Google Analytics Alternative

- Page 4

  • La migration des batraciens a débuté ... Levez le pied !

    grenouilles qui rient....jpgExtrait grenouilles.be : "Il faut savoir que si on roule à plus de 30 km par heure, les batraciens sont littéralement « aspirés » par les voitures et meurent, même si on ne leur roule pas directement dessus"

    http://www.grenouilles.be/

    Et voici les endroits concernés en Vallée du Geer (ils ne sont pas tous signalés par des barrières Nadar):

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/02/21/bassenge-migration-des-batraciens-voici-les-rues-limitees-a-100597.html

  • Ouverture de la plus grande jardinerie d’Europe ! Située à Estaimpuis, Famiflora fait 23.000 m2 !

    famiflora estaimpuis 2.JPGNotre Collègue Eddy Vercleven d’Estaimpuis Sudinfo vient de publier uneddy vercleven.jpg article qui a trait à l’ouverture, ce 22 mars 2013, de la plus grande jardinerie d’Europe. Famiflora fait 23.000 m2 de surface !

    «C’est le rush, mais tout sera prêt à temps », a confié Véronique Desoignies, marketing manager chez Famiflora à notre collège blogueur. Malgré tout, Eddy Vercleven a pu réaliser en primeur le tour du propriétaire. Un propriétaire qui n’est pas peu fier de ce projet.

    famiflora estaimpuis.JPGL’article à découvrir ici :

    http://estaimpuis.blogs.sudinfo.be/archive/2014/03/06/estaimpuis-ouverture-ce-22-mars-de-famiflora-la-plus-grande-jardinerie-d-eu.html

  • La carte des travaux 2014 : le chantier de l’autoroute à Boirs devrait se terminer en avril !

    carte des travaux 2014.pngLe journal La Meuse de ce mercredi 12 mars publie la carte des travaux 2013/2014 dans laquelle est repris le chantier de l’autoroute de Boirs. On y apprend que ce chantier devrait se terminer seulement en avril 2014. La patience s’impose donc…

    La carte de tous les travaux est à découvrir dans votre journal La Meuse de ce mercredi 12 mars 2014

  • Un article paru sur Bassenge Sudinfo documente une étude sur « l’écopâturage » réalisée, en France, par une étudiante en ACSE (enseignement supérieur agricole français) …

    écopâturage bassenge,écopâturage ville,moutons écopâturageVoici en substance, le mail que nous avons reçu il y a quelques jours : « Je suis étudiante en ACSE et je réalise en ce moment un dossier de communication sur le thème de la ville en mutation. J'ai choisi l'écopâturage comme sujet. J’étais à la recherche de documents iconographiques pour mon dossier et je suis tombé sur votre article paru sur Bassenge Sudinfo «  La Vallée du Geer et les moutons : une longue histoire commune... » Il m’a beaucoup intéressé et j’y ai trouvé beaucoup d’éléments pertinents. Pourrais-je utiliser des extraits de l’article ainsi que certaines photos ? Merci déjà ! Camille »

    Et, c’est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons répondu positivement à cette demande.

    L’article ici :

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/12/10/la-vallee-du-geer-et-les-moutons-une-longue-histoire-commune-91191.html

    eben emael moutons.jpgVoilà donc un aspect pour le moins neuf que revêt l’information hyper-locale donnée par les blogs régionaux Sudpresse. En l’occurrence, un article de Bassenge Sudinfo traitant de l’écopâturage ira jusqu’à documenter et étayer les recherches menées par une étudiante dans le cadre d’études supérieures suivies dans un établissement français spécialisé.

    Une satisfaction que nous avons tenu à partager. Et à faire savoir car… au niveau de l'écopâturage (entre autres)... « Nul n’est prophète en son pays »…

    Regor

    moutons gronsveld 2.jpg

    Photo ci-dessus : Moutons à Gronsveld près de Maastricht

  • Bassenge. Rappel : opération « Rivière propre » ce samedi 15 mars !

    le geer près du broukay.jpgPour rappel, ce samedi 15 mars aura lieu l’opération « Rivière propre » à Bassenge et la participation du plus grand nombre est attendue ! Pour tous les renseignements, voir article ici.

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/02/22/operation-riviere-propre-a-bassenge-elle-aura-lieu-le-samedi-100743.html

    L’occasion de rappeler une situation qui n’est pas commune et qui n’est peut-être pas assez connue ! A Kanne, le Geer passe sous le canal Albert grâce à un siphon…

    A Kanne, lors de la construction du Canal Albert, un ingénieux système de siphon a été mis en place. Venant d’Emael, le Geer passe en dessous du canal Albert pour remonter ensuite à la surface de l’autre côté du canal. Il poursuit alors son cours vers Maastricht où il se jette alors dans la Meuse.

    Mais voilà… A Kanne, cela ne va pas sans causer un certain nombre de problèmes…

    siphon kanne.jpgA Kanne, l’entrée du siphon est régulièrement obstruée par les déchets de toutes origines, des matières plastiques notamment, et les services de la Région flamande doivent intervenir à maintes reprises. Le volume des déchets extraits prend de telles proportions que le phénomène alimente les colonnes des journaux limbourgeois et Hollandais (Dernièrement HBL - De Limburger - Maastricht).

    A proximité, le port des Yachts de Kanne, fort fréquenté, vient de faire l’objet de nouveaux investissements (Capitainerie, notamment). Inutile de préciser que le spectacle des containers remplis de déchets extraits du Geer contraste fortement avec le « lieu touristique ».

    Peut-être pourrait-on utiliser ce cliché pour marquer les esprits : « Jeter des emballages plastiques dans un évier ? Et le siphon ?

    Alors, pourquoi le faire dans le Geer ?

    Bassenge. Rappel : opération « Rivière propre » ce samedi 15 mars !

  • Invitation : Café chantant le 15 mars à 19h30 au Moulin du Broukay.

    les amis de Pierre.pngCommuniqué.

    Invitation

    Nous avons le plaisir de vous inviter au Café Chantant le 15 mars 2014 à 19h30 au Moulin du Broukay.

    Rob Van Bergen, saxophoniste, animera la partie musicale de la soirée.

    Nous avons privilégié le public sensible à l’Art, la poésie, la musique, pour une ambiance amicale, fraternelle et sympathique.

    Nous serions heureux de vous y accueillir ainsi qu’une de vos œuvres : livre, peinture, sculpture que vous pourrez commenter.

    Les œuvres seront exposées et présentées pendant la soirée.

    Duo brassés de nos cuves

    Carbonnades de bœuf à la blonde d’Oleye, roulades de chicons au saumon fumé

    Avec son trio d’accompagnement de riz, purée et frites

    Tarte aux pommes flambées au calvados et glace vanille

    22 €

    Nous serions heureux de partager ensemble ce moment de sympathie.

    Salut et Fraternité,

     

    Marc GARCET    Wim RUTTEN     Corry SCHOENMAKERS

  • Cocasse. Pierre, le nouveau géant de Wonck a été baptisé deux fois. Deux noms de baptême ?

    deux géants l'un à côté de l'autre....jpgBillet de Regor. Ce n’est pas que je veuille mener une quelconque enquête sur l’identité des géants de la Vallée du Geer, mais l’histoire de « Pierre » le nouveau géant de Wonck est tout de même assez cocasse. Dernièrement, à la vue de la photo parue dans le journal La Meuse, un ami me disait : « on a déjà vu cette tête-là quelque part ». Et, effectivement, après une petite recherche dans les archives Sudpresse, un article paru dans La Meuse le 25 mai 2011 titrait : «  Bassenge : le géant dévoilé ce vendredi… ». Un article dans lequel il était question du baptême d’Eugène le vendredi 27 mai 2011 à article géant Eugène entier.jpg19h30 à Glons.

    Trois ans après, le mardi gras 4 mars 2014, revoilà le géant Eugène, mais cette fois il s’appelle Pierre !

    Et tout comme en 2011, une cérémonie de baptême est célébrée en présence de membres des autorités communales (Les mêmes membres ? En tout cas, le même échevin et les mêmes responsables de l'asbl communale Reflets). Cette fois, la cérémonie prenait place à Wonck.

    Pierre le nouveau géant bassimosan.pngEugène et Pierre : deux noms de baptême pour un géant ?

    Ça aussi, en Vallée du Geer, ce sont des situations cocasses qui font bien sourire et rigoler…

    géant pierre baptème.pngQuant à savoir si celle-ci fait aussi rigoler Lucien qui a célébré le baptême d’un géant qui avait déjà été baptisé d’un autre nom… 

    Ceci étant, avec la mémoire dont bénéficie aujourd'hui la presse numérique, on n'a peut-être pas encore fini de s'étonner, à Bassenge...

    Regor

  • Mauvaise nouvelle pour les écoliers et les travailleurs: de grosses perturbations attendues dans les TEC ce lundi 10 mars

    tec.jpgPour la rentrée des classes, ce lundi 10 mars, une drôle de surprise attend les écoliers et étudiants wallons. Le réseau Tec sera très perturbé, en raison d’actions menées dans plusieurs villes (Bruxelles et Wallonie) contre la limitation des allocations de chômage dans le temps. La suite sur :

    http://www.sudinfo.be/953265/article/actualite/belgique/2014-03-07/mauvaise-nouvelle-pour-les-ecoliers-et-les-travailleurs-de-grosses-perturbations

  • Présentation du livre de Yvan Joiret mon ami Blogueur de Vinalmont ! Tranches de vie à Vinalmont

    yvan joiret vinalmont.jpgUn nouveau livre sur la vie quotidienne de 1939 à 1969 à Vinalmont

    A partir du récit de ses aînés, Yvan Joiret écrit « J'ai encore rêvé ...Vinalmont », un livre sur le quotidien des gens dans les années 39-69 à Vinalmont, à Wanzoul et au Roua.

    J'ai « encore» rêvé parce que cet ouvrage est la continuation d'un précédent livre axé sur les années 20-30.

    L'objectif est toujours le même : s'intéresser au quotidien des gens, à leur vécu, à ce qui finalement donne toute une âme à un village.

    Plus de 130 rencontres passionnantes

    yvan joiret vinalmont.jpgAlors, dans le cadre d'un projet « Qualité Village », soutenu par la Fondation Roi Baudouin, Yvan Joiret, Vinalmontois pure souche, petit-fils de Gustave, le dernier forgeron de Vinalmont, s'est relancé dans l'aventure. Durant 3 ans, il a rencontré les gens de son village (plus de 130 personnes), ceux qui étaient actifs durant les années 39-69, il leur a donné la parole, les a écoutés attentivement. Et eux, ils ont parlé, ils ont raconté, comme nos grands-parents savent si bien le faire, avec force détails, avec amour, avec émotion, comme si c'était hier.

    L'ouvrage est abondamment illustré de clichés provenant de collections privées, de merveilleuses photos de famille pour la plupart. Souvenirs, souvenirs... de la guerre, de l'après-guerre, des années dorées.

    Le lecteur fait le tour des fermes, le tour des cafés, le tour des magasins (un tous le 300 mètres). Il rencontre aussi bien les chasseurs que les joueurs de football, les colombophiles, les supporters du cycliste Marc Sohet. Il accompagne les Vinalmontois à l'Expo 58, au Congo. Il découvre les différents quartiers de Vinalmont, des Doyards au Roua et taille une bavette avec les personnages du village : le mayeur mais aussi Fonsine, la commère truculente, le petit Alphonse tombé du ciel à Wanzoul, Gustave le maréchal-ferrant. Son guide, c'est Bijou, le dernier cheval-livreur de la brasserie Delbrouck.

    Une collection d'anecdotes, une dizaine de cartes

    Le livre est une collection d'anecdotes, destiné à tous ceux qui ont vécu les années terribles de la guerre et la période faste qui l'a suivie. En ce sens, il dépasse les limites de Vinalmont.

    Il s'adresse aussi à tous les Vinalmontois qui rêvent de vivre ou de revivre l'histoire de leur village. Une dizaine de cartes répertorie les lieux évoqués, ce qui donne au récit une lecture en trois dimensions.

    A découvrir les samedi et dimanche 22 et 23 mars

    Le livre sera présenté et dédicacé par l'auteur, le week-end des 22 et 23 mars 2014 à la salle Delbrouck, rue Charles Frère à Vinalmont. Le samedi 22 mars, de 14h à 18 h et le dimanche 23 mars de 11h à 17 h.

    La présentation du livre sera agrémentée, au même endroit, d'une exposition de photos anciennes dans une ambiance «  années 39-69 » (mannequins ,jouets, outils, voitures et motos d'époque).

    Ce sera l'occasion pour les anciens Vinalmontois de se retrouver autour d'une tasse de café et d'une pâtisserie d'époque bien sûr ... Pour les nouveaux Vinalmontois de découvrir une autre facette de Vinalmont. Ce sera, pour tous, celle de faire une petite excursion dans le temps.

    Toute personne qui peut fournir les adresses « d'anciens Vinalmontois » peut les communiquer à Yvan Joiret .

    Nous faisons aussi appel à tous ceux qui peuvent nous aider à récolter des « objets » d'époque qui pourraient être exposés durant le week-end des 22 et 23 mars (outils, recettes, costumes, motos, voitures, objets rappelant l'école, la ferme , les loisirs , le travail ... la vie durant la période 39-69).

    Comment se procurer le livre ?

    « J'ai encore rêvé...Vinalmont », 250 pages, format A4, plus de 300 photos, sera vendu à partir du 22 mars chez l'auteur Yvan Joiret, rue de Wanzoul, 106, 4520 Vinalmont (085/233516 - 0476/275537 ) ou le week-end des 22 et 23 mars 2014 à la salle Delbrouck au prix de 17 €. On pourra aussi l'acquérir à la librairie « La Dérive » à Huy et à la bibliothèque de Wanze à Bas-Oha (château à l'horloge)

    Comme le livre sera publié en un nombre restreint d'exemplaires, il est vendu aussi par réservation, par souscription dès maintenant en versant 17 euros sur le compte de Qualité-Village numéro

    BE59 3630 9826 9326 avec la mention « livre » .

    Un nouveau site internet en complément du livre

    Le 22 mars, en parallèle à la parution du livre , un site internet sera aussi lancé sur le même thème : la vie à Vinalmont dans le passé . «  Nostalgie Vinalmont», c'est le nom du site , abordera donc la vie à Vinalmont de 1900 (ou encore avant) à nos jours sur base de documents ,films anciens, vidéos, interviews, photos. Il pourra se nourrir de vos futurs témoignages, de vos recherches généalogiques, de vos anciens clichés photographiques. Contact : yvan.joiret@skynet.be

  • Promenade à Kanne. Le spectacle offert par le cheptel des moutons de la Montagne Saint Pierre : tout simplement magnifique… En vidéo

    moutons mon,tagne saint pierre.pngUne petite promenade dans la Montagne Saint Pierre nous a emmenés cette semaine dans les environs de Kanne. Là, un magnifique spectacle nous attendait. Devant nous, un cheptel de plusieurs centaines de moutons broutait calmement les vastes espaces des coteaux situés sur la rive droite du Geer. Cette année, les naissances ont été particulièrement nombreuses et les agneaux et agnelles sont déjà bien développés.

    La vue offerte par l’imposant cheptel, telle une pastorale, suscitait l’intérêt des nombreux promeneurs que nous croisions et qui, tous, affichaient un visage radieux. C’est aussi un des rares endroits où lorsqu’ils se croisent, les promeneurs se disent bonjour. Peu importe, d’ailleurs, la langue utilisée. Un tableau empreint d’une atmosphère de paix et de sérénité que seules, jusqu’ici, les cartes postales anciennes parvenaient à restituer. Sauf, qu'ici, c’est la vie réelle, et non son miroir.

    Et de ce moment intense vécu, de cette communion avec la nature et des choses remises à leur place, chacun en ressort tout ragaillardi. Une promenade à conseiller. Vivement.

    Regor

    Note : la vidéo s’attarde sur un groupe de moutons mais l’entièreté du cheptel n’apparaît pas tellement la surface est vaste…

  • Ce 8 mars a été le plus chaud de l'histoire de la météo belge: encore 20 degrés annoncés ce dimanche! Et les prévisions pour la semaine s‘annoncent bonnes !

    météo rentrée.jpgLe temps restera sec dimanche et ensoleillé. Le vent du sud sera modéré. Les maxima atteindront 15 degrés en Ardenne, et de 18 à 20 degrés dans le reste du pays. Samedi a été le 8 mars le plus chaud depuis le début des relevés en Belgique. La suite sur La Meuse.be

    http://www.lameuse.be/954692/article/actualite/belgique/2014-03-09/ce-8-mars-a-ete-le-plus-chaud-de-l-histoire-de-la-meteo-belge-encore-20-degres-a

  • Ce 8 mars, c’est la journée des droits des femmes !

    8 mars journée de la femme.jpgPour tout savoir sur cette journée, suivez ce lien :

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/06/femmes-metiers-dhommes_n_4917305.html

    ou sur

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_internationale_de_la_femme

    journée de la femme brazil.jpg

    (photos d'illustration : Wikipedia)

  • Grève des TEC : 25% des bus devraient rester au dépôt lundi !

    grève des TEC ce lundi....pngAttention, ce lundi matin, le FGTB organise une journée d’action contre la mesure gouvernementale qui va entraîner l’exclusion de 50.000 chômeurs d’ici à la fin de l’année… (Source La Meuse 7 mars 2014)

    grève des TEC ce lundi....png

  • Le printemps avant l'heure, ça continue… Les températures se stabilisent autour des 15 degrés… les 19° pourraient même être atteints !

    météo soleil nuages.jpgLa faible perturbation ayant quitté le pays par le sud en fin de nuit, nous retrouverons un temps lumineux avec beaucoup de soleil. Quelques fins nuages d'altitude voileront parfois le bleu du ciel et, aux heures les plus douces, un petit cumul pourrait çà et là moutonner. Par un vent faible de sud-est, les thermomètres afficheront 13 à 19 degrés. La nuit prochaine, sous un ciel étoilé et par un vent faible soufflant de secteur sud-est, les températures oscilleront entre 2 et 7 degrés en fin de nuit. (Source Sudinfo)

  • Bassenge. Incivilités autour des kiosques à déchets : 75 % ou 53 % de non bassengeois ?

    poil-a-gratter.jpgAllez, un petit peu de poil à gratter. Le Billet de Regor.

    Le bulletin communal de Bassenge de ce début du mois de mars, informait les bassengeois que la commune de Bassenge avait décidé la suppression des kiosques à déchets. Une des raisons avancées étant le taux important d’incivilités commises pas de non-bassengeois. Mais voilà, les taux discordent. Selon le compte rendu du conseil communal qui s’est tenu le 13 février 2014, les incivilités dues aux non-bassengeois seraient de ¾, soit 75 % (le Collège informe les conseillers), et le bulletin communal (L’échevin informe les habitants) fait état de 53 %.

    22 % de différence !

    kioskes à déchets extrait compte rendu conseil communal du 13 2 2014.pngDe petites choses, certes, insignifiantes et qui ne remettront en rien la décision deinciviques kioskes.jpg
    supprimer les kiosques, mais des chiffres, qui émanent de deux documents officiels et qui diffèrent, amènent tout de même à se poser la question : Kiosques à déchets, quel est le taux exact d’incivilités dues aux non-bassengeois : 53 ou 75 % ?

    Les citoyens ne le sauront jamais. Et ça sonne faux.