Google Analytics Alternative

- Page 4

  • Jogging de Bassenge : résultats et photos...

    jogging de bassengeTous les résultats et les photos, c'est ici : 

    http://www.rfcl-road-runners.be/index.php?option=com_content&view=article&id=114:jogging-de-bassenge275&catid=38&Itemid=157

    et ici : https://picasaweb.google.com/phil.dout/Jogging2012 

  • Emael. Agression à la Guizette : un jeune bassengeois condamné à 6 ans ferme.. !

    guizette, emael guizette, guizette emaelSébastien S., jeune homme de Bassenge âgé de 25 ans, a été condamné ce mercredi à une peine de six ans ferme par le tribunal correctionnel de Liège pour une tentative de meurtre commise le 28 octobre dernier. Il s’était littéralement jeté sur un touriste hollandais qui se promenait tranquillement au lieu-dit “ La Guizette ”, à Eben-Emael. Le vieil homme, âgé de 76 ans, n’a dû son salut qu’à l’arrivée d’un voisin.

    L’agresseur avait des antécédents de toxicomanie et avait bu, puisqu’il présentait un taux d’alcoolémie de 2,03 gr/l. Il errait dans le coin lorsqu’il a vu passer le promeneur qui découvrait la région. “ Il avait déclaré à son psy, peu avant, qu’il avait des envies de meurtre ”, a expliqué sa maman aux policiers.

    En voyant le vieil homme, vers 16 heures en cet après-midi d’automne, il a eu une envie subite de le tuer et a jeté son dévolu sur lui.

    Des coups de bouteille…

    “ L’homme ne m’a rien fait de spécial, mais l’envie de me déchaîner était plus forte ”, a déclaré le prévenu aux policiers après son arrestation. On a relevé sur la victime une très grande quantité de plaies et d’hématomes causés par des coups de bouteille, puis de tessons de bouteille.

    De nombreux coups de poing et coups de pied ont également été donnés au septuagénaire qui, après quelques instants, a perdu connaissance.

    Le visage et le cou du pauvre homme avaient été visés par l’agresseur.

    Un voisin est heureusement sorti de chez lui, et Sébastien S. s’est dirigé vers ce dernier en lui demandant d’appeler les secours.

    Le prévenu avait invoqué cela pour solliciter la requalification des faits en coups et blessures ayant entraîné une incapacité, mais le tribunal ne lui a pas donné raison, estimant qu’il n’aurait pas arrêté de frapper si le voisin n’était pas arrivé…

    La mère du prévenu avait en outre expliqué que juste après les faits, son fils s’était rué chez elle en lui annonçant qu’il avait essayé de tuer un homme, qu’il n’y était pas arrivé, et qu’il recommencerait.

    (Source Sudinfo 24/05/2012)

    Note : Le lieu dit " La Guizette ", à Emael, est un magnifique endroit de promenade qui se caractérise par un riche biotope naturel. Un des joyaux naturels de la Vallée du Geer, il mérite certainement la visite.

    guizette, emael guizette, guizette emael

    guizette, emael guizette, guizette emael

    guizette, emael guizette, guizette emael

    guizette, emael guizette, guizette emael

    Photos Regor

  • 1300 ans d’Emael : le reportage…

    1300 ans emael, fête emael, jean-claude simon,église emael,fabrique église emaelUn village sur son trente-et-un et les petits plats dans les grands…

    Ce lundi de Pentecôte, le village d’Emael fêtait l’anniversaire de ses 1300 ans en grande pompe. Des villageois venus en nombre pour assister à une longue et grande journée riche en activités et événements qui s’articulaient autour de plusieurs cérémonies religieuses rehaussées de la présence de nombreuses personnalités. Proposées sur le thème « Sur les pas de Saint Hubert » différentes expositions prenaient place et, parallèlement, des invitations étaient lancées au public afin de rendre 

    évêque et lucien.jpgvisite à différents lieux chargés d’histoire. A midi, dans un grand chapiteau dressé devant l’église sur la Place du village, un repas rassemblait de nombreuses convives sous l’emblème de la convivialité et, sous celui du divertissement, à l’école St Joseph la représentation d’un théâtre de marionnettes ravissait les petits comme les grands. Sans revenir en détail sur le programme chargé de cette journée concocté par la Fabrique d’église d’Emael qui en fut l’initiatrice et le chef d’orchestre, nous retiendrons que ce fut une remarquable journée de festivités d’anniversaire ; une journée comme une ode à Saint-Hubert, au folklore carnavalesque, aux différentes sociétés et harmonies ainsi qu’au riche passé du village d’Emael dont décidemment on n’en a pas encore fait le tour.

    Un lundi de Pentecôte qui, certes, restera gravé dans les annales.

    Photo : Monseigneur l'évêque Aloys Jousten et à sa droite Lucien Vanstipelen Curé de Bassenge

    1300 emael 11.jpg

    Le discours du Bourgmestre de Bassenge Josly Piette

    fabienne heptia, josly piette, julien bruninx

    Photo. En tête de la procession, à commencer par la gauche : Fabienne Heptia échevine, Josly Piette Bourgmestre, Julien Bruninx échevin et Bruno Camal Président du CPAS

    emael procession.jpg

    Les Anciens Chapeliers de la Vallée du Geer

    emael procession rené dekers.jpg

    Les amis unis d'Emael.

    Ci-dessous, un extrait de la dernière page de la brochure d’accueil qui était affectée aux remerciements adressés à tous les partenaires.

    remerciements emael 1300 ans.jpg

    Moments choisis en photos dans l’album photos ci-contre colonne de droite (Photos Regor et Merci à Murielle Henquet pour le partage de photos).

    Voir toutes les photos de Murielle Henquet sur le lien Facebook :

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=4120887667600&set=a.4120885667550.2174056.1445551049&type=1&theater

  • Eaux déferlantes et coulées de boue : le Bourgmestre veut une solution rapide…

    orage 4.jpgLes rues Bois Hamé et Georges Depaifve n’ont pas été les seules victimes des coulées de boue. Parmi les plus fortement touchées, notons encore les rues Devant-les-Cours et du Commerce. “ Dès le début de l’orage, nos ouvriers communaux ont été sur le terrain, aidés par la protection civile, confie Josly Piette, le bourgmestre. Ils ont travaillé une bonne partie de la nuit. Hier, nous avons eu le renfort des balayeuses de Juprelle et du SPW pour nettoyer les rues ”.

    Depuis qu’il est bourgmestre, c’est la quatrième fois que Josly Piette est confronté à des coulées de boue. “ Il y a dix jours, c’était à Eben-Emael. Nous avons fait appel à un spécialiste qui est venu analyser les endroits à problème. Il va nous suggérer des solutions. Nous ferons pareil pour Glons, pour que cela n’arrive plus ”.

    (La Meuse du jeudi 31 mai 2012)

  • Bassenge Blog Sudinfo : les chiffres du mois de mai…

    logo BASSENGE sudinfo.jpgMis en ligne au mois d’octobre, Bassenge blog Sudinfo aura eu 8 mois d’existence en ce mois de mai.

    Si les statistiques de fréquentation du Blog bassengeois lui permettent de figurer régulièrement dans le peloton de tête des Blogs Sudinfo (+ de 60), ce ne sont pas les chiffres du mois de mai qui, semble-t-il, mettront sa position en péril.

    En effet, voici les statistiques de ce mois de mai :

    Sur le mois, Bassenge blog Sudinfo a reçu 15 430 visites et 43 679 pages ont été vues.

    Le nombre de pages vues par jour s’élève à 1 409 de moyenne et un pic de 4 695 vues sur un jour.

    Les chiffres du mois totalisent 497 visites de moyenne par jour (visiteurs uniques) avec un maximum de 1 767 en un jour ! (chiffres - contrôle indépendant blogspirit -)

    Au fil des mois, une franche et solide collaboration s’est établie avec Rodolphe Magis Chef d’édition de « La Meuse », différents articles ont été relayés et publiés. Regor a été sollicité pour une collaboration constante pour la nouvelle rubrique du samedi « ça va se savoir.. ! »

    Nous adressons un tout grand merci à nos lecteurs pour leur confiance et leur fidélité. Un grand merci aussi à nos « correspondants-photographes » présents en différents villages de la Vallée du Geer qui ponctuellement nous font parvenir leurs informations.

    Et donc comme eux, n’hésitez-pas à nous faire parvenir vos communiqués et autres...

    Encore merci à toutes et tous…

  • Pluies diluviennes à Glons : plus de détails sur les dégâts rue Bois Hamé…

    boue glons.jpgGlons a été fortement touché par les pluies violentes qui se sont abattus mardi soir sur la région. Un torrent de boue et de pierres a ainsi déferlé dans certaines rues du village. Plusieurs jardins et caves ont été envahis, faisant parfois d’importants dégâts.

    C’était vraiment impressionnant. Quelques minutes après le début de l’orage, la boue s’est mise à couler dans la rue. On aurait dit un torrent de montagne. Il charriait des pierres, et pas des petites, des bois... Je n’avais jamais vu ça ”.

    Emmanuel Filippini et sa famille habitent la rue Bois Hamé depuis cinq ans. C’est la première fois qu’il est victime d’inondations. La rue Bois Hamé, en forte pente, est dominée par les champs. C’est de là que proviennent les coulées de boue qui ont, notamment, envahi la cave et le jardin de la famille Filippini. “ Dans mon allée de garage, il y avait bien 40 cm de boue. Dans ma cave, j’ai perdu ma chaudière et tout mon outillage. La boue s’est engouffrée dans le jardin de mon voisin, qui avait un magnifique potager, avant d’aller rejoindre la rue Depaifve ”.

    Une belle solidarité…

    Dans sa rue, Emmanuel a été le plus touché, mais il n’est pas le seul à avoir eu des dégâts. “ J’ai perdu ma tondeuse, mon congélateur, de l’outillage... » énumère Elvire Hardy. La boue est même rentrée dans ma véranda. C’est passé à un cheveu d’aller dans ma maison. Cela fait bien dix ans qu’il n’y avait pas eu des coulées de boue de cette ampleur dans la rue ”.

    Assez vite après le début de l’orage, et voyant l’ampleur de la situation, la solidarité s’est organisée dans la rue Bois Hamé, mais aussi dans sa perpendiculaire, la rue Georges Depaifve. “ Un voisin, qui travaille dans une société de construction voisine, est allé chercher un bulldozer et a commencé à rassembler les boues, poursuit Emmanuel. On est tous sorti dans la rue et on a commencé à nettoyer là où c’était le plus urgent. Il y a même un jeune homme, qui vient à peine d’emménager, qui est venu spontanément nous donner un coup de main alors qu’il n’avait pas dégâts et qu’il ne connaissait personne. C’est chouette de voir ça. Les ouvriers communaux et la protection civile ont aussi vraiment fait du bon travail. Ils sont restés jusque 4h du matin ”.

    Et hier, durant pratiquement toute la journée, pelles, brosses, pelleteuses, balayeuses et tuyaux d’arrosage n’ont cessé d’entrer en action pour tenter de faire disparaître, le plus rapidement possible, les traces d’un orage que le quartier n’est pas près d’oublier de sitôt.

    Photo : Boue et graviers ont envahis l’allée de garage de M. Filippini.

    (Source La Meuse jeudi 31/05/2012)

  • Dès ce samedi, dans La Meuse : Ça va se savoir... Une nouvelle rubrique satirique

    Ça va se savoir...Ne manquez pas de découvrir dans le Journal La Meuse de demain, une nouvelle rubrique satirique qui égratigne l'actualité liégeoise. 

    Bassenge Blog Sudinfo a été invité à y collaborer et peut être apparaîtrez-vous dans cette nouvelle rubrique du samedi.