Google Analytics Alternative

- Page 4

  • Renforcement des règles pour la protection des animaux de prairie : communiqué du Service du Bien-être des animaux.

    bergerie.JPGUne dépêche de l’Agence Belga reçue à l’instant (11/01/2013 15h15).

    L'Institut Royal Météorologique (IRM) annonce pour les prochains jours du gel dans tout le pays. Les températures très basses nécessitent des mesures supplémentaires pour les animaux de prairie. Quand les températures sont négatives, les propriétaires doivent prendre certaines précautions afin que ces animaux aient à tout moment accès à de l’eau potable fraîche. Par ailleurs, une alimentation adéquate est extrêmement importante car les animaux consomment davantage d’énergie en raison du froid extrême. En cas de manque d’herbe dans le pré, l’alimentation doit être complétée, par exemple avec du foin ou du préfané. Enfin, la surface du pré doit être sèche et un abri suffisant doit être présent.

    Depuis le 10 janvier 2013, une nouvelle loi qui s’applique notamment aux chevaux prévoit que, en l’absence d’un abri ou d’une protection naturelle, les animaux détenus à l’extérieur doivent pouvoir être placés dans une écurie. Les haies et les arbres peuvent servir d’abri naturel à condition qu’ils offrent une protection suffisante contre les précipitations et le vent. Vous trouverez davantage d’informations dans la brochure « Chevaux en prairie » du Service Bien-être des animaux du SPF Sante Publique, Sécurité de la Chaîne Alimentaire et Environnement.

    Vous pouvez consulter cette brochure sur www.sante.belgique.be .

    Et http://www.sante.belgique.be/eportal/AnimalsandPlants/19081688_FR?backNode=9127

    Extrait : « Celui qui détient des animaux en prairie doit prêter une attention particulière à leur santé ainsi qu’à leur bien-être lors des périodes de froid. Le Service Bien-être animal du SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement vous donne un aperçu de ce qui peut être fait ou pas.

    Toutes les espèces ne sont pas prémunies contre le froid. Les moutons et les chèvres sont bien moins résistants que les bovins et les chevaux et il est donc recommandé de les rentrer en cas de températures extrêmement froides. »

    Ces dernières années, le nombre de chevaux détenus en tant qu’animaux de compagnie ou pour la pratique sportive a augmenté, tout comme le nombre de plaintes enregistrées au service du Bien-être pour négligence envers les chevaux. Les principales causes de négligence sont la grande disponibilité de chevaux à bas prix et le manque de connaissances et de moyens financiers de certains propriétaires de chevaux.

    La plupart des plaintes concernent le manque de soin (maigreur, blessures) et les mauvaises conditions de logement. Pour l’année 2012, environ un cinquième des plaintes s’est révélé fondé. Les services d’Inspections du Bien-être des animaux ont établi 59 procès-verbaux et 54 avertissements pour négligence envers des chevaux. Les amendes qui sont d’application dans ces cas sont doublées depuis le 10 janvier 2013 et peuvent monter jusqu’à 12 000 euros et même jusqu’à75 000 euros en cas de récidive. En cas de négligence grave ou suite à l’absence de réaction aux avertissements antérieurs, les chevaux sont saisis. En 2012, 54 chevaux ont été saisis au total.

    Personne de contact : Bruno Cardinal Service du Bien-être des animaux 0475/69.42.20

  • Wonck. Abattage massif de peupliers : les explications du Bourgmestre dans le journal La Meuse …

    1.jpg« Ils étaient arrivés en fin de vie, mais d’autres arbres vont les remplacer… »

    Depuis quelques jours, certains habitants de la Vallée du Geer s’indignent de voir que des dizaines de peupliers sont abattus dans des prairies, à Wonck. Et que les propriétaires des terrains ont obtenu l’accord de la commune pour le faire.

    Mais le bourgmestre rassure : « Ces peupliers arrivent en fin de vie et seront remplacés par d’autres arbres ».

    1 (5).jpgCes derniers jours, bûcherons, grues et tronçonneuses ont investi les prairies du village de Wonck pour procéder à un abattage massif d’arbres. En quelques jours, ce sont des dizaines de troncs élagués qui se sont amassés à l’entrée des prairies.

    Et de nombreux habitants de la Vallée du Geer, impuissants, s’émeuvent de voir tous ces arbres abattus. «Il s’agit de peupliers qui étaient plantés sur des terrains appartenant à des propriétaires privés », expose Josly Piette, le bourgmestre de Bassenge.

    «Malheureusement, ces arbres sont arrivés en fin de vie. Et plutôt que de les laisser mourir progressivement dans leurs prairies, les propriétaires privés ont donc introduit une demande au service urbanisme de la commune afin de les faire abattre. C’est la procédure normale pour procéder à un abattage comme celui- ci. Étant donné l’âge de ces arbres, nous avons logiquement accepté cette demande.

    En tout, ce sont près de 100 peupliers qui vont donc pouvoir être abattus. Les propriétaires pourront ensuite faire ce qu’ils souhaitent du bois, et notamment le revendre ».

    Les arbres seront remplacés…

    Les défenseurs de la nature n’ont évidemment pas manqué de réagir à ces abattages massifs, dénonçant surtout le fait qu’ils ont été approuvés par les autorités communales. «On coupe des centaines d’arbres en quelques jours, alors qu’on n’a procédé à aucune plantation l’année dernière », s’insurge Ali Aghroum, fervent défenseur de la nature et amoureux des hirondelles.

    «C’est une véritable catastrophe pour la nature de notre belle vallée et pour la vie de ses habitants.

    Sans compter que ces arbres protègent aussi certainement contre les inondations. Leur disparition pourrait avoir des conséquences ».

    Mais le bourgmestre se veut rassurant.

    « Il n’est pas question de laisser ces prairies sans plantations. Ce sera maintenant à la DNF (Division Nature et Forêt, NDLR) de décider quelles essences forestières devront être replantées à cet endroit. Il pourra s’agir de peupliers, mais aussi peut-être d’autres espèces. Rien n’est encore actuellement décidé à ce niveau ».

    Voilà qui devrait calmer les craintes de certains.

    peupliers abattus article.png

    (Source La Meuse 9/01/2013)

    Bientôt un "complément d'information" sur ce blog Bassenge Sudinfo.

  • Glons : la fin du radar est une aubaine. Et, hop, six éoliennes à Juprelle !

    radar otan glons.pngLa fermeture annoncée du radar de Glons fait à coup sûr des heureux : les promoteurs de parcs éoliens. Au moins quatre dossiers sont en effet bloqués, notamment en raison de leur proximité avec le radar de l'OTAN.

    Trois à Bassenge, mais aussi six éoliennes qui devraient s'implanter à Oupeye et Juprelle, devraient ainsi, notamment, bénéficier de cette fermeture.

    La suite dans votre journal La Meuse de ce jour

    Ou ici sur La Meuse.be :

    http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php 

  • A proximité. Elle perd un œil lors d'une bagarre entre filles au dancing " Le Real " de Tongres

    dancing réal.jpgLors d’une bagarre entre filles au dancing «Le Real», à Tongres, une femme a reçu un coup au visage, avec du verre brisé de la part d’une Liégeoise de 24 ans. Conséquence de cette bagarre entre filles: elle a perdu l’usage de cet œil. La prévenue a comparu ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège.

    Voir la suite sur : http://www.lameuse.be/639468/article/regions/liege/actualite/2013-01-10/liege-elle-perd-un-oeil-lors-d-une-bagarre-entre-filles-au-dancing-le-real

    (Photo source dancingreal.be)

  • Youreurope.be, votre site web : lancement de l’Année européenne des citoyens en Belgique…

    logo citoyens européens.pngCitoyen belge, citoyen d’Europe, l’Année 2013 célèbre votre 20e anniversaire, celui de la citoyenneté européenne. Voyager, étudier ou travailler partout en Europe, accéder aux soins de santé, surfer sur votre smartphone à moindre coût… ce ne sont que quelques exemples concrets de l’impact pas toujours visible de l’Europe sur votre vie quotidienne.

    Pour mieux vous faire connaître vos droits et vous encourager au dialogue,  les autorités belges lancent ce jeudi 10 janvier 2013, un site web spécialement consacré à l'Année européenne des citoyens: www.youreurope.be

    Ce site vise à vous informer et à rassembler vos événements, questions, opinions, expériences, photos, vidéos tout au long de l’année. Ensemble, déterminons l’Europe que vous souhaitez d'ici 2020 !

    Participez au débat !

    www.youreurope.be

    logo citoyens européens.png

    Site conçu par le SPF Chancellerie du Premier Ministre et le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, en partenariat avec les représentations en Belgique des institutions européennes.

    SPF Chancellerie du Premier Ministre - Direction générale Communication externe

    (Source Belga 10/01/2013)

  • Le Radar de Glons : c’est fini ! L’article complet et l’interview du Bourgmestre Josly Piette…

    radar otan glons.pngNous vous relations hier en ce même blog qu’après 40 ans de service, le radar cessera ses activités en 2014 et que l'Otan s'apprête à quitter définitivement notre région.

    Voici l’article paru dans le journal La Meuse d’hier ainsi qu’une interview du Bourgmestre de Bassenge Jolsy Piette à ce sujet.

    fermeture radar de Glons 1.png

    fermeture radar de Glons 2.png

  • Accrochage ce matin sous le chantier du viaduc de Boirs… Les photos

    accrochage Boirs 2.jpgCe mercredi matin, un accrochage s’est produit entre une voiture et un engin de chantier sous le viaduc de Boirs.

    Photos Philippe Degimbre

    accrochage Boirs 1.jpg

    accrochage Boirs 2.jpg

  • Wonck. Près de 100 peupliers abattus… et des citoyens indignés.

    1 (2).jpgIls étaient arrivés en fin de vie, mais d’autres arbres vont les remplacer.

    Depuis quelques jours, certains habitants de la Vallée du Geer s’indignent de voir que des dizaines de peupliers sont abattus dans des prairies, à Wonck. Et que les propriétaires des terrains ont obtenu l’accord de la commune pour le faire.

    Mais le bourgmestre rassure: « Ces peupliers arrivent en fin de vie et seront remplacés par d’autres arbres ».

    La suite de l’article dans votre journal La Meuse d’aujourd’hui…

    Ou ici :

    http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php

    Les photos d’Ali Aghroum

    1 (2).jpg

    1 (3).jpg

    1 (4).jpg

    1.jpg

     

  • Dans la région. Agenda des carnavals : première mouture…

    carnaval wonck 20.jpgHier, mardi, dans le journal La Meuse, paraissait l’agenda des carnavals dans la région de Bassenge et dans les environs.

    En attendant le programme officiel qui nous est communiqué chaque année par le service concerné à la commune de Bassenge et que nous aurons le plaisir de vous communiquer sans tarder sur ce blog, voici un aperçu ; comme une mise en bouche, en quelque sorte…

    agenda des carnavals 2013.png

  • Le radar de l'Otan à Glons, c'est fini...!

    radar glonsAprès 40 ans de service, le radar cessera ses activités en 2014. L'Otan s'apprête à quitter définitivement notre région. Le dossier complet dans votre journal La Meuse d'aujourd'hui.

    Ou sur :

    http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php?edition=BASM 

    Et ici : 

    http://www.sudinfo.be/638225/article/regions/liege/actualite/2013-01-08/le-radar-de-l-otan-a-glons-va-fermer-ses-portes-dans-un-an 

  • Bassenge. Collecte des sapins de Noël...

    photo ouest-france sap.jpgA Bassenge, la collecte des sapins de Noël aura lieu le jeudi 10 janvier prochain.

    Seuls les sapins naturels sont concernés. Ils ne doivent présenter aucun emballage, décoration, pot, support en bois croisés ni clou.

    (Source toutes-boîtes Info Bassenge- illustration photo Ouest-france)

  • Vœux d’anniversaire. Remerciements de Roger – Regor de Bassenge Sudinfo !

    Roger Wauters Bassenge Blog Sudinfo nb.jpgJ’ai tenu à écrire cet article spécial sur Bassenge Sudinfo afin de remercier, du fond du cœur, les centaines de personnes qui, hier 7 janvier, m’ont souhaité un bon anniversaire ; que ce soit dans la « vraie vie », par mails privés ou sur Facebook.

    Cela ne peut évidemment que m’encourager à poursuivre et à persévérer afin de vous relater la vie de la région de Bassenge sur ce blog.

    Je voudrais aussi souligner que vous êtes de plus en plus nombreux à me faire parvenir vos informations relatives à vos organisations et autres… Aussi, voudrais-je rappeler, à ceux qui ne le font pas encore, que, non seulement, vos informations sont bienvenues sur Bassenge Sudinfo mais qu’elles profitent d’un tremplin qui les propulse vers d’autres sites et supports d’importance comme, à titre d’exemple, les sites La Meuse.be et Sudinfo.be ainsi qu’en différents relais Sudpresse où elles bénéficient d’une excellente visibilité.

    Enfin, je profite de cet espace consacré aux remerciements suite aux nombreux souhaits reçus à l’occasion de mon anniversaire pour vous dire combien, ces derniers temps, j’ai été touché par tous ces avis de recherches de chiens perdus (ou trouvés) que j’ai vu apparaître sur facebook. En cette période, la cause la plus courante : les bruits de pétards.

    Et des familles totalement désemparées, des petits enfants qui en ayant perdu leur petit chien se voient brusquement privés d’un membre de leur famille…

    Le mois dernier, en étant intervenu via le blog, deux petits chiens égarés à Bassenge ont retrouvé leurs propriétaires. Je dois dire que j’en suis assez fier… C’est pourquoi…

    S’agissant, pour Bassenge Sudinfo, de traiter l’information hyper-locale, j’ai pensé modestement que si, déjà, je pouvais intervenir sur Bassenge, une zone géographiquement déterminée, à recenser en une seule page, les avis de chiens perdus ou trouvés, ce serait déjà un fameux pas. C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé, dès aujourd’hui, de consacrer une page (voir colonne de gauche ci-dessus) aux avis de recherches de chiens égarés ou trouvés sur le territoire de la commune de Bassenge. Je compte donc sur vous pour me faire parvenir vos avis de recherches accompagnés de photos pour les illustrer. Seul critère : chien perdu ou trouvé à Bassenge.

    Une sorte de traçabilité…

    Attention ! Pour que les recherches aboutissent le plus rapidement possible, il est impératif qu’outre les avis publiés sur Facebook, les commentaires figurent sur la page chien perdus ou trouvés du blog Bassenge Sudinfo . Ici :

    https://bassenge.blogs.sudinfo.be/chiens-perdus-ou-trouves-avis-de-recherches.html

    Je vous remercie encore pour vos souhaits d’anniversaire. Il fut, effectivement, excellent.

    Cordialement,

    Roger - Regor

  • Autant le savoir. Vols de chiens : un phénomène inquiétant…

    chien perdu photo prétexte.jpgAu vu des différents appels qui nous sont parvenus ces derniers temps en vue d'une publication sur le blog et qui étaient relatifs à des chiens perdus ou trouvés dans la région de Bassenge, il nous a paru utile de rappeler qu’il y a quelques années déjà, les reporters de l’émission « Sept à huit » (TF1) avaient mené une enquête sur un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis une dizaine d'années : les vols de chiens.

    En raison de la crise, les voleurs des chiens, des personnes peu scrupuleuses, se sont multipliés. C'est un moyen pour eux de se faire de l’argent facilement.

    En 2001 en France, 60 000 chiens avaient été volés. Depuis, chaque année, ces chiffres ne cessent de progresser et ils suivent la même courbe en Belgique.

    Et qu’ils soient de race ou croisés, tous les chiens intéressent les voleurs...

    Des chiens à l’avenir incertain…

    D’après l’association Antac, qui lutte contre les trafics d’animaux, les chiens de races à la mode (Yorkshire, Chihuahuas, Carlins, etc.) sont volés afin d’être revendus à des particuliers souvent de bonne foi.

    Mais un autre destin peut aussi attendre ces animaux de races. En effet, ils seraient nombreux à être envoyés dans des élevages de l’Est de l’Europe en tant qu’animaux reproducteurs. D’après l’association, les chiots issus de ces portées seraient souvent revendus dans des animaleries peu regardantes.

    Les chiens de chasse sont eux aussi recherchés. Les malfaiteurs savent qu’une demande existe en Italie ou en Espagne pour ces chiens bien dressés et sportifs.

    Enfin les vols de chiens alimenteraient aussi les laboratoires pharmaceutiques. Nos chiens de compagnie, une fois dérobés, pourraient donc bien devenir de vulgaires cobayes. Une situation insupportable pour les maîtres.

    Des propriétaires éplorés et désespérés…

    Le reportage diffusé par TF1 donne à voir le malheur de propriétaires de chiens volés. Souvent dévastés, ces hommes et ces femmes ne comprennent pas pourquoi leur animal de compagnie leur a été dérobé.

    Volés en plein jour au domicile, avec ou sans effraction ou bien en pleine rue et avec violence, les chiens sont devenus les objets d’un marché lucratif où tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins.

    Plus que jamais, la vigilance est donc de mise pour les propriétaires de chiens. Vous êtes encouragés à faire pucer votre animal, en cas de vol, il pourra tôt ou tard être identifié.

    D’ici peu, Bassenge Sudinfo projette de publier une page spéciale sur le blog qui reprendra tous les avis de chiens perdus dans la région de Bassenge (ou trouvés) et compte donc sur vous pour obtenir les informations sur ce sujet :  Rog.wauters at Gmail.com

    Dernièrement, grâce à notre intervention et au plus grand bonheur de ses propriétaires, un chien a été retrouvé.

     (Source http://wamiz.com/  et TF1 )

    Note ! Reçu ce 7 janvier à 10h00 !

    chiens perdus,chiens bassenge

     

  • Vidéo exclusive : la rencontre de Depardieu avec Vladimir Poutine… Source AFP…

    gérard depardieuOn parle tellement des frasques de Gérard Depardieu. Alors, bien que ce sujet soit hors contexte de la Vallée du Geer, une fois n’est pas coutume. Puisque nos sources nous permettent d’être parmi les premiers sur l’info, pourquoi s’en priverait-on ?

    La vidéo de la rencontre entre Gérard Depardieu et Vladimir Poutine vient  juste d’être publiée il y a quelques minutes seulement par l’Agence France presse. C'est avec plaisir que nous la partageons avec les lecteurs de Bassenge Sudinfo. Note : une partie de la vidéo est visible sur ce site, le reste est à découvrir sur AFP : youtube.

     

  • L’asbl Reflets organise son deuxième grand concours de photographies sur le thème du Carnaval…

    carnaval wonck 20.jpgLes photos seront présentées lors d’une exposition qui prendra place les 22, 23 et 24 mars au Centre Culturel de Glons. Le vernissage de l'exposition et la remise des prix auront lieu le vendredi 22 mars en soirée.

    Conditions de participation :

    ·         Taille des œuvres : maximum 30x40 ou A3 (hors encadrement) pour tous les supports

    ·         Support : tous supports

    ·         Technique : argentique, numérique ou sténotype

    ·      Fixation : quel que soit le support ou l'encadrement, la fixation doit être prévue pour crochets plats d'environ 7mm de large

    ·     Renseignements à fournir avec chaque photo : nom, prénom, titre de l'œuvre, technique, dimensions (largeur x hauteur)

    Le concours sera doté de très beaux prix.

    Les photos sont à rentrer pour le mercredi 13 mars, date butoir, auprès de : Michèle Olivier Echevinat de la Culture/Reflets asbl, 55  rue de la paille,  4690 Bassenge (heures de bureau)

    Renseignements :  O4/286.91.68. michele.olivier@bassenge.be    

     Seules seront acceptées les photos prises lors d'un des carnavals de la Vallée du Geer de l'année 2013.

    ·         Ouverture du carnaval à la Passerelle le 26 janvier

    ·         Cortège à Wonck le 3 février

    ·         Cortège à Bassenge le 10 février + à Emael

    ·         Cortège à Glons le 2 mars.

    carnaval wonck 20.jpg

    Illustration : photo prétexte Regor