Google Analytics Alternative

- Page 4

  • Mobilité. Les « super camions » débarquent !

    écocombis.jpgPour la fin janvier, le ministre des Travaux publics, Maxime Prévot, va présenter au gouvernement un avant-projet de décret pour autoriser les super-camions dans le cadre de projets pilotes. Ces véhicules sont nettement plus lourds et plus longs que ceux que nous avons l’habitude de croiser : jusqu’à 60 t au lieu de 40, et 25,25 m plutôt que 18,75 m. Le projet est sur la table depuis des années. En 2008, Yves Leterme, ministre de la Mobilité au fédéral, se penchait déjà dessus.

    Grâce à ces écocombis, les entreprises de transport pourraient faire jusqu’à 20 % d’économie de carburant par tonne transportée. Selon leurs partisans, ils dégraderaient également moins le revêtement. Après avoir été adopté au gouvernement wallon, le texte du décret devrait être validé par le parlement régional. Selon le cabinet Prévot, les tests devraient commencer au second semestre.

    (Source La Meuse mercredi 13 janvier 2016 + photo Sudinfo)

    Voir aussi :

    http://www.sudinfo.be/1388677/article/2015-10-02/des-super-camions-en-wallonie-en-2016-des-monstres-de-25-metres-debarqueront-bie

    Et, pour Bassenge, la question : « Devant la longueur de ces super-camions, va-t-on déjà être obligé de revoir les dispositifs ralentisseurs de la route Provinciale de Glons et de la rue Neuve à Bassenge ? »

  • Bassenge. La vache a accouché de triplés… vivants ! L’article paru dans La Meuse + EXCLUSIF ! Vidéo Regor

    triplés 2.jpgC’est un événement particulièrement exceptionnel qui a eu lieu dans la ferme de Georgy Jodogne

    En ce début d’année, un heureux événement – exceptionnel – s’est déroulé à la ferme de Georgy Jodogne, à Wonck (Bassenge). Une vache a donné naissance à trois veaux, deux mâles et une femelle. Et, tous se portent à merveille. 

    La ferme Jodogne est une exploitation agricole typique de Wallonie avec des bovins et de la culture. C’est l’arrière-grand-père de Georgy Jodogne qui a repris cette ferme. Au fil des années et de génération en génération, les vaches laitières ont été abandonnées pour faire place à des vaches de la variété Bleu Blanc Belge. Actuellement, cette exploitation agricole compte quelque 230 bêtes.

    Le réveillon du Nouvel An était à peine passé de quelques jours qu’une génisse Blanc Bleu Belge commençait le travail avec une dizaine de jours d’avance sur la date prévue. « Tout est programmé puisqu’il s’agit d’inséminations artificielles, explique Georgy Jodogne. Cette vache a reçu son insémination aux alentours du 10 avril donc le vêlage devait se produire vers le 10 janvier. Mais quand j’ai vu le début du travail, j’ai de suite appelé mon vétérinaire pour venir pratiquer la césarienne. En voyant la grosseur et la grandeur du veau, je me suis inquiété de savoir s’il n’y en avait pas un second. Surtout que la mise à bas était avancée d’une dizaine de jours. Sans attendre, il a sorti un second veau du ventre de la mère. Je suis parti avec les deux jeunes pour les mettre dans une niche à l’écart. Et quelle ne fut pas ma surprise quand il m’a rappelé pour que je vienne en chercher un troisième! »

    Pour Steven Lambrix, le vétérinaire, un tel vêlage est exceptionnel. « C’est une première pour moi de mettre bas des triplés, affirme-t-il. Des jumeaux, cela m’est déjà arrivé et même ici, à la ferme Jodogne. Il est vrai que des jumeaux, c’est déjà un événement plus que rare mais alors des triplés, c’est vraiment exceptionnel. Je ne sais même pas si j’aurais encore l’occasion, avant ma pension, de procéder à une telle mise bas ».

    DES PRÉMATURÉS

    Ces jeunes sont des prématurés. À la naissance, ils ne pesaient chacun qu’une vingtaine de kilos. Habituellement, les veaux pèsent entre 50 et 60 kilos. A peine sortis du ventre de leur mère, ils ont été mis en niche sous une lampe UV pour les tenir au chaud. « À la naissance, ils sont séparés de leur mère afin d’empêcher toute transmission de microbes, surtout les intestinaux, termine Georgy Jodogne. Cette pratique habituelle évite donc de les bourrer d’antibiotiques pour la diarrhée. Après seulement une heure, ces triplés tétaient déjà. Preuve qu’ils sont en grande forme. Durant près de trois semaines, je vais devoir me substituer à leur maman en donnant des biberons. Ils ont droit à trois biberons d’un litre par jour. Ensuite, ils boiront leur lait dans un seau ».

    Pour Georgy Jodogne, cette portée lui demande beaucoup d’énergie mais, il est heureux d’avoir pu assister à un tel événement.

     

    NAISSANCE EXCEPTIONNELLE

    Il n’y a pas vraiment d’explication concrète... 

    Il est rare qu’une vache mette bas des jumeaux. Mais des triplés, c’est exceptionnel. Y a-t-il une explication à cette naissance exceptionnelle ? Personne n’a vraiment d’explications scientifiques. Cette génisse était une femelle difficilement gestante. Et pour remédier à ce problème, un traitement a été pratiqué pour provoquer des menstruations et la mettre en chaleur. Ensuite, une insémination artificielle avec une super ovulation a été pratiquée. « Il n’est pas rare que des femmes qui subissent des traitements pour avoir des enfants accouchent de jumeaux, évoque Georgy Jodogne. Il est aussi possible que Cubitus, le taureau, soit un géniteur exceptionnel ou en grande forme un jour d’avril dernier ».

    Dans le prochain catalogue, les inséminations de Cubitus vont peut-être prendre de la valeur. (Source. Lem : La Meuse de ce mardi 12 janvier 2016)

    EXCLUSIF ! LA VIDÉO !

  • L’asbl « Bassenge On Move » commence l’année en beauté : ce jeudi, elle faisait don de 50 colis alimentaires à la Maison de la Croix rouge de Glons !

    colis bom 6jpg.jpgUne année qui commence en beauté pour l’asbl Bassenge On Move. Forte des gains engendrés par certaines de ses activités menées en 2015, l’asbl BOM a décidé de démarrer l’année sur une note solidaire. Le jeudi 7 janvier dernier, 50 colis alimentaires composés de pâtisseries spécialement préparées par des membres de l’association ont été remis à la Maison de la Croix rouge de Glons. De « petits cadeaux » offerts aux personnes qui rencontrent des difficultés et qui se trouvent en situation précaire; histoire de leur souhaiter une bonne année et de leur mettre un peu de baume au cœur…

    colis bom 2.jpgRencontre avec des responsables de l’asbl Bassenge On Move

    Christopher Sortino, Président : " En effet, nous avons voulu démarrer cette nouvelle année sur une note solidaire. L'idée est venue lorsque nous étions réunis fin décembre pour planifier le calendrier 2016 des activités de Bassenge on Move. Certains d'entre nous faisaient déjà ce type de don avant d'être membre de l'ASBL. On s'est dit qu'à plusieurs, on pourrait en faire plus ; ce qui n'était pas plus mal. On s'est ensuite tout simplement mis au travail, en équipe, selon les disponibilités de chacun "

    colis bom 7jpg.jpgRené Deckers, Vice-Président ajoute: "Nous savons très bien que ce n'est pas grand-chose. C'est simplement un petit geste qui, nous l'espérons, fera plaisir à des familles qui n'ont pas tous les jours facile"

    De quoi étaient composés les petits colis ?

    Marie-Noëlle, membre de l'équipe : "Nous sommes partis sur 3 éléments : un muffin au chocolat noir avec cœur fondant au chocolat blanc, une gaufre et un cougnou. Et puis, pour les enfants, on a rajouté une petite chique, qui fera toujours plaisir".

    colis bom 3jpg.jpgUn accueil empreint de beaucoup de chaleur humaine

    Jeudi 7 janvier 2016 au matin, en toute simplicité, René Deckers Vice-Président de l’asbl Bassenge On Move et votre blogueur Regor  (Vice-Président également) ont remis les colis au Vice-Président de la Maison de la Croix rouge, Monsieur Amormino, tout comme ils ont rencontré aussi les volontaires bénévoles. L’accueil qui leur fut réservé fut à la hauteur de la bonne humeur, du partage et de la solidarité dont les journées de distribution de colis par la Croix rouge de Glons aux personnes dans le besoin sont toujours empreintes.

    colis bom 8jpg.jpg

    colis bom 5jpg.jpg

    Dans un prochain article nous aborderons, plus en détail, la Maison de la Croix rouge de Glons.

    En attendant, le lien vers le site web de la Croix Rouge :

    http://www.croix-rouge.be/

    D'autres photos dans l'album photos ci-contre colonne de droite ou en cliquant ICI.

  • Du gel en journée, de la neige même en plaine et surtout en Ardenne: attention, l'hiver s'installe en Belgique cette semaine

    météo neige.jpgIl fallait bien qu’il arrive, l’hiver ! Ce sera pour cette semaine. Et attention, la neige (surtout fondante) tombera sur une grande partie du pays. En Ardenne, elle va même tenir. Car il y aura du gel en journée ! Voici les prévisions que l’on peut lire sur le site de l’IRM. Bref, il faudra faire attention sur les routes...

    Toutes les prévisions ICI

    http://www.sudinfo.be/1462541/article/2016-01-11/du-gel-en-journee-de-la-neige-meme-en-plaine-et-surtout-en-ardenne-attention-l-h

  • Salon de l’auto. Media Markt se met à la vente de voitures…

    média markt.pngL’action étonne et pourtant, c’est la deuxième fois que Media Markt propose à ses clients d’acheter une voiture en leasing.

    La première action avait été organisée en octobre dernier, avec un seul véhicule. Cette fois, Media Markt, associée à LeasePlan, propose deux modèles de la marque Toyota à ses clients. L’action se déroule jusqu’au 24 janvier inclus.

    LEASING AUX PARTICULIERS

    En se basant sur l’analyse des inscriptions réalisées en octobre, l’enseigne d’électroménager et d’électronique a cette fois décidé de proposer deux modèles pour cette action : une petite citadine et une familiale. C’est ainsi que les particuliers peuvent acheter la Toyota Aygo en leasing à partir de 179 euros par mois, tandis que la Toyota Auris est disponible à partir de 279 euros par mois, les deux pour 7.500 km par an. Des offres que l’enseigne présente comme habituellement réservées aux sociétés.

    Lors de l’action d’octobre, les clients avaient le choix entre trois formules : 10.000, 20.000 ou 30.000 kilomètres par an. Les inscriptions ont révélé que la formule de 10.000 kilomètres par an était la plus demandée.

    « Ce concept de leasing très prisé et innovant s’intègre parfaitement dans la culture de Media Markt : l’offre est imbattable ! », explique Stefan De Prycker, country managing director chez Media Markt Belux. Il précise que c’est le succès de la première expérience, déjà réalisée avec LeasePlan, qui a incité le groupe à la réitérer.

    L’action est présentée sur le site de Media Markt, et les voitures sont exposées dans les magasins de l’enseigne du 13 au 19 janvier. Pour pouvoir essayer les véhicules, il faut toutefois encore se rendre dans un garage Toyota ! (Source La Meuse lundi 11 janvier 2016)

  • Exclusif ! Fait rare. A Wonck, une vache vient de donner naissance à des triplés ! Ils sont tous vivants et en bonne santé !

    triplés 1.jpgComme une bonne nouvelle pour bien débuter 2016 ! S'il arrive, de temps à autre, qu'une vache porte des jumeaux, fait excessivement rare, lundi dernier 4 janvier 2016 à la ferme de Georgy Jodogne à Wonck, une vache a donné naissance à des triplés : deux petits veaux mâles et une femelle. Si le fait s’est produit quelques fois en France, il est excessivement rare en Belgique !

    Nés 8 jours trop tôt, les bébés « Blanc-bleu » ne pèsent que 20 à 25 k au lieu de la soixantaine habituels constatés chez les bébés de cette race. Mais, néanmoins, ils triplés 3.jpgsont en pleine forme et pètent la santé. Ils sont placés en couveuse, sous abri et c’est Georgy qui, se substituant à la maman, leur donne le biberon 4 fois par jour. Et comme il le soulignait : « Cette portée a demandé beaucoup d’énergie à la maman et pour elle je suis également aux petits soins ! »

    Et pour n’oublier personne, une petite pensée pour le taureau auquel nous disons : «  Sacré Cubitus, quand même ! »

    Regor

    Et toutes les photos en cliquant ICI

  • Tout ce qui change pour le travailleur en 2016

    Avec le passage à l’année 2016, le monde du travail belge a enregistré plusieurs changements. Un travailleur averti en vaut deux… Voici donc tout ce qu’il faut savoir.

    En cliquant ICI.

    http://www.jobsregions.be/actualite/tout-ce-qui-va-changer-pour-le-travailleur-en-2016/2015-12-28?utm_source=lameuse&utm_medium=widget_outbrain&utm_campaign=crossmedia

  • Dans La Meuse de ce samedi. Roclenge, rue Droit thier : le pylône qui penche va être remplacé

    pylône roclenge.jpgLes riverains de la rue Droit Thier peuvent être rassurés. Le pylône électrique qui penche de manière assez prononcée en direction de la rue sera remplacé ce 12 janvier. Il y a quelques semaines, ils avaient contacté Roger Wauters, responsable du blog de Bassenge (Regor) pour l’informer de cette situation qui les inquiétait fortement. En plus de relayer l’information sur http://bassenge.blogs.sudinfo.be, que nous avions d’ailleurs reprise également, il avait fait parvenir une photo à la commune de Bassenge. Ce qui a eu l’effet escompté puisque les autorités communales viennent d’informer les riverains que Resa remplacerait le poteau incriminé ce 12 janvier. Et de préciser dans ce courrier, que la commune demandait régulièrement à Resa d’effectuer ce changement depuis le 26 juin 2013 ! Il faut croire qu’un petit article a fait accélérer les choses. (La Meuse samedi 9 janvier 2015)

  • Attention ! Nouveaux dispositifs ralentisseurs dans la rue Neuve à Bassenge !

    rue neuve 2.jpgDepuis ce vendredi 8 janvier 2016, deux nouveaux dispositifs ralentisseurs sont opérationnels en bas de la rue Neuve à Bassenge. Ces installations, qui ont été entreprises par le MET, sont composées de petits poteaux de plastiques situés devant de larges zones de parkings marquées au sol. Du chef des usagers, un certain cafouillage a été constaté ce vendredi en fin d’après-midi lors des prises de vues des photos. Tandis que la Police s’est rendue chez les riverains pour verbaliser les voitures qui ne seraient pas placées dans les nouveaux emplacements de parking ad hoc, ceux-ci fulminent considérant le danger présenté par le parcage de leurs voitures sur une grand-route. Sur Facebook, les commentaires, parfois injurieux, à l’adresse des autorités communales de Bassenge vont bon train.

    rue neuve 3.jpg

  • Roclenge. Le pylône penché de la rue droit thier va être remplacé !

    poteau penché,réparation poteau penché,pylône penchéA Roclenge, le 12 janvier en matinée, le poteau penché de la rue Droit thier va être remplacé. Les riverains ont reçu un courrier de la commune les avertissant des travaux et des désagréments qu'ils risquent d'occasionner.

    Pour les autres usagers, autant le savoir aussi. Voilà donc qui est fait !

    avis poteau penché.jpg

  • Exclusif ! Le permis de pêche disponible en ligne !

    pêche.jpgLe ministre wallon de la Pêche, René Collin (cdH), l’avait promis pour 2016 et il tiendra sa promesse dès l’ouverture de la saison, le troisième week-end de mars : les pêcheurs pourront acheter et obtenir pour la première fois leur permis de pêche en… ligne.

    C’est une véritable révolution pour ceux qui taquinent le goujon (et les autres espèces d’ailleurs) : il ne faudra plus attendre l’arrivée de son permis via le facteur. On pourra l’acheter en ligne sur le site de la Maison wallonne de la pêche et l’imprimer directement chez soi ! Le système était attendu depuis longtemps. 60.000 pêcheurs sont concernés par cette bonne nouvelle, qui ravira aussi les pêcheurs étrangers : plus de tracasseries administratives et postales pour eux non plus. En quelques clics, ils disposeront de leur précieux sésame.

    NOUVEAU PERMIS TOURISTIQUE

    Le permis en ligne ne sera sans doute pas la seule révolution des mois à venir puisque la mise en place d’un permis de pêche touristique est aussi sur le point d’aboutir.

    Jusqu’à présent, le touriste étranger devait se plier à l’un des deux permis de pêche proposés chez nous : le permis « bord de l’eau » et le permis où l’on pêche « dans l’eau ». Mais pour quelques jours ou une semaine de pêche en Belgique, le tarif était le même que pour toute la saison.

    L’arrivée de ce permis pour touristes, avec des périodes plus courtes (qui ne sont pas encore définies) devrait réjouir les touristes pêcheurs et augmenter le nombre de permis délivrés. On parle également d’un permis « jeunes » et d’autres nouveautés qui pourraient un jour aboutir. « Mais ceci est toujours en discussion avec des associations de pêche », précise Eric Etienne, le porte-parole du ministre. (Source La Meuse 8 janvier 2016)

  • Exclusif ! Identification obligatoire pour votre chat dès 2017 : 50 euros !

    chat puce.jpgLe projet avait déjà été évoqué par le ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (cdH). Mais ce jeudi, le dossier sera sur les rails avec un premier objectif : l’identification obligatoire de tous les chats dès 2017 via une puce électronique, comme c’est déjà le cas pour les chiens. Un coût qui s’élève à environ 50 euros par animal si l’on s’en réfère au tarif souvent pratiqué en France.

    Le ministre a refusé de confirmer l’info avant le conseil des ministres. Mais à très bonne source, on nous confirme que c’est bien de cela qu’il s’agit.

    Carlo Di Antonio, premier ministre wallon du Bien-être animal, prend à bras-le-corps la problématique des chats errants et des chats abandonnés, toujours plus nombreux. L’idée de départ passait par la stérilisation de tous les petits félidés, mais elle se heurte à un problème de taille : comment sanctionner un propriétaire qui ne se soumet pas à la règle si l’on ne peut prouver que le chat lui appartient. L’identification obligatoire résoudra le problème. La date de 2017 semble réaliste, sachant que les trois régions du pays veulent travailler ensemble. Une base de données nationale sera mise en place, comme pour les chiens, qui permettra à tout vétérinaire de reconnaître un matou pucé. Qu’il soit adulte ou chaton, donné ou vendu, tout chat devra être identifié avant 12 semaines d’existence.

    chat errant.jpgUne fois la date de régularisation passée, le ministre pourra alors imposer la stérilisation générale, en tolérant une dérogation exceptionnelle pour le propriétaire privé qui en ferait la demande pour une portée. Puis prendre des dispositions concernant les chats non identifiés, qui seront considérés comme errants. Et tenter de solutionner ce problème. (Source La Meuse jeudi 7 janvier 2016)

  • Insolite. La photo du jour : mouettes sur le toit d’une habitation à Maastricht !

    mouettes.jpgClin d'oeil. " Restez bien en rang et surtout gardez vos distances ! " (photo Regor janvier 2016)

    mouettes.jpg

  • Grève du rail: voici tous les dépôts bloqués et les lignes perturbées, ce mercredi matin

    grève rail 2.jpgLes perturbations de la circulation ferroviaire, dues à la grève des syndicats cheminots, étaient concentrées dans le sud du pays mercredi vers 5h30, a indiqué la SNCB. Les cabines de signalisation de Kinkempois, Visé, Bomal, Quévy, Ath, Charleroi-Sud, Tournai et Ecausinnes sont en grève, empêchant toute circulation dans ces régions. Voir article complet lien ci-dessous :

    http://www.lameuse.be/1458264/article/2016-01-06/greve-du-rail-voici-tous-les-depots-bloques-et-les-lignes-perturbees-ce-mercredi

    grève rail.jpg

  • Bassenge. Ces 7 et 8 janvier, collecte des sapins de Noël !

    sapin roclenge.jpgDans notre commune, la collecte des sapins de Noël s’opérera ces jeudi 7 et vendredi 8 janvier 2016.

    (Source Bassenge.be)