Google Analytics Alternative

- Page 2

  • Journée de l'arbre à Bassenge : distribution gratuite de plants le samedi 26 novembre prochain...

    semaine de l'arbre bassenge, journée de l'arbre bassenge, plants arbres gratuitsComme chaque année à la même époque, la commune de Bassenge distribuera gratuitement des plants d'arbres de différentes essences à la population bassengeoise. Il s'agira, en l'occurrence, de 14 essences parmi des arbres à hautes tiges, des fruitiers ainsi que des arbres ou arbustes ornementaux.

    Cette distribution s'opérera le samedi 26 novembre prochain de 10h00 à 19h00 sous chapiteau chauffé qui sera installé sur la Place Louis Piron de Roclenge. Dans le cadre de cette journée, l'occasion  sera donnée au public de faire connaissance avec les associations communales bassengeoises "asbl Vivre jeune à Bassenge", l'asbl Culturelle "Reflets" et le Syndicat d'initiative "Bassenge en Vallée du Geer" asbl. Un coin bar et petite restauration permettra aux familles de patienter en attendant la venue de Saint Nicolas, annoncée vers 17h00, qui terminera son périple dans le chapiteau roclengeois où, accompagné du Père fouettard, il accueillera les petits enfants ainsi que leurs parents... L'animation musicale sera assurée par une fanfare locale...

    Apéritif musical et clôture par des harmonies de la Vallée du Geer...

    Les différentes essences disponibles :

     

    plants arbres gratuits bassenge,semaine de l'arbre bassenge,journée de l'arbre bassenge



  • Braquage au Proxy Delhaize de Bassenge

    braquage proxy delhaize bassengeQuatre individus encagoulés et armés se sont attaqués, samedi peu après 18h00, au magasin Proxy Delhaize situé rue du Croupet à Bassenge.

    Les malfaiteurs ont braqué le gérant et plusieurs clientes en disant que tout se passerait bien si tout le monde se tenait tranquille. Les inconnus se sont emparés du contenu de la caisse ainsi que des sacs à main des clientes présentes.

    Les braqueurs ont pris la fuite à bord du véhicule avec lequel ils étaient arrivés sur place, un break Audi de teinte grise.

    (Source Sudpresse samedi 19/11/2011)

  • Saint Nicolas passera toute la journée du samedi 26 novembre en Vallée du Geer

    saint nicolas bassenge, saint nicolas vallée du geerIl l'a annoncé officiellement. Saint Nicolas visitera tous les villages de la Vallée du Geer le samedi 26 novembre prochain.

    Accompagné de zwarte Piet et en musique, il distribuera de nombreuses friandises aux enfants. Son périple commencera à 10h00 à Emael, pour se terminer vers 17h00 à Roclenge Place Louis Piron.


    Le programme en détail : 

    saint nicolas vallée du geer, saint nicolas bassenge

    Pendant son périple à travers les villages, Saint Nicolas ne voulant oublier aucun enfant, visitera sur demande les enfants malades ou qui ne savent pas se déplacer. Le Secrétariat de Saint Nicolas prendra les rendez-vous au 04/286.91.68 à l'échevinat de la jeunesse de Bassenge.

    Il s'agit d'une organisation de l'Administration communale de Bassenge en partenariat avec le CPAS et l'asbl Vivre jeune à Bassenge.

    Illustration wikipedia.


  • Le salon GEER' ART à Glons : vernissage ce soir à 19h30..!

    Geer'Art Affiche dominique paques.jpgC'est ce vendredi à 19h30 au Centre Culturel de Glons, qu'aura lieu le vernissage du salon Geer’Art qui sera présenté les 19 et 20 novembre : un salon d’ensemble rassemblant les œuvres d’une douzaine d’artistes de la Vallée du Geer…

    Un tout beau salon d’ensemble que nous a concocté l’asbl Reflets en ayant invité une douzaine d’artistes de la Vallée à participer à la première édition de «  Geer’Art » qui prendra place au Centre Culturel de Glons les 19 et 20 novembre prochains.

    Des artistes qui vont nous faire partager leurs œuvres les plus récentes, des œuvres qui composent un salon diversifié et éclectique dans lequel sont rassemblés une multitude de techniques et d’expressions : des dessins, aquarelles, fusains, acryliques, peintures à l’huile, techniques mixtes et on en passe…

    Le salon nous réserve bien des surprises...

    Vous êtes cordialement invités au vernissage qui prendra place ce soir dès 19h30 au Centre Culturel de Glons..!

  • La Vallée du Geer compte une nouvelle tour symbolique : elle a été érigée à Wonck ce mardi…

    ali aghroum, hirondelles, wonckCe mardi 15 novembre en fin d’après-midi, c’était l’effervescence chez Ali Aghroum, « l’homme des hirondelles » qu’on ne présente plus en Vallée du Geer.

    Après un an de travail, sa fameuse tour allait enfin être érigée…

    Une tour en carré de 5 mètres de haut faite de bois de pin de « Douglass » aux sections imposantes et qui comporte, sur les quatre flancs, pas moins de 1000 figures d’hirondelles en vol qui ont été détourées grâce à la scie à chantourner d’Ali devenu artisan… Elles lui ont demandé des heures de travail et de patience…

    Et l’heure était proche. Nous attendions impatiemment le camion grue qui avait pris un peu de retard…

    Quand je dis nous, c’est Ali et moi Regor de Bassenge.blogs Sudinfo car Ali avait tenu à me donner l’exclusivité de l’information… En guise d’amitié… Ou en forme de petit présent en remerciement pour les différents entretiens que nous avons eu ces derniers temps (et sur lesquels nous reviendrons… plus tard en ce blog).

    Il est comme ça, Ali : le cœur sur la main.

    16h10. Toujours pas de camion en vue. Coup de fil. Il ne lui resterait plus que 15 km à parcourir pour parvenir enfin à Wonck.

    Alors Ali continue de parler comme si, pour lui, parler était un exutoire… Comme si, pour lui, parler était une sorte d’antidote au trac… car voir enfin sa tour s’orienter définitivement vers le ciel, pensez, pour lui, il y a de quoi en avoir du trac…

    Difficile de l’interrompre surtout quand il parle d’hirondelles. Et en plus, Ali ne sait pas rester en place… Il faut le suivre constamment. Entre deux ajustements des fers destinés à ancrer la tour, il reprend son souffle. J’en profite.

    Regor : « Mais au fait, Ali, que symbolise-t-elle ta tour ? »

    Ali : « La vie ».

    Regor : « Elle symbolise la vie ? ». « Tu as construit une tour, comme une ode à la vie ? »

    Ali : « Non, entendons-nous bien : ma tour symbolise le fait que l’homme doit sa vie à la nature ». « Elle symbolise donc le respect que l’homme doit avoir envers elle ».

    Regor : « Nous dirons donc, plus simplement qu’elle symbolise la symbiose entre l’homme et la nature ? ».

    Ali : « Oui, pourquoi pas. Quelque chose comme ça… ». Bruit de moteur. « Ha, voilà le camion…, enfin.. ! »

     

    ali aghroum hirondelles, wonck, tour, nids d'hirondelles wonck

    A Wonck, ce mardi 15 novembre 2011 vers 17h00,  une tour a donc été élevée à la symbiose entre l’homme et la nature.

    Nous la devons à Ali Aghroum.

     

    ali aghroum hirondelles, wonck, tour, nids d'hirondelles wonck


    Voir toutes les photos dans l’album ci-contre

    Regor

     

    Ali me demande de faire passer un message aux enseignants des écoles de la Vallée du Geer.

    Il reçoit couramment des visites d’écoles et c’est toujours avec un grand plaisir qu’il accueillera les enfants des écoles de la Vallée en son « centre » (il n’aime pas le mot et lui préfère celui de lieu) afin de leur faire partager (gratuitement) ses connaissances en matière de :

    Hirondelles, bien entendu mais aussi donner des réponses concernant les potagers bio, arbres hautes tiges, mésanges, chouettes, vieux arbres, planter des saules : pourquoi ?, de la nécessité des jachères fleuries, insectes…

    C’est totalement gratuit.

    Cependant (entre nous), lui offrir une petite bouteille de vin n’est pas interdit…

     

  • La nouvelle pharmacie drive-in de Glons : une première en province de Liège….

    pharmacie pharmayou, pharmacie glons, pharmacie boverouxDésormais, il n’y a plus besoin de sortir de votre voiture pour acheter des médicaments.

    Nombreux sont ceux qui ont déjà acheté un hamburger au drive-in. Plus rares sans doute sont ceux qui restent dans leur voiture pour acheter des médicaments... Depuis deux semaines, une pharmacie drive-in existe à Glons. Nous l’avons testée pour voir son efficacité.

    Quand on arrive sur le parking de la pharmacie PharmaYou, située rue sous la vigne à Glons, impossible de manquer la pancarte qui indique que le drive-in se situe sur le côté. Comme dans une célèbre enseigne de hamburgers, on longe le bâtiment avec sa voiture. Une fois arrivé au niveau du guichet, nous communiquons avec le vendeur par l’intermédiaire d’un parlophone. La différence, c’est qu’ici, on ne vend pas de la nourriture, mais des médicaments. Notre interlocuteur n’est pas un vendeur, mais une pharmacienne.

    “ Le principal avantage de la méthode est la rapidité ”, explique Amélie Choffray, la pharmacienne qui nous reçoit. Il est vrai que pour acheter une boîte d’aspirines, il ne nous a fallu que 2 minutes, montre en main. Il suffit d’appuyer sur la sonnette pour signaler notre présence et la pharmacienne arrive.

    pharmacie 3.jpg

    “ Nous sommes parfois dans la réserve. Nous ne voyons donc pas directement qu’il y a quelqu’un. C’est pour cela qu’il y a la sonnette ”, précise la pharmacienne.

    Une fois la commande passée, nous payons et récoltons notre colis dans un grand tiroir que la pharmacienne ouvre et ferme depuis l’intérieur. Le paiement par Bancontact est possible.

    Seul petit bémol, les tiroirs. Celui a médicaments est peut-être un peu trop profond, ce qui peut rendre difficile l’échange des médicaments. Au contraire, le tiroir à billets n’est pas assez profond. Un billet, une souche ou une ordonnance pourrait facilement s’envoler...

    De nombreux avantages : “ Au départ, je n’étais pas trop emballée par la méthode ”, explique Amélie Choffray. “ Mais finalement, ce n’est pas une mauvaise idée. Le but n’est pas de remplacer l’officine par le guichet. Les deux moyens fonctionnent en parallèle et les prix sont les mêmes. A chacun de choisir ce qu’il préfère”.

    Parmi les avantages du drive-in, on citera par exemple le fait que cela évite de faire la file à l’intérieure de la pharmacie. Cela permet aussi aux timides, d’acheter avec plus de discrétion.

    “ Et puis ça permet aux personnes handicapées de rester dans leur voiture. Cela évite aussi aux mères qui ont plusieurs enfants de devoir les prendre tous avec elles ”.

    Désormais, lors des gardes, la vente des médicaments ne se fera plus que via ce guichet. “ C’est plus sécurisant. Avant, on laissait entrer n’importe qui pendant la nuit... ”.

    En contrepartie, Amélie Choffray reconnaît qu’il y a moins de contact avec les patients et qu’il est donc plus difficile de donner des conseils. “ Le guichet ne remplacera jamais la pharmacie. C’est juste un “ plus ” qui présente certains avantages ”, conclut la pharmacienne.

     

     (Source La Meuse mardi 15 novembre 2011)

     

    Remarque suite à cet article.

    Lorsque des nouvelles initiatives privées (professions libérales) font l’objet d’une mise en valeur dans un article, il nous a paru toutefois déontologiquement nécessaire de rappeler le contexte à Glons.

    En effet, la particularité du village (2600 habitants) est de voir, depuis toujours, cohabiter deux pharmacies.

    Aujourd’hui, c’est la nouvelle Pharmayou qui a déménagé sur la grand route et dont l’article ci-dessus fait l’objet, mais également, au centre de Glons, la pharmacie Boveroux qui y est installée depuis des générations.

    Tout portant à croire que le progrès ou le futur aille vers une facilitation d’accès aux pharmacies, la question se pose donc de savoir pour quelle raison, à la même période, à l’approche de l’ouverture de la nouvelle pharmacie Pharmayou, un sens unique est venu interdire l’accès direct au centre du village de Glons par une de ses artères principales (rue Ramoux), et donc venu pour compliquer considérablement  l’accès à la pharmacie Boveroux ?

    Force est de constater, qu’au stade actuel, la seule parade possible pour celle-ci, serait de placer devant la nouvelle Pharmacie, un panneau indicateur de direction tourné vers la rue Van der Wielen sur lequel serait indiqué «  Pharmacie ».

    Encore faut-il savoir si une pub pour une pharmacie est autorisée ?

    Situation kafkaïenne.  

    D’où l’importance de certaines décisions...

  • Vallée du Geer : la guerre de la pizza…

    Pizza.jpgA Bassenge, trois pizzerias sont installées sur seulement quatre kilomètres. La concurrence est rude.

    C’est il y a un peu plus de quinze ans que Giuseppe Doria ouvre la première pizzeria de Bassenge. « La Sirena » s’installe à Boirs, rue Croupet, au pied du viaduc.

     

    Pendant quelques années, ses affaires fonctionnent bien. Il faut dire que lorsqu’on est le seul de sa commune à proposer des pâtes et des pizzas, la clientèle n’a pas vraiment le choix...

    Son monopole s’arrête il y a trois ans lorsque « La Vallée » ouvre, deux kilomètres plus loin, rue Marcel de Brogniez à Roclenge.

    On n’a pas voulu ouvrir dans le même village que La Sirena ”, explique-t-on à La Vallée. “ Ça aurait été ridicule de le faire ”.

    Pendant trois ans, les deux pizzerias ont réussi à tourner ensemble sans trop se faire de concurrence. La Sirena a malgré tout vu sa clientèle quelque peu diminuer...

    En juin dernier, premier coup de théâtre, « La Sirena » déménage. Quittant Boirs, elle s’installe à Glons. “ Je voulais un espace plus grand pour mon restaurant et plus de possibilités de parking ”, explique Giuseppe Doria.

    Même s’il lui a permis d’attirer de nouveaux clients, ce déménagement est un vrai risque puisqu’une partie de la clientèle ne l’a pas suivie.

    D’autant que, voici deux mois, « Il Gusto », la troisième pizzeria de Bassenge, a ouvert ses portes. “ Je le ressens vraiment, poursuit Giuseppe. Autant au niveau du restaurant on se maintient, autant on a énormément perdu sur les commandes à emporter ”.

    Mais c’est surtout à « La Vallée » que cette nouvelle ouverture est dure à digérer puisqu’Il Gusto se trouve quasiment en face d’elle !

    On parvient à se maintenir, mais on n’aurait jamais fait ça. On aurait été ailleurs. Du côté d’Eben par exemple où il n’y a rien ”.Du côté d’“ Il Gusto ”, on se justifie: “ J’étais pizzaïolo à Montegnée tout en habitant Roclenge, explique Fatah Bouhadi. Je voulais me rapprocher de chez moi et lancer mon affaire. C’était le seul local disponible ”.

    Trois pizzérias, c’est trop?

    Trois pizzerias à Bassenge est-ce trop? Oui, si on en croit Giuseppe de la Sirena. “ À deux pizzerias, c’était déjà bof. Mais à trois, c’est beaucoup trop. Il y en a une qui ne tiendra pas le coup. Ce n’est pas rentable ”.

    Laquelle en fera les frais? Le client tranchera. Et comme toutes trois affirment proposer des produits de qualité, cette guerre de la pizza ne pourrait être que bénéfique pour le porte-monnaie des Bassengeois.

     

      (Source journal La Meuse lundi 14/11)

  • Bon à savoir : jusqu’à 70 % sur les collections hiver...

    mode hiver, collection hiver, soldesGrâce aux températures douces, les magasins font de nombreuses remises sur les collections d'hiver. Les soldes d’hiver ne débuteront que le 3 janvier mais déjà, de nombreux commerces proposent d’importantes remises qui peuvent aller jusqu’à 70 %, rapporte Het Laatste Nieuws. En raison d’une météo plutôt favorable cet automne, la collection hiver ne trouve en effet guère acquéreur. Beaucoup de magasins de vêtements et de chaussures affichent dès lors des réductions sur leurs produits. La plupart offrent des remises autour des 20 et 30 % mais certains n’hésitent à proposer des réductions de 50 %, voire 70 %.

    (source Rossel)

  • Fexhe Slins: car-jacké, il donne les clés de sa Ferrari...

    ferrari, car jacking juprelleUn automobiliste circulant en Ferrari à Juprelle, en région liégeoise, a été car-jacké lundi soir vers 18 heures. La victime rentrait à son domicile, rue de Fexhe-Slins, quand elle a été braquée par deux individus qui étaient en moto. L'un d'eux est reparti en Ferrari...

    Deux hommes portant un casque de moto et armés ont menacé l'automobiliste. Sous la contrainte, la victime a donné les clés de sa voiture à ses agresseurs. L'un des voleurs est monté dans la Ferrari et a pris la fuite. Son complice est, lui, reparti sur la moto. Les auteurs ont pris la fuite en direction des Hauts-Sarts, probablement en direction de l'autoroute E40. Lundi en fin de soirée, le véhicule volé n'avait toujours pas été retrouvé.

    (Source journal La Meuse 15/11 )

    Illustration objectif10

  • Les 26 et 27 novembre, à la salle Le Palace de Glons, la pièce Je veux voir Mioussov par la troupe du Palace…

     

    théâtre glons, palace glons, je veux voir mioussov glons, salle le palaceL’auteur.

    Valentin Kataïev, est né en 1897 à Odessa, ville portuaire d’Ukraine. Après la révolution de 1917, il s’engage dans l’Armée Rouge puis entame une carrière de journaliste. En 1922 il s’installe à Moscou et commence à écrire des textes satiriques par le biais desquels il souhaite se faire l’écho du peuple soumis à une bureaucratie toute puissante.

    Auteur reconnu internationalement, il devient correspondant étranger de l’Académie Goncourt. Il décède à Moscou en 1986.

    La pièce.

    Dans une maison de repos huppée de la banlieue de Moscou, " Les Tournesols ", le pauvre camarade Mioussov, fonctionnaire assez important, ne peut passer son dimanche tranquille. Une quadragénaire en état d’incandescence le poursuit en lui jurant que son mari va venir le tuer !

    S'en suit alors une suite de quiproquos dus au fait qu’un brave employé, Zaïtsev, qui vient pour faire signer un bon par Mioussov, n’est pas autorisé à entrer. Il est donc obligé de se faire passer pour quelqu’un d’autre…

    Ajoutez à tout ce beau monde une directrice complètement à l'ouest, un docteur sadique, un portier hystérique... et la maison "Les Tournesols" ressemble de plus en plus à une maison de fous ! Un vrai cocktail explosif et drôle...

     

    théâtre palace.jpg


    Mise en scène de Christophe Latet

    Avec :

    Christophe Aleotti

    Anne Bastin

    Catherine Detrez

    Sébastien Dumont

    Céline Hellemans

    Christophe Latet

    Mireille Nijssen

    Sabine Nijssen

    Pascal Pennartz

    Rodolphe Polis

    Augustin Royer

    Martine Verdin

     

    Représentations :

    Samedi 26 novembre à 20h00

    Dimanche 27 novembre à 15h00

    La Salle « LE PALACE » est située rue Lulay à 4690 Glons (Cercle St-Georges)

     

    PAF : 7 euros (gratuit pour les enfants de – de 12 ans)

    6 euros en prévente :

    Préventes et réservations :

    Egide et Anik Hermans (tél 04/286.45.40 après 18h00)

    Garage Bastin (tél 04/286.16.39)

    (Source : Renseignements aimablement communiqués par Augustin Royer)

  • Un LIDAR à Boirs : un radar nouvelle génération..!

    radar, lidar, boirs, autoroute boirs, chantier boirsContrairement à certains autres endroits de Wallonie, les radars liégeois fonctionnent 7 jours sur 7 et 24h/24.

    Alors, bien évidemment, ça flashe sans cesse ”, souligne Jean-Louis Rasir, substitut du Procureur du Roi en charge du roulage.

    Il ajoute: “ Dans l’arrondissement de Nivelles par exemple, ils font fonctionner les radars un seul jour par semaine! Vous vous imaginez la différence! Alors forcément qu’ici à Liège, on a beaucoup plus de travail. ”

    Voici donc encore un autre facteur d’explication en ce qui concerne le grand nombre de PV sur les autoroutes liégeoises.

    Mais M. Rasir souligne aussi un autre facteur: les LIDAR. “ On en a placé deux. Un à Boirs et l’autre à Loncin, sur les chantiers. Ça nous fait quand même 1.000 PV en plus par trimestre. C’est énorme ! ”

    (Article : Source Sudpresse jeudi 10 novembre 2011) (Photo d'illustration : source vidéo Sudpresse).

     

  • « Table ouverte » à la salle Yalla à Bassenge le 26 novembre à 12h00…

    table ouverte bassenge, yalla, repasUne table ouverte ?

    Une table ouverte à toutes et tous pour partager fraternellement un bon repas, pour tisser des liens, parfois pour rompre l’isolement mais, surtout et en tout état de cause, pour partager un bon moment de convivialité…

    Quelle est la formule ?

    La table ouverte est organisée une fois par mois.

    En bonne vue au centre de la salle, une urne sur laquelle est indiqué le prix coûtant du repas. Une enveloppe est remise à chaque participant. Il suffit alors à chaque convive de mettre sa participation dans l’enveloppe (en toute discrétion) que celle-ci soit inférieure, supérieure ou nulle, peu importe… et de déposer l’enveloppe dans l’urne.

    C’est aussi simple que cela.

    Comment puis-je y participer ?

    Pour veiller à assurer un bon accueil à chacun(e), il est demandé de s’inscrire au Secrétariat paroissial (04/286.30.01) avant le 15 novembre au plus tard.

    C’est-à-dire, demain… !

    Vous avez sous-entendu " partage et solidarité " ?

    Voici ce que cela donne chez les artistes musiciens de " Playing For Change "

  • Football. Glons : match remis à cause d’un poteau de goal sectionné…

    football glons, rus glons, piquet de butJeudi dernier, Nicolas Milet, le coach de Warsage a appris que la rencontre entre Glons et ses protégés était remise.

    “ Suite à un contrôle de la part de l’Union Belge, les dirigeants de Glons ont reçu comme directive d’agrandir leurs goals qui étaient 15cm trop petits. En travaillant sur l’un des deux buts, ils ont sectionné un poteau à la base. Malheureusement, il leur était impossible de remplacer le goal afin que tout soit en ordre pour la rencontre du dimanche. Bref, le match a été reporté à une date ultérieure ”.

    Cette remise ne fait pas l’affaire des Warsagiens. “ Ce déplacement difficile tombait à point. En effet, nous étions dans une bonne passe. Ensuite, quand j’analyse les résultats de la journée, je me dis que nous avions un super coup à jouer. L’UCE Liège a de nouveau perdu des plumes. Charneux et Heusy se sont également inclinés. En cas de succès à Glons, nous aurions donc réalisé une affaire en or ”.

    (Source Sudpresse jeudi 10 novembre)

  • Montagne St-Pierre : un reportage photo qui incite vraiment à la balade….

     

     

    1.jpgDernièrement, nous avons été fortement impressionnés par les photos de Raymond Gosin (Sanirop’Art) qu’il avait prises lors d’une balade dans les environs de la Montagne St-Pierre et qu’il avait publiées sur Facebook. Des prises de vues pensées et réfléchies, des clichés aux cadrages et aux compositions soignées ; des réalisations impeccables.

    Un reportage photographique qui donne envie de prendre son cabas et de s’en aller, comme l’artiste photographe le faisait vendredi dernier, à la découverte ou à la redécouverte de cette Montagne St-Pierre dont le soleil automnal fait chatoyer les couleurs.

    Nous lui avons donc demandé l’autorisation de les partager sur Bassenge Blog Sudinfo. Et, c’est très volontiers qu’il nous l’a donnée.

     

    14.jpg

    L’occasion donc de pouvoir partager ensemble ce magnifique reportage photographique.

    Voir l’album ci-contre. 

  • Petit déjeuner OXFAM le 20 novembre à la salle paroissiale à Bassenge...

    petits déjeuners oxfamLes « Petits déjeuners OXFAM » fêtent leur vingtième anniversaire ce WE du 19 et 20 novembre 2011.

    L’équipe adulte  « Projet – Solidarité – Cameroun – Vallée du Geer  » s’associe à cette démarche et organise un Petit déjeuner Oxfam le dimanche 20 novembre de 8h à 11h à la salle paroissiale de Bassenge (rue Nouwen).

    Le thème de la campagne cette année est : Cultivons la Terre, la Vie, le Monde.oxfam Logo-Cultivons-270x87.png

    Ce thème marque un lien entre les produits du sud et du nord par l’achat de produits provenant du commerce équitable et l’achat de produits des producteurs locaux.

    Le prix est fixé à - 6 €/adulte

    3€/enfant de moins de 12 ans

     

    18 €/famille (2 adultes, 3 enfants et plus de moins de 12 ans).

     

    Les bénéfices éventuels alimenteront la caisse « Projet – Solidarité Cameroun ».OXFAM Logo.png
    Un stand d’artisanat africain sera ouvert.

     

    Les calendriers « Cameroun projet Vallée du Geer » seront aussi en vente (7€/pièce).

    Bienvenue à notre petit déjeuner. 

    (Source : Bonne Nouvelle novembre 2011)