Google Analytics Alternative

- Page 2

  • Météo: cette fois, l'automne est bien là

    Le temps sera variable ce dimanche, avec des averses et de la pluie et des maxima de 12 à 13 degrés. Le vent diminuera graduellement à partir de l’ouest mais restera néanmoins soutenu.

    Lundi et mardi, l’Institut royal météorologique s’attend toujours à de la pluie ou des averses. Il fera toutefois plus calme et les températures remonteront. A partir de mercredi, il fera assez beau avec des maxima autour de 18 degrés

    Les prévisions complètes en suivant ce lien :

    http://www.lameuse.be/1969462/article/2017-10-22/meteo-cette-fois-l-automne-est-bien-la

  • Communiqué du « Comité de la Place de Roclenge » : hommage à feu Ghislain Hiance, Bourgmestre – Député honoraire, fondateur et Président d’Honneur du Comité

    Suite au décès de Ghislain Hiance survenu ce jeudi, Stéphane Camal, au nom du " Comité de la Place de Roclenge ", nous demande de publier la lettre-hommage suivante :

    « Mesdames, Messieurs,

    Le comité de la Place de Roclenge est à nouveau plongé dans une profonde tristesse. Jeudi matin, Ghislain Hiance nous a quitté pour rejoindre les plus belles étoiles afin de prendre un repos plus que mérité.

    Ghislain Hiance fut le fondateur du comité de la Place où, il y a 29 ans, cette idée n’émanait que de lui seul. Il s’est entouré des roclengeois les plus volontaires afin de permettre au Comité de devenir ce qu’il est actuellement...

    Toujours soucieux de notre réussite festive, il était chaque année à nos côtés et manifestait beaucoup de fierté comme d’émotion. Il était et restera à jamais notre Président d’Honneur.

    Cet homme exceptionnel va nous manquer.

    Mais nous te promettons cher Ghislain, cher Papa, cher Papy, que la fête à Roclenge continuera son chemin en ton honneur et avec fierté.

    Tu étais un modèle pour nous tous.

    Merci pour tout ce que tu as fait pour nous.

    Repose en Paix…

    Stéphane Camal au nom du Comité de la Place. »

  • Herstal - Bassenge On Move Asbl. L’exposition internationale de photographie « Clic and shoot » dans le TOP 10 du weekend dans journal La Meuse !

    clic and shoot 2017,exposition clic and shoot 2017,gagnants concours clic and shoot 2017C’est ce weekend que l’exposition internationale « Clic and Shoot », qui en est déjà à sa troisième édition, prend place dans la salle de l’intercommunale Intradel à Herstal. Hier soir, au vernissage, ils étaient encore des centaines à avoir arpenté les couloirs de l’exposition pour découvrir les nombreuses œuvres de photographes venus de divers pays. Ce fut aussi l’occasion de récompenser les participants au concours de la plus belle photo de Bassenge sur le thème « Curiosités bassengeoises » ; une cérémonie de remise des prix sur laquelle nous reviendrons d’ici peu (Reportage photo et vidéo).

    Devant la qualité des œuvres et le réel engouement suscité par l’exposition l’année dernière comme le nombreux public attendu ce weekend,  le journal La Meuse a classé l’événement dans le TOP 10 des sorties en région liégeoise !

    Encore une organisation de l’asbl Bassenge On Move qui porte haut les couleurs de Bassenge !

    En exclusivité, la photo des gagnants : Jean-Philipe Boulle (1er prix jury), Gérard Timpen (2ème prix jury et prix du public) et Augustin Royer (3ème prix jury).

    Comme déjà dit, nous y reviendrons dans un prochain article.

  • L’emblématique mayeur Ghislain Hiance est décédé. Bourgmestre de 1988 à 2006, il s’est éteint à l’âge de 83 ans

    Une bien triste nouvelle a secoué Bassenge. Ghislain Hiance, ancien bourgmestre et député est décédé inopinément hier matin. Convivial, attachant et proche des gens, il aura marqué la vie syndicale et œuvré pour le bien-être de sa commune. 

    Ghislain Hiance est donc décédé soudainement (dans son sommeil), ce jeudi, à son domicile. Né le 24 juin 1934, il aura consacré une grande part de sa vie aux autres et à sa commune. Josly Piette « Ghislain était un vieux compagnon de route. Nous nous sommes rencontrés à la F.N., lorsque j’y suis rentré en 1960. Il était déjà délégué syndical CSC et j’ai travaillé à ses côtés pendant 11 ans. Puis Ghislain a quitté la F.N. pour devenir permanent syndical pour la Basse-Meuse ». Les deux hommes ne se perdront pas de vue puisque Josly Piette prendra goûts, à ses côtés, au combat syndical. « Mais dans le même temps, Ghislain s’est aussi engagé en politique. Il était conseiller PSC à Wonck dès 1965 ». Ce combat local, il ne le quittera jamais.

    Réélu après la fusion des communes, il parviendra même à renverser la majorité IC lors des élections de 1988, année où il deviendra également bourgmestre de Bassenge. Un mandat qu’il exercera à trois reprises, jusqu’en 2006. Parallèlement, Ghislain Hiance deviendra député fédéral de 78 à 81 et de 88 à 95 et aussi député régional de 95 à 2001.

    L’article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce vendredi 20 octobre 2017 ou en suivant ce lien :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-20,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-20,BASSE-MEUSE,1|10

  • Nous venons d’apprendre le décès de Ghislain Hiance, ancien Bourgmestre de Bassenge.

    ghislain hiance.jpgCe jeudi 19 octobre 2017, nous venons d’apprendre le décès de Ghislain Hiance, ancien Bourgmestre de Bassenge. Toutes nos condoléances à la famille avec laquelle nous partageons sa peine.

  • Eben. " 140 ans de cramignons " : un film réalisé par Ali Aghroum !

    Ali Aghroum, qu’on ne présente plus en Vallée du Geer, vient de réaliser un film sur l’anniversaire des 140 ans de Cramignons à Eben (Les Fanfares d’Eben) fêté le weekend dernier.

    Tout est passé en revue : les cramignons des enfants, des Anciens et des jeunes.

    Un film magnifique à découvrir ci-dessous :

  • Réforme du permis de conduire: passez votre permis avant la fin de l'année, car en 2018, «le taux d'échec va exploser»

    Conséquence de la régionalisation, la Wallonie réforme les conditions d’accès au permis de conduire B. Le principe de la faute grave réintègre l’examen théorique… et est nettement élargi par rapport aux quatorze infractions précises en considération par le passé. « Cela va être la catastrophe ! », prédit David Barattucci, vice-président de la FAA.

    L’article complet à découvrir sur :

    http://www.lameuse.be/1967134/article/2017-10-19/reforme-du-permis-de-conduire-passez-votre-permis-avant-la-fin-de-l-annee-car-en

  • La vie à la campagne. Glons : quand les vaches font de l’escalade… (Vidéo)

    Rue provinciale à Glons, dans une prairie de la ferme Dupuis, il n’est pas rare d’observer des vaches pratiquer de l’escalade sur ses coteaux pentus et escarpés. Des zones d’herbe bien verte et grasse, disséminées dans la terre calcaire qui affleure, suscitent l’intérêt comme excite l’appétit des jeunes bovins lesquels, faisant preuve d’intrépidité et montre d’une souplesse digne des moutons de la Montagne Saint Pierre, s’aventurent sur le coteau pentu pour se délecter du délicieux mets.

    Les vaches savent-elles escalader ? Comme les moutons de race rustique ? Comme les bouquetins ?

    Oui. Comme quoi la vie à la campagne n’a pas encore fini de nous apprendre des choses…

  • Consommation. Le prix des crevettes grises en chute libre

    Si le temps n’incite plus vraiment à commander une tomate-crevettes en terrasse, les amateurs vont pouvoir se faire plaisir à moindre coût.

    -30 à - 50 %

    En effet, le prix de la crevette grise, qui avait atteint des records cet été, est en chute libre : de l’ordre de - 30 à - 50 % par rapport à ce qu’on a pu connaître il y a trois mois. Souvenez-vous, en plein été, la plupart des brasseries et écaillers avaient dû adapter leurs prix à la carte suite à l’envol spectaculaire du prix de la crevette grise. Celui-ci avait atteint jusqu’à 100 euros le kilo de crevettes épluchées, soit plus du double du prix habituel. En cause ? Les conditions de pêche, très mauvaises, qui avaient rendu les crevettes rares. Or, comme la demande restait constante, les prix avaient forcément grimpé…

    L’article complet sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-10-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-10-18,BASSE-MEUSE,1|14

  • Communiqué de l’AFSCA. Recall d’œufs avec code 0BE3133 suite à la mise en évidence de PCB Blocage et enquête au sein d’un établissement de poules pondeuses

    Dans le cadre de son programme annuel de contrôle, l’AFSCA a effectué un prélèvement de routine d’œufs au sein d’un nouvel élevage bio de poules pondeuses. Les analyses effectuées confirment non seulement un dépassement de la norme réglementaire en PCB (polychlorobiphényles) mais les résultats indiquent en outre qu’un risque potentiel existe pour la santé du consommateur. Le lot d’œufs concernés est le 0BE3133 et a été distribué via divers magasins de détail en Belgique. Il est demandé aux consommateurs ayant ces œufs en leur possession de ne pas les consommer et de les ramener en magasin.

    Suite à la mise en évidence d’une contamination d’un élevage de poules pondeuses par des PCB, l’AFSCA a immédiatement effectué un blocage des œufs et a débuté une enquête au sein de l’établissement afin d’établir l’origine de cette contamination. Actuellement, les œufs issus de cette entreprise sont bloqués sur place ainsi que dans tous les autres établissements qui ont été fournis avec ces œufs. Les magasins de distribution sont également prévenus et ont mis en place le retrait du commerce de ces œufs. La piste la plus sérieuse pour expliquer cette contamination est la terre sur laquelle les poules sont en libre parcours et une enquête est en cours.

    Les PCB sont des polluants organiques qui persistent dans l’environnement et sont nocifs pour l’homme. L'Agence alimentaire est particulièrement attentive au risque de contamination de la chaîne alimentaire par les PCB. Elle prélève chaque année des échantillons dans les denrées alimentaires ainsi que dans l'alimentation animale. En 2017, 925 échantillons ont jusqu’à présent été prélevés et analysés, où 100% des résultats se sont avérés conformes.

    Suite à la mise en évidence de cette contamination et dans le soucis de protéger le consommateur, l’AFSCA demande aux consommateurs de vérifier s’ils possèdent chez eux des œufs dont le code estampillé est le 0BE3133 et de ne pas consommer ces œufs.

    Ces œufs ont été distribués dans divers magasins de détail en Belgique.

  • Clic and Shoot. Gros succès de participation pour le concours photos de Bassenge On Move ! N’hésitez-pas à manifester votre vote pour la photo de votre choix !

    Il vous reste quelques jours !

    Thème : curiosités bassengeoises.

    Une mention j'aime (ou j'adore ou autre) = 1 point.

    Un partage de la photo à partir de la page Bassenge on Move = 2 points.

    Vote jusqu'au mercredi 18 octobre à 22h00. Le vote du public compte pour 2 points sur 10. Le côté plus technique de la photo (8 points sur 10) sera évalué par un jury indépendant.

    Résultats lors du vernissage de l'exposition Clic&Shoot le vendredi 20 octobre à 19h30

    Pour voter, rendez-vous sur la page Facebook de Bassenge On Move ici :

    https://www.facebook.com/bassengeonmove/photos/pb.476930329139480.-2207520000.1508228637./926063997559442/?type=3&theater

    concours clic and shoot 2017, concours photos clic and shoot 2017

  • Eben. Un anniversaire ensoleillé pour les Rouges

    La saison des cramignons en Basse-Meuse s’est clôturée avec celui d’Eben. Ce dimanche, les jeunes Bleus et Rouges étaient de sortie. Mais les Rouges étaient à la fête suite à leurs 140 ans d’existence. C’est en effet en 1877 que cette société est née avec une chorale laïque. Sous l’impulsion et grâce au don de Jules Thonnart, une fanfare est venue rejoindre la chorale. Par la suite, une seconde fanfare a vu le jour d’où le nom « Société Royale Les Fanfares d’Eben ». La suite dans votre journal La Meuse de ce mardi 17 octobre 2017

  • Prison de Lantin. Les communes liégeoises contre son extension

    prison lantin.jpgLa semaine dernière, la « Ferme de l’Arbre », active dans l’agriculture biologique et l’élevage, s’est mobilisée contre le plan du gouvernement fédéral qui prévoit de démolir les tours et des bâtiments désaffectés à l’intérieur de la prison de Lantin afin de construire une extension juste à côté.

    Faisant notamment suite à cette action, le conseil d’administration de Liège Métropole, la structure qui regroupe les 24 communes de l’arrondissement de Liège, a débattu du sujet. Et le verdict est sans appel, puisque ce projet est considéré comme étant en opposition totale au projet de territoire porté au travers du Schéma de développement de l’arrondissement de Liège.

    Toutes les communes liégeoises ont formellement décidé de soutenir la commune de Juprelle en s’opposant à l’extension de la prison de Lantin tel que conçue actuellement. L’article complet dans votre journal La Meuse de ce lundi 16 octobre 2017.

    prison lantin.jpg

  • Eben-Emael – Devoir de mémoire. Un inconnu identifié: voici Vossen

    soldat vossen, eben emael soldat vossen, fort eben emael soldat vossenLes recherches d’identification avancent bien pour le fort d'Eben-Emaël

    La semaine dernière, nous relayions l'avis de recherche lancé par l'association. Celle-ci souhaitait retrouver le plus d'informations possibles sur quatre des vingt-six soldats morts dans le fort lors de l'attaque des Allemands en mai 1940. 

    Après des années de recherche, l'ASBL était en effet déjà en possession d'informations et de photos des vingt-deux autres soldats. Notre articule à peine paru, Elmire Noëlle-Jacques, 80 ans, nous contactait. Cette native de Montegnée avait en effet connu, dans son enfance, le soldat Alphonse Vossen, un des quatre recherchés. Et si nous l'avons logiquement aiguillée vers le fort d'Eben-Emaël, les choses sont allées encore plus loin.

    Un de nos lecteurs a également pris contact avec l'ASBL et lui a envoyé le faire-part de décès du même Alphonse Vossen. On y apprend ainsi qu'il avait obtenu le grade de Maréchal des Logis, qu'il était l'époux d'Alice-Malvina Renier et le fils de Gérard Vossen et de Virginie Lurquin. Des informations et une photo précieuses qui vont donc permettre à l'ASBL de rendre hommage, comme il se doit, à ce héros mort pour la patrie. Le musée du fort va donc pouvoir être enrichi quelque peu et les panneaux présentant les 26 soldats morts dans le fort vont pouvoir être complétés. Article complet à découvrir dans votre journal La Meuse de ce lundi 16 octobre 2017.

    soldat vossen, eben emael soldat vossen, fort eben emael soldat vossen

  • Les volon-terres à pied d’œuvre ce dimanche à Glons… Reste à savoir si...

    Reste à savoir si… Parallèlement à ces actions récurrentes des "Volon-terres", les poubelles seront vidées et fonctionnelles. C’est aussi, malheureusement, une question qui se pose aussi régulièrement sur la propreté à Bassenge (Facebook). (Photo poubelle rue de Brus à Glons)