t-il. Ils sont arrivés il y a 10 jours en Belgique et ont été entreposés. »

    Après avoir entendu Sophie Wilmès promettre que la Défense fournirait un masque à chacun des 11 millions de Belges, il leur a de suite envoyé un mail. Il a essayé aussi de contacter l’Aviq (Agence pour une Vie de Qualité) qui s’occupe des maisons de repos. Et même Liège Métropole qui a, de son côté promis deux masques aux 625.000 Liégeois de l’arrondissement.

    « Liège Métropole nous a rapidement répondu qu’ils étaient déjà servis en masques en tissu, reprend Xavier Casares. La Défense a répondu à notre mail jeudi dernier en stipulant qu’elle avait déjà réalisé une procédure négociée en urgence et qu’il y avait suffisamment de concurrence. Quant à l’Aviq, jamais elle n’a répondu à notre proposition. »

    Pourtant, il ne s’agissait pas d’une question de prix trop élevés puisque les masques chirurgicaux étaient proposés à 0,80 cent et les FFP2 à 3,2€ pièce, soit les prix actuels du marché.

    «Nous voulions privilégier la Belgique, reprend-il. Mais comme elle n’est pas intéressée, l’intermédiaire anglais a recontacté tous les clients qui avaient déjà mis une option sur notre stock et nous leur avons tout vendu. » Le million de masques est donc reparti vers des hôpitaux allemands et vers la France, notamment pour le groupe Carrefour.

    L’ article complet avec tous les détails en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/553779/article/2020-05-05/liege-na-pas-voulu-de-mon-million-de-masques

  • La première phase démarre ce lundi. Déconfinement : J-1 !

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngVoici les principaux changements qui interviennent ce 4 mai

    Port du masque, transports, travail, balade à moto, sports… La première phase du déconfinement dans le pays se fera en douceur, à partir de ce lundi.

    Voici les principales modifications dans votre quotidien. 

    Travail : le télé-travail reste la norme, mais si ce n’est pas possible, il faut respecter la distanciation sociale ou porter un masque. Attention : les mesures s’appliquent aussi dans les transports.

    Transports en commun : les trains et les trams reprennent leur horaire scolaire, les bus restent en horaire de vacances. Pour respecter la distanciation, le nombre de places reste limité dans les bus, et des places ont été condamnées dans les trains et les trams pour s’asseoir en quinconce. Attention aux amendes si vous utilisez les transports en commun pour des déplacements non-essentiels, ou si vous ne portez pas de masque. Il est obligatoire pour tous les usagers de plus de 12 ans.

    Commerces : les magasins de tissus, de mercerie et de fils à tricoter peuvent rouvrir leurs portes. Les autres commerces, déjà ouverts, peuvent refaire des promotions.

    Hôpitaux, médecins, dentistes, kinés : ils peuvent reprendre progressivement une activité normale, mais chacun mettra en fait en place sa reprise à son rythme. Mieux vaut donc vous renseigner si vous aviez un rendez-vous ou une intervention chirurgicale, pour vérifier que ceux-ci sont maintenus.

    Crèches : elles peuvent à nouveau accueillir tous les enfants. Les puéricultrices porteront un masque au moins à l’arrivée et au départ des enfants, et les parents doivent porter un masque également.

    Garderies scolaires : elles sont maintenues mais doivent rester un « dernier recours » pour les parents ; Le port du masque y est obligatoire pour le personnel enseignant et les élèves de plus de 12 ans.

    Sports : vous pouvez faire du sport à l’extérieur avec deux autres personnes en dehors de celles qui vivent sous votre toit en respectant 1,5 m de distance. Vous devez apporter votre propre matériel, pas question d’en louer. Les vestiaires et buvettes restent fermés. Pour la pêche, vous pouvez en pratiquer à maximum deux si l’autre personne vit sous votre toit, et emprunter le chemin le plus direct à l’aller et au retour.

    Balade à moto : vous pouvez refaire des balades récréatives par trois maximum, en partant directement de votre domicile et sans vous arrêter en chemin.

    (Source 7dimanche)

  • Coronavirus en Belgique: voici le nombre de cas par commune (+ Bassenge)

    cas covid bassenge.pngVoici les données cumulées mise à jour concernant les cas de coronavirus dans notre pays, et notamment celles pour chaque commune, dévoilées ce mardi 28 avril par Sciensano. Découvrez notre carte interactive du pays et le tableau qui reprend chaque commune.

    Notons qu’à Bassenge, le nombre de cas cumulés s’élève à 76.

    La carte à découvrir en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/550543/article/2020-04-28/coronavirus-en-belgique-voici-le-nombre-de-cas-par-commune

  • La promesse impossible du fédéral. Le plan B : une écharpe ou un bandana !

    foulard.pngTout le monde n’aura pas reçu de masque et de filtres pour le 4 mai

    Chaque Belge recevra-t-il un masque gratuit pour le 4 mai, comme cela a été annoncé par Sophie Wilmès vendredi soir ? Rien n’est moins sûr, si l’on en croit le ministre de la Justice Koen Geens. Mais un foulard ou une écharpe, qui couvre nez et bouche, convient aussi a rappelé Sophie Wilmès. 

    Fournir « au moins une protection en tissu normé », et distribuer « deux filtres » pouvant être lavés et réutilisés, pour pouvoir les intégrer dans des masques déjà acquis ou cousus, afin de limiter la propagation du virus lors de nos déplacements. Voilà la promesse faite vendredi aux citoyens par le fédéral, avec l’aide des régions, et des communes. Une mesure indispensable puisque tout le monde n’a pas les moyens, financiers ou sociaux, de s’acheter ou se faire coudre un masque. Or, celui-ci sera obligatoire dans les transports en commun, dans les écoles pour les élèves de plus de 12 ans, ou lorsque la distanciation sociale n’est pas possible à respecter…

    Mais à une semaine de la première phase du déconfinement, le 4 mai, le défi sera impossible à tenir, selon le ministre de la Justice en charge de la question des masques en textile, Koen Geens. Pour lui, la capacité de production de ce type de masques en tissu ne permet pas de tenir ce délai si court. Quant aux filtres, une commande auprès de deux fabricants de textile pour 22 millions de filtres a été passée, et les citoyens devraient les recevoir entre le 4 mai… et le 20 mai !

    De nombreuses communes ont lancé leur propre commande de masques en tissu, soit en se tournant vers des entreprises, soit en faisant appel à des couturières locales et à la solidarité générale. Mais là aussi, les délais sont souvent plus longs que la date du 4 mai. Des livraisons « courant du mois de mai » sont plus réalistes.

    La Première ministre Sophie Wilmès a donc nuancé ses propos au CNS. « La réalité c’est que c’est le port d’une protection qui couvre votre nez et votre bouche qui est recommandé », a-t-elle soutenu dimanche. Donc, une protection alternative, comme une écharpe ou un bandana, fait l’affaire. Les masques chirurgicaux et FFP2 devant être réservés au personnel de première ligne, aux maisons de repos et aux collectivités.

    L’article complet dans votre journal La Meuse de ce lundi 27 avril 2020

  • «Un peu la cacophonie…» Aides ménagères : du neuf attendu seulement le 11 mai

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngLe secteur des aides ménagères n’a jamais été fermé. Le Fédéral estime qu’il s’agit d’un secteur essentiel, mais la Région Wallonne par contre prône la fermeture...

    Résultat ? Le secteur tourne dans tous les sens ! Certaines sociétés de titres-services ont fermé, ce qui a conduit leurs aides ménagères au chômage pour force majeure (et une perte de leurs - maigres - revenus de 30 %). D’autres ont continué à fonctionner : tout se passe alors sur base volontaire, du travailleur et du client. Les clients, parfois en détresse (les personnes âgées notamment), sont bien contents de cette précieuse aide.

    De nombreuses aides ménagères ont donc poursuivi leur travail, en prenant de réels risques. Faute d’équipements de protection, ce fut le règne de la débrouille pour trouver masques, gants,...

    L’article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce vendredi 24 avril 2020

  • Coronavirus. Bassenge figure parmi les 20 communes wallonnes les plus touchées

    communes les plus touchées par le coronavirus.pngCoronavirus: voici les 20 communes les plus touchées de Wallonie : extrait d'un article du journal La Meuse de ce mercredi 22 avril 2020

    Ce mardi 21 avril, la Belgique compte 40.956 personnes positives au Covid-19. La province de Liège est la plus touchée par le virus. Elle totalise 5.043 personnes contaminées. Par nombre d’habitants, c’est la commune de Bouillon, en province de Luxembourg, qui est la plus « contaminée » de Belgique (avec 94 cas pour un peu plus de 5.400 habitants). Voici les 19 autres communes les plus infectées par rapport à leur nombre d’habitants…

    Malheureusement, Bassenge figure parmi elles… (Cliquez sur l'image en haut à gauche pour l’agrandir)

    Roger Wauters

    Pour découvrir les autres communes les plus touchées, ne manquez pas de lire l'article complet en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/548170/article/2020-04-21/coronavirus-voici-les-20-communes-les-plus-touchees-de-wallonie

  • Bassenge. 18 .000 masques pour les habitants

    covid 19.jpgDébut mai, la commune de Bassenge va distribuer deux masques en tissu à chaque Bassengeois. « En prévision du déconfinement, les bourgmestres de l'arrondissement ont décidé de commander des masques à donner aux habitants. En plus de ça, de notre côté, nous avions aussi déjà passé une commande de masques, explique Valérie Hiance, bourgmestre de Bassenge. « Une première commande doit arriver fin avril et la seconde début mai. Nous mettrons les masques sous-enveloppe avec un guide d'utilisation et irons les distribuer dans les boîtes aux lettres. Une communication sera évidemment faite afin d'éviter les éventuels vols. » Près de 18.000 masques seront distribués.

    (Source La Meuse)

  • Coronavirus: voici le nombre de cas dans votre commune

    covid cas bassenge 20 avril 2020.pngVoici les données cumulées concernant les cas de coronavirus pour Bassenge, dévoilées ce lundi 20 avril par Sciensano.

    Cliquez sur l’image pour l’agrandir

  • Covid-19 : les cas en Basse-Meuse

    Voici la dernière mise à jour du nombre de cas de patients positifs détectés en Basse-Meuse :

    - Oupeye : 92 (+1)

    - Bassenge : 68 (+3)

    - Visé : 65 (+1)

    - Blegny : 62 (+5)

    - Juprelle : 26 (=)

    - Dalhem : 21 (=)

  • Crise Covid 19. Foire aux questions : le document officiel et toutes les réponses aux questions que vous vous posez !

    POINT INTERROGATION.pngLe document officiel NCCN version 8 _ 06/04/2020 - 12h00 (ci-dessous en bas d'article)

    Jusqu’à quand les mesures décidées sont-elles d’application ? Que signifie le déclenchement d’une phase fédérale pour les autorités locales ? Que se passe-t-il en cas de non-respect des mesures décidées? Commerces, magasins et classes moyennes, HORECA, Economie, Travail et professions libérales, secteur agricole, transports et déplacements, Finances… ?

    Jusqu’à quand les mesures décidées sont-elles d’application ?

    Les mesures exposées ci-dessous et dans le communiqué de presse de la Première Ministre sont d’application jusqu’au 19 avril inclus.

    Ces mesures peuvent être prolongées de deux semaines après évaluation. Les excursions scolaires de plusieurs jours sont néanmoins interdites jusqu’au 30 juin 2020.

    La situation est évaluée de manière régulière. Sur base de ces évaluations les mesures présentées ici pourront être réduites ou renforcées.

    Que signifie le déclenchement d’une phase fédérale pour les autorités locales ?

    La phase fédérale signifie que les Gouverneurs et Bourgmestres sont tenus d’appliquer les mesures générales décidées et de retirer leurs arrêtés pris précédemment, après la publication de l'Arrêté Ministériel. Le but est d’harmoniser les mesures sur l’ensemble du territoire belge.

    Que se passe-t-il en cas de non-respect des mesures décidées?

    En cas de non-respect des mesures (prévues par l’Arrêté Ministériel), les sanctions prévues par l’article 187 de la loi sur la Sécurité Civile du 15 mai 2007 seront d’application.

    Néanmoins l’accent est mis sur la prévention, le dialogue et le civisme de chacun.

    Les autorités locales restent compétentes pour l’ordre public conformément à l’article 135 §2 de la nouvelle loi communale, sans toutefois aller à l’encontre des mesures prises au niveau supérieur ou à l’encontre de l’esprit de ces mesures.

    Les services de police effectueront des contrôles permanents afin de s'assurer du strict respect des mesures.

    Le document officiel à découvrir en suivant ce lien :

    foire-aux-questions Covid 19.pdf

    Source Bassenge.be

  • Coronavirus: voici le nombre de cas dans votre commune (carte)

    carte coronavirus bassenge avril 2020.jpglogo bassenge sudinfo page facebook.pngVoici les données cumulées concernant les cas de coronavirus dans le pays, et notamment celles pour chaque commune. Ces données sont mises à jour tous les jours.

    Vous pouvez donc voir dans la carte et le tableau combien de personnes ont été testées positives dans votre commune depuis le début de l’épidémie en Belgique, jusqu’à ce jour. Deux graphiques supplémentaires : le pourcentage de cas par rapport au nombre d’habitants de chaque commune et la courbe d’évolution de nombre de tests effectués par jour.

    Pour découvrir la carte, suivre ce lien :

    https://www.lameuse.be/542997/article/2020-04-06/coronavirus-voici-le-nombre-de-cas-dans-votre-commune-carte

  • Le nombre de cas positifs au coronavirus par communes

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngLe site de Sciensano a mis à disposition ce mardi les données de cas avérés de Covid-19 cumulées par commune. Ainsi, pour l’arrondissement de Liège et ses 24 communes, c’est la ville de Liège qui compte le plus de cas avec 238 personnes positives.

    Elle est suivie par la ville de Seraing avec 111 cas. Arrivent ensuite Flémalle, Herstal et Chaudfontaine avec respectivement 53, 50 et 48 cas positifs. Quatre communes sont en revanche les moins touchées et ne dépassent même pas, pour le moment, les dix personnes infectées. Il s’agit de Bassenge avec 7 cas, tout comme Trooz. Et de Juprelle et Dalhem qui comptabilisent respectivement 5 cas positifs au Covid-19.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce jour

  • Bassenge – Avis à la population. Les mesures qui seront d’application à partir de vendredi minuit jusqu’au 3 avril inclus.

    logo info 2.jpgA toutes fins utiles, nous publions le communiqué émis par le Collège communal de Bassenge sur le site Bassenge.be

    Chères bassengeoises, Chers bassengeois,

    Suite aux dernières évolutions de l’épidémie du Covid-19, le Conseil National de Sécurité (CNS), regroupant la Première Ministre et les Ministres-Présidents régionaux et communautaires.

    A la suite de cette réunion, le dispositif existant établit lors du déclenchement de la phase 2 renforcée (qui est maintenue) a été complété par des mesures additionnelles visant à endiguer le plus efficacement la propagation de l’épidémie. Afin d’assurer la meilleure coordination possible entre les différents niveaux de pouvoir, TOUTES LES DÉCISIONS seront prises dans le cadre d’une cellule de gestion de crise fédérale. Ces mesures seront d’application à partir de vendredi minuit jusqu’au 3 avril inclus et sont les suivantes :

    Cliquez sur le lien pour connaître les mesures détaillées :Bassenge avis covid19_pdf.pdf

  • Coronavirus. Déjà de nombreux carnavals annulés. Mais celui de Glons est maintenu

    carnaval bassenge 2016 2.jpgAndenne : carnaval annulé.

    Vaux-sur-Sûre : carnaval de Sibret annulé. 

    Tournai : carnaval annulé ou reporté en septembre.

    Mouscron : le Bœuf gras, prévu le 12 mars, est annulé.

    Waremme : carnaval annulé.

    Tamines : le carnaval prévu ce week-end est reporté.

    Fosses-la-Ville : le laetare du 22 mars est reporté.

    Welkenraedt : le laetare des 21 et 22 mars est annulé

    Stavelot : le laetare des 21 et 22 mars est annulé.

    Sart-Tiège : le laetare annulé.

    Goé : carnaval 29/3 annulé.

    Nassogne : carnaval annulé.

    Arlon : carnaval annulé.

    Et la liste pourrait s’allonger…

    (Source La Meuse)

    Le carnaval de Glons  est maintenu

    Carnaval de Glons (Bassenge) :

    En Basse-Meuse, il ne reste qu’un seul cortège carnavalesque qui doit encore avoir lieu. Il s’agit de celui de Glons (Bassenge) qui se tiendra ce samedi après-midi. Traditionnellement, plusieurs centaines de personnes y assistent. Et comme à chaque fois, une soirée dansante est organisée à la suite du cortège. Et pour l’heure, tant le cortège qui se déroule en extérieur, que la soirée, sous chapiteau, sont maintenus.

    « La soirée ne rassemble que 200 à 250 personnes », explique Audun Brouns, échevin en charge du monde folklorique et associatif. « Au vu des recommandations actuelles, et sachant que la soirée se déroule sous chapiteau qu’on peut toujours laisser ouvert, la soirée est maintenue. Néanmoins, nous avons rappelé aux organisateurs les mesures d’hygiène. »

    Le collège communal se tient cependant prêt à prendre d’autres mesures, en fonction de l’évolution de la situation.

    Dossier spécial dans La Meuse de ce jour :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.28794876.1113622902.1583931679-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-03-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-03-12,BASSE-MEUSE,1|4