Google Analytics Alternative

Bassenge et Oupeye - Mobilité douce. Une liaison douce entre Houtain et Bassenge

mobilité douce oupeye.jpgVia l’ancienne voie vicinale

Photo de gauche à droite : Christian Bragard, échevin et Serge Fillot, bourgmestre d'Oupeye.

La Basse-Meuse attire de nombreux cyclistes. Malheureusement, ils doivent régulièrement s'adonner à leur passion sur des voiries inadaptées, où il n'y a aucune place pour eux. C'est le cas entre Houtain et Bassenge. Mais un projet de nouvelle piste cyclo-pédestre pourrait enfin leur permettre de relier les deux communes en toute sécurité.
Chaque jour, mais surtout le week-end, des dizaines de cyclistes relient Houtain à Bassenge.
Mais actuellement, peu de chemins s'offrent à eux pour rejoindre les deux villages. Le plus sécurisant est d'emprunter la rue de Roclenge à Houtain pour rejoindre la Chavée Arecht à Roclenge. Une route bétonnée qui passe à travers champs mais qui a un inconvénient de taille. Si la prendre dans le sens Houtain-Roclenge ne pose aucun problème, dans l'autre sens, le cycliste devra affronter une côte de 15% ! Autant dire que même à pied, c'est plutôt physique. Ce qui décourage nombre d'entre eux qui optent alors pour l’autre chemin: la rue de l'Etat.
Mais ici, c’est à leurs risques et périls. Car il n'y a aucun accotement ni aucune piste cyclable à cet endroit et la circulation y est dense.
Voulant favoriser les modes doux, Oupeye a donc planché sur une autre solution : créer une nouvelle voie cyclo-pédestre en utilisant l'assiette d'un ancien chemin vicinal. « Celui-ci part du fond de la rue de Wonck pour rejoindre la rue du Bâton blanc à Bassenge, explique Serge Fillot, bourgmestre d’Oupeye.
« Notre idée est donc de bétonner ces 950 m pour en faire une voie cyclo-pédestre de 2,4 à 3 m de large. Ici la pente ne serait plus que de 9%. C’est un beau projet qui renforcera le maillage entre les RAVeL et ainsi pouvoir rejoindre d’un côté, Eben, Maastricht ou Tongres. Et de l’autre Fexhe-Slins, Rocourt et Ans ».
Un projet qui serait en partie financé par les deux communes.
L'article complet en suivant ce lien :
https://journal.lameuse.be/?_ga=2.249169607.1761146915.1598603980-927525259.1588866424#Sudpresse/web,2020-08-29,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-08-29,BASSE-MEUSE,1|9

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel