Google Analytics Alternative

- Page 2

  • Bassenge. Un marché des producteurs locaux ce vendredi dès 17h00

    Ce vendredi, la commune de Bassenge et Basse-Meuse Développement organisent un marché des producteurs locaux. La première édition de la « Place des saveurs » se tiendra de 17 à 22h30 sur la place Louis Piron à Roclenge.

    Une belle occasion de découvrir des producteurs du cru qui seront là pour vous faire déguster quelques-unes de leurs pépites. Une quinzaine de producteurs seront ainsi présents avec le glacier La Florentine, les fruits et jus de fruits de chez Hustin, L’Artisan Du Saumon, les vins du Château de Durette, la microbrasserie Monalixa, les champignonnières de Wonck, la boucherie Sous le porche, les produits de saison des paniers de Martine, la boulangerie Emmerix, les vins de fruits « Vin de la Vallée du Geer », la bière spéciale VAL DU GEER, la ferme bio Joël Ruth et enfin les champignonnières d’Eben.

    L’article complet à découvrir en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-23,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-23,BASSE-MEUSE,1|8

  • Tentatives d’Home invasion à l’aide d’un extincteur en Vallée du Geer aussi !

    Nous relations hier, dans un article relayé de La Meuse, la mésaventure qu’a connue un habitant de Houtain Saint Siméon en ouvrant sa porte à un inconnu et qui a reçu une giclée de produit d'extincteur en pleine figure. Sur Facebook, plusieurs personnes témoignent de faits similaires qui se sont passés en Vallée du Geer ces jours derniers. Nous aurons certainement l’occasion d’y revenir mais en attendant la prudence s’impose !

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-22,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-22,BASSE-MEUSE,1|10

  • A proximité - Houtain. Ils sonnent chez lui et lui vident un extincteur dans les yeux ! Une tentative de home invasion ?

    agression extincteur houtain.pngComplètement fou ! Frédéric, un habitant de Houtain-Saint-Siméon (Oupeye, en région liégeoise), n’a pas eu le temps de comprendre ce qu’il se passait ce mercredi soir : deux individus, des inconnus, ont sonné à sa porte et lui ont vidé un extincteur dans les yeux lorsqu’il leur a ouvert ! Il nous explique cette mésaventure qui aurait pu terminer encore plus mal. 

    Frédéric, un habitant de Houtain-Saint-Siméon (Oupeye), n’en revient toujours pas. Ce mercredi soir, il entend que l’on sonne à la porte de son domicile. L’Oupeyen va alors ouvrir et, avant même qu’il puisse voir vraiment à qui il a affaire, il reçoit un puissant jet froid dans les yeux !

    « J’étais aveuglé ! »

    « C’était vers 19h45. J’ai entendu qu’on sonnait à ma porte, nous explique le quadragénaire. Je ne me suis pas étonné parce que ça arrive souvent que ma petite voisine vienne à cette heure-là, pour me demander de la conduire à l’école le lendemain. J’ai alors ouvert et là, un grand gars d’une vingtaine d’années m’a dit ‘bonsoir’… »

    Une fraction de seconde plus tard, voilà Frédéric Thys pétrifié.

    « Le premier gars m’avait à peine salué qu’un second apparaissait avec un extincteur et me le vidait dans les yeux ! J’étais aveuglé, nous dit Frédéric, toujours sous le choc. Mais, heureusement, j’ai quand même réussi à voir que le second individu tentait de pousser sa jambe à l’intérieur de chez moi, et j’ai réussi à le repousser ! »

    Les deux jeunes, au moins – « si ça se trouve, ils étaient plus, mais je ne voyais rien » –, repoussés, ont alors pris la fuite.

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-22,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-22,BASSE-MEUSE,1|10

  • Judiciaire. Fusillade de Slins : Hollanders s’est donné la mort en son domicile de Wonck

    Peter Hollanders, 45 ans, s’est donné la mort mardi à son domicile de Wonck. L’information a été confirmée par son avocat, M e Pascal Rodeyns. Depuis des années, il était, nous dit-on « d’une extrême fragilité psychologique ». Cela après avoir enduré de très lourds problèmes de santé. Notamment une nécrose osseuse au niveau du bassin. Lundi, une chambre des mises en accusation a eu lieu concernant son dossier. Des devoirs complémentaires avaient été demandés. Mais la date d’un procès se rapprochait inévitablement. Ce qui a pu, peut-être, le pousser à commettre l’irréparable.

    Il arrive à moto et tire

    Car Peter Hollanders devait répondre de faits graves. Un mardi du mois de mai 2015, il était 17h passées de quelques minutes lorsqu’un homme circulant à moto s’est présenté au domicile de la famille Huskens, à Slins.

    Laurent, le papa âgé de septante ans, était à l’avant de la maison, tout près de la barrière. Le motard a alors tiré de nombreux coups de feu dans sa direction. Laurent, touché à l’abdomen et au thorax par quatre balles, s’est effondré dans sa propriété. Alerté par le bruit, Marc, 43 ans, policier à Bruxelles, qui se trouvait chez son papa, s’est dirigé vers l’avant de la maison où il a découvert l’horreur. Le tireur a, à nouveau, ouvert le feu et a touché Marc qui, tant bien que mal, s’est traîné dans le jardin à l’arrière de l’habitation.

    Très vite, les voisins sont arrivés sur les lieux et les secours ont été avertis. Marc et Laurent ont été conduits au CHR de la Citadelle à Liège. Ils s’en sortiront tous les deux.

    L’article complet à lire en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-22,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-22,BASSE-MEUSE,1|4

  • Thier de Glons. Le verglas crée le chaos. Des dégâts à plusieurs véhicules, mais pas de blessés : le reportage photos

    carambolage thier de glons accident dégats mars 4 2018.jpgCe mardi vers 7h30, une neige drue s’est soudain abattue sur le thier de Glons rendant la route excessivement glissante. A cette heure, le trafic est particulièrement intense car outre toutes les personnes qui se rendent à leur travail ou qui conduisent leurs enfants à l’école, le flux du trafic est grossi par le personnel du Radar de Glons et les bus des transports en commun (TEC). C’est un de ceux-ci qui a rencontré des difficultés en montant, à hauteur de la dernière chicane, et s’est mis en travers de la route. S’en est suivi un certain nombre d’accrochages de véhicules et de sorties de route. Mais, comme annoncé dans un précédent article qui reposait sur un premier témoignage, le terme de carambolage n’était pas vraiment approprié car il s’agissait d’accidents successifs à quelques minutes d’intervalle et non simultanés.

    carambolage thier de glons accident dégats mars 3 2018.jpgInterrogé, le chauffeur du TEC s’est voulu assez laconique « La route était verglacée, mon bus s’est mis en travers à hauteur de la chicane ». L’inspecteur du TEC, à ses côtés pour prendre son témoignage, a acquiescé en hochant de la tête. Ils n’en diront pas plus.

    Une conductrice, quant à elle, explique : « Je descendais le thier de Glons pour me rendre à Riemst et je ne connaissais pas cette route (Elle est infirmière). Pour moi, la route de Glons était un passage obligé. À 8h00,  la route était verglacée. Les services n’étaient pas encore intervenus. J’ai abordé la descente au pas mais la voiture a carambolage thier de glons accident dégats mars 20182.jpgglissé je n’ai pas pu éviter la deuxième " chicane ". Ma voiture a touché un poteau de signalisation. Mais elle n’a touché aucun autre véhicule, ni personne, et je ne suis pas blessée, heureusement. Mais des dégâts à la voiture, ça oui, j’en ai.  Au dire des autres usagers que j’ai rencontré ce mardi matin, il est temps que quelque chose bouge car il va y avoir des tués sur cette route et, je vous assure, ce n’est pas à cause de la vitesse comme certains le disent !!! »

    Il était un peu plus de 8h00, quand plusieurs camionnettes du service des travaux de la commune sont arrivées sur les lieux avec des sacs de sel de déneigement. Les ouvriers, présents en nombre, ont alors procédé à l’épandage au moyen de seaux (voir photo). En peu de temps la route était à nouveau accessible. Il est toutefois à noter que la Police n'est pas descendue sur les lieux.

    carambolage thier de glons accident dégats mars 5 2018.jpg

  • Bassenge – Conseil communal. On ne bougera pas les chicanes de la route Provinciale

    La proposition du conseiller Christopher Sortino a été rejetée

    Sur Facebook, l’élu PS avait annoncé qu’il révélerait le nom de chaque élu de Bassenge avec le sens de son vote en ce qui concerne la sécurisation de la route à Glons.

    La proposition de Christopher Sortino a été votée et rejetée par 13 contre (12 Cdh + 1 Ecolo).

    L’article complet signé Aurélie Drion dans La Meuse du 20 mars 2018 en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-20,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-20,BASSE-MEUSE,1|8

  • Route Provinciale – Glons. Carambolage dans le thier de Glons ce mardi matin : plusieurs véhicules impliqués…

    Un gros carambolage a eu lieu ce matin dans le thier de glons. Plusieurs véhicules ont été impliqués (photo prise à 9h00). En cause, une petite neige tombée dès le lever du jour qui a rendu la route glissante. Nous y consacrerons bientôt un reportage photo. En attendant, tous les véhicules ont été dégagés, dont un bus du TEC, en ciseau, qui obstruait la chaussée. La route est à nouveau accessible.

  • Cinq millions d’euros pour des fruits, des légumes et du lait dans les écoles belges

    La Belgique recevra environ cinq millions d’euros afin de permettre aux écoles d’acheter des fruits, des légumes et du lait lors de la prochaine année scolaire, a annoncé jeudi la Commission européenne

    L’Europe consacre chaque année 150 millions d’euros à la distribution de légumes et de fruits dans les écoles et 100 millions supplémentaires pour du lait et d’autres produits laitiers. Pendant l’année scolaire 2016-2017, des millions d’enfants ont profité de ce programme dans près de 80.000 écoles en Europe. Plus de 74.000 tonnes de légumes et de fruits ont été distribuées ainsi que quelque 285.000 tonnes de produits laitiers.

    « Les agriculteurs européens nous fournissent une nourriture saine, sure et de grande qualité », indique le commissaire européen à l’Agriculture Phil Hogan. « Nos jeunes citoyens profitent ainsi des bienfaits de ces produits, tout en apprenant à leur jeune âge d’où vient la nourriture, ainsi que l’importance du goût et de la valeur nutritionnelle des aliments. »

    Phil Hogan a également communiqué la répartition du budget pour l’année scolaire 2018-2019. La Belgique pourra compter sur 3,4 millions d’euros pour l’achat de fruits et légumes ainsi que 1,6 million d’euros pour le lait et les produits laitiers. La répartition sera approuvée à la fin du mois. (Source Le Sillon belge)

  • L’IRM lance un avertissement neige pour la nuit de lundi à mardi

    A quelques heures de l’arrivée du printemps, la météo ne nous gâte pas question températures. Un nouvel avertissement de l’IRM vient de tomber ce midi : la nuit prochaine, il s’agira de faire attention...

    « Du 20/03 04H au 20/03 13H : En fin de nuit et mardi matin, on prévoit quelques chutes de neige, mais les quantités seront limitées à tout au plus 1 ou 2 cm », explique sur son site l’IRM. Dans l'ouest du pays, les précipitations tomberont plutôt sous la forme d'un peu de pluie, qui pourrait temporairement être verglaçante. »

    La suite à lire sur :

    http://www.lameuse.be/206762/article/2018-03-19/lirm-lance-un-avertissement-neige-pour-la-nuit-de-lundi-mardi?from_direct=true

  • A proximité. Pont de Lixhe : patience

    Le tablier du pont de Lixhe s’était soulevé début février. Il est depuis lors toujours fermé au passage, ce qui cause de nombreux ennuis au niveau de la circulation dans la région. D’emblée, les techniciens avaient évoqué une fermeture de plusieurs mois. Ce sera bien le cas et il va donc falloir faire encore preuve de patience. En effet, un cahier des charges est en cours de finalisation concernant les travaux à mener. Un adjudicataire sera ensuite désigné en urgence. Mais il ne faut pas espérer de réouverture avant fin août.

    (Source La Meuse)

  • C’est bientôt le printemps ! Beaucoup de nouveautés à la librairie du Geer à Glons !

    librairie du geer 3 ilse lemmens.jpgCommuniqué d’Ilse :

    « Salut tout le monde !

    Souvenez-vous, je vous avais "annoncé" du changement à la Librairie du Geer, il y a une semaine environ. Eh bien voilà, rien que pour vous, des photos toutes belles de nos nouveaux rayonnages !

    Comme vous pouvez le voir, il y a toujours un coin "cadeaux », des fleurs, des boissons, l'espace librairie ainsi que la boulangerie. Par contre, la partie "gougouilles", chiques et autres douceurs a nettement pris de l'ampleur. La grande nouveauté est que vous pouvez à présent trouver des céréales pour le petit déjeuner, des boîtes de conserves et des bocaux librairie du geer mars 2018 3.jpgpour préparer votre souper, du Nutella, du café, etc. »

    Voilà qui devrait ravir une clientèle de plus en plus nombreuse à apprécier ce sympathique commerce idéalement situé sur la grand route à Glons et qui, certes, ne manque pas d’idées créatives pour satisfaire et chouchouter sa fidèle clientèle. La sympathie dont font preuve Ilse et Jean-Pierre n’est certainement pas étrangère non plus au développement croissant (sic) de ce petit commerce de proximité.

    Regor

    librairie du geer mars 2018.2jpg.jpg

  • Le Standard remporte la Coupe: les photos de la joie liégeoise

    Le Standard de Liège, qui disputait la 17e finale de la Coupe de Belgique de football de son histoire, a enlevé l’épreuve pour la 8e fois, 1-0 après prolongations, grâce à un but de Renaud Emond à la 92e minute, aux dépens du Racing Genk.

    Toutes les photos en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/206166/article/2018-03-18/le-standard-remporte-la-coupe-les-photos-de-la-joie-liegeoise

  • Les rouches de la Vallée du Geer : road to the heysel 17 mars à 20h45 !

    Communiqué. La répartition dans les 9 cars débutera à 12h00 et ce jusque 13h50. Merci de tenir compte de l'affluence et d'arriver avant 13h15.

    L'embarquement dans les différents cars débutera à 14h20 pour un départ effectif à 15h00 au plus tard.

    Si vous avez une petite faim, une friterie se situe à 150m du local.

    Pour celles et ceux qui se rendent à Bruxelles par leurs propres moyens, nous avons récupéré l'ensemble des places en tribune latérale à 35, 45 et 60 euros ainsi que les places en tribune 4 à 25 euros.

    Les places reçues sont actuellement chez Jean Luc Gillis. Merci de vous assurer de sa présence lors de votre passage.

    Des boissons (bière et soft) sont prévues dans chaque car au prix de 1,50 euros. Des sandwichs seront aussi disponibles au même prix.

    Pour les personnes qui se rendront au Heysel en voiture, nous attirons votre attention sur le fait qu'un concert d'Indochine est programmé au palais 12 en soirée. Soyez donc prévoyants quant à votre heure d'arrivée à Bruxelles.

    Source :

    https://www.facebook.com/Les-Rouches-de-la-Vall%C3%A9e-du-Geer-1624447737824913/

  • Place des saveurs à Roclenge le vendredi 23 mars 2018 : l’espace cuisine vous propose…

    Le premier marché réservé aux producteurs locaux, et intitulé « Place des Saveurs à Roclenge-sur-Geer (commune Bassenge) », est organisé ce vendredi 23 mars. L’espace « Cuisine » vous propose de 18h à 21h30 des "plats chauds" conçus avec les produits locaux :

    1. Hamburger « Maison » (A emporter) – 4 €
    2. Hamburger / Frites « Maison » - 7 €
    3. Boulets sauce lapin / Frites « Maison » - 9 €
    4. Tartiflette « Bio » - 8 €- - - -

    Pour des raisons d’organisation, la réservation de votre plat est "souhaitée" mais pas obligatoire (paiement sur place).

    Info & réservation :

    Syndicat Initiative Bassenge 04 / 286 91 46-63 (9h - 17h)

    https://www.facebook.com/Bassenge.tourisme/?fref=mentions

  • Bassenge – Judiciaire. Le braqueur avait loupé son hold-up

    Un habitant de Bassenge a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour y répondre d'une attaque à main armée commise dans une friterie de Tongres alors qu'il était âgé de 18 ans. Les faits avaient été perpétrés le 29 mars 2013 en soirée par le prévenu, qui avait travaillé aux repérages des lieux, et deux mineurs d'âge. Ces derniers avaient fait irruption dans le commerce, armés d'un taser pour l'un, et d'un pistolet pour l'autre.

    Le premier était resté du côté des clients, et l'un d'eux avait d'ailleurs reçu une décharge de taser. Le second avait sauté au-dessus du comptoir et, face au couple de patrons, il avait tiré en l'air en criant « Caisse ! Caisse ! » Mais le propriétaire des lieux s'était rendu compte que cette arme était factice. Il avait empoigné le porteur de celle-ci, la lui avait arrachée, et lui avait porté des coups de crosse.

    A l'arrière-cuisine, le père de la gérante avait compris ce qui se passait. Sans hésiter, il s'était emparé de son fusil de chasse, et il était allé prêter main forte à sa fille et son beau-fils. La vue de cet homme armé avait définitivement convaincu les deux tout jeunes malfrats de prendre la poudre d'escampette.

    Dénoncé par ses complices, le prévenu avait d'abord nié, lors de son premier interrogatoire peu après les faits. Réentendu quelques mois plus tard, il avait avoué avoir joué les éclaireurs.

    Du temps a passé depuis et le prévenu en a profité pour indemniser les victimes. Il était sans antécédent judiciaire et n'a plus commis de délit depuis. Pour ces raisons, le tribunal l'a condamné à 120 heures de travail, ou un an de prison ferme s'il ne les fait pas.

    La Meuse jeudi 15 mars 2018 àlire ici :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-03-15,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-03-15,BASSE-MEUSE,1|6