Google Analytics Alternative

Humour, autodérision - Page 11

  • Moment de détente : photos et vidéo de la semaine….

    Pour bien commencer le weekend, quelques photos glanées çà et là en Vallée du Geer…

    D’abord, une porte à Glons.

    Le Cercle Saint Georges frappé de plein fouet par la crise ?

    cercle saint georges

    La neige a fait son apparition : un must pour les enfants !

    must neige.jpg

    Et une vidéo assez cocasse et surprenante. Un inventeur japonais a mis au point une queue artificielle qui s’agite en fonction des sentiments ressentis par celui qui la porte…

    L’agence France presse  vient de mettre en ligne la vidéo de cette nouvelle invention qui dans le registre des inventions complètement inutiles et loufoques occupe certainement une place de choix. 

  • Elections. Un moment de détente avant d’aller voter dimanche… la page humour par Regor…

    dessin 1 service après votes.jpgAvant les élections, et du chef des partis, des termes récurrents foisonnent çà et là comme : « Transparence », « Efficacité », « Faisons ceci ensemble », « Nous ferons en sorte que… », « Faites-nous confiance… », « Nous serons responsables », « Nous sommes ceci », « Travaillons ensemble à »…

    En résumé, ils signifient tous : voter pour nous signifie bien-être et un bel avenir pour vous.

    Bref. On ne promet rien d’autre aux citoyens que, durant les six prochaines années, ils seront chouchoutés.

    Très bien. Mais après avoir voté ? Comment vérifier si toutes ces belles paroles et ces promesses ont été et seront tenues ?

    Pour répondre à cette question, Regor prône donc l’institution d’un « Service après votes ».

    Et Regor propose que soit instauré dans toutes les communes belges un bureau de « Service après votes ».

    dessin 1 service après votes.jpg

    Et voici ce que cela donnerait :

    dessin service après votes final 2.jpg

    dessin service après votes final.jpg

    dessin 15 final service après votes.jpg

    Ensuite, connaissez-vous sur Facebook la communauté appelée : " Communales et Provinciales, le meilleur du pire…" Nous y avons glané quelques photos d’autres sont visibles dans l’album colonne ci-contre à droite.

    regor,dessins regor

    le meilleur du pire 10.jpg

    le meilleur du pire 1.jpg

    le meilleur du pire 2.jpg

    le meilleur du pire 5.jpg

    le meilleur du pire 3.jpg

    le meilleur du pire 6.jpg

    le meilleur du pire 12.jpg

    Voir tout l'album photo ici 

     

    Source : Communales Provinciales, le meilleur du pire…

     

    https://www.facebook.com/CommunalesProvinciales2012LeMeilleurDuPire?fref=ts

  • Le poil à gratter du samedi. Photos glanées çà et là… en Vallée du Geer.

    carrefour modifiéTout d’abord, à Roclenge, un mystérieux panneau de signalisation.

    Attention ! Carrefour modifié ! Mais qu’est-ce que ça veut bien dire, carrefour modifié ? Qu’on va devoir entrer dans un tunnel ? Non, blague à part, si on devait placer un signal « Attention carrefour modifié » aux nombreux ronds-points qui ont été aménagés ces derniers temps en Vallée du Geer, les usagers de la route en auraient carrément une indigestion de lire « Carrefours modifiés » inscrit sur les panneaux de signalisation.

    carrefour modifié

    Le mystère, qui nous préoccupe ici, c’est que cela va bientôt faire 10 ans que le carrefour en question a été modifié. Pourquoi une telle obstination à prévenir ? Et, vu son état actuel et la fréquence du trafic des véhicules qui l’empruntent régulièrement et, notamment, les nombreux camions qui se rendent quotidiennement aux Ateliers du  Val du Geer, l’on peut se demander s’il ne faudra pas bientôt penser à le rafraîchir, voire le modifier ?

    Notez que le panneau de signalisation actuel reprendrait alors tout son sens : «  Attention carrefour modifié ». A moins que par souci de correction et d’honnêteté, on ne veille toutefois à y stipuler : « Attention ! Carrefour re-modifié ! ».

    Pourtant si on y réfléchit bien, inscrire « carrefour re-modifié » équivaudrait alors à dire que le carrefour est redevenu normal, tout comme il était, il y a dix ans, avant d’avoir été modifié. Pourquoi alors avertir les usagers qu'un carrefour est normal ? Ça n’aurait pas de sens d’inscrire : Attention ! carrefour normal !

    Hé ben… On tourne en rond…

    Ce qui d’ailleurs est généralement le cas dans les histoires de carrefours et de ronds-points…

    -----------------------------------

    Les fêtes, nous, on aime bien. Surtout après 24h30... !

    Affichette aperçue à « Boirs est Barjot 2012 ».

    boirs et barjot

    Distribution à partir de 24h30 et, généralement, l'heure de fin des soirées fixes qui est décidée au préalable est 27h30 environ...

  • Le poil à gratter. Bassenge et le couvre-feu : le non-article…

    couvre-feu bassenge,alteréchosLe poil à gratter du samedi…

    Un article de Cédric Vallet, journaliste à la Revue Alteréchos et qui titre :

    « Les couvre-feux anti-jeunes. L'article que vous ne lirez pas dans le prochain Alter échos*. Faute d'information ».

    Tout a commencé dans la torpeur estivale. Comme chaque année, les jeunes traînent. Ils boivent aussi. Ou pire, ils font du bruit. Les riverains protestent. Les tensions s'exacerbent.

    Cela fait belle lurette que les communes wallonnes ont trouvé la parade : les couvre-feux.

    Ils se répandent plus vite qu'un incendie en Espagne. On estime qu'une commune Wallonne sur dix interdit les rassemblements de jeunes à certaines heures, généralement en soirée. Hop, on efface le problème. Certains disent qu'on déplace le problème. A voir.

    Ces couvre-feux semblent être le lot de communes plutôt rurales où les activités pour les jeunes ne sont pas toujours légion. Pour la Ligue des droits de l'homme, ces règlements portent « atteinte aux droits à la liberté individuelle et à la liberté de rassemblement ». Une interdiction de rassemblement « disproportionnée par rapport au but poursuivi ».

    Pour illustrer cette tendance de fond, Alter échos souhaitait offrir au lecteur un éclairage concret. Bassenge fut choisie. La mesure y est ancienne et ne fait pas dans la dentelle…

    Le règlement communal a été adopté il y a plusieurs années pour une durée indéterminée et sur tout le territoire.

    La Ligue des droits de l'Homme avait en son temps introduit un recours en annulation auprès du Conseil d'Etat, visant expressément la Commune de Bassenge. Le règlement vise les « jeunes perturbateurs » et leurs « rassemblements bruyants de nature à troubler la tranquillité ou le repos des habitants ».

    Qu'en dit la commune ?

    Impossible d'avoir en ligne Josly Piette, le bourgmestre (CDH).  Ce que l'on nous dit, cependant, c'est que la Commune réfute catégoriquement le terme de « couvre-feu ». Quant à l'échevine de la Jeunesse, c'est silence radio.

    Côté associations dédiées à la jeunesse, le paysage est assez aride. Il y a bien l'asbl « Vivre-jeune », mais elle est directement liée à la Commune. On nous y répond d'ailleurs qu'une discussion à ce sujet serait « délicat ».

    Reste l'AMO Reliance, installée à Visée mais qui fut autrefois active sur Bassenge, notamment par du travail de rue. Christophe Parthoens, son directeur retrace l'historique de cette interdiction de rassemblement : « En 2005, il y avait des rassemblements de jeunes sur la place de Roclenge. Nous avions alors rencontré les jeunes. Suite à des plaintes de riverains, la Commune a décidé d'instaurer ce couvre-feu, toujours en place actuellement. » Il constate qu'à Bassenge, « il y a des choses mises en place pour les tout-petits ou pour l'emploi. Mais presque rien pour inclure la jeunesse ». Selon lui, « Rien ne justifie cette atteinte à la liberté. Surtout lorsqu'on s'attaque à des problèmes qui devraient être réglés par la prévention. Et des vrais problèmes il y en a : des problèmes familiaux, des problèmes d'alcoolisme, qui ne sont pas traités ».

    Rendez-vous est donc pris, l'été prochain, pour un reportage à Bassenge... ou ailleurs.

    Cédric Vallet

    couvre-feu bassenge, alteréchos

    http://www.alterechos.be/?p=breves&d=i&c=a&art_id=22619&listby=day&art_date=2012_08_29

    http://www.alter.be/fr/index.php

    *Alteréchos est un organe d’information soutenu par Wallonie.be, http://www.cocof.irisnet.be - La Commission Communauté française -, Culture.be Administration générale de la Culture et le Service d’éducation permanente de la Culture Fédération Wallonie Bruxelles.

     couvre-feu bassenge, alteréchosEt encore un petit peu de poil à gratter ici…

    Depuis la mise en ligne de Bassenge Blog Sudinfo, en octobre 2011, les autorités communales bassengeoises nous ont clairement signifié qu’aucune information de leur part ne nous parviendrait. Tout comme aujourd’hui le journaliste Cédric Vallet, nous n’en avons jamais compris la raison non plus.

    Regor


  • Les p’tits dessins du dimanche… par Regor. En attendant le retour du beau temps ce lundi…

    dessin regor blogueur sudinfoCette page sera approvisionnée en dessins au fil des heures… de ce dimanche un peu gris.

    Histoire de patienter jusqu’au retour du beau temps qui est annoncé dès ce lundi !

    Voir météo, ci-dessous sur le site Sudinfo:

    http://www.sudinfo.be/499747/article/actualite/belgique/2012-08-26/pluie-et-vent-pour-ce-dimanche-mais-le-soleil-sera-de-retour-des-lundi  ).

     Tout d’abord, tranche de vie d’un blogueur Sudinfo :

    dessin regor blogueur sudinfo

    On est sorti de la canicule...

    on fait le topo regor

    Les élections communales approchent...

    dessins regor,dessins humoristiques regor bassenge


  • Boirs est barjot. Le concours de descente du Geer en radeaux a ravi le public ! Reportage photos et deux vidéos..

    boirs est barjot, descente en radeaux geerEpreuve purement locale s’il en est, la descente du Geer en radeaux qui s’inscrivait dans les festivités de « Boirs est barjot »,  a encore fait cette année la joie des petits comme des grands. Samedi après-midi, ce sont sept vaillants équipages qui joutaient pour une place sur le podium. Et c’est par un soleil radieux, une température des plus clémentes et devant un public de quelques centaines de personnes, que les concurrents ont mis leurs frêles embarcations à l’eau pour se lancer dans une descente du Geer à bord d’un radeau de leur fabrication, une aventure périlleuse qui était jalonnée de différentes épreuves à relever. Dans une ambiance conviviale à souhait, les boirs est barjotéquipages aux accoutrements farfelus qui permettaient de distinguer les équipes, s’évertuaient à ramer - souvent dans les deux sens du terme - pour rejoindre l’arrivée située à quelques centaines de mètres plus bas, en aval, au pont de la rue de l’île. Toutes les épreuves furent relevées avec beaucoup de panache. Tout au long de l’après-midi la joie se lisait sur tous les visages et les encouragements des supporters à l’intention de leurs équipes n’ont pas manqué de fuser. Parmi ceux-ci un groupe de personnes venues expressément de Villers le Bouillet pour encourager leur équipe permettra de qualifier désormais cette épreuve de compétition « inter-régionale… »

    radeaux 3.jpgUne agréable après-midi de détente et de plaisir, teintée de beaucoup d’autodérision, ponctuée de nombreux fous-rires, un événement aux spécificités purement locales  articulé autour du Geer et qui compose ainsi un délicieux moment tout aussi amical que familial et qui se veut aussi intergénérationnel.

    Et donc, qui a tout pour plaire. D’ores et déjà rendez-vous est pris l’année prochaine. 

    La vidéo Bassenge Sudinfo :

    Voir aussi la vidéo du Soir.behttp://videos.lesoir.be/video/4756ce407c1s.html

    Toutes les photos dans l'album ci-contre colonne de droite

  • Humour Bassenge. Encore un épinglé de Regor dans le journal La Meuse…

    ça va se savoir.pngSamedi, dans sa nouvelle rubrique satirique «  ça va se savoir »,  La Meuse publiait un article de Regor de Bassenge Blog Sudinfo (c’est la troisième publication en peu de temps..). Intitulé on en rigole… l’article soulignait l’incohérence entre un texte et la photo d’illustration parus dans le dernier bulletin communal de juin. Ci-dessous, le texte et la photo en question. On en rigole, mais on ne se moque pas…

    humour,autodérision

    Comme chacun peut le remarquer sur la photo, le plat est composé à base de tomates..! Et, donc, l’article paru en bonne place dans la rubrique « ça va se savoir… »

    ça va se savoir.png

    Les tomates de Liège, fierté du Terroir !

    Humour et autodérision, spécialités locales..? Et, ce n'est pas fini. Je m'intéresse maintenant aux plantes invasives... Bientôt un article dans La Meuse et dans la même rubrique ? Allez savoir... Regor

  • Encore une photo clin d'oeil signée Regor dans La Meuse d'aujourd'hui...

    taupinières.jpgL'autodérision, à Bassenge, nous on aime. Elle caractérise souvent d'ailleurs l'esprit bassengeois. En effet, le folklore carnavalesque n'est-il également une forme d'autodérision ? Photo clin d'oeil prise à Roclenge et signée Regor dans La Meuse de ce mercredi.

    Et bientôt une nouvelle rubrique : le tour des ronds-points..? Avec un sondage, histoire de savoir celui que préfèrent les bassengeois et d'élire le plus beau rond-point de Bassenge ?

     

     taupinières.jpg

    taupinière 2.jpg

  • Un peu d'humour local en quelques petits dessins... Par Regor

    tache encre.jpgEn ce long week-end de Pentecôte, il est parfois bon aussi de prendre un peu de recul par rapport aux nombreux événements programmés en Vallée du Geer.

    Cette rubrique sera alimentée de dessins tout au long du week-end.

     

     

     

    humour local, humour regor

    dessins de la semaine, dessins regot

  • Petite pause humour avant le reportage sur la brocante de Glons...

    perles de la presse.jpgUne petite pause humour, en attendant le reportage sur la brocante de Glons.

    Pour commencer, une perle de la presse sur Internet.

    Et, plus bas, l'ail phone que j'ai trouvé hier sur la brocante de Glons...

     

    ail phone,perle de la presse

    ailphone.jpg

  • Cocognes. La petite note d'humour... Les perles dont certaines sont purement locales...

    perles presseTout d'abord pour commencer cette petite revue de quelques perles parues dans la presse locale et autre, un extrait d'un toutes-boîtes local où il est question d'une nouvelle boutique proposant des attachés-cases. Cette orthographe - attaché caisses - m'a inspiré et je vous invite à découvrir le petit texte que j'ai rédigé à ce sujet :

    Attaché caisses.docx

    perles 1.jpgEnsuite, un conseil publié dans un guide pratique édité par la Région Wallonne relatif à l'efficacité de l'éclairage des logements. Probablement le rédacteur avait-il longtemps travaillé dans le secteur de la Culture et plus particulièrement dans le domaine de la danse contemporaine (présentation d'un ballet de Béjart ?)

     

     

    perles 2.jpg

    Ci-contre, une proposition de nuit à la belle étoile...

     

     

     

     

     

    perles 3.jpg

    Ici, c'est ce qui s'appelle avoir le bras long (site RTL infos)

     

     

    (Sources Le Geer Magazine, trimestriel la perle des échos du tourisme édité par Com.Gén.au tourisme).

  • Cette nuit on passe à l’heure d'été. Et si on la passait avec un peu d’humour ?

    humour changement heure 1.jpgCette nuit on passe à l’heure d'été: il faudra penser à avancer vos montres d’une heure…

    L’heure d’été est un système utilisé par un grand nombre de pays de l'hémisphère nord et de l'hémisphère sud consistant à ajuster l’heure locale officielle, en ajoutant généralement une heure par rapport au fuseau horaire pour une période allant du printemps jusqu'à la fin de l'été ou le début de l’automne, ce qui a pour effet de repousser l'heure à laquelle on voit le soleil se lever et se coucher.

    Cette nuit, on passe à l’heure d’été. Si on la passait avec un peu d’humour ?

    Regor : « Les hoûres d’Emael, on ne les présente plus, évidemment. Et elles m’inspirent… »

    humour changement heure 1.jpg

    humour changement heure 2.jpg

    Mais aussi quelques perles de la presse sur différents sujets :

    Il y aura un appareil de réanimation dernier cri.

    Chasse: moins de cerfs, mais plus nombreux. (Dernières nouvelles d'Alsace, 14/03/1993)

    La conférence sur la constipation sera suivie d'un pot amical. (Ouest-France, 12/08/1995)

    Deux conducteurs étaient interpellés par les gendarmes en état d'ivresse. (Var Matin, 13/07/1994)

    C'est la foire des veaux et des porcs : venez nombreux ! (La Vie Corrézienne, 09/05/1954)

    Cette attaque frappe les hommes politiques mais aussi les honnêtes gens.

    Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel.


  • La page humour... Par Regor

    page humour par regor







    Tout d'abord, une photo prise à Glons ce samedi 11 février.

    incivilités

    En français dans le texte : " Pour le ou les cochons qui ne savent pas mettre leurs déchets à la poubelle". D'accord, jeter ses déchets n'importe où relève de l'incivilité. Mais, pour un citoyen, placer sur la voirie un panneau comportant un message, une patère à laquelle est accrochée une poubelle publique, cela ne relève-t-il aussi de l'incivilité ? Bref, nous n'en retiendrons que le côté comique. Le cortège carnavalesque de Glons ne passera que dans un mois et ce citoyen a donc décidé de prendre les devants. En traitant ses concitoyens de cochons, le 10 mars en question, il ne va pas se faire que des amis... Si ce n'est déjà le cas... Mieux vaut en rire..

    Les hoûres constituent aussi une source importante d'inspiration pour les dessins. Les jeux de mots sont légion.

    dessin houre2.jpg

    dessin houre1.jpg

    Autre sujet d'actualité, le coût de la vie. La vie est chère...

    dessin regor

    Et enfin, il y a deux mois, nous apprenions que la commune de Bassenge allait installer des caméras de surveillance pour traquer les incivilités. Comme le coût de l'investissement s'avérait tout de même assez élevé, j'imaginais pouvoir remplacer les caméras par des " homos de surveillance ", histoire aussi de créer de l'emploi... J'ai découvert sur youtube, un humoriste qui, dans la même veine que moi, a imaginé un homo radar... Comme quoi... Voir la vidéo en dessous de mon dessin.

    homo surveillance.jpg

    Et la vidéo " Homo radar "