Google Analytics Alternative

Humour, autodérision - Page 9

  • Humour Bassenge. Comme cadeaux de Noël, des offres d’emplois…

    sapin maison de l'emploi.jpgOn ne s’en lasse pas. Chaque année, à Bassenge, un sapin est placé devant la façade de la Maison de l’emploi. Accrochés aux branches du sapin, des offres d’emplois en guise de cadeaux.

    - Qu’as-tu reçu comme cadeau à Noël ?

    - Une offre d’emploi.

    - Haaaa… Et de quel emploi s’agissait-il ?

    - Boulanger.

    - T’es content alors ?

    sapin maison de l'emploi 2.jpg- Oui, mais cela ne correspond pas vraiment à ma formation ni à mon expérience.

    - Pourquoi ?

    - Je suis maçon et j’ai exercé le métier durant 30 ans.

    - Oh, tu sais, la pâte à pain et le mortier, c’est un peu la même chose. Aujourd’hui, il ne faut pas être trop difficile pour gagner sa croûte. Et puis, finalement, le boulanger est amené à faire des pains briques. Ça te rappellera ton ancien métier…  Et si vraiment, l’offre d’emploi ne te convient pas, comme tous les cadeaux de Noël, tu peux toujours l’échanger… Ou l’offrir à quelqu’un…

    En 2014, méfiez-vous donc si quelqu’un vous offre « une offre d’emploi » pour votre anniversaire. C’est certainement un vieux cadeau de Noël qui provient du sapin de la Maison de l’emploi de Bassenge et qu’on essaye de vous refourguer…

    Joyeux Noël !

  • Eben. Le carnaval à Noël ? Mazette, il tombe tard cette année !

    rond-point eben sapin de noël.jpgChronique clin d’œil. Un sapin de Noël, décoré de boules multicolores, a été placé au centre du rond-point d’Eben. Dès lors, ce choix d’emplacement ne peut que prêter à réflexion dans la mesure où deux symboles s’entrechoquent : les figurines représentant le folklore carnavalesque local, et le sapin, la fête de Noël. Le sapin de Noël au centre de symboles carnavalesques ? Il tombe tard cette année le carnaval. Mais le plus déroutant de l’histoire, c’est la présence d’un mexicain à proximité du sapin. Pour lui faire honneur, n’eut-il plutôt fallu placer un cactus de Noël au centre du rond-point ? 

    rond-point eben sapin de noël.jpg

  • Evénement Napoléon à Bassenge : deux articles clins d’œil dans La Meuse…

    église réquisitionnée.pngÉpinglés. Ces derniers jours, deux articles « clins d’œil » sont parus dans le journal La Meuse. Tous deux sont relatifs à l’événement autour de Napoléon qui prenait place à Bassenge le week-end dernier. S'ils vous ont échappé, les voici.

    église réquisitionnée.png

    le clin d'oeil napoléon bassenge.png

  • La page Humour… par Regor

    Allez, une petite pause humoristique. Avec, tout d’abord, cet étudiant du village de Montcuq qui a eu l’idée de mettre l’air de Montcuq en conserve. Un étudiant qui ne manque pas d’air…

    il vend l'air de moncuq en conserve.png

    (source La Meuse 14/11/2013)

    Une idée qui pourrait en susciter d’autres. Parce que nous, finalement en Vallée du Geer, nous avons la grotte du Trouloulou à Emael. On pourrait, dès lors, facilement imaginer que le propriétaire de la grotte édite un parfum, par exemple. Proposer l’air de la grotte du trouloulou dans un vaporisateur. Pourquoi pas ? Il pourrait l’appeler  « Senteurs de mon Trouloulou ». Quant à savoir s’il se vendrait aussi facilement que l’air de Montcuq, cela reste à démontrer…

    A Zwijndrecht, aux Pays-Bas, une gazette locale relate la visite du Bourgmestre Dominic Schrijer au domicile d’une centenaire. La photo d’illustration est assez étonnante. Si sa légende stipule que la centenaire fut honorée de la visite du Bourgmestre, la vieille dame n’apparaît pas sur la photo.

    bourgmestre rend visite à une centenaire.jpg

    Cette semaine, les bassengeois ont reçu un document dans leurs boîtes aux lettres. Publié par la commune de Bassenge, ce document annonce la journée de l’arbre qui prendra place prochainement. Mais voilà. Une faute, grosse comme un éléphant, s’est glissée dans le texte « A votre dispositions ». Alors, puisque disposition est au singulier et la syllabe « tion » ne prend pas de S, peu me chaut où vous l'écrirez, mais vous me la copierez 4 fois !

    journée de l'arbre folder.jpg

    A Glons, rue devant les cours, la signalisation abracadabrante : c’est fini. Tous les signaux ont été enlevés. Il n’en reste plus qu’un seul. Le contraste est saisissant.

    Avant (23 octobre):

    rue devant les cours ça se corse.jpg

    Après (14 novembre) :

    rue devant les cours sans signal.jpg

    Petite note pour terminer :

    Vous aurez compris que chez le blogueur de Bassenge, l’humour, l’autodérision et l’ironie lui sont coutumières (Dessinateur de presse). Aussi, me dois-je ici de rappeler que « Dire du mal » du personnel de Bassenge n’entre pas dans mes intentions. Et rappeler aussi que sans cette liberté de parfois aborder les choses au second degré, avec humour, autodérision et ironie, il n’y aurait plus de carnavals en Vallée du Geer.

    Regor

  • La photo du jour. Bassenge : trois hommes à poils dans une tente !

    lucien napoléon.pngChronique de Regor. Allez, un petit peu d’autodérision par ce temps de grisaille. Trois hommes à poils dans une tente ? En effet, cette photo apparaît dans la vidéo que Philippe Doutrewé a réalisée vendredi soir sur le vernissage de la grande exposition sur Napoléon. On y aperçoit, dans une tente, deux soldats de l’armée Napoléonienne, coiffés de couvre-chefs à longs poils, accueillir Lucien Vanstipelen, coordinateur de l’exposition, et dont le moins qu’on puisse dire est qu’il est assez poilu, lui aussi. Et donc, comme je l’écrivais en titre : une photo de trois hommes à poils dans une tente. lucien napoléon comique.pngDommage que Freddy Close du Musée d’Eben n’était pas là à cet instant : on en aurait eu quatre !

    On y retournera donc avec notre appareil pour faire unefreddy close, source la dépêche.jpg
    photo de groupe afin de répondre à la question : « Combien peut-on mettre d’hommes à poils dans une seule tente ? ». Bassenge dans le Guiness book des records ? Allez, bon dimanche sous la grisaille.

    Regor

    Voir programme événement ici :

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/11/08/grand-evenement-bassenge-la-vallee-du-geer-de-la-revolution.html

    (photo à droite Freddy Close: source La dépêche)

  • Chronique clin d’œil de Regor. Changement d’heure. J’ai dormi une heure de plus et je me suis bien poilé… !

    logo chronique clin d'oeil Regor.jpgChronique clin d'oeil de Regor.

    J’ai dormi une heure de plus…

    Quand je me suis levé dimanche matin, j’avais dormi une heure de plus. Peu importe l’heure à laquelle je me suis se levé. Que je me sois levé à 6h00, 7h00, 8h00 etc…, c’eut été la même chose, j’ai dormi une heure de plus. Impossible d’aller contre puisque j’ai été forcé de reculer ma montre d’une heure. C’est irréversible. Dans cette histoire de changement d’heure, c’est d’ailleurs le seul point commun entre les aiguilles d’une montre et moi : on fait avec nous ce que l’on veut.

    Ma barbe n’a pas la notion d’heure… 

    Lire la suite

  • Humour et insolite. Les Ch’tis font de l’humour sur les panneaux de chantier…

    panneau signalisation en ch'ti.jpgNotre confère Frédéric de Sudinfo Peruwelz signale sur son blog qu’à Bruay sur Escaut des messages ont été écrits en ch’ti sur des panneaux d’avertissement de chantier (tramway). « Si tu tiens à ta carette, roule nin vite ! ». Une info relayée aussi par Fr3 Nord Pas de Calais. (Photo Claude Baugnée)

    Est-ce toléré ? Est-ce efficace ? Toutes les réponses sur Sudinfo Péruwelz ici :

    http://peruwelz.blogs.sudinfo.be/archive/2013/09/17/ch-tis-font-de-humour-sur-les-panneaux-du-chantier-du-tram.html#more

    panneau signalisation en ch'ti.jpg

  • A proximité. Tongres : photos exclusives d’un véhicule Google Streetview… ! Tel est pris qui croyait prendre ?

    voiture google 1.jpgCe samedi 14 septembre à Tongres, un véhicule Google Streetview était stationné sur le parking d’un grand centre commercial. Nous avons pu ainsi le prendre en photos. Tel est pris qui croyait prendre ?voiture google 4.jpg

    voiture google 2.jpg

    voiture google 3.jpg

  • Particularité de la Vallée du Geer : l’utilisation des mots finissant par o, ot, os, eau, eaux ?

    logo point d'interrogation.jpgOn connaît les nombreuses particularités de la Vallée du Geer que ce soit dans ses coutumes, ses traditions, son folklore et en bien d’autres points.

    Cependant, une nouvelle semble avoir vu le jour ces dernières années avec, à Bassenge, l’utilisation récurrente des mots finissant en o, ot, os, eau, eaux… qui composent le programme des festivités villageoises. C’est ainsi que tout récemment, au mois d’août, prenait place « Boirs est barjot » au programme duquel figuraient le DJ Basto, de la musique électro, la bande à Lolo. Il y avait du judo, le clown Jojo, une descente en radeaux, une soirée lotto, une animation Mojito : le tout à des prix démos. Puis, ce fut au tour de la fête à Roclenge. Quatre chapiteaux. On attendait le grand Jojo sans oublier, la prestation du DJ Mimo. Le lundi, souper moules : des jumbos. Et, bientôt, à Bassenge, la bande à Lolo. On se réjouit de découvrir les programmes de Wonck et d’Eben Emael. Mais pour ceux-là, il faudra encore quelques dodos.

    C'était un petit billet signé Bassenge Sudinfo.

  • Dans la Meuse de ce mardi 13 août : les surnoms de nos politiques liégeois… Et à Bassenge ?

    willy demayer.pngDans le journal La Meuse de ce mardi, un article est consacré aux surnoms des politiciens liégeois.

    On y retrouve, Frédéric Daerden le Bourgmestre d’Herstal que l’on surnomme volontiers " Fredo ", Willy Demeyer dénommé « Le chef », Daniel Bacquelaine appelée couramment « Big Dan », Michel Firquet qu’on appelle souvent « Picsou », José Happart « Le hérisson », Philippe Dodrimont d'Aywaille « Pet-pet » et beaucoup d’autres encore…

    Un article amusant à lire dans votre journal de ce mardi 13 août.

    Et, à Bassenge : avez-vous connaissance de surnoms donnés à nos politiciens bassengeois ? Vos commentaires sont bienvenus.  

  • Bassenge. Un ex-conseiller communal lance sa troupe transformiste…

    david doudou.jpgNous avons le grand plaisir de publier l’article paru dans le journal La Meuse de ce samedi 10 août 2013 qui concerne David Wargé (Emael), un ex-conseiller communal à Bassenge, qui vient de lancer sa troupe de transformistes. 

    « On voulait un spectacle de style « revue parisienne » et surtout ne pas tomber dans la vulgarité… »

    L’article est signé Damien Malvetti.

    article david doudou transformiste.png

    david warge,conseiller communal bassenge,david wargé emael transformiste

  • Rubrique satirique « ça va se savoir » de La Meuse : Bassenge fait encore parler d’elle !

    excepté riverains.jpgEn ce même blog, nous publiions vendredi dernier « la photo de la semaine » qui avait trait à un panneau de signalisation « Exceptés riverains » placé à l’entrée de la rue de la Chapelle à Glons.

    Sur celui-ci, un arrêté avait été placé. Stupéfaction : il émanait de la commune de Clavier en Condroz ! Le journal La Meuse publiait, hier samedi, notre article dans sa rubrique « ça va se savoir ».

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/08/09/la-photo-de-la-semaine-glons-la-rue-de-la-chapelle-seulement.html 

    ça va se savoir... août 2013.png

    bassenge ça va se savoir,humour bassenge,rubrique satirique bassenge,signalisation bassenge

  • Bassengeois(e)s, vous avez trop chaud ? Voici de quoi vous rafraîchir…

    canicule yahoo.jpgPetit retour en arrière. Nous sommes le 14 mars 2013. Il y a donc quelques mois seulement. Voici ce qu’on pouvait lire sur Bassenge Sudinfo :

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/03/12/grosses-chutes-de-neige-ce-mardi-sur-la-belgique-situation-c.html

     Alors, rafraîchi(e) ?

  • Les photos de la semaine ! On rit ou on pleure ?

    fauchage voiture en dessous....jpgPhoto 1. Il y a quelques jours, en prévision de la brocante de Wonck qui, entre parenthèses bat le plein ce dimanche, les ouvriers communaux ont fauché les hautes herbes du site de l’ancien presbytère de Wonck. En haut, c'est nickel, on est content et on rit. En bas, pour le propriétaire d’une voiture, c’est autre chose…

    fauchage voiture en dessous....jpg

    Photo 2. A Namur, le CPAS recrute un chef de chef. L’annonce ne stipule pas si, après X années de carrière, il pourra se présenter à l’examen de Chef de Chef de Chef. 

    chef de chef.jpg

    Photo 3. Quand les artistes font de l’humour… (Photo trouvée sur internet mais sans indication du nom du créateur. Sorry… pour lui)

    image drôle.jpg

  • Le nouveau logo Wallonia : les points noirs proviendraient-ils de Bassenge !

    logo wallonia.jpgAutodérision. Le gouvernement de la Wallonie s'est mis d'accord jeudi sur une nouvelle identité visuelle pour rajeunir l'image de la Wallonie et (mieux) faire sa promotion à l'étranger. Ce nouveau 'branding', qui remplacera l'actuelle charte graphique vieille d'une dizaine d'années déjà, s'appuie sur un logo formé de cinq points noirs dessinant un W et associé au slogan: "Feel inspired" (Sentez-vous inspiré).

    Les coûts de ce nouveau 'branding' se chiffrent à quelque 60.000 euros

    Sur facebook, certains se demandent si les points noirs ne proviendraient pas de l’ensemble sculptural du rond-point de Boirs placé l’année dernière ? Les points noirs en auraient-ils été extraits ? 

    rond point la meuse.jpg