Google Analytics Alternative

- Page 5

  • Vignobles Vin de Liège à Emael. Aucun oiseau dans les vignes ? Aucun dégât ? Mais comment font-ils ? Quel est le système d’effarouchement ? Démonstration en vidéo.

    vignes emael 2016.2 jpg.jpgA l’heure où la période des vendanges approche à grands pas, nous avons rendu une petite visite au vignoble d’Emael, propriété de Vin de Liège. Les raisins abondent et laissent présager d’une excellente récolte.

    A bien observer les fruits, ils ne présentent aucune blessure. A scruter les alentours des vignes, on n’aperçoit aucun oiseau.

    Mais au fait : quel est le système d’effarouchement utilisé par la Coopérative Vin de Liège dans ses vignes ?

    Démonstration en vidéo

    Le système est composé d'un cerf-volant accroché au sommet d'un poteau télescopique de 6 mètres.

    Le cœur du système est un oiseau en forme de rapace (Aigle/ Faucon) qui vole au gré du vent en haut d'une perche. A la moindre brise de vent (Moins de 2 Km/h suffisent), le dispositif se met en vol et l’oiseau plane de façon aléatoire. Il imite le vol d'un oiseau de proie, tel celui d'une buse, d'un épervier, d'un faucon pour intimider les oiseaux prédateurs et défendre les cultures.

    Contrairement aux systèmes d'épouvantails fixes, par le dispositif d'effarouchement de ce type - un rapace qui vole de façon aléatoire -, les oiseaux ravageurs le redoutent car ils le considèrent comme un oiseau prédateur en chasse. La Hauteur de 6 mètres du poteau est la hauteur minimale pour permettre d'effrayer efficacement les oiseaux.

    Outre l’aspect visuel (cerf-volant imitant le prédateur), le dispositif peut être accompagné d’un matériel sonore – cris d’oiseaux en désarroi - . C’est cette option qui a été prise par la Coopérative Vin  de Liège.

    vin de liège vignes production 2016 emael.jpgRomain Bevillard, viticulteur et maître de chai à Vin de Liège se réjouit :

    « Le soleil des dernières semaines est vraiment le bienvenu, d'autant plus qu'il a fait plutôt sec ! Du coup, le raisin mûrit à grande vitesse. Bonne nouvelle car cela nous permettra très certainement de produire du rouge de bonne qualité ! »

    Source http://scarybird.com/fr/effaroucheur-oiseaux

  • Rare Bassenge. Notre article sur les colchiques publié dans La Meuse de ce vendredi…

    Ce vendredi 9 septembre 2016, votre journal La Meuse publie l’article que nous consacrions aux colchiques. A découvrir ci-dessous :

    colchiques article La Meuse.jpg

    L'occasion aussi de rappeler les blogs régionaux Sudpresse de la Basse-Meuse.

  • Flash info ! Problèmes sur le réseau Orange ce matin…

    logo info.jpgCe jeudi 8 septembre 2016 matin, de gros problèmes sont survenus sur le réseau Orange. Selon les nombreux témoignages sur Facebook, toute la Belgique paraît concernée. Prendre son mal en patience, donc.

    Pour être tenu au courant, voir Facebook de la firme ORANGE ici : 

    https://www.facebook.com/OrangeBelgium/?hc_ref=NEWSFEED&fref=nf

  • Bassenge. Les colchiques d’automne en pleine floraison !

    colchiques 2.jpgEn Belgique, on ne trouve plus guère ces magnifiques fleurs qui autrefois étaient assez répandues en nos régions. On les trouve encore dans l’Est de la France mais il est très rare de les rencontrer en nos contrées, et donc le fait est suffisamment particulier pour le signaler.  En ce début septembre, à Bassenge, dans la réserve naturelle Natagora « Derrière Lavaux » (derrière le bâtiment du Tec), les colchiques abondent et sont en pleine floraison. Dans cette zone prairiale, ces fleurs légères, fragiles, avec leurs pétales vibrant au gré du vent, offrent un délicat camaïeu de tons violets passant parfois vers le rose ou le blanc immaculé. Un spectacle magnifique. Un réel festin aussi pour les abeilles solitaires qui en sont friandes.

    La visite du lieu s’impose tout naturellement…

    Voir aussi cet article écrit il y a un an, jour pour jour…

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/09/09/rare-les-colchiques-d-automne-en-pleine-floraison-en-vallee-123336.html

    colchiques.jpg

    colchiques 4.jpg

    colchiques 3.jpg

  • Bassenge – Etonnant. On lui refuse la nationalité belge à cause de retards relatifs à son permis de séjour

    Hier, Lydia Moscufo, la sœur de la conseillère communale PTB Nadia Moscufo (Herstal), a appris que sa demande de naturalisation belge lui avait été refusée. Pour elle qui est née et a toujours vécu en Belgique, la nouvelle a vraiment du mal à passer. D’autant que les arguments sont surprenants. 

    Lydia Moscufo est née voici 57 ans à Hermalle-sous-Argenteau de parents italiens. Elle a toujours vécu -actuellement elle habite Bassenge - et travaillé en Belgique. Jusqu’il y a peu, Lydia n’avait jamais demandé à obtenir la nationalité belge. Elle est donc italienne et vit en Belgique avec un permis de séjour. Mais il y a quelques mois, elle a pris la décision de demander sa naturalisation belge. « Il y a deux raisons à ça. D’abord pour voyager, j’ai besoin d’un passeport. Et j’ai dû courir jusqu’à Charleroi, au consulat d’Italie, pour le faire renouveler. Je n’avais donc plus envie de courir. Ensuite et surtout, parce que je ne peux plus rester italienne quand je vois la politique antisociale qui est menée par le gouvernement belge de droite et d’extrême-droite. Je me suis dit qu’il était temps que je m’implique et que je fasse entendre ma voix, notamment en allant voter. »

    Une volonté qui ne doit pas déplaire à sa sœur Nadia, très engagée au niveau du PTB. Cette dernière est d’ailleurs conseillère communale à Herstal. Il y a quelques mois, sa décision de changer de nationalité prise, Lydia se rend donc à l’administration communale de Bassenge pour entamer les démarches. « Mais cette semaine, je me suis étonnée du délai qu’il fallait pour obtenir la réponse. J’ai donc sonné à l’Etat Civil et là, un employé m’a expliqué que ma demande avait été refusée par le Procureur du Roi. Pourquoi ? Parce qu’au cours de ma vie, par deux fois, j’aurais été en retard de quelques jours pour faire renouveler mon permis de séjour ! »

    LE PROCUREUR DU ROI REFUSE

    Un argument qui a laissé Lydia complètement sans voix. « Et j’avoue que je me suis très énervée contre ce pauvre employé de l’administration qui n’est pour rien dans cette situation. Mais quand il m’a dit que c’était la loi et que si je voulais, je devais écrire au Procureur du Roi, mon sang n’a fait qu’un tour. Se faire refuser la nationalité à cause de deux retards dans un renouvellement de permis de séjour ? Juste pour ça ? Alors que les terroristes peuvent traverser les frontières comme ils veulent. Quand je pense à toute l’énergie qui a été dépensée pour me contrôler alors que pour les terroristes, ils ne parviennent pas à le faire. Mais qu’ils utilisent cette énergie contre eux et non contre des personnes qui n’ont aucun casier judiciaire. Qui ont toujours travaillé en Belgique et payé leurs impôts. Qui se sont toujours investies dans les mouvements sociaux… Je me sens complètement exclue. Cette décision, je l’ai vraiment vécue avec une grande agressivité. Je suis touchée au plus profond de ma chair. »

    Lydia doit reprendre contact avec le pauvre employé de l’administration communal pour connaître exactement les démarches qu’elle devrait effectuer. Même si pour le moment, elle est trop dépitée pour envisager de porter son affaire devant un tribunal.

    ( Source La Meuse jeudi 8 septembre 2016)

  • Des radars gratuits pour les communes wallonnes: ces Lidars seront prêtés aux polices locales et donc... multipliés!

    Maxime Prévot a lancé un marché de location de radars « lidar » pendant deux ans. Il y en aura huit qui – grande nouveauté – pourront être prêtés aux zones de police locale pour sécuriser des zones dangereuses ou des chantiers.

    http://www.lameuse.be/1663464/article/2016-09-06/des-radars-gratuits-pour-les-communes-wallonnes-ces-lidars-seront-pretes-aux-pol

  • C’est la fête à Bassenge ! Demandez le programme !

    Cette année,  « La Passerelle » a 20 ans... Aussi, dans le cadre de la fête 2016 à Bassenge, les membres de La Passerelle ont-ils le plaisir de vous inviter à partager le verre de l’amitié le dimanche 11 septembre pour fêter cet anniversaire.

    Au programme de la fête : Cramignons villageois, brocante, cramignons en long, soirée des jeunes (et des moins jeunes), apéritif festif, jambonnade, sans oublier le traditionnel tournoi de pétanque...

    Le programme complet et en détail en cliquant sur le lien ci-dessous :

    Programme de la fête à bassenge 2016.pdf

  • Bassenge – Innovation. La 1ère batterie Tesla est à Glons. Les Debuisson sont les premiers de la province à être équipés

    Tesla est principalement connue pour le développement de ses voitures électriques. Mais le constructeur automobile va plus loin dans l’innovation en proposant également des batteries domestiques. Couplée à des panneaux photovoltaïques, elle permet à un ménage de réduire sa facture d’électricité de 70 %. 

    C’est une grande première en province de Liège, voire peut-être même en Wallonie. Depuis une dizaine de jours, les Debuisson, une famille de Glons, sont les premiers à être équipés d’une batterie domestique Tesla. Une batterie qui se charge grâce aux panneaux photovoltaïques récemment installés. Et c’est un peu par hasard que les Debuisson sont tombés sur cette opportunité. « Dans un but avant tout écologique, on pensait depuis plusieurs années à installer des panneaux photovoltaïques », explique Jean-François Debuisson. « On s’était d’ailleurs inscrits à un achat groupé proposé par Test-Achat. Mais on a voulu comparer l’offre avec d’autres installateurs et on en a fait venir trois. Et Enersol nous a parlé d’un modèle évolutif qui allait prochainement arriver en Belgique. Une batterie qui se rechargeait grâce aux panneaux photovoltaïques et qui permettait une plus grande autoconsommation du ménage. » La fameuse batterie domestique Tesla.

    SOCIÉTÉ AGRÉÉE TESLA

    Et si Enersol (Battice) a parlé de ce système aux Debuisson, c’est parce qu’elle est l’une des deux sociétés wallonnes à avoir été agréées par Tesla pour installer ce genre d’équipement. « Nous avons été agréés le 25 août dernier et notre première installation, celle chez les Debuisson, s’est faite le 27 août », explique Jean-François Bragard, d’Enersol. « Ils sont vraiment dans les premiers de Wallonie à en être équipés. »

    Aujourd’hui, lorsqu’une maison est équipée de panneaux, les compteurs se mettent à tourner à l’envers lorsque la production solaire est supérieure à la consommation de la maison. Par contre, grâce à la batterie domestique Tesla, on va pouvoir stocker chez soi la production des panneaux et s’en servir quand on veut pour ce qu’on veut. « En journée, une fois que les panneaux photovoltaïques se mettent en marche, ils servent à recharger la batterie Tesla. Une fois que c’est fait, la production des panneaux est renvoyée dans la consommation générale pour un fonctionnement classique. Et on peut se servir de la batterie un peu à la carte puisqu’on sélectionne les consommables qui sont alimentés par elle. »

    UTILISATION À LA CARTE

    Pour les Debuisson, c’est principalement leur nouvelle annexe, qui renferme la cuisine et la buanderie, et donc tous les électroménagers qui vont avec, qui est alimentée par la batterie Tesla une fois que les panneaux photovoltaïques ne fonctionnent plus. Et si madame ne doit plus attendre la nuit pour faire tourner ses lessives, l’autre avantage c’est qu’en cas de panne sur le réseau, c’est aussi la batterie qui prendra le relais et qui continuera à alimenter son frigo et son congélateur. (Source La Meuse mercredi 7 septembre 2016)

  • Dans les prochaines semaines, vous risquez de voir des araignées débarquer dans vos maisons

    Vous n’aimez par les araignées ? Voici un moment difficile pour vous qui arrive. La fin de l’été amène souvent les araignées à rentrer dans les maisons et appartements. Elles se montrent en effet car, pour elles, la saison des amours commence.

    http://www.sudinfo.be/1662736/article/2016-09-06/dans-les-prochaines-semaines-vous-risquez-de-voir-des-araignees-debarquer-dans-v

    araignées,saison amours araignées,araignées

  • L'exposition « Clic&Shoot » et le concours de la plus belle photo de Bassenge : c'est officiellement parti !

    logo bassenge on move original.jpgA l’occasion de la grande exposition internationale de Photographie « Clic and Shoot «  qui aura lieu au mois d’octobre prochain à Herstal, l’asbl Bassenge On Move en collaboration avec l’amicale du personnel d’Intradel organisent le concours de la plus belle photo de Bassenge sur le thème «  Dénudé » !

    Pourquoi avoir choisi ce thème et comment l’interpréter ?

    Christopher Sortino et René Deckers, Président et Vice-Président de Bassenge on Move, expliquent " Nous voulions proposer un concours qui puisse mettre notre commune en avant tout en présentant un véritable challenge sur le plan technique pour les passionnés de photographie. Le thème dénudé semble se prêter à l'exercice : il peut être interprété de plusieurs manières et est caractéristique de la saison automnale durant laquelle se déroule l'exposition. Il peut, à notre sens, déboucher sur des clichés aussi surprenants que créatifs : c'est sans doute là aussi l'un des objectifs de cette édition 2016 de Clic&Shoot ".

    Un concours en prélude, certes, à un grand événement qui s’annonce haut en couleurs !

    Tous les renseignements en cliquant sur l'illustration ci-dessous.

    Regor

    clic and shoot 2016 complet.jpg

  • Evénement ! Le fort d’Eben-Emael rend son histoire réelle + Teaser vidéo présentation

    fort eben emael événement 2016.pngLe dimanche 11 septembre 2016, vous pourrez vivre d’une manière spectaculaire l’histoire d’un des plus grands forts d’Europe et du début de la Seconde Guerre mondiale en Belgique.

    L’événement « Fort d’Eben-Emael Evénement 2016 » ramènera à la vie le passé du fort de 1932 jusqu’au 11 mai 1940 grâce à un spectacle audiovisuel et interactif.

    fort eben emael,fort eben-emael,fort eben-emael événement 2016,fort eben-emael 2016Sans l’accompagnement d’un guide, le visiteur pourra suivre un circuit de découverte d’environ 1h30 dans une partie du réseau de galeries souterraines. Des animations, des projections de film, des effets spéciaux et des jeux d’acteurs dans des galeries obscurcies, vous feront vivre la réalité.

    Durant ce parcours dans le réseau de galeries, vous découvrirez comme une recrue de 1939 la vie du soldat dans la caserne souterraine, dans les ouvrages d’artillerie et de défense du fort et au poste de commandement. Vous vivrez alors le début de la Seconde Guerre mondiale avec le déroulement de l’attaque du fort d’Eben-Emael du 10 et 11 mai 1940.

    A certains endroits, des guides vous donneront une information détaillée et vous visiterez une casemate d’artillerie complètement aménagée.

    Vivez le passé du fort d’Eben-Emael d’une manière interactive !

    Le fort d’Eben-Emael, le plus grand fort de Belgique et un des plus grands d’Europe, est situé à la frontière de la Wallonie et de la Flandre et est toujours un domaine militaire.

    La visite interactive du Fort d’Eben-Emael se déroulera le dimanche 11 septembre 2016 de 10 h00 à 16 h00.

    L’accès à la caserne souterraine, aux différentes salles du musée et à la cafétéria sera gratuit.

    Le prix d’accès au circuit de découverte sera de 8 €. Gratuité pour les enfants de – de 8 ans.

    Paiement cash uniquement (pas de paiement électronique possible).

    Le circuit de découverte n’est pas accessible aux moins valides. Certaines parties du circuit seront obscurcies. Des vêtements chauds sont recommandés : la température est de 11° C dans les galeries.

    Pour des raisons de sécurité, le nombre d’accès au circuit de découverte pourrait être limité.

    http://www.fort-eben-emael.be/evenement2016/?lang=fr

    Le teaser de présentation de l'événement !

  • Rappel de OKay et OKay Compact : Martino OKay 200 g Problématique : présence de listeria monocytogenes .

    Martino Okay.jpgL’AFSCA signale le 2 septembre 2016 que lors de contrôles microbiologiques effectués par le laboratoire de Colruyt Group, la présence de listeria monocytogenes a été décelée dans le Martino OKay 200 g.

    Cette bactérie peut s’avérer dangereuse pour les jeunes enfants, les femmes enceintes (risque de fausse couche), les personnes ayant une immunité plus faible et les personnes âgées. Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la listeria sont : nausées et vomissements, maux de ventre, diarrhée ou constipation, maux de tête et fièvre permanente (sensation de grippe). En cas de doute, il convient de consulter un médecin.

    OKay et OKay Compact ont donc décidé en accord avec l’AFSCA de retirer le Martino OKay 200 g de la vente et d’organiser un recall auprès les consommmateurs. Ce produit est vendu dans le freshmart des magasins OKay et OKay Compact.

    OKay et OKay Compact demandent à leurs clients de ne pas consommer ce produit et de bien vouloir le ramener en magasin, où il leur sera remboursé. Entre-temps, cet article a été retiré des rayons.

    Description du produit

    En vente chez OKay et OKay Compact.

    Martino 200 g

    Date limite de consommation : 07/09/2016

    Vendu du mercredi 31/8 au jeudi 1/9/2016 inclus

    Numéro d’article : 37824

    Vous avez acheté ce produit ? Ramenez-le dans votre magasin OKay ou OKay Compact, où il vous sera entièrement remboursé.

    Pour plus d’informations, les clients peuvent appeler le 02 361 67 74.

  • Nouveau depuis le 1er septembre. La carte d’identité électronique remplacera progressivement votre carte d’accès au Recyparc.

    recypark.jpgDepuis sa création en 1992, le « Recyparc » a évolué au gré des besoins des ménages et des nouvelles filières de recyclage afin d’offrir un service de qualité aux citoyens.

    A ce jour, les 49 Recyparc d’Intradel sont devenus l’outil de collecte et de tri des déchets incontournable et permettent chaque année d’accueillir plus de 2 millions de visiteurs (en moyenne 8 000/jour), qui y déversent plus de 248.000 tonnes de déchets, soit 49 % des tonnages collectés par Intradel.

    Dès ce 1er septembre, votre Recyparc se modernise un peu plus et instaure la carte d’identité électronique comme nouveau moyen d’accès aux Recyparcs.

    Pourquoi la carte d’identité ?

    Simplicité

    - vous avez toujours votre carte d’identité électronique avec vous.

    - les cartes d’identité des membres de la famille de plus de 18 ans sont toutes liées au quota du ménage.

    Rapidité

    La lecture de votre carte d’identité vous identifie en quelques secondes et enregistre vos apports de déchets.

    En pratique

    Si la carte Intradel pourra toujours être utilisée, en cas de perte ou de vol de celle-ci (qui doit être signalé), elle ne sera plus remplacée et sera donc vouée à disparaître progressivement.

    Pour les communes, les écoles, les A.S.B.L. et les secondes résidences, le système par carte INTRADEL reste d’application.

    A chaque visite, le préposé scanne le code-barre de votre carte d’identité électronique de manière à enregistrer vos apports de déchets. Si le code-barre est défectueux ou illisible, il est toujours possible d’enregistrer le numéro national des citoyens.

    Les seules informations que le système peut lire, en plus des déchets amenés, sont votre nom, votre prénom et les coordonnées du titulaire du ménage.

    (Source La Meuse)

  • Bassenge - Epinglé. Tous les services de l’administration fermés durant le mois de septembre ?

    Sur Bassenge.be, l’avis pourrait le laisser supposer. Surtout au vu du mot « Fermetures » mis au pluriel. Mais il n’en est rien. En cliquant sur le lien, on apprend que tous les services de l'administration communale seront fermés uniquement le 27 Septembre 2016 – Fête de la Fédération Wallonie Bruxelles - . Un seul jour de fermeture, donc. Ouf !

    (Cette note est classée dans la rubrique humour et autodérision )

    Regor

  • Les photos du jour. Natagora : gestion de la Réserve naturelle d’Heyoule à Eben.

    Voici ce qu’on peut lire sur Facebook (lien ci-dessous) : Natagora « Superbe journée de gestion (samedi 3 sept.-16) sous le soleil de la Vallée du Geer ! Une dizaine de volontaires se sont rassemblés pour ratisser le foin bien séché par le soleil des derniers jours. Une senteur de bon foin d'été régnait sur les pelouses de la réserve naturelle ! »

    « Rendez-vous ce dimanche - 9h - église d'Eben, pour la poursuite du travail. Nous devrions pourvoir terminer pour midi. »

    https://www.facebook.com/groups/1102832356424422/?hc_ref=NEWSFEED

    (Source photos Facebook)

    natagora réserve naturelle heyoule eben2.jpg