Google Analytics Alternative

- Page 2

  • Roclenge. Noël approche… La place Louis Piron resplendissante

    Les photos du jour. Une place Louis Piron sur son trente-et-un.

    roclenge place louis piron noël 20192.jpg

  • Région liégeoise prudence. Présence de Listeria chez deux poissonniers liégeois

    La présence de Listeria a été constatée dans des saumons fumés « Baltiques » et « Traiteur » vendus dans deux poissonneries liégeoises. L’Afsca met en garde les consommateurs et retire les produits de la vente.

    À la suite d’une notification via le système RASFF (système d’alerte rapide européen Food et Feed), l’Afsca retire le saumon fumé « Baltique – 4 tranches -200g » et le saumon fumé « Traiteur – plaque de 200g E.C.» de la vente et le rappelle auprès des consommateurs en raison de la présence de Listeria monocytogenes, annonce jeudi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire.

    Ces poissons ont une date limite de consommation comprise entre le 21 décembre 2019 et le 2 janvier 2020. Ils ont été vendus dans les poissonneries « Comptoir des mers » et « Poissonnerie du pêcheur » à Liège ainsi qu’à « L’Océan » à Morialmé (Florennes, province de Namur).

    Description des produits

    - Saumon fumé « Baltique » 4 tranches - 200g

    - Saumon fumé « Traiteur » plaque de 200g

    - Date limite de consommation (DLC) (« A consommer jusqu’au ») : 21/12/2019 ; 22/12/2019 ; 25/12/2019 ; 26/12/2019 ; 27/12/2019 ; 28/12/2019 ; 29/12/2019 ; 31/12/2019 et 02/01/2020

    - Nature de l’emballage : produit préemballé

    - Poids : 200g

    Ces produits ont été vendus via :

    - COMPTOIR DES MERS SPRL (RUE DES GUILLEMINS 90 – 4000 LIEGE)

    - L'OCEAN (ROUTE DE CHATELET 373 - 5621 MORIALME)

    - POISSONNERIE DU PECHEUR (RUE SAINT NICOLAS 456 - 4000 LIEGE)

    (Sources AFSCA et Belga)

  • Emploi – Motocross - Bassenge. La réinsertion sociale par le motocross : coup de projecteur sur l’Asbl En Vies d’Avenir de Bressoux (+ Vidéo)

    asbl eva motocross.2jpg.jpgChronique de Roger Wauters

    On le sait, Bassenge compte de nombreux adeptes du motocross. Et, ce sport a fait beaucoup parler de lui ces derniers temps en Vallée du Geer.

    En effet, que ce soit la jeune pilote bassengeoise Amandine Verstappen qui s’illustre régulièrement dans les compétitions internationales ; que ce soit une épreuve de motocross organisée en 2017 à Wonck à un jet de pierre du site « Sur Heez » qui redonna espoir aux amateurs du genre de pouvoir disposer d’un circuit permanent ou motocross wonck sur heez.jpgqu’il s’agisse encore des autorités communales de Bassenge qui viennent de décider de mettre ce site en vente pour permettre d’y pratiquer le motocross en toute légalité, force est de reconnaître que le motocross a la part belle en notre région.

    Il nous a donc paru utile de jeter un coup de projecteur sur l’abl En Vies d’Avenir de Bressoux, peut-être pas assez connue à Bassenge, qui offre des possibilités aux demandeurs d’emploi de suivre, dans le cadre d’un programme de réinsertion sociale, différentes formations dont l’une est précisément articulée autour du Motocross.

    Extrait du site internet de EVA asbl : « Formation en orientation professionnelle via le SPORT MOTO

    Cette formation vise l’orientation professionnelle tout secteur et la redynamisation. Par le sport moto, nous voulons déclencher un processus de motivation et de reprise de confiance en soi. Autour de cette activité attractive, nous développons des modules et des cours d’orientation professionnelle ce qui reste l’objectif principal de cette formation. »

    Source :

    http://www.asbleva.be/

    louis smal.pngL’asbl EVA qui a son siège à Bressoux doit sa fondation à Louis Smal, ancien syndicaliste de la CSC comme le furent d’ailleurs Josly Piette et feu Ghislain Hiance qui se sont échangés l’écharpe maïorale à Bassenge.

    Coup de projecteur sur l’asbl EVA

    En vies d’avenir (Les copains d’Eric)

    En fait de jeter un coup de projecteur, on ne pourrait trouver mieux que de publier ce reportage réalisé par la télévision RTC le 27 janvier 2015 à l’occasion de l’anniversaire des 20 ans de l’asbl dans lequel Louis Smal explique les buts poursuivis et retrace son évolution.

    Course du Touquet : l'article du motocross magazine !

    https://fr.motocrossmag.be/index.php/2019/02/tim-louis-et-daymond-martens-ont-fait-briller-les-couleurs-de-lasbl-en-vies-davenir-sur-la-plage-du-touquet/#.XftMk2RKiM8

    Pour des demandeurs d’emploi bassengeois(es) qui souhaiteraient suivre des formations à Bressoux et qui voudraient plus spécialement y pratiquer le motocross, deux possibilités se présentent : soit prendre rendez-vous au 04.3552347 ou envoyer MOTO au 0499.101101

    La page Facebook de l'asbl EVA :

    https://www.facebook.com/asbleva/

    Sources :

    http://www.asbleva.be/

    Et articles :

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2017/07/25/wonck-c-est-bien-parti-pour-le-terrain-permanent-de-motocros-230565.html  

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2019/12/09/bassenge-environnement-la-carriere-de-heez-mise-en-vente-fin-293018.html  

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2019/12/11/environnement-bassenge-vente-du-site-sur-heez-a-wonck-comple-293171.html

  • A proximité. Juprelle : plus de trois millions d’ € de projets en 2020

    Routes rénovées et investissements dans les écoles

    Ce mardi soir, le conseil communal juprellois a voté son budget pour l’année 2020. Il est présenté en boni à l’ordinaire. Du côté de l’extraordinaire, ce sont plus de 3 millions d’€ de projets qui sont sur les rails.   

    Juprelle a présenté son budget, cuvée 2020. Intéressons-nous à l’extraordinaire (d’un montant global de 3.190.000€), reflet des projets qui seront initiés ou concrétisés durant l’année à venir. En voici les cinq principaux :

    1 Des réfections de voiries, trottoirs et égouttages

    2 Des investissements dans les infrastructures scolaires

    3 Des achats pour le service des travaux

    4 Une plaine de jeux dans le quartier d’Anixhe

    5 De l’investissement écologique et économique pour les luminaires publics

    Aux projets précités se poursuivront également les travaux introduits dans tous les cimetières de la commune. En 2020, ils se situeront dans celui de Lantin.

    Et Christine Servaes de conclure : « Ce budget peut évidemment évoluer selon les appels à projets qui seraient lancés dans le courant de l’année et les opportunités à saisir. »

    L’article complet avec tous les détails à lire dans votre journal La Meuse de ce jour.

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.179673636.1694128575.1576590860-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-12-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-12-19,BASSE-MEUSE,1|10

  • Scandale des dindes de Noël: l’horreur dans les élevages belges ( + Vidéo)

    dindes de noël.jpgC’est une campagne choc que Gaia lance aujourd’hui : l’association de défense animale entend dénoncer les conditions apocalyptiques d’élevage industriel des dindes qu’il a mises au jour. Mortalité, blessures, agressions, hygiène : les images sont insupportables. En cause : l’absence de toute législation en matière de bien-être animal dans les élevages industriels de dindes… que de nombreux Belges vont consommer pour Noël.

    Des « espions » ont pris des images en caméra cachée en octobre dernier dans trois élevages industriels de Flandre occidentale. Des élevages pris au hasard, assurent-ils, parmi les 24 élevages industriels implantés dans notre pays. « Aucune plainte ne concernait ces élevages, mais le résultat est édifiant et révoltant. »

    La vidéo de Gaïa ( Attention elle peut heurter les personnes sensibles ! )

    GAIA - Enquête dans 3 élevages intensifs de dindes 2019 - version longue (clean) - FR from GAIA TV on Vimeo.

    Un article de Michel Royer à lire en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/491692/article/2019-12-17/scandale-des-dindes-de-noel-lhorreur-dans-les-elevages-belges

  • L’école Saint Joseph de Wonck lance une pétition pour la famille Irakienne !

    « Mobilisons-nous afin qu'Abdu et sa famille en Belgique depuis 4 ans restent avec nous ! »

    La famille d'Abdu est un nouvel exemple de réfugiés, bien intégrés chez nous depuis plusieurs années, qui sont menacés de quitter la Belgique. L'école Saint-Joseph de Wonck a le plaisir d’accueillir depuis 3 ans, Abdu. Petit garçon de 8 ans qui a réussi très rapidement à s'intégrer au sein de sa classe et de l'école. Il s'épanouit et a retrouvé le sourire. Il s'est fait de nombreux amis et travaille de manière assidue. Malheureusement, il est menacé de devoir retourner en Irak avec toute sa famille.

    C'est pourquoi, les enseignants, les parents et les sympathisants du village se mobilisent par tous les moyens afin d'essayer de changer la décision inhumaine prise il y a quelques jours. « Si nous ne nous battons pas maintenant, dans quelques semaines Abdu sera en Irak dans l'incertitude de trouver un foyer, une école ou tout simplement des amis.

    En cette période de l'Avent, aidez-nous à récolter un maximum de voix pour être solidaire avec cette famille qui ne demande qu'une chose : Vivre en Paix dans leur pays d'accueil!

    Merci pour Abdu, Ahmed, Amir, Roula et leurs parents Nuha et Mohamed!! »

    Ci-dessous le lien vers la pétition !

    Il est à noter que pour les personnes non connectées qui souhaiteraient soutenir la famille, une pétition version papier est disponible au Secrétariat paroissial rue Nouwen à Bassenge.

    Cliquez sur le lien pour accéder à la pétition en ligne :

    https://www.change.org/o/ecole_saint-joseph_de_wonck

  • « Cérémonie de fermeture » du NATO PROGRAMMING Center (NPC) sur les hauteurs de Glons : un reportage signé Lucien LONGREE

    fermeture radar glons décembre 2019, cérémonie radar glons fermeture 2019« CLOSING CEREMONY AT NPC GLONS »

    C’est ce mardi 10 décembre 2019 que s’est déroulée la « Cérémonie de fermeture » du NATO PROGRAMMING Center (NPC) sur les hauteurs de Glons.

    La cérémonie s’est déroulée en présence du Général Goksel Sevindik (Chef d’Etat-Major – COS – NATO Communication and Information Agency – NCIA), du Commandant du CRC, le Colonel Ann Dhondt ainsi qu’une délégation d’officiers et sous-officiers du CRC Glons. A noter que Ms. Valérie Hiance, Bourgmestre de Bassenge, était invitée mais le (la) représentante de l’Administration communale brillait par son absence…

     

    fermeture radar glons décembre 2019, cérémonie radar glons fermeture 2019Dès son arrivée, le Général Sevindik a souhaité parcourir une dernière fois les installations vidées de fond en comble. Des couloirs là où les voix résonnaient tels un Monastère des siècles lointains passés. Une fois de retour au Mess Facility et après que le Général Sevindik eut salué les personnes présentes, le Sergent-Major Timothy Erskine (USA – Senior Advisor) proposa de se rendre à l’extérieur face aux drapeaux NATO-Belgique-NCIA pour la descente officielle du drapeau NCIA et la remise officielle de celui-ci au représentant officiel de l’Agence. Un fois que ce fut exécuté, le Général Sevindik déclara le NPC Glons officiellement et définitivement fermé à jamais…

    Oh une petite cérémonie familiale en toute simplicité car il faut savoir que depuis juillet 2018, les 200 personnes présentes sur le site ont migré vers d’autres cieux, pour la plupart à La Haye, en Hollande.

    Lors de son discours, le Général remercia une nouvelle fois la dizaine de personnes présentes et restées sur le site jusqu’à la fin, afin de complètement vider les installations. Un travail titanesque qui a débuté en juillet 2018 pour se terminer le 18 décembre 2019, date de la remise symbolique (et effective) des clés au Colonel Dhondt, représentant le Ministère de la Défense belge.

    En guise de conclusion, je reprendrai les paroles du Colonel Dhondt qui souligna à maintes reprises l’entente, le respect, l’amitié et la collaboration entre les deux unités sur ce site magique… Et oui, il y a tout juste 47 ans, le NPC arrivait à Glons, il s’en va à la veille de Noël, une semaine magique et symbolique pour toutes celles et tous ceux qui ont écrit cette belle histoire : NPC Glons forever in Bassenge…

     

    Lucien LONGREE   

  • Le père noël à bord du train ce mardi à Liège-Guillemins !

    Le site de RTC rapporte que le Père Noël, ses lutins et choristes de Noël s’arrêteront en gare de Liège-Guillemins ce mardi 17 décembre. Ils troqueront le traditionnel traîneau pour le « Happy Train » de la SNCB, un train Desiro de 3 voitures décoré aux couleurs de Noël, à l’extérieur et à l’intérieur. Ce train parcourera tout le pays du 9 décembre au 2 janvier, il passera par 176 gares du réseau.

    Mardi 17 décembre, le Père Noël sera donc à bord de 3 des liaisons Liège - Namur, qui partiront de Liège-Guillemins à 10h10 et 14h10 et 18h10 pour distribuer des friandises aux voyageurs.

    Pour l’horaire complet :

    https://www.belgiantrain.be/fr/travel-ideas/inspiration/discover-belgium/christmas/happy-train

    Voir l’article sur le site RTC

    https://www.rtc.be/article/info/divers/le-pere-noy-l-a-bord-du-train-ce-mardi-a-liege-guillemins_1503727_325.html?fbclid=IwAR3vkibIkz1-eCxylpueyOFzIywwBEMgmDGofv7dnXzzbqwD9IfhBIuQGnc

  • Rappel de Aldi : Rôti de dinde farci aux pommes et raisins secs (surgelé) de la marque Excellence.

    roti dinde aldi.jpgProblématique : présence possible de Salmonella.

    Une analyse interne a montré la présence de Salmonella dans le produit « Rôti de dinde farci aux pommes et raisins secs (surgelé) ».

    ALDI a donc décidé, en consultation avec l'AFSCA, de retirer ce produit du marché et de le rappeler auprès des consommateurs.

    DESCRIPTION DU PRODUIT

    Dénomination : Rôti de dinde farci aux pommes et raisins secs (surgelé)

    Marque : Excellence

    Code EAN : 27016855

    Type d'emballage : boîte en carton

    Poids : 800g

    À consommer jusqu'au : 30/01/2021

    Numéros de lot : 410933, 410377, 410925

    Vente : dans les magasins ALDI jusqu'au 11/12/2019

    ( Source AFSCA)

  • A proximité. Coup de tonnerre : l'usine de ciment ENCI de Maastricht fermera ses portes fin juin de l'année prochaine

    Le journal 1Limburg.nl rapporte que l’usine ENCI de Maastricht va fermer ses portes en juin 2020 et qu’une demande d'avis sur la clôture a été soumise au comité d'entreprise.

    Réunion du personnel

    Le personnel a été informé ce lundi 9/12/2019 par le directeur Benelux de la société mère HeidelbergCement. Un licenciement collectif est demandé pour les 50 salariés.

    Les causes

    Selon la direction, la fermeture du four au début de cette année a entraîné une baisse de la production de clinker. C'est l'élément de base pour la production de ciment. En conséquence, la société est devenue plus dépendante des importations. Mais les navires de mer avec une plus grande capacité ne peuvent pas traverser la Meuse à Maastricht. C'était un handicap. De plus, la capacité de stockage est limitée à Maastricht et le site a des coûts de maintenance élevés. Ce qui a conduit la direction à conclure que la plus ancienne branche d'ENCI aux Pays-Bas (1926) ne pouvait pas rester compétitive. Outre Maastricht, ENCI possède également des succursales à IJmuiden et à Rotterdam.

    Fin de l'extraction des marnes

    ENCI a arrêté l'extraction de marnes à Maastricht à l'été 2018. Le directeur des ventes, Bart vanden Boeynants, s'est fermement opposé aux rumeurs concernant une éventuelle fermeture. Il écrivait alors sur le site Internet de l'entreprise: "J'entends de plus en plus de rumeurs selon lesquelles ENCI Maastricht cessera ses activités après la fermeture de la société de fournaise en 2019. Ce n'est donc pas vrai du tout. Oui, la concession touche à sa fin et nous transférons la carrière de marne sur la terre qui a été libérée, il y aura une zone de nature et de loisirs, clairement séparée de l'industrie. Mais ENCI Maastricht ne fermera pas. Au contraire: nos usines continuent la production de ciment. "

    Plan de transformation

    La fermeture du site de Maastricht n'a, selon la direction, aucune conséquence pour le plan de transformation pour la zone dans laquelle se trouve ENCI. L'entreprise affirme qu'elle respectera ses obligations. En avril de cette année, la partie nord de la carrière de marne, déjà rénovée, a été transférée à Natuurmonumenten. En janvier de cette année, toute la zone naturelle sera confiée à la Province. Quant à l’avenir des bâtiments après la fermeture de l'usine, il est toujours à l'étude.

    Source

    https://www.1limburg.nl/directie-bevestigt-enci-maastricht-volgend-jaar-dicht

    Traduction Roger Wauters (Photo Enci.nl)

  • Environnement Bassenge. Vente du site « Sur Heez » à Wonck : complément d’information

    wonck carrière de Heez.pngEn début de cette semaine nous avons publié sur ce blog un article qui avait trait à mise en vente par la commune du site dit « Sur Heez » à Wonck. Il demande un complément d’information dans la mesure où deux intervenants ont fait des déclarations qui apportent un éclairage sur le sujet.

    La Bourgmestre Valérie Hiance

    « On veut respecter la nature. Il y a effectivement une ASBL qui fait de la réinsertion qui est intéressée par le rachat. Si elle y développe un projet social qui permettrait de réguler la pratique du motocross tout en préservant une grande partie du site, c’est à réfléchir. Mais d’abord, nous avons rencontré différents partenaires comme Natagora et la DNF. J’attends leur retour pour voir quels genres de projets pourraient y être faits, dans le respect de l’environnement. Ça sera ensuite intégré dans les conditions de vente. Je veux qu’elle soit bien balisée, parce qu’il est évident que je n’ai pas envie qu’on y fasse n’importe quoi. D’ailleurs, si la Région est prête à s’investir et à s’occuper de la gestion et de l’entretien du site, je suis prête à annuler la vente. »

    Francis Krauth de l’asbl Rosa Canina

    « Notre démarche est avant tout de faire savoir aux gens que ce site est en vente pour qu'éventuellement, la population puisse l'acheter ensemble. Il s'agit d'un site à la biodiversité exceptionnelle, en partie classé Natura 2000. Mais d'après les échos que l'on a, un promoteur enduro serait intéressé de le racheter et la commune ne serait pas contre. »

    Mais Francis Krauth est prêt à s'investir pour préserver l'endroit. « Quand je vois l'engouement que la publication suscite, je pense qu'on pourrait peut-être parvenir à créer une sorte de coopérative pour racheter le site, comme ça s'est fait à Esneux. » Francis Krauth attend donc de la commune qu'elle communique rapidement sur l'organisation de la vente « pour qu'on ait toutes les chances d'avoir le temps de mobiliser les gens et de faire un appel aux dons. Avec la volonté d'ensuite faire de ce lieu une réserve naturelle, gérée par les citoyens. » (Source La Meuse)

  • Wonck – Solidarité. Mobilisation pour une famille irakienne

    Installés depuis 3 ans, les Al-Khalidi sont menacés de devoir partir

    Les Al-Khalidi sont un nouvel exemple de réfugiés, bien intégrés chez nous depuis plusieurs années, qui sont menacés de devoir quitter la Belgique. Mais la mobilisation s’organise pour leur permettre de rester. 

    Mohamed, Nuha Al-Khalidi et leurs cinq enfants ont fui l’Irak voici quatre ans et demi. Ils vivaient dans un pays en guerre, dans des conditions déplorables. La famille était par ailleurs menacée.

    L’un des fils aurait été enlevé et torturé, car le père aurait toujours refusé de collaborer avec une milice qui souhaitait également lui soutirer de l’argent. Commerçant, Mohamed a alors pris la décision de tout revendre pour pouvoir payer le voyage jusqu’en Europe, soit 5.000 euros par personne. Après quinze jours d’un périple long et difficile, via la fameuse route des Balkans, Mohamed, Nuha et leurs enfants Yousef (27), Roula (26), Amir (19), Ahmed (18) et Abdulazez (8) sont arrivés dans notre pays. Après quatre mois dans un centre pour réfugiés à Soignies, et un an à Arlon, les Al-Khalidi sont arrivés à Wonck. Depuis, ils vivent dans une maison mise à disposition par le CPAS. Nuha et Roula apprennent le français. Amir et Ahmed sont en 4e année à l’école d’hôtellerie de la Ville de Liège, et le petit Abdulazez est en 3e primaire à l’école Saint-Joseph de Wonck. Tous maîtrisent relativement bien le français et se sont parfaitement intégrés. « Ici, on a construit une nouvelle vie, nous expliquent Roula et Ahmed. On se sent en sécurité. On a été très bien accueilli. On s’est fait beaucoup d’amis et on adore la nourriture d’ici. » Malheureusement, d’ici quelques semaines, tout ça pourrait être à conjuguer au passé. Les Al-Khalidi sont en effet sous la menace de devoir quitter le territoire. Une décision qu’à Bassenge, on trouve injuste. Un comité de soutien vient d’ailleurs d’être créé pour sensibiliser la population et tenter de faire tout ce qui est possible pour permettre à la famille de rester.

    La suite de l’article en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.43547109.1919226779.1575278481-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-12-10,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-12-10,BASSE-MEUSE,1|10

  • Bassenge – Environnement. La carrière de Heez mise en vente fin janvier

    Inexploitée depuis longtemps, la carrière de Heez revient, épisodiquement, sur le devant de l'actualité bassengeoise. En cause, des projets qui, jusqu'ici, ont toujours suscité la polémique. Et cette fois, c'est sa vente prochaine qui inquiète. Il faut dire qu'avec le temps, un biotope riche et varié s'y est développé et que des espèces protégées y ont trouvé refuge.

    Mais si la faune et la flore s'y plaisent bien, c'est également le cas des pratiquants de motocross. Quand il fait beau, les nombreuses bosses du site font la joie des deux roues qui transforment l'endroit en terrain de motocross. Une pratique qui se fait dans la plus grande illégalité. En plus des deux roues, l'endroit est aussi le paradis des pollueurs qui, régulièrement, viennent y abandonner leurs déchets. Préservation de la nature, pratique illégale du motocross et dépôts sauvages ne font évidemment pas bon ménage.

    En grande partie propriété communale et dans l'impossibilité d'en assurer une bonne gestion, les autorités locales ont donc décidé de mettre en vente leurs parcelles, soit une superficie de 20 hectares, pour minimum 131.000 euros. Une prochaine vente publique qui inquiète les amoureux de la nature. Ceux-ci craignent que le site ne soit racheté par un promoteur enduro et qu'il le transforme en terrain permanent de motocross.

    Depuis quelques jours, l'asbl Rosa Canina a donc pris les choses en main. Déjà fort active dans la préservation de l’environnement, l'asbl s'occupe de l'écopâturage de la Montagne Saint-Pierre. Via une publication Facebook, elle tente de sensibiliser et mobiliser les gens.

    Pour participer à cette mobilisation, rendez-vous sur la page Facebook de Rosa Canina

    https://www.facebook.com/rosa.canina.7902

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce jour :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.169496929.1919226779.1575278481-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-12-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-12-09,BASSE-MEUSE,1|12

  • Marché Artisanal de Noël dans les grottes de Wonck ces 13, 14 et 15 décembre 2019

    marché de noël grottes de wonck 2019.jpgLe Syndicat Initiative de Bassenge organise son 23ème Marché artisanal de Noël qui se déroulera les 13, 14 et 15 décembre 2019 dans les grottes à Wonck (commune de Bassenge - Province Liège).

    = Un lieu féerique qui de par sa configuration est exceptionnel (dans les Grottes de Wonck).

    marché noël grottes de wonck 2019,marché de noël wonck 2019= Ce Marché de Noël favorise l’artisanat.

    = 2 grottes avec + de 700 mètres de galeries

    = + de 70 artisans et exposants

    Horaire :

    - Vendredi : 19h30 à 23h (clôture des entrées à 22h)

    - Samedi : 11h à 23h (clôture des entrées à 22h)

    - Dimanche : 11h à 20h (clôture des entrées à 19h)

    Entrée (2019) :

    - 4 € / jour (enfant - 13 ans gratuit)

    - Pass week-end : 7 € / adulte (bracelet)

    Des navettes de bus gratuites sont prévues :

    - Fréquence : toutes les 15 minutes;

    - Adresse : rue de la Résistance 46 à 4690 Bassenge (dépôt TEC);

    --> Le navette vous dépose à l'entrée du Marché de Noël.

    Animaux interdits

    Sacs à dos et grands sacs à main interdits

    ( Source Facebook S.I. Bassenge)

  • Nouveau en Vallée du Geer ! Bientôt le Centre Vétérinaire Educa Vet’s ouvrira ses portes à Bassenge : 600 m2 de locaux dédiés aux soins des animaux de compagnie

    centre vétérinaire.pngBientôt le Centre Vétérinaire  Educa Vet’s ouvrira ses portes à Bassenge. Il sera situé rue Royale 41, juste à côté du magasin Aldi et ce ne seront pas moins de 600 m2 de locaux qui seront dédiés aux soins des animaux de compagnie.

    Tous les renseignements dans le communiqué dessous.

    vétérinaire bassenge.jpg