Google Analytics Alternative

- Page 3

  • Pétition en ligne contre l’annulation du marché de Noël des grottes de Wonck : le Collège a répondu à son auteur…

    logo info.jpg

    L’on se souvient de la récente pétition lancée par un habitant de Bassenge contre l’annulation de l’édition 2015 du marché de Noël dans les grottes de Wonck, une pétition qui avait reçu les signatures de près de 400 personnes. En date du 10 décembre 2015, le Collège a adressé un courrier à son auteur. Dans ce courrier, on peut lire en substance : «  Nous tenons à porter à votre connaissance que votre courriel sera examiné lors de la prochaine séance du Collège communal qui se tiendra le 14 décembre 2015. D’autre part, nous tenons déjà à vous informer qu’actuellement, sans événements imprévus, il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour l’organisation des festivités telles que les carnavals, les brocantes, les cramignons… »

    Voilà donc une réponse du Collège donnée à l’auteur d’une pétition citoyenne - en ligne sur internet - qui autorise à penser qu'elle fasse désormais jurisprudence à Bassenge.

  • Liège – projet. Nouveauté : liqueur au sirop de Liège. Elle a été créée par des étudiants de la HEPL

    liqueur.jpg

    D’ici peu, une liqueur au sirop de Liège pourrait faire son apparition dans les rayons des magasins. Baptisée « L’Ardente », elle est l’œuvre d’un groupe d’étudiants de la Haute École de la Province de Liège.

    Produit local s’il en est, le sirop de Liège pourrait bien connaître une nouvelle vie grâce à un groupe d’étudiants de la Haute École de la Province de Liège.

    Inscrits dans le projet scolaire YEP, ils ont en effet été mis au défi de créer une petite entreprise autour d’un produit innovant. Restait à Alexis Melon, Caroline Fallean, Virginie Eischen, Morgane Cruwels et Pierre Hanosset, réunis sous la bannière BeSpirit, à trouver ce fameux produit susceptible de séduire le plus grand nombre.

    « On a pensé au sirop de Liège, mais avec la volonté de le remettre au goût des plus jeunes. D’où l’idée de l’associer à un alcool », se souvient Alexis Melon. Le projet, lancé en janvier 2015, a toutefois évolué au fil de l’année. « À la base, nous étions partis sur un whisky, parce que le marché du whisky aromatisé était très ouvert, mais c’était très difficile à mettre en œuvre. Nous avons commencé à réduire le degré d’alcool pour limiter les accises, avant de contacter la siroperie Delvaux, à Horion-Hozémont, qui est devenue notre fournisseur et notre partenaire. »

    La distillerie Radermacher, à Raeren, est venue compléter l’équipe, en acceptant de procéder aux tests gratuitement. Résultat final : une liqueur qui titre 14º, « à boire comme apéritif ou comme alcool de soirée, précise Alexis Melon. Ça se boit assez facilement, et ce n’est pas du tout écœurant. En plus, c’est un produit artisanal, régional, et réalisé à base d’ingrédients naturels et bio. »

    Le premier test grandeur nature, réalisé lors de l’assemblée générale de YEP, la semaine dernière, s’est en tout cas révélé positif. Ce qui pousse maintenant BeSpirit à envisager l’avenir de « L’Ardente ».

    « La distillerie Radermacher nous avait fait cadeau de 18 bouteilles, mais on souhaiterait maintenant lancer la production, d’au minimum 3.000 bouteilles. Mais pour ça, il faut plusieurs milliers d’euros, ce qui est évidemment un frein étant donné que nous sommes encore tous étudiants. On va donc sans doute se lancer dans une opération de crowdfunding pour trouver des investisseurs. » Opération dont dépendra la survie de cette nouvelle liqueur au sirop de Liège. Avis aux amateurs…

    ( Source La Meuse vendredi 18 décembre 2015)

  • Nouveauté 2016. Jeter sa canette, son chewing-gum ou son mégot coûtera 100 euros !

    La nouvelle va faire mal au portefeuille de certains ! L’amende pour abandon de mégot, canette ou chewing-gum va être doublée. De 50 euros actuellement à 100 euros à partir du premier janvier 2016. Une décision annoncée par le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio.

    Le gouvernement souhaite ainsi « dissuader au maximum » les auteurs de ce qu’il qualifie de « délits environnementaux les plus courants ». Le produit de ces sanctions sera notamment reversé au Fonds pour la Protection de l’Environnement pour des actions en faveur de l’environnement précise le ministre. Entre 2009 et 2013, le Service régional du fonctionnaire sanctionnateur a traité 5.635 procès-verbaux de ce type. 31 % d’entre eux concernaient uniquement les infractions liées aux déchets. Au niveau communal, 7.334 infractions ont été relevées. Plus de 80 % d’entre elles concernent les déchets. Quelque 6000 tonnes de déchets sauvages sont jetées en rue chaque année en Wallonie. Le montant de la facture du ramassage de ces détritus et du nettoyage de l’espace public s’élève à plus de 100 millions d’euros par an en Wallonie. (Source La Meuse vendredi 18 décembre 2015)

  • Juprelle. La prison de Lantin monopolise 2,5 policiers par jour. Et d’autre part, du côté des finances, la dotation annuelle de Bassenge s’élève à 912.101 euros !

    lantin.png

    La prison de Lantin ne fait décidément que coûter cher tant à Juprelle qu’à l’ensemble des communes qui composent la zone de police Basse-Meuse. Au lieu d’être sur le terrain, 2,5 policiers doivent s’y rendre chaque jour pour réaliser différents devoirs.

    À Juprelle, la réforme des polices a vraiment du mal à passer. Pourquoi ? Parce que depuis qu’elle a été mise en place, la dotation communale que Juprelle doit octroyer à la zone de police de la Basse-Meuse est exorbitante et ne fait qu’augmenter d’année en année.

    Pour 2016, Juprelle devra ainsi débourser 1.086.195 euros (+5,61 %). Si on compare avec une autre commune de la zone de police, qui a plus ou moins le même nombre d’habitants et la même superficie, Bassenge ne devra verser « que » 912.101 euros.

    LES PRISONS COÛTENT CHER

    Comment expliquer cette différence ? Par la présence de deux établissements pénitentiaires (la prison de Lantin et le centre de défense social de Paifve) sur le territoire juprellois. Une double présence qui doit être intégrée dans le calcul de la dotation communale et qui a du mal à être acceptée par la bourgmestre.

    D’autant qu’en plus de coûter cher à Juprelle, ça a une conséquence directe sur la présence policière sur le terrain pour l’ensemble de la zone de police. Car quotidiennement, la prison de Lantin monopolise, 2,5 policiers sur les 145 agents opérationnels que compte la zone. « Ce ne sont pas des policiers attachés à Juprelle, précise Christine Servaes, la bourgmestre de Juprelle. Mais ils doivent y aller pour faire des reconnaissances parentales, des papiers liés à la carte d’identité, réaliser des devoirs demandés par le parquet, mais aussi, acter des plaintes ».

    Ce que nous a confirmé Alain Lambert, le chef de la zone de police. « Nous avons effectivement l’équivalent de 2,5 temps plein qui ne font que ça. Aller à la prison de Lantin ou à Paifve pour s’occuper de traiter toutes les apostilles ou gérer les plaintes émanant des détenus ou des surveillants. Et tout cela représente une masse de travail considérable. »

    Et à ces 2,5 policiers quotidiens, il faut ajouter ceux qui doivent remplacer les gardiens lors des grèves. « Comme nous n’avons pas la capacité pour le faire seuls, nous recevons un renfort du fédéral et des autres zones de police, mais à chaque grève, la zone de police de la Basse-Meuse doit mettre à disposition 18 policiers par 24h », précise le commissaire. « Dix-huit policiers qui doivent alors mettre de côté leurs missions de base ».

    Avec, pour conséquence directe, une présence policière sur le terrain qui parfois fait défaut. (Source La Meuse. Aurélie Drion le jeudi 17 décembre 2015)

  • Météo. 16° aujourd'hui en Campine et sans doute un nouveau record battu à Uccle!

    david météo.jpg

    Depuis la fin du mois d’août, le météorologue David Dehenauw n’a plus eu une seule alerte à annoncer. Pas d’orage, pas de tempête, pas de verglas, pas de neige. Et ce n’est pas le mois de décembre qui va nous faire trembler.

    La suite sur :

    http://www.lameuse.be/1446141/article/2015-12-16/16%C2%B0-aujourd-hui-en-campine-et-sans-doute-un-nouveau-record-battu-a-uccle

  • Nouveau ! A Kanne, début 2016, les touristes pourront parcourir les grottes à vélo. Cette section du parcours fera partie intégrante de la « « Limburgse fietsroutenetwerk ».

    grottes kanne.pngC’est en effet ce que rapporte le journal « Nieuwsblad » en ses colonnes ce mercredi 16 décembre 2015. Il s’agira d’un parcours de 400 mètres dans les grottes de Kanne qui fera partie intégrante du parcours « Limburgse fietsroutenetwerk ». « Nous tentons une nouvelle expérience » a déclaré le député Igor Philtjens (Open VLD) manifestant beaucoup d’enthousiasme. Enfin, pour terminer, l’article souligne que, depuis longtemps déjà, les touristes pratiquent le vélo dans les grottes de Valkenburg (Pays-Bas). A suivre donc.

    Et, en notre Vallée du Geer ? Les touristes bénéficieront ils bientôt d’un tel parcours à Wonck ? Voilà en tout cas qui, certes, mériterait réflexion.

    http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20151215_02023589?_section=62802517&utm_source=nieuwsblad&utm_medium=newsletter&utm_campaign=regio-nb&M_BT=1563636082033&adh_i=bc30daa971f11f71097729f5280d8fc4&imai=MASTER.guid

    (Photo capture écran Nieuwsblad)

    grottes kanne.png

  • Roclenge. A l’approche des fêtes, la Place Louis Piron parée de ses plus beaux atours…

    sapin roclenge.jpgA l’heure où les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, cette année encore à Roclenge, la Place Louis Piron a fait l’objet de toutes les attentions. Grand sapin de Noël, décorations, guirlandes… Un vrai régal pour les yeux.

    sapin roclenge.jpg

  • Nouvelle règle. Pas de Facebook avant 16 ans

    logo facebook.pngCe mardi, en soirée, la Présidence luxembourgeoise et le Parlement européen se sont accordés pour faire passer l’âge minimum pour s’inscrire sur Facebook, Twitter ou encore Whatsapp de 13 à 16 ans. Désormais, les ados âgés de moins de 16 ans devront donc, en théorie, obtenir l’accord de leurs parents.

    Cependant, chaque État-membre sera libre de prendre une loi qui permet d’abaisser l’âge légal.

    Pour l’heure, la limite d’âge la plus fréquente pour Facebook est, en effet, de 13 ans. Cette proposition de relever l’âge des membres de ces réseaux est arrivée au dernier moment dans les négociations menées par le Parlement européen, la Commission et les États autour du règlement européen sur les données personnelles.

    Reste qu’en ce qui concerne l’authenticité des âges déclarés par les ados, la vérification restera aussi difficile. Qu’ils aient 10, 13 ou 16 ans… (Source La Meuse mercredi 16 décembre 2015)

  • Consommation. Lidl dévoile sa première collection de lingerie

    lidl lingerie.pngAprès avoir sorti sa première ligne de vêtements il y a quelques mois, les supermarchés Lidl voient débarquer dans leurs rayons la première ligne de lingerie pour femmes. Avec des prix cassés et des modèles chics et actuels.

    Avec « See You In Vienna », Lidl avait promis de livrer à ses client(e)s une collection de vêtements de qualité mais à des prix imbattables. Et c’est la même volonté qui a poussé le groupe à lancer sa première ligne de lingerie, à l’occasion de ces fêtes de fin d’année.

    Cette collection, qui compte sept pièces, débarque dans les rayons dès ce 17 décembre. Des slips, des strings, des soutiens-gorge, mais aussi des bodys, des nuisettes et des bas, tout en dentelle et en transparence.

    CLASSE ET MODE

    « Ces pièces reflètent le luxe et le prestige viennois, mais aussi l’élégance et la féminité si particulière à cette ville », explique-t-on chez Lidl. « Pendant les fêtes, nos clientes ne trouveront pas seulement chez nous tous les ingrédients pour les réveillons, mais elles pourront aussi se faire plaisir en s’offrant un ensemble de lingerie classe et mode ». De quoi surprendre leur chéri au pied du sapin…

    Les prix sont donc très raisonnables : comptez 5,99€ pour un soutien-gorge, 5,99€ pour une culotte ou un string, 8,99€ pour un body ou une nuisette et 2,99€ pour une paire de bas. Évidemment, si le succès est au rendez-vous, Lidl devrait réitérer l’expérience dans les prochains mois avec une autre ligne, et plus d’articles… Le Père Noël n’a qu’à bien se tenir ! (Source La Meuse 16 décembre 2015)

    lidl lingerie.png

  • Bassenge. Ce dimanche 20 décembre à 10h00, Eucharistie solennelle au Petit Lourdes.

    miséricorde.jpgC’est, en effet, ce dimanche 20 décembre dès 10h00 qu’aura lieu au Petit Lourdes à Bassenge, sous chapiteau chauffé, une Eucharistie solennelle pour tous les chrétiens du Doyenné de la Basse-Meuse. Parallèlement, à la chapelle du Petit Lourdes, aura lieu l'ouverture de la porte de la miséricorde.

    Tous les renseignements sur documents joints (Source Bulletin paroissial Bonne Nouvelle décembre 2015)

    miséricorde.2jpg.jpg

    miséricorde.jpg

     

  • L'alcool au volant, c'est désormais tolérance zéro pour les jeunes: ils ne pourront même plus boire une seule bière!

    alcool jeunes.jpgLa ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant, veut mieux accompagner les automobilistes pendant leurs premières années de conduite, le temps qu’ils acquièrent une maturité suffisante au volant. Elle souhaite également un meilleur suivi de l’historique des infractions via le permis de conduire. (Source La Meuse mardi 15 décembre 2015) Lasuite de l'article ici :
    http://www.lameuse.be/1444828/article/2015-12-14/l-alcool-au-volant-c-est-desormais-tolerance-zero-pour-les-jeunes-ils-ne-pourron

  • Wallonie. Des poules anti-déchets

    poules.jpgEt si la Wallonie avait trouvé la poule aux œufs d’or pour traiter naturellement certains déchets ? Au moins quatre communes (Courcelles, Ittre, Mouscron et Quiévrain) ont décidé de mettre des poules à la disposition de la population, en vue d’alléger les poubelles.
    On estime à 15 kg les déchets verts qu’une poule peut recycler chaque année. Le ministre wallon Carlo Di Antonio (cdH) a apporté son soutien à cette méthode douce et artisanale. « Ces initiatives sont locales et, vu les montants engagés, ne nécessitent pas l’intervention de la Région , souligne le ministre, mais ceci permet aux communes de réduire leur volume de déchets en amont » .
    Pour le ministre, la distribution de poules aux citoyens est « intéressante même si elle est limitée par rapport à la masse de déchets à traiter et même si une poule peut « traiter » l’équivalent de la production de déchets fermentescibles de deux personnes. »
    Petit bémol. « L’entretien correct et dans un souci de bien-être animal de poules n’est cependant pas donné à tout le monde » , poursuit le ministre, qui met aussi en avant le compostage à la maison des déchets organiques.

  • Glons. Samedi 19 décembre, marché de Noël de l'asbl Aide aux familles

    marché noël aide aux familles.jpgCe samedi 19 décembre de 14h00 à 22h00, l'asbl " Aide aux familles " de la rue de Brus à Glons organise son traditionnel Marché de Noël. Tous les renseignements sur l'illustration ci-contre et ci-dessous.

    marché noël aide aux familles.jpg

  • A proximité. Evénement : les Enfants de Chœur à Visé

    enfants de choeur.jpgCommuniqué de l'Institut du Sacré-Coeur de Visé.  A l'Institut du Sacré-Cœur, on y va de bon cœur! La preuve? Les Enfants de Chœur y débarquent le mardi 05 janvier 2016 dès 19 heures!

    En association avec Vivacité, l'Institut du Sacré-Cœur de Visé a le plaisir de vous inviter à l'enregistrement de l'émission radiophonique "Les Enfants de Chœur".

    Vous connaissez certainement cette bande d'humoristes qui vous font rire à la télévision ou en radio: Jérôme de Warzée, Kody, Dominique Watrin, James Deano et bien sûr le maitre de cérémonie: Jean-Jacques Brunin, sans oublier notre humoriste local Jean-Michel de Beyne-Heusay qui sera bien évidemment de la partie!

    Cette soirée sera teintée d'humour et de bonne humeur car nous aurons la chance d'accueillir des invités de marque: Zidani et Bruno Coppens!

    L'événement aura lieu dans la salle des fêtes du Collège Saint-Hadelin. Parking dans la cour de l'école, accès par la rue des Déportés.

    Les places sont vendues au prix de 9 eur en prévente ou de 10 eur sur place.

    Venez-nous rejoindre et réservez dès à présent vos places car la salle est limitée à 500 sièges.

    Pour tout renseignement et réservation, c'est très facile: contactez Pierre Brandt, par téléphone: 0475/207.801 ou par mail: edc.vise@gmail.com

    Evénement au profit de l'école fondamentale du Sacré-Cœur de Visé.

    enfants de choeur.jpg

  • Wonck : Noël était à la fête…

    marche wonck.pngSuite à l’annulation du marché de Noël dans les grottes de Wonck, une bande de jeunes a rebondi en transformant le marché en une marche de Noël. Plus de 150 personnes y ont participé. L’initiative a permis aux comités villageois d’engranger des rentrées financières afin d’organiser dignement leurs festivités.(Source La Meuse lundi 14 décembre 2015)