Google Analytics Alternative

- Page 2

  • Bassenge. Les 85 moutons de la Montagne St Pierre : pas de bergerie pour l'hiver !

    natagoraSelon un  communiqué de Natagora, le Collège communal de Bassenge vient d'introduire un recours auprès du Ministre Henry contre la construction de la bergerie de la Montagne St Pierre ! Suite à cette action les 85 moutons, qui gèrent plus de 30 ha de pelouses calcaires sur la Montagne St Pierre, n'auront pas d'abri pour passer l'hiver !

    Alors que le permis d'urbanisme a été obtenu et que les instances consultées étaient favorables au projet, la commune de Bassenge s'obstine à s'opposer à la bergerie de la Montagne St Pierre sur l'emplacement envisagé…

    Commune de Bassenge : le bras de fer contre l’Europe ?

    On pouvait le comprendre, ce refus a suscité une levée de boucliers et différentes associations ont rejoint Natagora pour défendre sa cause.

    Natagora a lancé une pétition sur Internet et elle a déjà recueilli 837 signatures en deux jours seulement :

     http://www.petitions24.net/montagne_st_pierre__pas_de_bergerie_pour_lhiver

    L’article complet dans votre journal La Meuse de ce jour :

    Et voici le communiqué de Natagora dans son intégralité :  Communiqué NATAGORA.pdf

  • Bassenge. Journée - Place aux enfants - : reportage au Petit Lourdes où le Syndicat d’initiative proposait des promenades en calèche..! Photos et vidéo.

    place aux enfants 2012 bassengeA Bassenge, ce samedi 20 octobre avait lieu la traditionnelle journée « Place aux Enfants ». Une journée ludique et pédagogique, organisée par l’échevinat de la Jeunesse, et qui vise à sensibiliser à la citoyenneté les enfants de 8 à 12 ans. Pendant toute la journée, les enfants ont pu découvrir différentes facettes de la vie économique, politique, sociale, culturelle et sportive. Grâce à cette journée organisée annuellement l'enfant « Citoyen en devenir » en aura appris un peu plus sur les rouages de la société.

    Au programme de cette année, des visites à Boirs au Service des Travaux de la commune de Bassenge, à Wonck à la Résidence Les Saules aux Ets Lepot Big-Mat et à l’Atelier La chipoterie (poterie), à Glons chez l’ambulancier Joye et la Bibliothèque St Victor, à Roclenge chez Ladoa (dressage chiens) et chez L’épicier gourmand, à Eben Emael au Moulin du Broukay, au Musée d’Eben et au Fort d’Eben-Emael et, à Bassenge, le Syndicat d’initiative « Bassenge en Vallée du Geer » organisait des promenades en calèche au départ du site le « Petit Lourdes ».

    C’est là que nous avons planté nos caméras pour un reportage photo et une vidéo que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.


    promenade calèche 2.jpg

    promenade calèche 1.jpg

  • La Bibliothèque de Glons se fait sa « fureur de lire » : le reportage

    a meuse quartetCe vendredi avait lieu le vernissage de l’opération «  La fureur de lire » proposée par la Bibliothèque St Victor de Glons dans le cadre du thème « Brasseurs de lectures » émis par la Province de Liège. Quelques photos du vernissage réalisées par Muriel Henquet.

    Au programme de vendredi figuraient :

    - Le Vernissage La Fureur de Lire- Brasseurs de Lectures

    - Exposition littéraire « Vin, Bière, Eau…et les Auteurs »

    - Exposition de Bessane Kendoury, Artiste Sénégalaise

    - Animation musicale par le A’Meuse Quartet

    - Animation littéraire par Anne Mycinski

    Le compte-rendu rédigé par Carlos Hulstaert, Président de la Bibliothèqe de Glons en cliquant ici.

    Voir album ici en cliquant sur la photo ci-dessous :

    fureur de lire 2012 glons,fureur de lire bibliothèque de glons

  • Qui a volé les calicots des P’tits Bleus d’Eben ? L'article complet.

    banderolles petits bleus.pngVoici l'article complet tel qu'il est paru dans le journal La Meuse d'hier.

    banderolles petits bleus.png

  • Qui a volé les calicots des P’tits Bleus d’Eben ?

    logo info 2.jpgAlors que les festivités d’octobre battent leur plein à Eben, le comité des P’tits Bleus est la cible de vandales peu scrupuleux. “ Le 6 octobre, nous avons installé deux banderoles de 5m sur 1 sur les parapets des deux ponts du Geer qui traversent le village. Elles avaient pour but de signaler notre fête ”, raconte Marie Dubuisson, membre du comité. “Elles étaient attachées avec des colliers Colson et ne pouvaient donc pas s’envoler ”.

     

    Sauf que lundi dernier, jour du cramignon…

    La suite de l’article dans votre journal La Meuse de ce samedi

    Ou sur :

    http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php?date=2012-10-20&edition=BASM&book=BASM&page=10&op=preview

  • Emael. Marnebel va devoir fermer ! Voici l'article complet paru dans La Meuse...

    Marnebel.pngComme nous vous l'annoncions, la société Marnebel va fermer ses portes et cesser son exploitation au mois d'avril prochain. En cause, un manque d'autorisation de la Région. Voici l'article dans sa totalité tel qu'il est paru dans La Meuse ce 19/10/2012

    fermeture marnebel

  • Les nouvelles installations du Traiteur St Laurent à Glons : les murs viennent de sortir de terre…

    chantier traiteur st laurentLorsque vous empruntez la grand-route de Glons à Boirs et que vous arrivez à hauteur de la station Bastin et de l’Ecomarché, vous ne pouvez manquer l’important chantier actuellement en cours à côté de la Brasserie « La Case départ ». Un vaste chantier qui a été confié à l’entreprise Willy Naessen de Wortegem et qui se situe à la fin de la rue du Cheval blanc, juste avant le rond-point.

    C’est là que le Traiteur Saint Laurent a choisi de s’implanter, afin de vous proposer, comme il le fait d’ailleurs depuis 1986 en son magasin de la rue St Laurent à Glons (26 ans d’expérience), des produits de Boucherie, des Charcuteries et des plats préparés constituant un ensemble de produits de qualité artisanale qui font la réputation de la Maison glontoise et, tous les jours, continuent encore de l’accroître…

    Ceci, sans oublier, bien sûr, le large assortiment de fromages venant compléter l’offre du Service Traiteur.

    chantier st laurent 2.jpgOutre cet espace réservé à la vente directe, un autre, plus vaste, sera consacré à une salle de réceptions – banquets qui pourra accueillir jusqu’à 150 convives. L’atelier, plus fonctionnel et bénéficiant de nouveaux équipements, permettra de développer, s’il le fallait encore, les délicieux mets et préparations - Faits maison - frappés du sceau du Traiteur St Laurent.

    L’ensemble sera opérationnel en 2013, mais aucune date ne peut encore être avancée ; le chantier étant maintenant entre les mains des différents corps de métiers qui devront se succéder.

    D’ici là, c’est toujours avec le même accueil et la même attention que toute l’équipe vous propose, au 68 de la Rue St Laurent à Glons, sa large gamme de produits et de services…

    Regor

    traiteur st laurent glons

    Lien vers le site internet : www.traiteur-saint-laurent.be  

     

  • Emael. Marnebel va devoir fermer !

    MarnebelCréée en 1951 et spécialisée dans l’extraction et la revente de la marne, Marnebel devrait fermer ses portes en avril prochain.

    Six personnes se retrouveront au chômage. La raison? Un permis d’extension qui n’a toujours pas été octroyé...

    Toutes les explications dans votre Journal La Meuse de ce vendredi.

    Ou sur :

    http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php?date=2012-10-19&edition=BASM&book=BASM_1&page=8&op=preview

     

  • Le vote électronique donne des voix de trop à certains candidats aux élections…

    logo élections communales 2012.jpgLors des élections communales de dimanche, plusieurs candidats ont bénéficié de votes de préférence supplémentaires, parfois même d'un siège qui ne leur était pas dû. Tout cela parce que des écrans d'ordinateurs étaient trop sensibles.

    La suite de l’article sur Sudinfo :

    http://www.lameuse.be/574468/article/actualite/politique/elections-communales-2012/2012-10-18/le-vote-electronique-donne-des-voix-de-trop-a-certains-c

    (Source Sudinfo jeudi 18/10/2012)

    Bien sûr, c'est la situation à Anvers qui a amené à se pencher sur l'efficacité du vote électronique. Selon le Standard : Jacques Mahieu, Président du bureau d’Anvers, confirme le fait. «  En effet, deux témoins m’ont rapporté la fraude. Juridiquement, il n’y a pas de problème car, en réalité, il est question d’une mauvaise utilisation de l’ordinateur dont les électeurs étaient au courant. S’il leur semblait qu’ils avaient commis une erreur, l’écran leur offrait la possibilité de corriger… » 

    Depuis quelques heures, plusieurs médias rapportent le fait :

    ordinateurs élections.png

  • Conférence ce mercredi 17 octobre dès 19h3o - Internet le meilleur et le pire - à la salle la Passerelle à Bassenge

    conférence internet le meilleur et le pire....pngInternet est tout, sauf une plaine de jeux inoffensive ! Notre quotidien est envahi chaque jour davantage par le monde virtuel. Sans même disposer personnellement des technologies habituelles ou dernier cri qui y donne accès, nous sommes à travers nos enfants, non seulement interpellés mais aussi pleinement concernés par les retombées de leur présence dans d'autres sphères de vie.

    Avec qui communique-t-il ? Quels sites va-t-il visiter ? Est-t-il en danger ?

    Quel contrôle puis-je avoir ? Tant de questions auxquelles nous ne trouvons pas toujours les réponses adéquates. Comment le protéger ? Au vu des enjeux que nous impose ce ''nouveau'' monde numérique, comment, en tant que parents, aider nos jeunes enfants à grandir et à devenir de futurs adultes autonomes et capables de communiquer avec les outils dont ils connaissent si peu les règles ?

    Pour nos petites têtes blondes, Internet peut être un fabuleux moteur de recherche et de communication, mais comment en chercher le meilleur, tout en les aidant à déjouer les pièges qui peuvent avoir des répercussions permanentes sur leur vie ?

    Dans un but d'information et de prévention, Madame Christelle STADLER, fondatrice de Digital4you, conseillère pédagogique et professeur dans l'enseignement supérieur, tentera durant  une conférence – débat, de répondre aux éventuelles interrogations des parents confrontés à ce monde qui dépasse largement le cadre des murs rassurants de leur maison.

    Il existe un mode d'emploi et un cadre réglementaire d'utilisation.

    Où peut-on s'informer ? Comment s'informer ? Qu'entend-on par ''filtre parental'' ?

    Y a-t-il vraiment matière à s'informer ? Assurément et bien plus encore que vous ne l'imaginez.

    Durant son intervention, Madame Stadler sera accompagnée d'un membre de la R.C.C.U ( Regional Computer Crime Unit ) de la Police Judiciaire de Liège, cellule chargée de la lutte et de la protection des citoyens contre toute forme de criminalité commise dans le ''cybermonde''. Conférence – Débat organisée par Le Conseil de Participation des Écoles Catholiques de la Vallée du Geer, le mercredi 17 octobre 2012 dès 19h30 à la salle la Passerelle à Bassenge. PAF 2euros.

    conférence internet le meilleur et le pire....png


    (source Article rédigé par le CP des ECVG, en collaboration avec Mme Stadler Ch.)

  • La Bibliothèque Saint-Victor de Glons se fait sa - Fureur de lire - et vous propose un week-end riche en animations !

    fureur de lire bassengeDans le cadre du thème émis par la Province de Liège, la Bibliothèque publique Saint-Victor de Glons (Bassenge) propose, du 19 octobre au 21 octobre, « Brasseurs de lectures » en Vallée du Geer.

    Animations, concert et expositions s’articuleront autour d’une rencontre conviviale entre Produits du terroir et Lectures de passion et de passionnés durant un week-end d’automne d’un bout à l’autre de la Vallée du Geer.

    La Bibliothèque de Glons vous invite cordialement au vernissage qui prendra place le vendredi 19 octobre à 19h30  au Centre Culturel de Glons.

    a meuse quartetAu programme vendredi :

    - Vernissage La Fureur de Lire- Brasseurs de Lectures

    - Exposition littéraire « Vin, Bière, Eau…et les Auteurs »

    - Exposition de Bessane Kendoury, Artiste Sénégalaise

    - Animation musicale par le A’Meuse Quartet

    - Animation littéraire par Anne Mycinski

    Le programme complet ici : La Fureur de Lire 2012_CCGlons.pdf

  • Dans la Vallée. Différents panneaux de signalisation, un drapeau et un calicot partent en vadrouille…

    panneau attention écoleMardi matin, vers 8h00, un  agriculteur local a aperçu un panneau de signalisation « Attention école » qui était couché sur le sol près de la gare de Glons. Le panneau métallique - en forme de crayon - était accolé à un rail. Pour écarter tout danger, l’agriculteur est descendu précipitamment de son tracteur pour l’enlever et l’a posé quelques mètres plus loin. Un autre panneau du même type a été trouvé à l’autre extrémité du village, rue Provinciale. Il avait été délogé, lui aussi, du lieu proche de l’école où il se trouvait.

    A Eben, ce même jour, au grand dam de ses membres, ce sont des emblèmes de la Société des bleus d’Eben qui se sont volatilisés : un drapeau et un calicot de 5 mètres de long...

    attention école 1.jpg

    attention école 3.jpg

  • Bassenge: voici tous les nouveaux élus de votre commune…

    logo élections communales 2012.jpgDécouvrez ici tous les candidats qui ont été élus dans la commune de Bassenge à l’issue des élections de ce dimanche 14 octobre. Ils sont au nombre de 19 répartis sur quatre listes différentes.

    Bassenge: 19 élus

    >Bourgmestre: Josly Piette

    >cdH : 13 élus

    Josly Piette

    Valérie Hiance

    Paul Sleypenn

    Julien Bruninx

    Bruno Camal

    Fabienne Heptia

    Caroline Vrijens

    Philippe Knapen

    Philippe Defraigne

    Marie Simon

    Jean Van der Wielen

    Sandra Debrus

    Alex Marx.

    >PS : 4 élus

    Christopher Sortino

    Bénédicte Bodson

    René Deckers

    Francis Lenaerts

    >Ecolo : 1 élu

    Michel Malherbe

    La députée fédérale Muriel Gerkens n’est pas élue.

    >MR : 1 élu

    Catherine Thomassen.

    (source La Meuse 16/10/2012)

  • Glons. Le devoir citoyen et tout son contraire… Incivilités et dépôts sauvages : des crasses, des crasses et encore des crasses…

    crasses 3.jpgChronique d’un blogueur hors de lui…

    Ce dimanche, alors que les bassengeois et bassengeoises étaient appelés aux urnes pour remplir leur devoir de citoyens, d’autres profitaient du calme agreste de la campagne glontoise pour y déverser sauvagement leurs détritus.

    « Ils sont tous aux urnes ? » Alors, ni vus ni connus, ils balancent leurs crasses dans la nature !

    Un parc à conteneurs, ça existe ! Même si évidemment, il est fermé un dimanche.

    crasses 2.jpgMais quel besoin animait donc le geste du pollueur ce dimanche-là ? Était-il si urgent pour lui de se débarrasser de vieilles planches pourries, de caissettes de fruits, de morceaux de roofing, d’un vieux ballon dégonflé, de trois sacs en plastique, de quelques canettes et de tiges de bambous fanées et cramoisies pour qu’il faille précipitamment, et de toute urgence, les balancer dans la nature un dimanche sans attendre l’ouverture des portes du parc à conteneurs le lendemain ?  A moins que le pollueur ne se soit dit qu’en allant voter à Glons ou inversement en allant voter à Juprelle il en profiterait pour balancer ses détritus dans le village voisin..?

    Incompréhensible et honteux !

    Mais réel.

    crasses 3.jpg

    Ras le bol des incivilités, des crasses jetées dans la nature, des dépôts sauvages, des immondices !

    Alors, tout comme les fusils des chasseurs, cet automne verra les appareils photos et vidéo du blogueur de Bassenge Sudinfo armés, eux aussi. La chasse aux incivilités est ouverte !

    Ci-dessous, photo prise par mon collègue Charles Clessens du blog Sudinfo Trooz où il y est question d’une dame, prise en flagrant délit, en train de balançer ses crasses dans la Vesdre. Les sachets en plastique ont suivi...

    pollution vesdre.JPG

    Et, je vous renvoie à l’article écrit par mon collègue Charles Clessens du blog Sudinfo de Trooz : « Allez, hop : tout dans la Vesdre.. ! »

    http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2012/09/21/allez-hop-tout-dans-la-vesdre.html

    A bon entendeur ! Regor

  • Autant le savoir… Au moins quatre cas de tuberculose confirmés à la Stib…

    stibIl s’agit bien entendu de la Stib et donc des transports en communs à Bruxelles… Ni Liège ni Bassenge ne sont concernés. Néanmoins c’est une très grosse problématique… On parle d’épidémie. Qui pourrait s’étendre ? 

    Une épidémie de tuberculose menace actuellement les conducteurs de métro de la Stib. Selon les syndicats, au moins quatre cas positifs auraient été confirmés, peut-on lire dans le journal « La Capitale » (Sudpresse) de ce mardi. Le mercredi 24 septembre, la société a été informée qu’un de ses conducteurs était porteur de la tuberculose. Près de 160 employés ont été appelés à passer un test depuis vendredi. D’après des sources syndicales concordantes, au moins 4 cas positifs ont été confirmés lundi.

    Et les passagers ? S’interrogent les lecteurs du journal sur son site web…

    Compte tenu de la gravité de cette problématique, il nous paraissait primordial d'en informer nos lecteurs bassengeois. Autant le savoir.

    (source La Capitale - photo google imgres )