Google Analytics Alternative

- Page 4

  • "J'imagine un conte contemporain ! " : un concours organisé par La Bibliothèque publique St-Victor et l’asbl Reflets

    Dans le cadre de l’opération « Je lis dans ma commune 2018 », la Bibliothèque publique Saint-Victor de Glons  et l’asbl Reflets lancent l’opération « J’imagine un conte contemporain ! Renseignements sur l’illustration.

  • A proximité. Un projet wallon pour réduire de 50% l’utilisation de produits phytosanitaires en 5 ans

    Le coup d’envoi d’un projet-pilote ayant pour but de réduire de 50 % l’utilisation de produits phytosanitaires endéans les 5 ans a été donné lundi au Parc de la Burdinale et de la Mehaigne, à Burdinne, en province de Liège. « Générations Terre » veut ainsi établir des synergies entre différents acteurs du monde agricole et les Parcs naturels. Le ministre wallon de l’Agriculture René Collin (cdH) était d’ailleurs présent pour l’occasion.

    Trois Parc Naturels et la Fédération des Parcs Naturels participent à ce projet pilote. Leur mission est d’accompagner les agriculteurs volontaires à faire évoluer leurs pratiques agricoles, et ce, de manière objective et indépendante. Les résultats du projet pilote doivent permettre de répercuter à l’échelle de la Wallonie des nouvelles pratiques agricoles et répondre aux enjeux de ce secteur.

    « Onze communes sont concernées. Le but est de trouver des solutions alternatives pour se passer des molécules de synthèses. Pour ce faire, il est nécessaire de bien connaître les sols. On va partir des techniques existantes mais aussi avancer dans la recherche en faisant des tests sur nos différentes terres », explique René Poismans, directeur du Centre Wallon de recherche agronomique. D’après lui, les agriculteurs sont demandeurs d’une telle initiative pour trois raisons principales : leur image, la santé des consommateurs mais aussi la pérennité de leur emploi.

    « On utilise beaucoup de pesticides et que cela a un impact sur l’environnement et potentiellement sur la santé. L’idée est de remplacer ces pesticides grâce à une connaissance approfondie du terrain. Chaque environnement a ses caractéristiques, chaque culture également. Le tout est d’arriver à les traiter grâce aux différentes recherches et essais qui seront réalisés. Certaines solutions sont déjà apportées, le tout est de les faire connaître. Mais il est certain que cela risque de prendre un certain temps », a ajouté Hadrien Gaullet, chargé de missions au Parc naturel de la Burdinale et de la Mehaigne. La mission est de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires de 30 % dans les deux ans et de 50 % endéans les cinq ans.

     

    (Belga)

  • Peu de débordements lors des carnavals en Basse-Meuse

    Très peu de faits de violence ont été à déplorer au cours des sept cortèges. Il est vrai que la police a multiplié les contrôles.

    Le redoux et le début du mois de mars ont annoncé la fin des cortèges carnavalesques. Cette année, sept cortèges ont rythmé la vie des Bassis-Mosans durant un mois : trois à Bassenge, deux à Oupeye, un à Juprelle et un à Herstal. Et cette année, ils se sont tous déroulés dans le plus grand calme. Pour la zone de police de la Basse-Meuse, qui assurait la sécurité de six de ces sept cortèges, on est ravi de cette cuvée. «  D’un point de vue policier, tout s’est très bien passé  », commente le commissaire Jean-François Duchesne. «  Tout est resté sous contrôle. Et comme on le constate depuis quelques années, nous avons eu très peu de personnes extérieures qui venaient habituellement pour troubler l’ordre public  »

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/200534/article/2018-03-06/peu-de-debordements-lors-des-carnavals-en-basse-meuse

  • Les stages de Pâques en Vallée du Geer : le programme

    Demandez le programme !

    programme_paques_2018 stages.pdf

  • Nouveau passage de grues cendrées au-dessus de la Vallée du Geer ce lundi. Avec, toutefois, une singularité…

    Un nouveau groupe de grues cendrées a survolé hier la Vallée du Geer. Il était 17h20. Mais, cette fois, la figure formée par le groupe présentait une singularité : plutôt que de voler un V, le groupe volait en J ou en L …

    grues cendrées mars 2018.jpg

    grues vallée du geer 2018.2 jpg.jpg

  • Livre liégeois. « À quoi pensent les animaux ? » demande Christian Vignol

    christian vignol.jpgL’auteur liégeois répond dans un livre passionnant

    À quoi pensent les animaux ? Et, d’abord, pensent-ils ? Christian Vignol, qui a travaillé durant 44 ans à La Meuse où il a créé, entre autres, une rubrique hebdomadaire baptisée « Animal mon ami » qui a fait les beaux jours du journal entre 1986 et 2000, répond à ces questions dans un très chouette livre qui vient de paraître aux éditions La Boîte à Pandore, et qui s’intitule justement « À quoi pensent les animaux ? » 

    Le livre se décline en près de 40 chapitres, faciles à suivre et à comprendre, qui abordent toutes les facettes du comportement animalier, que ce soit entre les animaux eux-mêmes ou dans leurs relations avec les hommes.

    « Lorsque je tenais la rubrique Animal mon ami, j’ai accumulé durant quatorze ans des milliers de notes, d’informations, de remarques sur les animaux. Je les ai actualisées au fil du temps, ce qui m’a fourni la matière de ce livre » explique Christian Vignol.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-06,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-06,BASSE-MEUSE,1|10

  • Wonck. Albert Hendrickx et les champignons des grottes sous les projecteurs de RTL TVI !

    L’émission de RTL TVI « I comme Icare » vient de consacrer un sujet aux champignons des grottes cultivés par Albert Hendrickx.

    C’est donc avec grand plaisir que nous relayons cette émission que nous vous invitons à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    https://www.rtl.be/tv/rtltvi/emissions/i-comme

  • Un groupe de grues cendrées a survolé la Vallée du Geer ce dimanche après-midi…

    Un groupe de grues cendrées a été aperçu survolant la Vallée du Geer ce dimanche vers 15h00.

    Le printemps serait-il déjà à notre porte ?

    tiziana.jpgPhotos Tiziana Ippolito

  • Publifin – Réorganisation. Le maïeur de Bassenge Josly Piette (cdH) nouveau vice-président

    josly piette bassenge.JPGUn article de Gaspard Grosjean dans La Meuse du 2 mars 2018.

    L’abandon de la vice-présidence par Fabian Culot n’est pas sans conséquence sur la réorganisation du conseil d’administration de l’intercommunale.

    En effet, selon la clé de répartition, la présidence va à l’actionnaire provincial et au Parti socialiste, tandis que la vice-présidence de Publifin revient au MR, sur le quota « communal ». Or, les deux autres administrateurs libéraux, Katty Firquet et Jean-Claude Jadot, sont là sur le quota provincial. Étant donné que le choix qui a été posé par les réformateurs est de maintenir le Sérésien au sein du CA, il a fallu imaginer une autre solution.

    Au final, il a été convenu que la vice-présidence resterait sur le quota des communes. Dès lors, il n’y avait pas 36 solutions est c’est le centre démocrate-humaniste qui va hériter du poste. Et plus précisément, c’est le mayeur de Bassenge pour quelques mois encore qui devient donc vice-président.

    Rappelons que ce dernier n’avait pas suivi les consignes de son parti, le cdH, lorsqu’il a fallu réclamer la démission de celui qui est désormais l’ancien président, Paul-Emile Mottard…

    L’article complet de La Meuse, signé Gaspard Grosjean, à lire en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-02,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-02,BASSE-MEUSE,1|4

    Le pouls des réseaux sociaux

    S’agissant d’un élu bassengeois - « Le maïeur de Bassenge » comme écrit dans l’article - difficile de ne pas relever, les effets de l’annonce de sa nomination à la Vice-Présidence de Publifin.

    En effet, Gaspard Grosjean, journaliste politique de La Meuse et auteur de cet article, l’a partagé sur son mur facebook sous un intitulé qui ne manque certes pas d’ironie : « Un coup de jeune chez Publifin » (Ndlr : Josly Piette approche des 75 ans)

    Il n’a pas avoir fallu attendre longtemps avant que se déclenche une vague de commentaires les plus truculents les uns que les autres …

    A découvrir ici :

    https://www.facebook.com/gas.infopol?ref=br_rs

    Roger Wauters

  • Jardinexpo à Liège. Petite visite de courtoisie à des exposants de notre région… (Photos)

    jardinexpo ambre bière.jpgC’est ce jeudi 1er mars que s’est ouvert le salon Jardinexpo aux Halles des foires de Coronmeuse à Liège. Et, ce premier jour, c’était déjà la toute grosse affluence pour ce salon dédié au jardinage, bricolage, piscines et spas, produits bios… d’autant que l’entrée était gratuite pour les dames. Un avant-goût de printemps en déambulant dans les salles où de nombreux exposants ont mis les petits plats dans les grands pour vous permettre d’aborder ce printemps 2018 en toute connaissance des dernières nouveautés en matière de jardins.

    Nous en avons profité pour rendre une petite visite au stand de la Maison Seronvalle de Liers (semences, orchidées etc...), celui du Val du Geer (Mobiliers extérieurs et nouvelle bière L’Ambre de la Vallée du Geer) ainsi qu’au stand Sudinfo où nous avons pu constater, avec plaisir, la réclame faite, notamment, pour les blogs régionaux.

    Jardinexpo se poursuit ce samedi et ce dimanche et sa visite s’impose aux amateurs de jardins comme aux autres car il constitue un véritable tremplin vers le printemps tant attendu après la période de froidque nous venons de connaître.

    A Jardinexpo, le printemps est déjà là. Il vous y attend.

    Tous les renseignements sur :

    http://www.jardinexpo.be/

    jardinexpo seronvalle moulin.jpg

    jardinexpo.jpg

    jardinexpo sudinfo.jpg

  • Roclenge. La photo du jour : " Ben ! M.... alors..!

    La photo a été prise ce jeudi à Roclenge, elle est signée Elisabeth Martin.

    Légende : «  Ben, m…. alors… ! »

    photo du jour roclenge ben merde alors....jpg

     

  • Communiqué de l’AFSCA. Attention ! Morceaux de verre dans des biscottes ! Rappel de biscottes à la farine bise

    Biofresh biscottes.jpgProblématique : Suspicion de corps étranger de type verre

    Des morceaux de verre ont été retrouvés dans deux différents lots de biscottes “Biscotte à la farine bise”, distribuées en Belgique par la société Biofresh. La consommation de ces produits peut causer de graves problèmes de santé.

    C’est pour cette raison que la société Biofresh, en collaboration avec l’AFSCA a décidé de retirer du marché et de rappeler chez les consommateurs les produits suivants.

    Description du produit

    -              Dénomination de vente : Biscottes à la farine bise 270g

    -              Date de durabilité minimale (DDM): 12/07/2018 et 22/11/2018

    -              Numéro de lot : 172812 et 174722

    -              Poids : 270gr

    -              Type d’emballage : emballage en carton

    -              Période de vente : de 19/10/2017 à 05/02/2018

    Le produit a été distribué dans divers points de vente en Belgique.

    Informations pour les consommateurs

    Ne consommez pas ce produit et ramener le au point de vente, où le produit sera remboursé. On conseille à ceux qui l’ont consommé, de consulter un docteur.

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec Biofresh Belgium, Legen Heirweg 51 à 9890 Gavere. Vous pouvez prendre contact avec notre service clientèle au numéro 015/79 59 39

  • Glons. Ce samedi 3 mars, 12ème cortège carnavalesque !

    C’est ce samedi 3 mars que se déroulera le 12ème Cortège carnavalesque à Glons. Comme chaque année, un large public est attendu. Tous les renseignements sur les illustrations.

    carnaval glons 2018 2.jpg

  • Bassenge – Politique. Le cdH siégera désormais à 12, faute de suppléant(e)

    C'est une situation inédite. Le cdH de Bassenge va finir la législature avec un siège en moins.

    Ce samedi, la conseillère communale Sandra Debrus épousait Dominique Hossay. Une union qui entraîne sa démission en tant que conseillère communale. Dominique Hossay est en effet la sœur de Fabienne Hossay, également conseillère communale cdH. Les deux femmes étant maintenant parentes au second degré, l'une des deux devait démissionner. C'est Sandra qui a choisi de se retirer et de quitter la politique.

    Mais que ça soit Fabienne ou Sandra, le cdH aurait dû remplacer sa conseillère démissionnaire. Sauf que... en 2012, 13 des 19 candidats du cdH étaient élus, les 6 autres devenant suppléants. Et malheureusement, le cdH a connu plusieurs remplacements au cours de la législature. Ça a commencé au lendemain des élections avec, déjà, une incompatibilité de siéger pour lien de parenté. Bruno Camal décidait en effet de ne pas siéger au conseil communal afin de permettre à sa belle-sœur, Valérie Hiance, de rester échevine. Il y a ensuite eu le déménagement d'Augustin Royer ou encore les décès de Jean van der Wielen et de Fabienne Heptia. Des départs qui ont entraîné des remplacements. Fabienne Hossay était ainsi la 6 ème et dernière suppléante.

    Elle a prêté serment il y a quelques mois, suite au décès de Fabienne Heptia. «  Et aujourd'hui, on n'a donc plus de suppléant », nous confirme Josly Piette, bourgmestre de Bassenge.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-01,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-01,BASSE-MEUSE,1|8