Google Analytics Alternative

- Page 2

  • Bassenge – Cannabis légal. Bassenge veut prendre un règlement anti-cannabis légal L’ouverture d’un magasin de CBD est mal vue…

    D’ici quelques jours « VeRt Ô NatuRel » doit ouvrir ses portes. Il s’agira d’un magasin spécialisé dans la vente de CBD, le cannabis « légal ». Mais la majorité cherche à s’y opposer. 

    A la fin du mois de mars, nous vous annoncions l’ouverture prochaine d’un magasin de CBD à Bassenge.

    C’est ce qu’on appelle du cannabis « légal », qui contient moins de 0,2 % de THC. L’effet psychotrope ne serait pas présent dans ce cannabis qui n’aurait alors que des vertus relaxantes et antidouleurs. Contrairement à ce qu’on nous avait expliqué, ce magasin, « VeRt Ô NatuRel », ne sera pas situé Grand’ Route à Wonck, mais bien rue Marcel de Brogniez, dans les anciens locaux du Syndicat d’initiative de Bassenge. Pour couper directement court aux rumeurs, ces locaux étaient loués par la commune. Celle-ci n’a donc rien à dire sur le choix du futur locataire. Enfin pas tout à fait.

    Car la majorité « Bassenge Demain » ne voit pas ce commerce d’un très bon œil. Et dès l’annonce de cette ouverture, elle a cherché ce qu’elle pourrait faire pour la contrer.

    Toutes les explications à découvrir dans votre journal La Meuse de ce vendredi ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-04-19,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-04-19,BASSE-MEUSE,1|10

  • Glons. Marquage routier - Stationnement interdit Rue Lulay le 23/04/2019

    logo info 2.jpgLe mardi 23/04 toute la journée, la Rue Lulay à Glons sera interdite à l'arrêt et au stationnement pour permettre le renouvellement du marquage routier.

    (Source Facebook)

  • Wonck – Rénovation Chapelle Sainte Anne. Le sablage met à jour de beaux détails architecturaux. Le temps les avait estompés

    financement chapelle Ali.jpgA la Chapelle Sainte Anne de Wonck, comme nous le faisait remarquer Ali, les travaux se succèdent dans un timing inespéré. Après les terrassements, le dallage extérieur, le pavement intérieur, la charpente et la toiture, c’était au tour de l’entreprise Pirard de Roclenge d’intervenir ce mercredi pour le sablage des murs. Arrivé de bonne heure sur le chantier, il n’aura fallu qu’un avant-midi à l’entrepreneur, au demeurant bien sympathique qui  a proposé son concours bénévolement, de venir au bout de la tâche.

    sablage chapelle sainte anne.2 jpg.jpgLe travail de sablage a permis de constater que les briques, plus que centenaires, avaient remarquablement résisté aux effets du temps. Outre cette belle surprise, une autre fut celle de découvrir que cette opération faisait ressortir deux arcs situés en façade et disposés sur deux plans, ce qui ajoute encore au caractère typique de la petite bâtisse au toit à quatre pans.

    A l’heure où ces lignes sont écrites, Jeannot sera occupé à rejointoyer l’ensemble et le ton choisi a été le beige pour rappeler le ton de la chaux, histoire de respecter les matières d’origine.

    Ali s’attellera à la finition du pavement intérieur destiné à être ensuite lustré. La porte est en cours de fabrication chez un menuisier local et la grille qui la surmonte, confiée elle aussi à un spécialiste, est sujette à un traitement adéquat.

    Suite à l’appel aux dons, que cet article permet de rappeler, une somme sablage chapelle sainte anne.3 jpg.jpgd’un peu plus de 1.000 euros a déjà été récoltée. Qu’il s’agisse d’apporter une aide au chantier ou de faire un don, l’élan de solidarité pour la restauration de la chapelle Sainte Anne de Wonck est remarquable et n’est certes pas près de se tarir.

    C’est un Ali particulièrement heureux (photo) que nous avons rencontré ce mercredi à Wonck. Un moment qui réchauffe le cœur.

    Photo Roger Wauters

    sablage chapelle sainte anne.jpg

  • Guy Gilbert : « Faut-il que les SDF s’enflamment pour qu’on leur vienne en aide ? »

    A Bassenge, cette réflexion est apparue plusieurs fois dans le groupe « Le Geer de la Vallée du Geer » sur Facebook. Force est de constater que le père Gilbert est du même avis…

    Le Père Guy Gilbert touché par l’incendie mais plus préoccupé par la pauvreté

    Le Père Gilbert venait de se lever quand nous l’avons contacté hier. Il se rasait. « Je suis coquet ». C’est vrai que l’homme d’Eglise allait vivre un grand moment quelques heures plus tard : il devait être intronisé chanoine de Notre-Dame de Paris. Une « promotion que je n’ai pas pu refuser ».

    L’article complet avec l'interview du père Gilbert est à lire dans votre journal La Meuse de ce jeudi

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-04-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-04-18,BASSE-MEUSE,1|18

  • Bassenge. Je Lis dans ma Commune : Opération « Le climat, nous participons! »

    Bassenge. Je Lis dans ma Commune : Opération « Le climat, nous participons! » (Source Bassenge.be)

    Je lis dans ma commune 2019.png

  • Weekend pascal. Prenez vos précautions…

    oeufs de pâques.jpgBpost distribuera juste les journaux vendredi

    Long week-end en vue, prenez vos précautions ! Les banques seront fermées les vendredi 19 et lundi 22 avril. Les paiements numériques seront parfaitement possibles ces jours-là, avec carte ou via smartphone. Mais attention, prévoyez vos virements à l’avance...

    Bpost adapte lui aussi son service à l’occasion du week-end pascal. Vendredi, les clients pourront compter sur une distribution des journaux mais il n’y aura pas de distribution du courrier ordinaire. Les bureaux de poste garderont portes closes. Les points poste et points Kariboo seront ouverts. Les distributeurs automatiques de paquets seront également opérationnels. (Source Sudinfo)

  • Eben-Emael et Houtain. «Vin de Liège» a allumé 750 bougies pour sauver les vignes!

    Les températures nocturnes de ces derniers jours ont donné des sueurs froides à Vin de Liège. Pendant cinq nuits, ils ont surveillé les thermomètres afin d'être prêts à réagir en cas de gelées nocturnes. Et dans la nuit de dimanche à lundi, ils ont dû allumer des bougies dans deux parcelles afin d'éviter des dégâts aux bourgeons.

    L'article complet dans votre journal La Meuse de ce jour :

    https://www.lameuse.be/375597/article/2019-04-15/vin-de-liege-allume-750-bougies-pour-sauver-les-vignes

  • Bassenge - Conseil communal. Ouvrir le Bulletin communal aux associations ? La proposition Ecolo et PS rejetée par la Bourgmestre

    POINT INTERROGATION.pngOuvrir le bulletin communal aux associations et à tous les partis politiques à Bassenge était une proposition conjointe du PS et d'ECOLO qui fut débattue au dernier conseil communal du jeudi 11 avril dernier.

    Cette proposition a été rejetée par Bassenge Demain.

    Suite à cette décision, Ecolo et PS ont émis un communiqué de presse. Parallèlement, il a été publié sur Facebook.

    Le voici dans son entièreté.

      « Jeudi soir, c'était conseil communal. Comme prévu, Ecolo et PS ont défendu ensemble la proposition visant l’ouverture du bulletin communal à tous les partis politiques et aux associations locales.

    Voici le compte rendu des discussions.

    La proposition défendue : permettre à tous les partis politiques et aux associations locales de pouvoir s'exprimer sur des sujets locaux et d'intérêt général et non uniquement de le permettre aux membres du Collège Communal, comme c'est le cas pour l'instant (Bourgmestre, échevins).

    Objectif ? Plus de transparence. Plus de participation citoyenne. Plus de démocratie.

    Notre proposition était claire : permettre la liberté d'expression sur des sujets locaux et d'intérêt général et non sur des sujets politiques.

    Nous avons défini ce qu'était, au sens du décret, l'intérêt local : la diffusion d'informations culturelles ; relatives à l'actualité de la commune ; relatives aux services administratifs.

    Nous demandions un accord de principe sur cette proposition ainsi que la mise en place d'une commission permettant de baliser, en accord avec la majorité, cette nouvelle dynamique afin de collaborer tous ensemble.

    Le groupe politique de la majorité, Bassenge demain (CDH, MR), représenté par la Bourgmestre Valérie Hiance, a refusé la proposition.

    L'argument ? Le bulletin communal n'est pas une tribune politique. Un argument étonnant et hors sujet quand on sait que la proposition visait, nous l'avons suffisamment étayé, la publication d'informations d'intérêt local et non politiques.

    Il n'y aura donc pas plus de transparence à Bassenge.

    Il n'y aura pas non plus de participation citoyenne au niveau de l’information.

    Il n'y aura enfin pas plus de démocratie : tous les citoyens, qui financent le bulletin communal, continueront de lire le même son de cloche. Celui d'un seul groupe politique qui expose le seul point de vue et de sa propre réalité.

    Dont acte. »

    Le billet citoyen de Roger Wauters

    Il ne faut pas se leurrer, ce refus est lourd de conséquences.

    Une commune se construit sur le sentiment partagé d’un destin commun*. Chacun contribue au progrès de l’intérêt général à hauteur de ses possibilités. Et, il le fait volontiers parce qu’il sait que l’intérêt général est aussi le sien propre, qu’il sera bénéficiaire de ce bonheur collectif qui se développe. D’autant plus qu’il est partie prenante des décisions délibérées en commun.

    Le citoyen se fait représenter par un parti et il accepte la loi commune puisqu’il en est aussi l’auteur.

    C’est tout cela que la décision de la Bourgmestre de Bassenge, au nom de Bassenge Demain, implique en refusant aux citoyens d’être informés de tout ce qui compose la vie communale à Bassenge et de tout ce qui en fait son identité.

    Et les citoyens se sentent dépossédés car on leur avait seriné "la participation citoyenne".

    Un sentiment partagé d'un destin commun ? Non.

    Et c’est dommage.

    Roger Wauters

    *D'après Natasha Polony

  • Bassenge – Conseil communal. Les gangs de motards interdits

    motards bassenge.pngJeudi dernier, le conseil communal de Bassenge a également voté l’ordonnance de police interdisant les rassemblements de motards sur son territoire. Toutes les communes qui composent la zone de police de la Basse-Meuse (Bassenge, Blegny, Dalhem, Juprelle, Oupeye et Visé) vont adopter cette ordonnance, si ce n’est déjà fait.

    De fin 2015 à juin 2018, pareil règlement avait déjà été adopté par ces six communes. Il avait été pris à la suite du meurtre de Jeff Nyssen, membre des Hell’s Angels, commis à Haccourt en décembre 2015. Les autorités craignaient alors des représailles. Depuis juin 2018, la situation s’étant apaisée, les motards pouvaient à nouveau se réunir librement en Basse-Meuse. Sauf que, depuis, des faits graves se sont produits, notamment une tentative de meurtre à l’encontre d’un des protagonistes de l’affaire « Nyssen ». Il a donc été décidé de reprendre une ordonnance. Fin février, Oupeye était la première des six communes à l’adopter. Après Juprelle et Dalhem, c’est donc à Bassenge de l’adopter.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-04-15,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-04-15,BASSE-MEUSE,1|8

  • Wonck concerné. Région wallonne : la part belle aux aménagements pour cyclistes en région liégeoise

    Jeudi, le ministre régional wallon Carlo Di Antonio a dévoilé son plan d’investissement 2019-2024 pour les routes wallonnes. Sur le milliard et demi prévu, 121 millions sont consacrés à des projets situés dans l’arrondissement de Liège. Et 40 millions rien que sur le territoire de la Ville de Liège. L’article de La Meuse fait un petit tour d’horizon des différents chantiers. Signalons qu'à Wonck, des aménagements seront entrepris sur la N619.

    L'article complet à lire en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/374381/article/2019-04-13/la-part-belle-aux-amenagements-pour-cyclistes-en-region-liegeoise

  • Météo. Après un weekend froid, le soleil va faire son retour et les températures vont nettement remonter

    Pour David Dehenauw, ce dimanche, il fera sec et les températures grimperont jusqu’à 9 degrés. Des températures qui laissent présager une amélioration du temps pour toute la semaine prochaine. « Les températures augmenteront chaque jour pour atteindre les 17 degrés ce mardi », annonce notre spécialiste. La pluie fera son retour localement en plein milieu de la semaine, dans la nuit de mardi à mercredi, mais ne durera pas très longtemps.

    Dès jeudi, vous pourriez vous faire tenter par les terrasses : notre spécialiste annonce des températures douces, qui pourraient atteindre les 21 degrés vendredi. Cela promet un week-end de Pâques parfait pour se consacrer aux activités en plein air : même si les précipitations ne peuvent pas encore être exclues, David Dehenauw estime qu’il fera tout de même doux avec des périodes de soleil.

    (Source 7dimanche)

  • Attention ! L’AFSCA procède au rappel massif de fromages fabriqués en France au sein de l’entreprise « la fromagère de la Brie » et distribués dans divers points de vente en Belgique ! La liste est longue !

    Présence possible de la bactérie Listeria monocytogenes

    L’AFSCA a reçu des informations de la part des Autorités françaises selon lesquelles une contamination par la Listeria avait été mise en évidence chez le fabricant français de fromages « la fromagère de la Brie ». Une partie de ces produits a été distribuée en Belgique dans divers points de vente. L’Agence alimentaire a ordonné aux entreprises belges concernées de retirer ces fromages de la vente, et de les informer localement via des affiches en rayon. L’AFSCA informe le consommateur qui aurait acheté un ou plusieurs de ces fromage(s) de ne pas le(s) consommer.

    Une contamination par la bactérie Listeria monocytogenes a eu lieu dans une entreprise de fabrication en France. Certains de leurs produits ont été vendus en Belgique.

    Les produits vendus en Belgique ont été retirés de la vente, et sont rappelés auprès des consommateurs qui en auraient acheté. L’AFSCA suit la situation de très près.

    A la suite de l’enquête de traçabilité qui vient d'être conduite en France, il a été décidé par mesure de précaution de retirer de la vente et de rappeler l’ensemble des fromages au lait cru et au lait pasteurisé fabriqués par la Société Fromagère de la Brie sur son site de St Siméon (FR 77 432 001 CE et FR 77 436 001 CE). Certains de ces produits ont été affinés et transformés par d’autres sociétés, ils sont également retirés du marché et rappelés.

    Description du produit

    Tous les fromages issus du fabricant « fromagère de la Brie » sont concernés par ce rappel de produit. Vous trouverez la liste des produits fabriqués sur place via le website du fabricant français :

    https://www.lesfromagesdelabrie.fr/site-web/

    1. Dénomination : crème en vrac et fromages de type BRIE, COULOMMIERS, CHEVRU, CHATEL,

    MARQUISE, SAINT-SIMEON, VIGNELAITS, BAYARD, JEAN DE BRIE, BRILLAT-SAVARIN,

    CREME DE FRANCE, EXPLORATEUR, MORIN, FROMAGE A LA TRUFFE D'ETE, LE

    COEUR DE LA FROMAGERE, COULOMMIERS 45% REFLET DE FRANCE

    Marque commerciale : SOCIETE FROMAGERE DE LA BRIE

    Présentation : emballé ou à la coupe

    Portant l'estampille : FR 77 432 001 CE et FR 77 436 001 CE

    LOTS concernés : tous

    DLC concernées : toutes à compter du 10/02/2019

    1. Dénomination : BRIE DE MEAUX, BRIE DE MELUN, BRIE LE MONTEREAU, MONTEREAU

    POIVRE, COULOMMIERS, ORVANNAIS

    Marque commerciale : LOISEAU

    Présentation : emballé ou à la coupe

    Portant l'estampille : FR 77 001 001 CE

    LOTS concernés : FB19xxxx

    DLC concernées : toutes DLC

    1. Dénomination : BOULE DE RAISIN, BRIE AUX BRISURES DE TRUFFES, BRIE A LA MOUTARDE,

    BRIE AU POIVRE, BRIE DE CHEVRU, BRIE DE MELUN, CAMEMBERT BLEU D’AUVERGNE,

    CHANTERAINE, COULOMMIERS JEUNE, COULOMMIERS FOURRE AUX NOIX,

    CREMEUX AU POIVRE, FLEURICREME, PLATEAU DU VOYAGEUR

    Marque commerciale : HENNART

    Présentation : emballé ou à la coupe

    Portant l'estampille : FR 62 215 030 CE

    LOTS concernés : tous

    DLC concernées : toutes

    1. Dénomination : BRIE DE MEAUX AOP JEUNE, BRIE DE MEAUX AOP ½ AFFINE

    Marque commerciale : HENNART

    Présentation : emballé ou à la coupe

    Portant l'estampille : FR 62 215 030 CE

    LOTS concernés : tous

    DLC concernées : toutes

    1. Dénomination : BRIE, BRILLAT SAVARIN, BRIE DE NANGIS

    Marque commerciale : BEILLEVAIRE

    Présentation : emballé ou à la coupe

    Portant l'estampille : FR 44 087 045 CE

    LOTS concernés : tous

    DLC concernées : toutes

    1. Dénomination : COULOMMIERS

    Marque commerciale : FROMAGERIE DU DOLLOIR

    Présentation : emballé

    Précision sur l’emballage : Fabriqué en Seine et Marne

    Portant l'estampille : FR 02 186 001 CE

    LOTS concernés : Tous

    DLC concernées : Toutes

    Les crèmes et fromages concernés ont été commercialisés au rayon libre-service et au comptoir de différentes chaînes de distribution et dans des magasins de vente au détail. En cas de doute, il est recommandé aux consommateurs de ne pas manger les produits et de se renseigner auprès de leur fournisseur habituel. Les enseignes ayant distribué ces produits sont tenues d’informer leurs clients via des affichettes qui seront notamment apposées dans les points de vente concernés.

    Les personnes qui détiendraient les crèmes et fromages concernés ne doivent pas les consommer et sont invitées à les rapporter au point de vente où elles les ont achetés.

    Les personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou foetales chez la femme enceinte peuvent également parfois survenir.

    Les femmes enceintes ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines.

    Plus d’informations sur la Listeria monocytogenes :

    http://www.afsca.be/viepratique/intoxicationsalimentaires/listeriainfo/

  • Herstal: l’autoroute abandonnée A601 va être rouverte

    autoroute vottem a601.pngFermée à la circulation depuis la fin 2014, l'autoroute A601 accueillera à nouveau des véhicules dès la fin 2020 ! Alors qu'on pensait qu'elle ne serait jamais rénovée, la Région wallonne vient de l'inscrire dans le plan infrastructure 2019-2024. Coût du projet : 10 millions €.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    https://www.lameuse.be/373855/article/2019-04-11/herstal-lautoroute-abandonnee-a601-va-etre-rouverte?fbclid=IwAR1mNuykR7aqrHk2IOnCZVKmXchSwPgQgoPAwtyNIVwPxgoTBgOBo-LTWxk

  • A proximité – Juprelle - Environnement et enseignement. Des gourdes pour tous les écoliers juprellois

    véhicules électriques juprelle.pngMais aussi l'achat de véhicules électriques et l’installation d’une borne

    Les actions en vue de protéger notre environnement se multiplient. Et la commune de Juprelle ne déroge pas à la règle. D’ici la fin de l’année, elle souhaite investir dans l’achat de gourdes réutilisables pour les écoliers, enseignement privé compris. Mais pas seulement... 

    Les préoccupations environnementales sont au coeur des débats citoyens, politiques et décisionnels, mais aussi, à titre plus local, des initiatives et projets développés par nos communes. Tel est le cas également à Juprelle. Récemment, le Collège s’est engagé dans la mise en place de plusieurs actions, visant à la préservation de notre planète.

    Parmi celles-ci, on peut noter l’achat de gourdes pour l’ensemble des écoliers de l’entité, qu’ils fassent partie de l’enseignement libre ou communal. « Nous sommes actuellement en train de nous renseigner sur les diverses possibilités qui existent. L’idéal serait de ne pas partir sur des gourdes en plastique mais, question coût, c’est sans doute dans ce sens que nous devrons partir... In fine, l’objectif est de toute façon d’inciter les enfants et leurs parents à l’utilisation d’un contenant réutilisable », explique Jonathan Grevesse, échevin des Travaux à Juprelle.

    Ce serait, au total, pas loin de 1.500 gourdes qui devront être achetées, « après une modification budgétaire qu’on espère le plus rapidement possible pour une distribution avant la fin de l’année scolaire ».

    L’article complet reprenant les différents projets :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-04-11,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-04-11,BASSE-MEUSE,1|8

  • Glons. Un vénérable saule pleureur abattu un 9 avril en pleine floraison

    saule pleureur rue lulay glons.5jpg.jpgCe mardi matin 9 avril 2019, un vénérable saule pleureur situé dans un espace boisé de la rue Lulay a succombé aux assauts des tronçonneuses du Service des travaux de Bassenge.

    Il présentait un tronc d’un diamètre de 50 cm et affichait une bonne santé. Photos à l’appui.

    Un ouvrier nous interdit de prendre des photos

    saule pleureur rue lulay glons.2jpg.jpgEn effet, notre reportage fut émaillé d’un fait étonnant. Parmi l’équipe, un ouvrier s’est opposé à ce que nous photographiions la scène de l’arbre jonchant le sol. Pris à partie, des invectives ont été proférées à notre adresse mettant un terme à toute possibilité pour nous d’obtenir des renseignements sur la raison de cet abattage radical préféré à des travaux d’élagage.

    Une attitude qui pose plusieurs questions que nous n’aborderons pas ici. Ce n’est pas le propos.

    saule abattu rue lulay.pngCeci étant, depuis 2013 (photo googlestreetview), c’est le second saule qui, à ce même endroit, est abattu (voir photo en haut à gauche).

    Faisant partie du cadre de vie des habitants, du Patrimoine naturel et environnemental de la Vallée du Geer,  ils conféraient un charme indéniable au lieu. Leur abattage suscite plusieurs interrogations d’autant que la période choisie (floraison et sève montante) fait l’objet d’une loi l’interdisant. A lire ci-dessous :

    saule pleureur rue lulay glons.4jpg.jpgL’interdiction du Ministre Collin

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2018/06/12/pour-les-agriculteurs-la-taille-des-haies-et-arbres-est-deso-257181.html

    Note :

    Cet article est certainement plus proche du billet d’humeur que du récit objectif d’un fait.

    Rappelons que les principes d’un blog reposent sur la possibilité offerte à quiconque, y compris les autorités communales, d’y laisser un commentaire pour apporter des réponses et des explications aux interrogations soulevées par un blogueur.

    Roger Wauters

    saule pleureur rue lulay glons.5jpg.jpg

    abattage saule pleureur glons,saule pleureur abattu glons