Google Analytics Alternative

- Page 5

  • Les hannetons envahissent la Belgique ! Un spécialiste des insectes nous explique pourquoi.

    hanneton.jpgIl fait chaud et les hannetons pullulent dans tout le pays. Ces bestioles, bien qu’inoffensives, se présentent comme l’ennemi des soirées paisibles en terrasse. Mais il ne faut pas en avoir peur, nous explique un spécialiste.

    Vous avez peut-être déjà remarqué, vous aussi, un nombre important de hannetons se déplacer au-dessus de vos têtes ces derniers jours, principalement en soirée. Et vous n’êtes pas les seuls : « Ils ne sont pas présents dans l’une ou l’autre zone en particulier, mais partout en Wallonie, et même dans tout le pays », explique Frédéric Francis, professeur à la faculté d’Agro-Bio Tech à Gembloux et responsable de l’unité d’endermologie. Une présence massive, que l’on avait déjà pu observer en juillet 2013, ou encore en juin 2011. « La chaleur est une raison du phénomène. Mais en réalité, on ne peut pas dire qu’ils soient plus nombreux, ils sont juste davantage synchronisés, donnant cet effet de groupe », précise Frédéric Francis, expliquant qu’on retrouve deux manières, conjointes, d’expliquer la corrélation entre canicule et « invasion » de hannetons : « Avant d’être à leur état adulte, tel qu’on les oberve dans les airs, les hannetons restent environ trois ans à l’état larvaire. À la fin de fin ce cycle, après un état de chrysalide, la forte chaleur accélère le cycle de sorte que les hannetons sortent pratiquement tous en même temps.

    À l’inverse, quand les températures sont plus basses, l’éclosion des hannetons est plus échelonnée et on capte moins le phénomène. L’autre aspect est qu’en cas de très fortes chaleurs, le hanneton va avoir tendance à se cacher, et ne sortir manger qu’une fois les températures plus douces. Raison pour laquelle tous vont sortir en même temps, en début de matinée ou en fin de soirée ». Mais cela reste relativement commun aujourd’hui, alors qu’il n’y en avait pratiquement plus il y a quinze ans. « Cela peut dépendre aussi du labour au niveau du sol. Si une superficie importante est labourée, cela va éliminer une quantité importante de hannetons, alors qu’ils seront plus tranquilles et plus nombreux dans des zones semi-naturelles, sans activité agricole ».

    NI DANGEREUX, NI DESTRUCTEURS

    Si leur taille et leur bourdonnement vous effraient peut-être de prime abord, il n’y a pas lieu d’en avoir peur. « Ces bestioles ne piquent pas et elles ne mangent que des végétaux. Les larves de hannetons, qui vivent dans le sol, sont plus ravageuses car elles mangent la racine, tuant la plante. Les hannetons adultes se nourrissent de feuilles principalement, d’arbres, arbustes et plantes herbacées. Mais on ne peut pas dire que ce soit économiquement dommageable. Une fois adultes, ils ne vivent que quelques mois, et ne vont jamais d’un hiver à l’autre ».

    Leur manière de voler un peu maladroitement leur vaut parfois l’expression « con comme un hanneton ». Mais ces bébêtes inoffensives sont-elles vraiment… bébêtes ?

    « Ils sont certes guidés par l’idée de trouver une source alimentaire ou un endroit pour se reproduire. Mais surtout, c’est un insecte massif, qui a un style de vol relativement lourd, faisant un peu balancier. C’est ainsi que sa taille et son comportement de vol peuvent donner l’impression que ses trajectoires sont un peu aléatoires.

    Mais on pourrait comparer un éléphant à un chat, on aboutirait à la même conclusion. L’un sera moins adapté pour éviter des obstacles, moins vivace, alors que l’autre a une allure rapide et plus directe ».

    ILS NE SONT PAS LES SEULS

     

    Pour d’autres insectes, le principe est le même : ils connaissent un raccourcissement de leur cycle d’éclosion en fonction de la chaleur. « Ce qui explique que l’on retrouve beaucoup plus de mouches, de guêpes, ou de moustiques en été. Et c’est pareil pour un grand nombre de fruits et légumes », conclut Frédéric Francis. (Source La Meuse samedi 4 juillet 2015)

  • Glons. La photo de la semaine : « Un opportuniste »

    opportuniste 1.jpgAutodérision. Cette photo a été prise hier, vendredi 3 juillet à 17h00 rue provinciale à Glons. Un conducteur a garé sa voiture derrière les murets ralentisseurs. Fallait peut être pas non plus le tenter en parlant de murets sécurisants. En tout cas, pour ce qui est d’être en sécurité, sa voiture l’est assurément !

    opportuniste 1.jpg

  • Epinglé. Canicule : le bourgmestre ouvre les églises

    arnaud dewez bourgmestre dahlem.jpgA Dalhem, le plus jeune Bourgmestre de Wallonie prend une initiative peu banale.

    La température ne cesse de grimper en Belgique. Ce samedi devrait d’ailleurs être le jour le plus chaud de la semaine, voire même de l’année ! C’est dire si les instants de fraîcheur sont aussi précieux que rares. Histoire de permettre à la population dalhemoise de quitter cette touffeur, Arnaud Dewez a trouvé une solution pour le moins étonnante : il a décidé d’ouvrir les églises.

    « Ce samedi, le thermomètre va afficher une température historiquement élevée. Les plus fragiles d’entre nous (bébés, personnes âgées…) risquent d’en souffrir fortement », énonce à raison le plus jeune bourgmestre de Wallonie. « J’ai donc pris l’initiative d’ouvrir les différentes églises (Berneau, Dalhem, Feneur, Mortroux, Neufchateau, Warsage et la Chapelle de la Tombe à Bombaye) de 11h à 17h pour accueillir les personnes désireuses de passer un moment dans un endroit frais. Je remercie vivement monsieur le curé et les fabriciens pour leur collaboration spontanée. N’hésitez pas à en parler aux personnes qui sont particulièrement affectées par cette vague de chaleur. Bon week-end à tous et surtout soyons solidaires ».

    Sur les réseaux sociaux, cette initiative a été vivement commentée. Et les remarques liées à cette nouveauté sont pour le moins positives. Il est donc probable de retrouver de nombreux Dalhemois dans les églises ce samedi. Évidemment, si vous souhaitez les rejoindre, il faudra respecter ces lieux. Bref, outre un endroit frais, vous aurez l’opportunité de profiter du calme, histoire de recharger vos batteries pour les prochains jours qui s’annoncent, pour certains, également très chauds. (La Meuse 4/07/2015)

  • Attention ! En différents endroits de la Vallée du Geer, l’enrobage des routes fond sous l’effet de la chaleur…

    route fond.jpgEn différents endroits de la Vallée du Geer, le nouvel enrobage des routes est en train de fondre sous l’effet de la chaleur. Certaines portions de route sont rendues glissantes sans compter que le goudron comme les pierrailles peuvent abîmer les carrosseries… Les conducteurs de deux-roues se doivent, eux aussi, d’être particulièrement prudents.

    Photos prises ce vendredi 3 juillet 2015 en différentes rues de Glons aux environs de 15h30 (Regor)

    route fond 2.jpg

    route fond 3.jpg

    route fond 4.jpg

    route fond 5.jpg

  • Rue provinciale Glons. Aménagements ralentisseurs : dangereux ou pas ? Le sondage.

    rue provinciale premier juillet 2015 montage 2.jpgPlusieurs articles dans La Meuse, sur Bassenge Sudinfo et une avalanche de commentaires sur facebook. Les nouveaux dispositifs de la rue provinciale de Glons n’arrêtent pas de susciter des réactions. Alors… Essayons d’en avoir le cœur net en posant la simple question suivante aux usagers qui empruntent régulièrement ce tronçon de rue. Au stade actuel ( au 3 juillet 2015), selon vous, les nouveaux aménagements ralentisseurs de la rue Provinciale à Glons sont-ils dangereux ou pas ? Merci pour vos avis dans le sondage. 

  • Glons. Nouveau ! Stage d’initiation au travail de la laine chez Rosa Canina dès ce 18 juillet…

    stage laine.jpgLes 18, 19, 20 et 21 juillet Rosa Canina de Glons (Lillemor et Muriel) propose des stages d’initiation au travail de la laine. Réservations par mail : rosacanina@skynet.be Tous les renseignements sur l’illustration ci-contre et ci-dessous. 

    stage laine.jpg

  • Anniversaire des 125 ans du Petit Lourdes… Eucharistie ce samedi 4 juillet en présence de l’Evêque Delville.

    petit lourdes bassenge.jpgA l’occasion de l’anniversaire des 125 ans du Petit Lourdes à Bassenge, le samedi 4 juillet à 18h00 une Eucharistie Solennelle d’Action de Grâce sera présidée par Monseigneur l’Evêque Jean-Pierre Delville. Elle sera animée par la chorale « Ballade » de Verviers et par l’Harmonie Royale Broederband de Zussen. Cette même Harmonie  donnera, dès 17h30, un concert musical. (Source Bonne Nouvelle Juillet 2015 - Tous les renseignements sur cet anniversaire et l’historique du Petit Lourdes dans le Bulletin paroissial Bonne Nouvelle de ce mois de juillet) Photo Regor Bassenge Sudinfo

  • Truc. Canicule ? Comment faire un climatiseur maison en une minute…

    truc climatiseur.pngCanicule ? Voici un truc tout simple qui devrait vous permettre de rafraîchir votre maison...

  • Wonck. Ce mercredi 1er juillet, les caméras de RTC étaient chez Ali. Elles ont filmé le bagage des hirondelles…

    hirondelles ali 2.pngAli, cela fait longtemps en Vallée du Geer qu’on ne le présente plus, tout comme il n’est plus nécessaire d’évoquer sa ferme dédiée aux hirondelles. Ce mercredi 1er juillet 2015, les caméras de télévision de RTC Liège se sont arrêtées chez lui à Wonck pour filmer le bagage des hirondelles. Un reportage à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous. 

    http://www.rtc.be/reportages/262-general/1467168-des-liegeois-a-lexpo-universelle-de-milanhttp:/www.rtc.be/reportages/262-general/1467178-hirondelles-de-fenetre-baguage-a-wonck

    hirondelles ali.png

    hirondelles ali 3.png

  • Bassenge. Concours du plus beau jardin de la Vallée du Geer organisé par « Bassenge On Move »: la remise des prix avait lieu dimanche dernier à Emael… Le reportage.

    concours jardins 2.jpgC’est dans le cadre des installations de l’Ecole de la C.F. d’Emael qu’avait lieu ce dimanche 28 juin 2015, la remise des prix du concours du plus beau jardin de la Vallée du Geer qui avait été lancé par la nouvelle Association «  Bassenge On Move ».

    Préalablement à la sympathique « cérémonie » de remise des prix proprement dite, une bonne cinquantaine de convives participaient au grand barbecue dont les gains étaient destinés à soutenir « L’école de la réussite », autre activité majeure de la nouvelle asbl ; une école de la réussite pionnière même en Wallonie et dont le but est de dispenser des cours de rattrapage gratuits aux élèves ayant subi des échecs scolaires. concours jardins 9.jpgSur le coup de 14h30, Christopher Sortino Président de BOM, prenait la parole pour remercier tous les participants à cette première édition du concours du plus beau jardin de la Vallée, de rappeler les buts poursuivis par la nouvelle asbl Bassenge On Move et de souligner l’aide précieuse apportée par les deux sponsors de l’événement, l’Horticulteur Halleux de Boirs et la Maison Séronvalle de Liers. En effet, tant pour les prix gracieusement offerts mais également pour leurs conseils avisés et, en tant que membres du jury indépendant pour l’examen des candidatures et les cotations apportées, ces deux sponsors ont joué un rôle important dans cette organisation qui était une première en Vallée du Geer. René Deckers, Vice-Président, prit ensuite la parole pour procéder à la remise des prix tout en ne manquant pas de stipuler qu’il s’agissait d’une première et que l’asbl Bassenge On Move s’est vraiment réjouie du réel engouement suscité par ce concours.

    And the Winner is…

    Le premier prix du concours du plus beau jardin de la Vallée du Geer a été attribué, ex-aequo,  à Arlette Engebel de Roclenge et Aline Licki d’Eben Emael.

    jardin arlette 1.jpg

    jardin licki 1.jpg

    Photos. En haut : Jardin d'Arlette Engebel de Roclenge, et ci-dessus jardin d'Aline Licki d'Eben-Emael

    concours jardins 15.jpg

    Tous les participants ont été récompensé d’un lot (un kit offert par maison Seronvalle de Liers ) tandis que les deux gagnantes, ex aequo pour la première place, ont reçu un chèque de 25 euros (Bon d’achat) chez Horticulture Halleux de Boirs.

    Après cette « cérémonie » placée sous le signe de la convivialité, tous les participants au « Barbecue de l’école de la réussite » et le public venu assister à la remise des prix du concours ont été invités à participer à un « Blind Test » orchestré de main de Maître par « Evolution » d’Emael. Un délicieux barbecue complété d’une après-midi empreinte de bonne humeur, de convivialité et de partage autour du thème des beaux jardins en Vallée du Geer qui, certes, il faut aujourd’hui le reconnaître, ne manquent ni d’originalité ni de diversité…

    Toutes les photos des jardins ayant concouru sont à découvrir sur la page Bassenge On Move :

    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.500713176761195.1073741830.476930329139480&type=3

    concours jardins 10.jpg

    Toutes les photos à découvrir dans l'album colonne de droite ou en cliquant ICI 

  • Rue Provinciale Glons. Début juillet, encore une flopée de nouveaux signaux. Certains se contredisent : se dirige-t-on vers un imbroglio total ?

    rue provinciale premier juillet 2015.jpgBillet de Regor. « Va-t-on vers un imbroglio total ? » C’est en effet ce que pensent certainement les usagers qui, hier, ont emprunté la rue provinciale de Glons dont la signalisation des dispositifs ralentisseurs, début de cette semaine, a encore et encore fait l’objet de modifications par les services communaux concernés. Cette fois, ce sont des signaux de priorité qui ont été placés devant les murets ralentisseurs et les îlots. Comme nous dit cette dame : « Une situation kafkaïenne qui, à l’approche des « obstacles »* demande à chaque fois aux usagers beaucoup de concentration. Ce n’est pas clair, tout ça… ». Mais cerise sur le gâteau, comme nous avons pu le constater (voir photos) la situation se corse encore lorsque certains panneaux de signalisation se contredisent carrément ! En attendant l’évaluation du dispositif qui sera faite par le Collège dans six mois, c’est de la vie des gens dont il est question.

    Sécuriser en plaçant des signaux qui se contredisent ? Ce n’est pas dangereux ?  Vous êtes sûrs ?

    Regor.

    *Terme utilisé par la Bourgmestre ff dans le toutes-boîtes distribué aux riverains au mois de juin.

    rue provinciale premier juillet 2015 contradiction 1.jpg

    rue provinciale premier juillet 2015 contradiction 2.jpg

    rue provinciale premier juillet 2015 montage.jpg

    rue provinciale premier juillet 2015 montage 2.jpg

    rue provinciale premier juillet 2015 3.jpg