Google Analytics Alternative

Entreprises et Economie locales - Page 5

  • Vous êtes clients chez VOO ? Vous allez bientôt payer plus cher

    voo illustration.jpgSi vous êtes client VOO, il y a de fortes chances que votre facture augmente dès le 1er juillet prochain.

    Aïe. Voilà une mauvaise nouvelle si vous êtes client VOO ou que vous comptez le devenir. Comme l’expliquent nos confrères de BeMobile, l’opérateur va en effet augmenter presque tous ses tarifs dès le 1er juillet prochain.

    Dans un premier temps, c’est le prix de la télédistribution qui va augmenter : +75 cents par mois. Ensuite, ce sont les prix des différents packs qui partiront à la hausse:

    Tous les prix en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/388786/article/2019-05-15/vous-etes-clients-chez-voo-vous-allez-bientot-payer-plus-cher

  • Bassenge interdit les shops de cannabis légal

    magasin cannabis roclenge.jpgAppelé aussi « cannabis légal », le CBD contient moins de 0,2 % de THC. L’effet psychotrope ne serait donc pas présent dans ce cannabis qui n’aurait alors que des vertus relaxantes et antidouleurs. Si certains magasins ne vendent presque exclusivement que du CBD, on peut également en trouver dans certains night-shops. C’est le cas à Bassenge où le seul night-shop de la commune en vend depuis plusieurs mois et un magasin CBD « Vert Ô Naturel » vient tout juste d’ouvrir ses portes. Et si sa vente est légale tant qu’elle n’est pas vendue comme denrée alimentaire, ce n’est pas pour autant qu’elle est vue d’un très bon œil par la majorité Bassenge Demain.

    Jeudi prochain, elle va proposer au conseil communal d’adopter un règlement anti cannabis-shop. Une première en région liégeoise. « On sait très bien qu’il y a un flou juridique par rapport à cette vente, notamment en ce qui concerne la vente aux mineurs », précise Valérie Hiance. « Légalement, rien n’empêche un mineur d’en acheter. Je suis donc très inquiète sur les effets et les conséquences de la vente de ce produit, mais aussi sur les problèmes sécuritaires qui peuvent en découler. »

    L’article complet en suivant ce lien ou dans votre journal La Meuse de ce vendredi :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-05-03,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-05-03,BASSE-MEUSE,1|4

  • Bassenge – Cannabis légal. Bassenge veut prendre un règlement anti-cannabis légal L’ouverture d’un magasin de CBD est mal vue…

    D’ici quelques jours « VeRt Ô NatuRel » doit ouvrir ses portes. Il s’agira d’un magasin spécialisé dans la vente de CBD, le cannabis « légal ». Mais la majorité cherche à s’y opposer. 

    A la fin du mois de mars, nous vous annoncions l’ouverture prochaine d’un magasin de CBD à Bassenge.

    C’est ce qu’on appelle du cannabis « légal », qui contient moins de 0,2 % de THC. L’effet psychotrope ne serait pas présent dans ce cannabis qui n’aurait alors que des vertus relaxantes et antidouleurs. Contrairement à ce qu’on nous avait expliqué, ce magasin, « VeRt Ô NatuRel », ne sera pas situé Grand’ Route à Wonck, mais bien rue Marcel de Brogniez, dans les anciens locaux du Syndicat d’initiative de Bassenge. Pour couper directement court aux rumeurs, ces locaux étaient loués par la commune. Celle-ci n’a donc rien à dire sur le choix du futur locataire. Enfin pas tout à fait.

    Car la majorité « Bassenge Demain » ne voit pas ce commerce d’un très bon œil. Et dès l’annonce de cette ouverture, elle a cherché ce qu’elle pourrait faire pour la contrer.

    Toutes les explications à découvrir dans votre journal La Meuse de ce vendredi ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-04-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-04-19,BASSE-MEUSE,1|10

  • Prix dans les commerces. L’arrondi aux 5 cent devient obligatoire

    Cette fois, c’est fait : la Chambre a approuvé, dans la nuit de jeudi à vendredi, une proposition de loi qui impose aux commerçants de pratiquer l’arrondi symétrique, c’est-à-dire d’arrondir leur addition à un multiple de 5 cent, lors d’un paiement en liquide.

    « Les pièces de 1 et 2 cent suscitent souvent un embarras pour de nombreux commerçants et consommateurs », commente le ministre Kris Peeters (CD&V). « Ces pièces sont amassées dans des tirelires, au point que cela s’est même traduit par une pénurie il y a quelques mois. Les commerçants pouvaient déjà arrondir les montants depuis 2014, mais ils faisaient très rarement usage de cette possibilité (30 % d’entre eux selon une enquête du Syndicat neutre des indépendants, NDLR). C’est pourquoi nous rendons obligatoire l’arrondi en cas de paiement en espèces. Les organisations des commerçants soutiennent cette mesure. Selon le montant, les arrondis se font vers le haut (prix se terminant par 3, 4, 8 ou 9 cent, NDLR) ou vers le bas (prix se terminant par 1, 2, 6 et 7 cent, NDLR). En moyenne, le consommateur ne payera donc pas plus qu’aujourd’hui. Les pièces de 1 et 2 cent continueront à avoir cours légal. »

    L’article complet en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-04-06,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-04-06,BASSE-MEUSE,1|20

  • Vallée du Geer – Commerces. Après un magasin de cannabis (légal) un nouveau commerce d’un genre tout aussi particulier

    C’est, cette fois, du côté d’Eben-Emael qu’un nouveau commerce va s’ouvrir. L'ouverture est prévue au mois de mai. Tout comme celui de vente de cannabis à Wonck, sa singularité (mais légal) ne devrait certainement pas manquer non plus de défrayer la chronique et d’alimenter les conversations sur les réseaux sociaux.

    Nous aurons bientôt l’occasion de le présenter. Mais en attendant, pour lever un coin du voile… Suivre le lien suivant :

    Nouveau commerce Eben-Emael.jpg

  • Vallée du Geer. C’est le printemps ! Les nouveaux commerces fleurissent ! On en comptera au moins cinq de plus !

    Ils fleurissent au même rythme que les fleurs printanières. Nous avons eu écho, ces dernières semaines, de l’installation imminente de plusieurs nouveaux commerces en Vallée du Geer.

    Levons un coin du voile…

    Le magasin de cannabis à Bassenge, on en a déjà assez parlé. Il devrait s’installer au mois d’avril.

    Toujours en ce même mois, un restaurant italien (+ pizzeria) devrait ouvrir à Glons. L’offre dans l’Horeca se verra ainsi enrichie d’un nouvel établissement supplémentaire.

    A Boirs, c’est un magasin de décoration, customisation de meubles (patines etc…), art floral, artisanat, textiles et beaucoup d’autres surprises, qui ouvrira ses portes incessamment.

    A Roclenge, pour les toutous, un nouveau salon de toilettage verra bientôt le jour.

    Revenons à Boirs où un atelier de fabrication de fromages fermiers est annoncé. Toutefois, pour ce dernier magasin à la ferme, il va falloir attendre quelques mois de plus : normes de l’AFSCA obligent. Il devrait donc être « opérationnel » en début d’été.

    Voilà donc une nouvelle salve de commerces locaux qui devraient ravir la clientèle de la Vallée du Geer et même au-delà...

    Nous avons pris contact avec ces nouveaux commerçants et nous consacrons des articles à l’objet de leurs activités commerciales au fur et à mesure.

    Le printemps s’annonce prometteur en Vallée du Geer.

  • Bassenge – Commerce. L’Aldi, rue Royale, fait peau neuve

    aldi transformations bassenge.pngDepuis le 10 mars, les habitués de l’Aldi de la rue Royale doivent se rendre dans un autre magasin pour faire leurs courses. Et pour cause, le magasin est fermé pour travaux. Le bâtiment est en effet en train de subir d’importantes transformations d’ici la fin du mois de juin.

    L’article complet dans votre journal La Meuse de ce mercredi 27 mars 2019

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-03-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-03-27,BASSE-MEUSE,1|8

  • Un magasin de cannabis à Wonck ? Le point sur la question

    cannabis magasin wonck.jpgPhoto bandeau : Le Magasin Cristal Canna de Spa

    Nous avons publié récemment sur ce blog le chapeau d’un article publié dans le journal La Meuse qui annonçait l’ouverture d’un magasin de Cannabis à Wonck en renvoyant, comme à l’accoutumée, nos lecteurs et lectrices vers l’article complet (lien sur le blog).

    magasin cannabis wonck photo.pngDevant l’article publié dans La Meuse le Collège de Bassenge a tenu à réagir directement en apportant quelques précisions sur le réseau social Facebook. En voici la teneur :

    magasin cannabis wonck collège avis.png

    Aussi, estimons-nous utile de replacer l’article en question dans un contexte plus large, celui de la région liégeoise, et dans un cadre plus circonstancié.

    Pour ce faire, revenir sur un premier article publié dans La Meuse le 13 mars dernier devrait certainement permettre d’y voir plus clair.

    Extrait La Meuse 13 mars 2019:

    « Kristal Canna compte neuf magasins à son actif. Citons Saint-Nicolas (siège de la Société), Verviers, Spa, Seraing, Trois-Ponts… L’usage du Cannabis est purement thérapeutique. « Là, vous y trouverez divers produits à base de CBD, un cannabinoïde présent dans le cannabis. Le but de ces produits n’est pas de se «shooter», comme on pourrait le penser. Cette substance est en effet utilisée à des fins thérapeutiques pour soulager, et non guérir, certaines douleurs ou l’anxiété en plus d’être un décontractant musculaire. «Il n’y a pas d’effets psychotropes car il possède une faible teneur en THC (0,20% dans notre cas), ce qui signifie qu’il n’y a pas de risque de dépendance. Des médecins nous envoient d’ailleurs certains de leurs patients», précise Benito Marinaro, grossiste pour le groupe « Kristal Canna », qui aura à son actif neuf partenariats la semaine prochaine après l’ouverture de deux nouvelles échoppes, à Spa et Bassenge. (Source La Meuse) »

    Et le lien vers l’article :

    https://www.lameuse.be/359315/article/2019-03-13/zen-attitude-le-premier-magasin-de-cannabis-legal-seraing?fbclid=IwAR0gW0sigy7v3tdykN3HOOdadrlisjbq8yOkbUmWGnIKuQW4_Z4ASUzNX-g

    Lien vers le site de Kristal Canna :

    https://www.kristalcanna.be/

    Et la page Facebook de Kristal Canna

    https://www.facebook.com/kristal.canna.shop.4420/

  • Bassenge – Commerce. Un magasin de « cannabis légal » va ouvrir à Wonck !

    magasin cannabis wonck photo.pngIl s’installera près du réseau du TEC

    Après une première ouverture à Herstal au début de ce mois, la Basse-Meuse va bientôt comprendre un second magasin de « cannabis légal ».

    Cette fois c’est à Bassenge, et plus précisément à Wonck, sur la Grand’ Route que ce magasin un peu particulier va ouvrir. Il devrait être accessible dès le début du mois d’avril, dans un bâtiment qui se trouve tout près du dépôt du TEC. « Comme c’est le cas pour les autres partenariats que nous avons, nous avons été contactés par une dame de la commune qui souhaite se lancer dans ce genre d’activité, explique Benito Marinaro, de chez Kristal Canna Shop, qui n’a pas su nous donner l’adresse exacte. Comme pour les autres, c’est notre partenaire qui se charge de prendre son registre de commerce et nous, nous nous chargeons du reste. De la fourniture en CBD, mais aussi des analyses qui doivent être faites à la demande de la police. »

    L’article complet avec tous les détails à lire dans votre journal La Meuse de ce jeudi 21 mars 2019 ou en suivant le lien ci-dessous !

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-03-21,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-03-21,BASSE-MEUSE,1|36

  • A proximité. Heure le Romain : la pêcherie est à vendre pour 495.000 €

    Après 35 ans, Paul Delvaux veut prendre sa retraite

    L’annonce n’est pas passée inaperçue. La pêcherie « Au Comte de Beaurieux » est à vendre. Après 35 ans d’activité, Paul Delvaux a décidé de prendre une retraite méritée. 

    L’endroit est connu de tous les Oupéyens et même bien au-delà des frontières communales. Située rue Beaurieux, dans le cadre champêtre de Heure-le-Romain, la pêcherie « Au Comte de Beaurieux » a pignon sur rue.

    Depuis presque 36 ans, les passionnés de pêche s’y donnent régulièrement rendez-vous pour attraper des poissons. On y loue l’étang à la journée et on en profite pour y manger une entrecôte qui, elle aussi, a fait la renommée de l’établissement. Et même quand ce n’est pas la saison de la pêche, l’endroit ne désemplit pas, principalement les vendredis et samedis soir.

    L’article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce jour :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-03-20,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-03-20,BASSE-MEUSE,1|8

  • La coopérative « Les petits producteurs » reçoit l’Étoile liégeoise

    pascal hennen.jpgEt la première Étoile liégeoise de l’Année revient à… Pascal Hennen. Avec « Les petits producteurs », la coopérative qu’il a créée pour favoriser l’accès à une alimentation locale et de qualité, il a en effet été plébiscité tant par les internautes que par le jury de la presse. 

    Il faut dire qu’à l’heure où chacun se mobilise pour l’environnement, l’action développée par Pascal Hennen et son équipe avait de quoi séduire le plus grand nombre.

    Notons que trois producteurs bassengeois font partie du groupe et proposent leurs produits via les trois magasins présents actuellement à Liège.

    Et ce n’est manifestement pas fini. Pascal Hennen (photo ci-dessus) a en effet d’ores et déjà annoncé son intention d’ouvrir, à terme, un magasin dans chaque village et dans chaque quartier. Ce qui lui permettra ainsi de continuer à promouvoir le circuit court, tout en offrant des débouchés « rentables » aux agriculteurs locaux. Et la boucle sera bouclée…

    L’article complet :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-27,BASSE-MEUSE,1|6

    Et le site web des Petits producteurs:

    https://lespetitsproducteurs.be/

  • Carnavals en Vallée du Geer : la photo du jour

    Quand ils font leur pub…

    On connait depuis longtemps ces hommes sandwiches qui déambulent dans les rues en portant des panneaux qui affichent des pubs et des slogans publicitaires. Voici maintenant les « Femmes sachets de frites » du Casse Dalle de Roclenge.

    La question qu’on se pose : que va faire Mister Burger de Bassenge au prochain Carnaval ? Va-t-il se faire accompagner de « Femmes sandwiches » ?

    Non, vous ne me ferez pas dire à quel déguisement je pense pour les femmes qui accompagneront la "Boucherie sous le porche" d'Emael dans les cortèges carnavalesques de la Vallée du Geer... (C'est pour rire... évidemment)

    Regor

  • Commerces – Vallée du Geer. Après complète rénovation, réouverture du magasin SPAR de Glons ce jeudi ! On l’attendait avec impatience !

    Nous vous l’avions annoncé dans nos colonnes. Le magasin SPAR de Glons avait fermé ses portes le 24 janvier dernier. La raison : d’importants travaux de transformations et de rénovation. C’est donc avec un immense plaisir que toute l’équipe de Carine aura le plaisir de vous accueillir dans un magasin revu de A jusqu’à Z dès ce Jeudi 14 février 2019 et nul doute que la surface ne pourra encore mieux répondre aux attentes de sa fidèle clientèle.

    C’est donc dans un cadre flambant neuf et avec la sympathie et le sourire qui les caractérisent que les membres de l’équipe vous feront découvrir le nouvel achalandage et les nouveaux produits qui sont venus étoffer, s’il le fallait encore, une large gamme de produits de qualité marqués du sceau de la marque bien connue.

    Cette journée d’ouverture s’accompagnera d’une promotion de différents produits, repris sur un folder, et qui s’inscrit aussi, quelque part, dans l’esprit d’une compensation comme de cadeaux offerts à la clientèle eu égard à la patience qu’elle a dû manifester durant près de 15 jours.

    Enfin, aux dires de plusieurs personnes rencontrées et qui en attestent, est-il nécessaire de souligner l’utilité indéniable du service postal  (Point poste) rendue par le magasin glontois dont la fermeture en a privé tout un village voire même dans un rayon beaucoup plus large durant 15 jours ?

    Histoire de réserver à cette ouverture l’information qu’elle mérite, une fois n’est pas coutume, nous publions le folder des promotions et vous invitons également à découvrir la page Facebook du magasin SPAR de Glons, route Provinciale 1 : 04/286.17.66.

    https://www.facebook.com/sparglons/?ref=br_tf&epa=SEARCH_BOX

    Bon vent au SPAR de Glons entièrement rénové et à toute son équipe… !

    Bientôt quelques photos !

    Roger Wauters

     

  • Le payement pour les retraits au distributeur de Bpost tourne court. 50 ct par retrait : bpost banque fait marche arrière

    argent.jpgbpost banque, détenue à 50 % par bpost et à 50 % par BNP Paribas Fortis, a créé un mouvement de colère en annonçant que chaque retrait aux distributeurs de billets des clients b.compact serait désormais facturé 50 cents à partir du 13 e retrait annuel, y compris dans les distributeurs bpost ! Hier soir, la banque a fait machine arrière.

    Sous la pression des consommateurs et des politiques, bpost banque a fait marche arrière hier en fin d’après-midi : les retraits aux distributeurs bpost resteront gratuits pour tous les clients. Ceux effectués dans les autres banques passeront de 20 à 50 cents par retrait à partir du 28 mars.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-02-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-02-09,BASSE-MEUSE,1|2

  • Bassenge – Création. Une montre créée à l’effigie des Schtroumpfs

    montres schtroumpfs.pngÀ l’occasion du 60ème anniversaire des Schtroumpfs, une société basée à Bassenge a créé une montre à leur effigie. La Schtroumpf collector comprend une version homme et une version femme. Il s’agit d’une édition limitée pour chaque modèle à 1958 exemplaires, comme l’année de naissance des petits lutins bleus, a annoncé jeudi Sébastien Colen, fondateur de Col&MacArthur.

    « Alors que La Schtroumpf Expérience à Bruxelles vient de se refermer, la sortie de notre montre est une manière de figer dans le temps ce moment fort du 60 ème anniversaire. Le design, l’assemblage et le montage, au départ de mouvements suisses Ronda, sont réalisés en interne. Nous gérons également le service après-vente », précise Sébastien Colen.

    L’article complet dans votre journal La Meuse de ce vendredi 1 février 2019