Google Analytics Alternative

- Page 2

  • A Bassenge, le week-end dernier dans le cadre de « La Fureur de lire », des œuvres de grands noms de la gravure, dont Alechinsky, François-Xavier Lalanne et François Schuiten, étaient exposées au Centre Culturel de Glons…

    reve habité 9 couverture.jpg

    C’est dans le cadre du vingtième anniversaire de la Fureur de Lire, la grande campagne annuelle de la communauté française en faveur de la lecture publique que l’exposition « Un Rêve habité » a occupé les cimaises du Centre culturel de Glons à Bassenge ce week-end dernier. L’ensemble, plus d’une vingtaine d’œuvres, prêtées par le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de La Louvière comprenaient des eaux-fortes de Pierre Alechinsky et d’Alain De Zan, des eaux-fortes et Aquatintes de Bruce Mc Combs, des Aquatintes et gravures en manière noire de Emir Dragulj, une Pointe sèche et gravure en manière noire de Sixten Haage, des Lithographies de François-Xavier Lalanne, des Sérigraphies de Jean-Pierre Leclef et du liégeois Thierry Wesel et enfin des Offsets de François Schuiten. Un vrai festival de grande tenue des techniques liées à la gravure.

    Lors du vernissage de l’exposition, le président de la bibliothèque a également dévoilé la plaquette réalisée et conçue par Eugène Devue de Glons à la demande de la bibliothèque comme prolongation à l’exposition Traces et Mémoires de la Fureur de Lire 2010.

    Cette plaquette Les Grottes-Carrières du « Mergelland ». Tuffeau et silex. « Blocteux » et tailleurs de pierre, merveilleusement illustrée par des photos en couleurs, resitue succinctement l’histoire de la vallée du Geer à travers l’exploitation du tuffeau et du silex. Cet ouvrage sera publié en nombre limité et mais sera disponible, sous peu, à la bibliothèque de Glons.

    La rencontre avec l’écrivain et essayiste Geert van Istendael, auteur de l’essai renommé « Le Labyrinthe belge » (traduction française) fut l’autre temps fort de cette Fureur de Lire 2011 à Bassenge. C’est avec chaleur et sincérité que pendant plus de nonante minutes, l’écrivain a dévoilé, dans un français de haute volée, une partie de sa jeunesse et de son engagement pour défendre sa culture et sa langue, le néerlandais, ainsi que son travail intense pour écrire son livre le plus difficile - Gesprekken met mijn dode god (parlant avec mon dieu mort)- qui raconte la vie du grand syndicaliste international et catholique que fut sur son père August Van Istendael. Geert van Istendael est une figure intellectuelle les plus en vue en Flandre et au Pays-Bas et ce fut avec un grand plaisir que le public présent a bu le verre de l’amitié avec l’écrivain qui honora la bibliothèque de Glons de sa présence en acceptant son invitation de participer au Kiosque des Ecrivains de Bassenge un soir d’octobre.

    reve habité carlos 1.jpgEn clôture du vernissage le président de la bibliothèque (Carlos Hulstaert photo ci-contre) évoqua brièvement les mois difficiles qui attendent la bibliothèque. Suite au nouveau décret sur la Lecture publique, la bibliothèque de Glons doit élaborer un plan quinquennal de développement de la Lecture à Bassenge. De l’acceptation du plan quinquennal par la communauté française dépend la reconnaissance de la bibliothèque de Glons et sa survie. C’est dire l’importance de ce plan de développement qui doit porter des objectifs diversifiés et ambitieux. La tâche sera exigeante mais le défi doit être relevé en espérant que les dés ne soient pipés pour les petites et moyennes communes...

     

    Regor et Anne remercient Carlos, le Président de la Bibliothèque de Glons, pour toutes les informations qui leur ont été données ainsi que pour son article compte-rendu. Les photos sont visibles dans l'album ci-contre à droite. Il est a noter que l'exposition a été rehaussée de la visite du compositeur Roclengeois Philippe Robert, dont un hymne est joué dans le cadre du film " Des hommes et des Dieux" ayant été nominé aux Césars. Voir photos dans album.

     

     
  • Le Syndicat d’initiative de Bassenge vous invite à des « Balades pédestres et à vélo entre Geer et Meuse »…

    Montagne st pierre.3.jpgA pied ou à vélo… des Balades entre Geer et Meuse..

    En effet, que vous envisagiez de partir à la découverte de la Montagne St Pierre à  pied ou à vélo, le Syndicat d’Initiative de Bassenge a créé un réseau composé de promenades pédestres et d’itinéraires cyclables qui ne pourront que répondre à votre souhait. Ces « Balades entre Geer et Meuse », balisées de manière permanente sur tout leur parcours, ont été mises en place grâce à une collaboration avec les communes limitrophes et des associations interrégionales.

    Un large éventail de choix…

    Permettant de sillonner toute la Montagne St Pierre et ses alentours, ce n’est pas moins de 20 boucles de promenades pédestres qui ont été ainsi définies et qui ont fait l’objet d’aménagements spécifiques. L’ensemble du réseau atteint 120 km au total… Sept points de départs s’offrent à vous afin de vous permettre d’entamer le parcours de votre choix. Parmi eux, la Place Louis Piron de Roclenge-sur-Geer non loin du bureau du Syndicat d’intiative situé à quelques encablures et le Moulin du Broukay à Eben, lieu touristique par excellence, occupent une place prépondérante.

    La Vallée du Geer : une rare particularité pour la pratique du vélo…

    En effet, la région présente une spécificité unique : tous les parcours sont plats… Aucune côte, à proprement parlé si ce ne sont que de tout petits tronçons que l’on franchit sans difficulté majeure.

    Tout au long des parcours, des « points nœuds » : un balisage issu d’un système simple et ingénieux en usage en Flandres et aux Pays-Bas.

    « Des points nœuds » ?

    Grâce à ce système, il suffit tout simplement de définir un itinéraire sur une carte, de noter les numéros des nœuds routiers (points nœuds) et le tour est joué... !

    La « Via Jecore » : un itinéraire incontournable… et qui ne cesse de s’étoffer…

    Inaugurée en 2000, elle s’est bien étoffée cette fameuse et bien connue « Via Jecore » qui suit les anciens sentiers Romains et qui permet ainsi de relier Maastricht à Tongres en passant par la verte Vallée du Geer !

    Aujourd’hui, au départ du « point nœud 405 » à Emael, elle permet de rejoindre Eijsden (Pays-Bas) via Lanaye par « le bac Cramignon » qui vous emmènera sur l’autre rive de la Meuse. Autre récente particularité digne du même intérêt, au départ du « point nœud 407 » à Roclenge-sur-Geer vous pourrez opter pour la liaison avec le petit hameau ancestral dénommé « La Haute Froidmont » qui vous permettra ensuite d’emprunter, en contrebas, les chemins de halage de la Meuse. Pensez toutefois à vous y arrêter un instant. Au cœur du hameau, une aire de repos couverte et un barbecue y ont été installés. Outre les grillades éventuelles ou tout simplement les tartines sorties de votre musette, une vue superbe sur la Vallée de la Meuse vous y attend elle aussi.

    Montagne st pierre.2.jpg

    Le syndicat d’initiative de Bassenge est à l’origine d’un guide complet pour vous accompagner tout au long de vos « Balades pédestres ou à vélo entre Geer et Meuse » : demandez le Box Collector…

    Un box collector, qui rassemble toutes les informations indispensables, comprend :

    1  Carte des itinéraires cyclables

    6  Cartes de promenades proposant 20 balades « nature » allant de 2,8 à 13,5 km

    1  Carte panoramique de toutes les promenades pédestres

    1  Brochure sur les 3 musées d’histoire naturelle de la région

    Différentes fiches d’information sur les 12 réserves naturelles que compte la région

    Les 7 cartes (itinéraires pédestres et à vélo) peuvent être obtenues séparément.

    En ces différents documents,  une mine d’informations sur la région, des conseils pratiques, des suggestions, différentes astuces…

    Le prix du Box Collector : 12 euros. Les cartes de promenades pédestres 1,50 euro. Les cartes d’itinéraires cyclistes 1,50 euro.

    De plus amples informations vous seront données au Bureau du Syndicat d’initiative « Bassenge en Vallée du Geer » qui est situé Rue Marcel de Brogniez, 27/2 à 4690 Roclenge-sur-Geer.

    Vous serez accueilli par Joël et Myrielle qui se feront un plaisir de vous renseigner.

    Tél : 04/286.91.63  mailto : joel.stokis@skynet.be

    Si vous trépignez d’impatience, une première découverte virtuelle de la Montagne St Pierre sur www.montagnesaintpierre.org

     

    Montagne st pierre.png

    La rédaction de cet article a été rendue possible grâce aux différents communiqués et renseignements aimablement fournis par le Syndicat d’initiative « Bassenge en Vallée du Geer ».

    Que Myrielle et Joël en soient ici remerciés.

    Pour les reproductions photographiques : www.montagnesaintpierre.org 

     

    Montagne st pierre.3.jpg

  • Vallée du Geer : les p'tits dessins de la semaine... par Regor

    Durant cette semaine, nous avons abordés les différents sujets : que voici.

    Et, donc, les p'tits dessins de la semaine... de Regor 
     

     

    dessin place.jpg


    dessin pont de boirs.jpg

    dessin pont de boirs.jpg

     

     

  • La troupe théâtrale glontoise " Les Arts Comiques " se produira à Visé les 4 et 5 novembre prochains...

    nuit ivresse arts comiques.jpgAu programme, la pièce  "NUIT D'IVRESSEde Josiane Balasko. Elle sera jouée à  20hoo le vendredi 4 novembre et le samedi 5 en la salle des Tréteaux à Visé.

    Avec pour marraine Isabelle Mergault (la bande à Ruquier, les grosses têtes, comédienne et différents films à son actif en tant que réalisatrice) et faisant honneur à la Vallée du Geer, la nouvelle troupe "Les Arts Comiques" qui a son siège à Glons, n'en est plus a son coup d'essai. Depuis sa première représentation en novembre 2010, elle ne cesse d'accumuler les succès et, à coup sûr, son destin est aujourd'hui tout tracé. Parmi les comédiens de la troupe, deux bassengeois : Alain François (de Glons) et Anna Furlotti (de Bassenge).

    Les renseignements sur ces deux représentations dans la suite de la note.

    Lire la suite

  • A Bassenge aussi, ce 15 octobre : collecte de jouets en bon état au Parc à conteneurs...

    Une autre journée " Place aux enfants " dans la journée " Place aux enfants " ? Oui, mais celle-ci, la place c'est dans le coeur...

    Cette organisation est développée par l'échevinat de l'environnement de la commune de Bassenge.
    Blason bassenge.jpg

     

    Lire la suite

  • Le Conseil communal de Bassenge vient de voter une motion de solidarité et de soutien à la sidérurgie liégeoise...

    bassenge,josly piette,conseil communalCette motion a été votée ce jeudi 13 au soir.

    Lire la suite

  • Travaux du pont de Boirs : une signalisation qui interpelle..

    pont de boirs 1.jpgComme chacun le sait aujourd'hui, le pont de Boirs fait l'objet d'importants travaux de reconstruction depuis plusieurs mois déjà. Compte tenu des va-et-vient des camions et des engins inhérents à ce type de travaux et des différents chantiers qu'il impose, veiller à l'efficacité de sa signalisation est primordiale. Il y va de la sécurité de chacun. S'il y va de la sécurité des ouvriers, il y va aussi de celle des automobilistes et des usagers qui, empruntant la grand route, passent en dessous d'un viaduc en chantier sur lequel, au dessus de leur tête, les ouvriers et d'autres engins s'activent à longueur de journée. 

    Un constat navrant...

    Si les ouvriers du chantier, eux, en sont avertis, aucun panneau ne signale, aux usagers de la grand route (piétons ou automobilistes), le risque de chute de pierres qu'ils encourrent. La preuve en photos.

    pont de boirs 1.jpg

     

     

    pont de boirs 2.jpg

     

     

    pont de boirs 3.jpg

     

    Et donc, une signalisation qui interpelle. Est-ce bien normal ? Pourquoi avertir les ouvriers du chantier des risques encourrus et ne pas le faire pour les usagers de la route ? Ou encore, les automobilistes doivent-ils rouler à gauche, comme en Angleterre, pour pouvoir lire les panneaux d'avertissement..?

     

     

  • La Tour d’Eben Ezer : une invitation à un crépuscule merveilleux ou à un merveilleux crépuscule ? A vous de voir…

    guitare1.gif

    Dans le cadre de "Fraternité en question" proposé par le Centre Européen d'Art fantastique d'Eben Emael, l'équipe organisatrice a le plaisir de vous inviter, le samedi 22 octobre à 19h00, au crépuscule merveilleux à la Tour d'Eben Ezer et dans le parc environnant. 

     

     

    Au programme : 

    Accueil au Moulin du Broukay

    Balade nocturne aux saveurs liégeoises

    A la Tour

    Apéritif – Quiche paysanne

    Dans le parc

    Boudin noir - pomme – pekèt

    Potage à l’oignon

    Au Moulin

    Paupiette de volaille façon du chef – Champignons d’Eben à la crème –

    Fagots d’haricots – Pommes Duchesse –

    Baiser chocolaté sur son lit de crème anglaise et chantilly – Café

    Ambiance musicale assurée par Gennaro et sa guitare

    Paf : 22 €

     

    Renseignements et inscriptions avant le 18 octobre 2011 :

    La Tour : 04/286 92 79

    Corry : 0499/21 38 75 - Moulin : 04/286 92 70

    eben-ezer@cybernet.be

    Pour que la réservation soit effective merci de verser au 068- 2205064-87

     

     

     

     

  • La Vallée du Geer s’apprête à vivre sa journée « Place aux enfants »…

    Elle se déroulera ce samedi 15 octobre…place aux enfants.jpg

    Une journée durant laquelle les enfants de la commune  ont l’occasion de découvrir le monde des adultes ; les activités quotidiennes des commerçants, des artisans, des indépendants et de certains secteurs de services publics. Cette année, le choix proposé aux enfants ne faillira pas à la règle et se voudra encore une fois diversifié, éclectique et copieux.

    Lire la suite

  • Les 7, 8 et 9 octobre, la jeunesse St Georges de Glons fêtait ses 30 ans d'existence !

     

    cramignon anciens14 octobre 2011.jpgUne sélection de photos à découvrir dans l'album..!

    Nous remercions la Jeunesse St Georges pour les photographies. Un merci tout particulier à Chloé.

     

     

     

  • A Glons, la SNCB n’y va pas avec le dos de la cuillère : les travaux de déboisement ont commencé…

    Depuis ce début octobre, les abords de certaines voies ferrées du quartier de la petite gare de Glons font l’objet de travaux de déboisement. On aurait pu s’attendre à des travaux d’élagages, fussent-ils importants et, en tout état de cause, beaucoup de glontois les auraient préférés au déboisement radical, mais il n’en est rien. Un déboisement, c’est un déboisement. Et le mot est pris au pied de la lettre.

    Déboisement4.jpg

    Alors, l’opération « Rasibus » a commencé (Si vous me permettez l’expression parlant de train car « rasitrain », cela ne veut rien dire).

    Visiblement, rien de résiste aux machines ni aux ordres car après le passage des engins, une vision apocalyptique s’offre aux promeneurs. Du chef de l’entreprise à laquelle ces travaux ont été confiés, aucune distinction n’est faite entre un arbre âgé de 30 ans et un jeune plant voire un arbrisseau. Tout y passe.

     

    Nous ne doutons pas que ce type de travaux d’élagage ou de déboisement s’imposent régulièrement, sécurité du rail oblige, celle des usagers aussi, mais, c’est l’ampleur des zones dont l’opération « rasibus « fait l’objet qui elle est, somme toute, assez étonnante, voire consternante.  Ce sont des coins entiers du village auxquels la végétation leur conférait un caractère agreste et bucolique qui se voient ainsi complètement défigurés. Place aux briques et au béton même si les voies sont, de l’autre côté de la butte, en contrebas et à cinquante mètre de là… Et donc, ces travaux plus proches de la définition d’assainissement que de celle d’élagage de bois remettent en question la  promotion d’une ruralité avec toutes les notions d’accueil que sa gestion implique. Y compris la préservation de sa végétation. La question même qu’il ne faut jamais se poser. Ni poser à quelqu’un. Dans ce domaine, la SNCB a carte blanche.  De toute façon, elle est propriétaire des terrains.

    A moins que quelqu’un nous dise qu’il y aurait peut-être moyen de discuter. De revoir la question dans dix ans. Si jamais quelque arbrisseau, rescapé du carnage, aurait poussé.

    Glons possède des zones classées Natura 2000 

    Et donc, nous avons jeté un coup d’œil sur la carte de localisation où s’effectuent les travaux par la SNCB. Bingo : la zone en question n’est pas reprise sur la carte des zones « protégées ». L’opération « Rasibus » est donc bien tolérée. Mais, avouez que c’est tout de même… bizarre. Certains parleront de situation indigeste. Biscornue.

    Carte zone natura 2000.png

    Parlant de jeune plant, au mois de novembre de chaque année, la commune de Bassenge participe à la journée de l’arbre. Ce sera encore le cas cette année. Lors de cette journée de l’arbre la population, sera sensibilisée à la nécessité de protéger la nature, de la respecter. A Bassenge, la journée de l’arbre, c’est aussi une distribution gratuite de jeunes plants à la population. Le but comme le slogan de la journée: il faut planter un arbre pour préparer l’avenir !

    En tout cas, c’est ce qu’on nous dit et nous répète.

    Ne devrait-on le dire parfois aussi aux responsables de la SNCB.. ?

    Déboisement3.jpg


  • Aldi Bassenge : une tentative de vol a échoué...

    « Une tentative de vol a échoué ce matin, à l’ALDI de Bassenge. Les deux voleurs voulaient passer par le toit pour entrer dans le magasin. Ils ont été mis en fuite par le gérant. Ils se sont évanouis dans la nature. La police de la Basse-Meuse mène actuellement des recherches. Les deux voleurs avaient tenté de pénétrer dans le magasin par le toit, sans doute afin d’attendre l’arrivée du patron et de ses employés. Mais le gérant les a repérés et a réussi à les mettre en fuite. Ils n’ont, pour l’instant, pas été arrêtés ». Voici ce que l’on pouvait lire sur le site du journal La Meuse de ce matin.

    Voulant en savoir un peu plus, nous nous sommes rendus sur place ce lundi à 11hoo. Tandis que Monsieur Leclercq, responsable de la Direction d’Aldi, se refusait à tout autre commentaire, nous avons cependant constaté d’importants dégâts à l’un des trois sas du plafond présents à l’intérieur du magasin. Déboulonnée, une grille de protection pend dans le vide… Il nous a été interdit de photographier. Ces sas, qui sont surmontés de coupoles translucides, sont destinés à apporter un flux important de lumière dans le magasin.

    A l’extérieur, dans petite une zone d’herbes sauvages à l’arrière du bâtiment, une partie proche du mur est couchée. A deux mètres en recul, une autre zone l’est aussi. Tout porte donc à croire que ce soit une échelle de corde qui aurait été utilisée pour permettre aux voleurs d’accéder au toit plat. Sur le parking, nos questions adressées à deux vendeuses sont restées sans réponse, le mutisme leur étant imposé par la Direction.

     

     

     

    aldi3.jpg

    aldi3.jpg

    aldi1.jpg

    aldi1.jpg

     

    aldi2.jpg 

     

    aldi2.jpg

     

  • Opération " Fureur de lire à Bassenge " les 14, 15 et 16 octobre : un programme qui va faire fureur..!

    centre culturel photo nuit.jpgCette année, la « Fureur de lire »,  campagne de la Communauté française en faveur de la Lecture publique, fête ses 20 ans... !

    Aussi, afin de célébrer cet anniversaire en toute convivialité, la Bibliothèque publique de Glons a décidé de vous proposer différentes manifestations qui prendront place tout au long du week-end des 14, 15 et 16 octobre. Si elles s’adressent à toutes et à tous, ces différentes activités et manifestations retiendront également l’attention de toutes les générations...  

    Avant de présenter le programme que la Bibliothèque publique de Glons vous a concocté, il est peut être bon de rappeler, à l’occasion de cette date anniversaire de l’opération «  La Fureur de lire », que depuis de nombreuses années la Bibliothèque publique de Glons (commune de Bassenge) présente, avec ses partenaires, des événements culturels tout aussi diversifiés que conviviaux : de nombreuses expositions, des spectacles, des hommages rendus avec des expositions couplées comme celle consacrée au poète et artiste Christian Dotremont, à l’écrivain Conrad Detrez de Roclenge , à la Littérature contemporaine néerlandaise de Belgique, à des artistes locaux, au monde du cirque ou encore diverses rencontres dans des domaines culturels variés, comme celle qui permit de découvrir le poète William Cliff, une artiste congolaise, une poétesse sans oublier les différents spectacles originaux qui furent présentés.

    Le programme de La Fureur de Lire 2011 à Bassenge

    Le vendredi 14 octobre dès 19h30 :

    Ouverture officielle de la Fureur de lire à Bassenge et vernissage de l’exposition «  Un rêve habité » (œuvres graphiques d’artistes confirmés)

    Ensuite, présentation de la plaquette «  Les grottes carrières du Mergelland » le nouvel ouvrage d’Eugène Devue .

    Le samedi 15 octobre de 14 à 18 heures :

    L’Exposition « Un rêve habité », présentera des œuvres graphiques signées d’artistes confirmés comme Alechinsky, Schuiten, Lalanne… qui ont été prêtées par le Centre de la Gravure de La Louvière.

    Côté ludique, tout en découvrant les cimaises, le public pourra participer à un concours sur et autour de l’exposition d’œuvres graphiques. Les lauréats du concours pourront gagner des chèques livres.

    Durant l’après-midi, l’exposition organisée par la Bibliothèque accueillera, comme chaque année avec le même enthousiasme et la même qualité d’accompagnement, un groupe d’enfants dans le cadre de l’opération « Place aux enfants » menée annuellement par l’échevinat de la jeunesse de Bassenge. Le thème 2011 : « Goûts et saveurs ». Tout un programme..!

    Toujours le samedi 15, mais en soirée et dès 19h30 dans le cadre du « Kiosque des écrivains », une rencontre conviviale vous est proposée avec Geert van Istendael, poète, romancier, essayiste, traducteur et ancien journaliste qui est aussi l’auteur de l’essai « Le Labyrinthe belge ».

    Le dimanche 16 octobre de 11.00 à 18.00 heures,  l’exposition « Le rêve habité » sera également accessible.

    L’entrée à toutes les activités et manifestations est gratuite.

    Pour tout renseignement complémentaire : Tf/Fax de la Bibliothèque de Glons : 042865872 bib.st.victor@skynet.be www.glons.be

    Les Partenaires : l’Asbl culturelle Reflets, le Syndicat d’Initiative de Bassenge, la Commune de Bassenge, des Amis bénévoles. 

    centre culturel photo nuit.jpg


     

     

     

     

     

  • Les animateurs(trices) de la ludothèque MIKADO vous invitent à un petit-déjeuner

    Mikado, glons, animations, ludothèque, enfants, jeux parents enfantsHistoire de mieux faire connaissance, les animateurs(trices) de la ludothèque -  espace de jeux " MIKADO " vous invitent, en toute convivialité, à leur petit-déjeuner le DIMANCHE 23 OCTOBRE de 9hoo à 11hoo.

    Adultes : 5 euros - Enfants à partir de 6 ans : 2,50 euros - et pour les moins de 6 ans : gratuit. Tous les renseignements peuvent être obtenus auprès de Pascale Courard au 0499.572572 

    MIKADO est situé rue St Pierre, 8 à 4690 Glons à côté du Centre Culturel et de la Bibliothèque St Victor.