Google Analytics Alternative

Politique - Page 5

  • Conseil communal. On utilisera moins de plastique à Bassenge

    bouteilles plastiques 3.jpgBassenge aussi va s’engager dans la lutte contre les plastiques à usage unique. Jeudi prochain, le conseil communal sera amené à voter une motion « Zéro plastique dans les services de l’administration communale ». « Les actions précises n’ont pas encore été déterminées » avertit Philippe Knapen, échevin de l’Environnement. « Néanmoins, nous avons déjà quelques idées. Actuellement, nous mettons à disposition des employés des bouteilles d’eau en plastique. À la place, nous devrions installer des fontaines à eau ou pourquoi pas, distribuer des gourdes. D’autres idées viendront par la suite."

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-15,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-15,BASSE-MEUSE,1|8

  • Ecetia construit pour toutes les communes : elle a déjà construit deux bâtiments à Bassenge

    (Photo : Les installations du club de Foot Roclenge-Wonck)

    L’intercommunale Ecetia finance la construction de bâtiments qu’elle loue aux communes selon leurs besoins

    Depuis plusieurs années, le carcan budgétaire des villes, communes et provinces est devenu sans cesse plus étroit.

    L’intercommunale liégeoise Ecetia a souhaité pouvoir répondre aux demandes de ses 47 communes associées en matière de nouvelles constructions collectives. Elle a mis en place une offre de services locatifs aux pouvoirs locaux.

    Pratiquement, le pouvoir local intéressé par ce service locatif cède un terrain à Ecetia qui, en échange, cède des parts de son secteur « immobilier » au pouvoir local. Ecetia construit ou fait construire par un tiers, un partenaire privé, le bâtiment souhaité par la commune, la ville, le CPAS, la province... Ecetia est propriétaire du nouveau bâtiment construit qu’elle loue au pouvoir local via un bail simple.

    Ecetia a déjà construit des vestiaires et une buvette pour le club de foot de Roclenge, un logement de transit à Bassenge, une salle polyvalente à Hollogne -sur-Geer (1 million), des bureaux et des locaux polyvalents à Herve (3,27 millions) et un hall technique et des bureaux à Stembert (5,6 millions).

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-14,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-14,BASSE-MEUSE,1|8

  • Oupeye – Politique. A proximité. Polémique sur la venue de Francken à Hermalle sous Argenteau

    Une seule date est prévue en Wallonie pour la présentation du livre de l’ancien secrétaire d’État N-VA

    Le N-VA Théo Francken fait actuellement une grande tournée en Flandre pour présenter son livre, intitulé en français « Continent sans frontière ». L’ancien secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration n’a toutefois qu’une seule date prévue en Wallonie : le 19 février du côté de… Hermalle-sous-Argenteau. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que cela fait grincer des dents… 

    L’effervescence gagne la Basse-Meuse. En cause, une conférence d’un certain Théo Francken dans le cadre de la promotion de son livre intitulé en français « Continent sans frontière ». Le N-VA, ancien secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, qui est ultra-populaire en Flandre mais qui jouit aussi d’une certaine notoriété au sud du pays, va en effet faire escale à Hermalle-sous-Argenteau, non loin de Liège, le 19 février prochain. Il s’agit là, à l’heure actuelle, de la seule date du genre en Wallonie, comme le confirme Théo Francken, contacté par nos soins.

    L’article complet avec toutes les explications dans votre journal La Meuse de ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-05,BASSE-MEUSE,1|6

  • Politique – Bassenge. L’USC n’est plus sous tutelle

    nationales bassenge christopher sortino sécurité article la meuse christopher sortino.jpgC’est fait ! L’Union Socialiste Communale de Bassenge n’est plus sous la tutelle de la Fédération liégeoise du PS.

    Une nouvelle équipe s’est mise en place et un nouveau comité doit être élu dans les jours à venir. (photo : Christopher Sortino)

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-12-20,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-12-20,BASSE-MEUSE,1|8

  • Des logements sociaux dans l’ancienne gendarmerie de Roclenge

    Gendarmerie de Roclenge.jpgL'ancienne gendarmerie de Bassenge, située rue Marcel De Brogniez, à un nouveau propriétaire depuis un peu plus d'un an. Après être restée six ans sur le marché, c'est la Régionale visétoise d'habitation qui l'a rachetée. Avec dans l'idée de transformer ce bâtiment massif en huit logements sociaux.

    Une manière de répondre à un besoin dans la commune. Bassenge est en effet en dessous des 10% de logements sociaux imposés par la Région wallonne.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce lundi 17 décembre 2018

  • Conseil communal. 2,2 millions de travaux à Bassenge

    rue haut vinave glons.jpgAvant l'installation du nouveau conseil communal, les élus 2012-2018 ont voté le budget 2019. Un budget qui ne prend pas de décisions politiques, pour ne pas lier le nouveau Collège. La nouvelle majorité aura ainsi tout le loisir de l'adapter au cours des prochaines semaines.

    Tel qu'il a été présenté, le budget affiche un boni à l’exercice propre de 352.000 €. Un boni qui n'est plus que de 30.000 €, tous exercices confondus, une partie des fonds étant utilisée pour financer les travaux. (recours à l'extraordinaire)

    Si les taxes n'augmentent pas (IPP 8% et 2.600 CAPI), les recettes et les dépenses sont relativement stables par rapport au budget 2018. L’article complet dans votre journal La Meuse de ce jour ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-12-06,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-12-06,BASSE-MEUSE,1|10

  • Politique - Bassenge. Une femme bourgmestre, une première à Bassenge !

    valérie hiance La Meuse.jpgAprès 12 ans passé à la tête de la commune, Josly Piette a décidé de ne plus se représenter. Tête de liste Bassenge Demain (cdH/MR), c’est sans surprise Valérie Hiance qui vient de lui succéder. Fille de l’ancien bourgmestre Ghislain Hiance, Valérie est surtout devenue la première femme de la commune à endosser cette responsabilité.

    L'installation du Conseil avait lieu, lundi soir, à Roclenge.

    Le Collège et les attributions :

    - Valérie Hiance (bourgmestre) : État civil, Police, Sécurité des personnes et des biens, Plan d’urgence, Information et communication et Plan Communal de Développement Rural (compétence transversale).

    - Philippe Knapen : Finances, Carrières, Emploi et Tourisme.

    - Audun Brouns : Urbanisme, Aménagement du territoire, Patrimoine, Informatique, et Monde folklorique & associatif.

    - Julien Bruninx : Travaux, Mobilité, Environnement, Contrats de rivières et Cimetières.

    - Caroline Vrijens : Jeunesse, 3 ème âge, Plan de Cohésion Sociale, Sports et Agriculture.

    - Paul Sleypenn : président du CPAS ainsi que PMR et Personne handicapée, Agence Locale pour l’Emploi, Culture et ASBL Reflets.

    (Photo Valérie Hiance Sudpresse - La Meuse)

    CONSEIL COMMUNAL

    Plus de la moitié de nouveaux

    Avec 12 élus sur 19, Bassenge Demain (cdh/MR) est le premier parti de la commune. Si le PS affiche un statut quo, Ecolo est l’autre grand vainqueur du scrutin puisqu’il a gagné deux sièges passant d’un à trois conseillers. D’ailleurs, l’ex-députée fédérale Muriel Gerkens fait partie des élus Ecolo. Une première pour elle alors qu’elle s’est à chaque fois présentée aux communales depuis 2000. Notons que 10 des 19 élus siégeront pour la première fois.

    Voici les conseillers bassengeois :

    - Bassenge Demain (12) : Valérie Hiance, Paul Sleypenn, Philippe Knapen, Audun Brouns, Julien Bruninx, Caroline Vrijens, Isabelle Roenen, Christian Piette, Marie-Ange Simon, Alex Marx, Florent Debrus et Stéphane Camal.

    - PS (4) : Christopher Sortino, André Ruth, Michaël Sente et Marie-Noëlle Deil.

    - Ecolo (3) : Michel Malherbe, Muriel Gerkens et Anne Tuts.

  • Eben-Emael - Avis d’enquête. Extension de la carrière du Romont : arrêté d’expropriation de 60 parcelles cadastrales ou parties de parcelles cadastrales

    carrière romont extansion.jpgUn avis à la population vient d’être affiché sur le lieu et publié sur le site Bassenge.be.

    « Une enquête publique se déroulera prochainement dans le cadre d’une demande d’arrêté d’expropriation en vue de de l’extension de la carrière du Romont à Bassenge. L’enquête publique sera ouverte le 5 novembre 2018 et clôturée le 5 décembre 2018. »

    L’enquête publique est à découvrir en cliquant sur ce lien :avis cbr carrière romont.pdf

     

    (Photo Hitachi Construction Machinery « Pelle géante Hitachi EX1900-6 dans la carrière du Romont »)

  • Bassenge. Sujets politiques sur ce blog : mise au point

    mise au point logo.jpgDepuis ce 18 août 2018, plus aucun sujet politique n’est abordé sur ce blog Bassenge Sudinfo. Il en sera de même jusqu’à nouvel ordre et certainement loin après les élections. En attendant, je vous renvoie aux articles traitant de ce sujet qui sont publiés dans votre journal La Meuse.

    Roger Wauters

  • Elections communales Bassenge. La liste « Bassenge Demain » est prête

    liste bassenge demain,bassenge demain 2018Valérie Hiance et Philippe Knapen (cdH) en sont les têtes de liste

    Cette liste d’ouverture, initiée par le cdH, accueillera également deux candidats MR

    Bassenge Demain est la première formation politique bassengeoise à avoir bouclé sa liste pour les élections communales d’octobre prochain. Sur les 19 candidats, six sont issus de la société civile et deux du MR local. Le programme sera dévoilé à la mi-septembre. 

    En novembre dernier, le cdH de Bassenge annonçait qu’il présenterait une liste « Bassenge Demain ». Un changement de nom voulu pour permettre à des personnes de s’engager sans avoir d’étiquette politique. Une liste d’ouverture, de participation citoyenne, qui est aujourd’hui finalisée. Sur les 19 candidats, neuf sont des élus cdH sortants, deux autres sont membres du cdH, six sont des candidats d’ouverture et deux issus du MR. « Un comité des sages a été constitué pour rencontrer les personnes qui souhaitaient s’engager avec nous », explique Valérie Hiance, tête de liste.

    L’article complet d’Aurélie Drion en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-08-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-08-18,BASSE-MEUSE,1|8

  • Bassenge – Elections communales. La liste socialiste est presque complète à Bassenge

    Le PS ambitionne de devenir incontournable. 12 des 16 candidats connus sont de nouveaux venus

    Alors que la tête de liste n’a été désignée que voici un mois, les choses n’ont pas traîné pour les socialistes bassengeois. Quatre semaines plus tard, ils dévoilent leur liste quasi complète. Ils sont les premiers à le faire dans leur commune.

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-07-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-07-19,BASSE-MEUSE,1|8  

  • Politique Bassenge. Une délibération du Collège communal se retrouve sur Facebook ! L’heure est grave

    extrait délibération collège corrigé.jpgHier, sur le réseau social Facebook, un extrait du registre aux délibérations du Collège communal de Bassenge dans une séance à huis-clos a été publié. Or, une telle publication publique est interdite.

    En effet, selon le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, les délibérations du collège communal ne sont pas consultables par les habitants de la commune. Alors, à fortiori les rendre publiques sur un réseau social... 

    Comment déjà comprendre comment un citoyen est entré en possession d'un tel document restera un mystère, mais si, en plus, ce genre de document est rendu public sur les réseaux sociaux... Où va-t-on ? 

    A Bassenge, l’heure est grave…

  • Bassenge environnement. Des panneaux pour sensibiliser aux tiques

    Bassenge va installer des panneaux d'information sur les tiques et la maladie de Lyme. Le printemps chaud et humide a été particulièrement favorable au développement des tiques. De nombreux cas de piqûres ont déjà été recensés un peu partout en Wallonie. Elles peuvent entraîner la maladie de Lyme, parfois très invalidante. Au dernier conseil communal, Michel Malherbe (Ecolo) a donc suggéré de sensibiliser la population à cette problématique. Il a demandé à la commune d'installer des panneaux d’information pour prévenir les piqûres de tiques, expliquer comment réagir en cas de piqûre mais aussi informer sur les risques liés à la maladie de Lyme : « Ecolo Bassenge demande à la commune d’en installer également, chaque printemps, à l’entrée de tous les sites de balades. Vu les nombreuses conséquences de cette maladie, il vaut mieux agir de manière proactive ». La demande a été entendue par la majorité cdH.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-07-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-07-05,BASSE-MEUSE,1|7

  • Un outil en ligne pour être incollable sur votre commune. Pour tout savoir sur Bassenge

    Le vice-Premier ministre et ministre de l’Économie Kris Peeters et Statbel viennent de présenter un nouvel outil « Découvrez votre commune – Les communes de Belgique en chiffres », un outil en ligne permettant de comparer et de consulter des données statistiques de toutes les communes belges.

    Tout y est !

    « En quelques simples clics de souris l’outil permet de consulter des données concernant la population, le revenu, l’économie, les bâtiments et la mobilité d’une commune. Des données qui dans le passé étaient dispersées entre différentes statistiques, sont désormais réunies dans un seul aperçu. Les citoyens, les administrations communales et les journalistes peuvent ainsi vérifier de manière simple est la situation de leur commune. Un outil très pratique en vue des élections communales », explique Kris Peeters.

    L’adresse du site :

    https://statbel.fgov.be/fr/nouvelles/decouvrez-votre-commune

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-07-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-07-05,BASSE-MEUSE,1|14

  • Politique Bassenge. Un tout nouveau site web pour le Conseiller Christopher Sortino (PS) : la politique communale bassengeoise autrement…

    nationales bassenge christopher sortino sécurité article la meuse christopher sortino.jpgQualifier de rare, à Bassenge, la démarche du Conseiller communal Christopher Sortino (PS) de publier un site web pour s’adresser aux citoyen(ne)s équivaudrait à dire que d’autres élus l’aient fait aussi. Or, il n’en est rien. On a beau chercher, aucun élu bassengeois en place n’utilise actuellement cet outil devenu aujourd’hui incontournable dans un contexte de recherche d’un rapprochement entre le monde politique et les citoyens (Interactivité).

    Nous nous abstiendrons d’analyser en détail le contenu du site web du Conseiller, mais nous en retiendrons quand même la clarté de la composition et l’intérêt de la lecture de ses « échos » des Conseils communaux qui ne sont guère empreints de la même édulcoration ni du même ton moralisateur que ceux publiés dans les infos-Bassenge et autres bulletins communaux.

    D’un point de vue démocratique, entendre d’autres sons de cloches répond à une nécessité : pouvoir se forger une opinion en bonne connaissance de cause.

    site web christopher sortino,site web sortino ps,conseiller ps chrsitopher sortino bassenge,ps bassenge 2018

    Alors, à Bassenge, quel sera le prochain élu à utiliser ce mode d’expression ?

    La question est posée.

    Roger Wauters

    L’adresse du site du Conseiller Christopher Sortino:

    http://christophersortino.be/