Google Analytics Alternative

Politique - Page 3

  • Politique. Un Bassengeois sur les listes du Parlement Wallon ! Christopher Sortino sera 7ème suppléant sur la liste du PS.

    christopher sortino 4.jpgIl l’a annoncé récemment sur sa page Facebook : Christopher Sortino sera 7ème suppléant sur les listes socialistes du Parlement Wallon. Chef de fil du PS au Conseil Communal de Bassenge, le jeune politologue est, on le sait, particulièrement actif dans la vie politique bassengeoise et dans la vie associative en Basse-Meuse. Il connait également bien l’institution régionale puisqu’il a été, pendant 4 années, conseiller du Ministre Wallon de l’Économie.

    Une nouvelle qui le remplit de joie : « J’en suis très heureux et plus motivé que jamais à l’idée de me battre pour ma région, la Basse-Meuse et la région Liégeoise avec mon parti, le PS à l’échelon régional. Je remercie Jean-Claude Marcourt, notre tête de liste à la région, pour sa confiance. Il aura, avec notre tête de liste Frédéric Daerden au Fédéral, tout notre soutien. Je me réjouis de travailler, durant les trois prochains mois, avec l’ensemble des candidates et candidats du Parti Socialiste pour faire briller nos couleurs au lendemain du 26 mai prochain."

    Avec cette question : sera-t-il le seul bassengeois à figurer sur les listes d’ici mai prochain ? La réponse ne devrait plus tarder.

  • Opération de développement rural de Bassenge : le calendrier

    opération développement rural 2019 bassenge.png14/3       Eben-Emael : Maison de la cohésion sociale – Eben Emael

    19/3       Bassenge et Wonck : Lieux Magiques - Wonck

    21/3       Boirs et Roclenge : Salle l’Union - Boirs

    26/3       Glons : Centre culturel de Glons

    Débuts de travaux à 20h précise.

  • Bassenge – Politique. Les priorités pour les 6 ans à venir...

    inondations juin 2016 vallée du geer.5jpg.jpgBassenge Demain vient de présenter sa déclaration de politique générale. Un document de 16 pages qui reprend les priorités qui seront menées jusqu’en 2024. L’article à découvrir en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-25,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-25,BASSE-MEUSE,1|10

    Sur Bassenge Sudinfo, nous aurons l'occasion d'y revenir d'ici quelques jours. 

  • Le mardi 26/02/2019 : séance publique de lancement de la nouvelle Opération de Développement Rural de Bassenge

    opération développement rural 2019 bassenge.pngElle se tiendra le mardi 26 février 2019 à 19h, au Centre Culturel de Glons de la rue Saint Pierre. Tous les renseignements sur l'illustration ci-contre à gauche.

  • Glons. Future prison : « On n’y voit que des inconvénients »

    radar de glons.jpgDepuis un mois, la construction d’une éventuelle prison à Glons, sur le site de l’ancien radar, fait beaucoup parler. Depuis, le Collège communal de Bassenge ne s’est pas encore positionné, demandant d’abord à pouvoir étudier le dossier.

    « Nous sommes toujours dans notre phase d’analyse. Nous avons quand même fait la liste des avantages et des inconvénients et on se rend compte que, pour le moment, celle des avantages est quasiment vide quand celle des inconvénients est remplie », souligne Valérie Hiance, bourgmestre de Bassenge.

    L’article complet dans votre Meuse de ce jour ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-21,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-21,BASSE-MEUSE,1|8

  • Politique Bassenge : compte rendu officiel du Conseil communal du 17 janvier 2019

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngSuivre la politique communale sur ce blog en relayant les articles publiés dans La Meuse qui y ont trait impose aussi que tous ses paramètres soient connus des bassengeois(e)s.

    Raison pour laquelle, désormais, les comptes rendus officiels des Conseils communaux seront également publiés sur ce blog.

    Le Compte rendu officiel du Conseil communal du 17 janvier dernier en cliquant sur ce lien :conseil communal compte-rendu du 17_01_2019.pdf

  • Politique Bassenge. Ordre du jour du Conseil communal du jeudi 21 février 2019 à 20 heures

    aménagements place louis piron roclenge 1.jpgOrdre du jour :

    1° Approbation du procès-verbal de la séance du 17 janvier 2019.

    2° Déclaration de politique générale.

    3° Motion : Zéro plastique dans les services de l’administration communale de Bassenge.

    4° Plan urbain de mobilité de l’agglomération de Liège.

    5° Pour information : délibération du Conseil communal du 03.12.2018 – Taxe annuelle sur la collecte et sur le traitement des déchets issus de l’activité usuelle des ménages et assimilés devenue exécutoire courrier du SPW.

    6° Situation de caisse pour le période du 01/01/2018 au 31/12/2018.

    7° Redevance relative aux demandes de changement de prénom(s) – exercices 2018 à 2025 inclus

    8° Ordonnance de Police pour l’organisation d’un cortège carnavalesque à Bassenge le 3 mars 2019.

    9° Confirmation ordonnance de Police de la Bourgmestre du :

    -15.01.2019 : fermeture à toute circulation (y compris piétons) du passage à niveau de la ligne 34 à Glons, portant le n° 22a, du 14.01.2019 (16,00h) au 15.01.2019 (18,00 h).

    10° Ordonnance de Police pour l’organisation du Jogging Télévie à Glons le 28 avril 2019.

    11° Ratification ordonnance de Police du Collège communal du 11 février 2019 pour l’organisation d’un cortège carnavalesque à Wonck le 24 février 2019.

    12° AIDE – Désignation de 5 délégués pour représenter la commune à leurs assemblées générales.

    13° ECETIA Intercommunale – Désignation de 5 délégués pour représenter la commune à leurs assemblées générales.

    14° Agence locale pour l’Emploi – Renouvellement des organes statutaires – Désignation de 6 candidats représentants le Conseil communal.

    15° AIS (Agence immobilière sociale) – Désignation d’un représentant.

    16° Adoption d’un règlement pour la mise à disposition de gobelets réutilisables aux divers comités des fêtes Bassengeois.

    17° Taxe de répartition sur les carrières – Compensation régionale – Non-application de la taxe en 2019.

    18° Règlement d’ordre intérieur de la Concertation avec le CPAS.

    (Source Bassenge.be)

  • Nouveau projet pour le site du radar à Glons?

    On parle beaucoup de la réaffectation de l’ancien site du radar de Glons. Si l’aménagement d’une prison semble bien engagé, le groupe socialiste présentera, jeudi prochain, au conseil communal, un projet alternatif. Il proposera d’y regrouper tous les services communaux. Mais pas que.

    Centraliser les services

    L’idée du PS ? Centraliser tous les services communaux dans la tour de l’Otan. « Elle n’a que 18 ans. Elle est très bien entretenue et accueille déjà des bureaux ! Pourquoi faire ça ? Parce qu’actuellement, les services communaux sont répartis dans quinze bâtiments décentralisés ».

    Le dossier complet dans l’article en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/347628/article/2019-02-16/nouveau-projet-pour-le-site-du-radar-glons

  • Conseil communal - Bassenge. Le PS vient au secours des agriculteurs bassengeois : il propose de chasser les sangliers sur les territoires communaux !

    sangliers sudpresse.jpgLa chasse est un sujet délicat. Pourtant, le PS de Bassenge a décidé de s’y frotter en déposant sur la table du prochain Conseil Communal une proposition visant la location du droit de chasse sur les terrains communaux.

    La résolution peut à priori surprendre. Néanmoins, elle prend tout son sens au vu du contexte actuel, comme l’expliquent les deux conseillers communaux à l’origine du projet, André Ruth, conseiller communal PS et Christopher Sortino, chef de groupe des nationales bassenge christopher sortino sécurité article la meuse christopher sortino.jpgsocialistes au conseil communal : « Les agriculteurs n’en peuvent plus. Nous sommes passés, en quelques années, de quelques traces de sangliers çà et là à des cultures entièrement saccagées à ce jour. En cause : la prolifération exceptionnelle de l’espèce en raison notamment de conditions climatiques plus clémentes. Il convenait de prendre la mesure des dégâts, de se mettre autour d’une table avec les agriculteurs et d’oser en discuter, sans tabou. Suite à ces discussions, nous avons décidé de prendre nos responsabilités au conseil communal pour autoriser la chasse sur les terrains communaux afin que ces terrains cessent de constituer des zones refuges pour les sangliers déjà chassés sur terrains privés ».

    Économie. Écologie. Sécurité.

    Outre l’impact économique lié aux ravages des cultures, l’augmentation du nombre de andre ruth.pngsangliers amplifie considérablement le risque d’accidents de la route par collusion. Elle remet également en question l’équilibre biologique naturel permettant à chaque espèce vivante constitutive de la biodiversité de prospérer. Enfin, et bien que Bassenge ne soit pas, à ce jour, reprise en zone à risque, elle augmente le danger d’une propagation de la peste porcine africaine. Tant d’éléments qui justifient la mesure, comme le soulignent André Ruth et Christopher Sortino : « Nous souhaitons inscrire cette proposition dans le cadre de la stratégie fixée par le Gouvernement Wallon. Nous rappelons à cet égard que le Ministre Wallon de la nature vient d’annoncer son souhait de réduire la population actuelle de sangliers de 50% d’ici une grosse année. Notre proposition contribuera à cet objectif, à notre échelle ».

    Les recettes serviront à dédommager les agriculteurs

    Qui dit locations dit loyers. Qui dit loyers dit recettes. Celles-ci seraient, dans la proposition des socialistes, dédiées au dédommagement des agriculteurs victimes de saccages : « L’objectif n’est pas de faire de nouvelles recettes communales pour le plaisir. L’argent récolté pourrait servir à dédommager les agriculteurs dont les cultures ont été saccagées. À terme, si la proposition porte ses fruits, ces dégâts seront de moins en moins importants, si bien qu’il sera alors possible de penser à une nouvelle affectation des recettes issues des loyers. Nous militerons alors pour que les deniers publics ainsi récoltés continuent de servir le secteur agricole bassengeois au vu du nombre de défis qu’il convient de relever dans ce domaine à Bassenge, concluent les deux socialistes.

    Roger Wauters

    (Christopher Sortino photo dessus et André Ruth photo dessous)

  • Conseil communal. On utilisera moins de plastique à Bassenge

    bouteilles plastiques 3.jpgBassenge aussi va s’engager dans la lutte contre les plastiques à usage unique. Jeudi prochain, le conseil communal sera amené à voter une motion « Zéro plastique dans les services de l’administration communale ». « Les actions précises n’ont pas encore été déterminées » avertit Philippe Knapen, échevin de l’Environnement. « Néanmoins, nous avons déjà quelques idées. Actuellement, nous mettons à disposition des employés des bouteilles d’eau en plastique. À la place, nous devrions installer des fontaines à eau ou pourquoi pas, distribuer des gourdes. D’autres idées viendront par la suite."

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-15,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-15,BASSE-MEUSE,1|8

  • Ecetia construit pour toutes les communes : elle a déjà construit deux bâtiments à Bassenge

    (Photo : Les installations du club de Foot Roclenge-Wonck)

    L’intercommunale Ecetia finance la construction de bâtiments qu’elle loue aux communes selon leurs besoins

    Depuis plusieurs années, le carcan budgétaire des villes, communes et provinces est devenu sans cesse plus étroit.

    L’intercommunale liégeoise Ecetia a souhaité pouvoir répondre aux demandes de ses 47 communes associées en matière de nouvelles constructions collectives. Elle a mis en place une offre de services locatifs aux pouvoirs locaux.

    Pratiquement, le pouvoir local intéressé par ce service locatif cède un terrain à Ecetia qui, en échange, cède des parts de son secteur « immobilier » au pouvoir local. Ecetia construit ou fait construire par un tiers, un partenaire privé, le bâtiment souhaité par la commune, la ville, le CPAS, la province... Ecetia est propriétaire du nouveau bâtiment construit qu’elle loue au pouvoir local via un bail simple.

    Ecetia a déjà construit des vestiaires et une buvette pour le club de foot de Roclenge, un logement de transit à Bassenge, une salle polyvalente à Hollogne -sur-Geer (1 million), des bureaux et des locaux polyvalents à Herve (3,27 millions) et un hall technique et des bureaux à Stembert (5,6 millions).

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-14,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-14,BASSE-MEUSE,1|8

  • Oupeye – Politique. A proximité. Polémique sur la venue de Francken à Hermalle sous Argenteau

    Une seule date est prévue en Wallonie pour la présentation du livre de l’ancien secrétaire d’État N-VA

    Le N-VA Théo Francken fait actuellement une grande tournée en Flandre pour présenter son livre, intitulé en français « Continent sans frontière ». L’ancien secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration n’a toutefois qu’une seule date prévue en Wallonie : le 19 février du côté de… Hermalle-sous-Argenteau. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que cela fait grincer des dents… 

    L’effervescence gagne la Basse-Meuse. En cause, une conférence d’un certain Théo Francken dans le cadre de la promotion de son livre intitulé en français « Continent sans frontière ». Le N-VA, ancien secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, qui est ultra-populaire en Flandre mais qui jouit aussi d’une certaine notoriété au sud du pays, va en effet faire escale à Hermalle-sous-Argenteau, non loin de Liège, le 19 février prochain. Il s’agit là, à l’heure actuelle, de la seule date du genre en Wallonie, comme le confirme Théo Francken, contacté par nos soins.

    L’article complet avec toutes les explications dans votre journal La Meuse de ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-05,BASSE-MEUSE,1|6

  • Politique – Bassenge. L’USC n’est plus sous tutelle

    nationales bassenge christopher sortino sécurité article la meuse christopher sortino.jpgC’est fait ! L’Union Socialiste Communale de Bassenge n’est plus sous la tutelle de la Fédération liégeoise du PS.

    Une nouvelle équipe s’est mise en place et un nouveau comité doit être élu dans les jours à venir. (photo : Christopher Sortino)

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-12-20,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-12-20,BASSE-MEUSE,1|8

  • Des logements sociaux dans l’ancienne gendarmerie de Roclenge

    Gendarmerie de Roclenge.jpgL'ancienne gendarmerie de Bassenge, située rue Marcel De Brogniez, à un nouveau propriétaire depuis un peu plus d'un an. Après être restée six ans sur le marché, c'est la Régionale visétoise d'habitation qui l'a rachetée. Avec dans l'idée de transformer ce bâtiment massif en huit logements sociaux.

    Une manière de répondre à un besoin dans la commune. Bassenge est en effet en dessous des 10% de logements sociaux imposés par la Région wallonne.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce lundi 17 décembre 2018

  • Conseil communal. 2,2 millions de travaux à Bassenge

    rue haut vinave glons.jpgAvant l'installation du nouveau conseil communal, les élus 2012-2018 ont voté le budget 2019. Un budget qui ne prend pas de décisions politiques, pour ne pas lier le nouveau Collège. La nouvelle majorité aura ainsi tout le loisir de l'adapter au cours des prochaines semaines.

    Tel qu'il a été présenté, le budget affiche un boni à l’exercice propre de 352.000 €. Un boni qui n'est plus que de 30.000 €, tous exercices confondus, une partie des fonds étant utilisée pour financer les travaux. (recours à l'extraordinaire)

    Si les taxes n'augmentent pas (IPP 8% et 2.600 CAPI), les recettes et les dépenses sont relativement stables par rapport au budget 2018. L’article complet dans votre journal La Meuse de ce jour ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-12-06,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-12-06,BASSE-MEUSE,1|10