Google Analytics Alternative

  • Bassenge - Musique. Coup de projecteur sur le groupe Labc-LABAL Collectif. Il se produit en concert demain (+ clip vidéo tourné à Bassenge)

    labc labal collectif.jpgC'est un groupe au grand complet qui va se produire sur scène ce vendredi 7 août.
    Composé en majeure partie de musiciens de Bassenge, où d'ailleurs se tiennent ses répétitions, le groupe se distingue certainement par les différentes influences que chacun d'entre eux apportent au rap.
    C'est ainsi que leur répertoire est un mélange de "Rap et de Rock" auquel il faut ajouter une touche de "Punk'n Roll" et pour relever l'ensemble, s'il le fallait encore, une bonne dose de batterie pour bien assaisonner le tout.
    Ça va groover...


    Le nouveau clip vidéo du groupe a été tourné à Bassenge !

    Bref historique du groupe "LaBC - LABAL Collectif"


    Après la dissolution de leur groupe de Rap'n Roll « Carton2 feat. Labal » en 2017, François Detaille (dit Mr Franchès) et Cédric Labalue (dit Labal) ont décidé de ne pas en rester là. Ils décident alors de continuer leur collaboration et élaborent un nouveau projet tout en gardant la même essence musicale: ce mélange de rap et de rock.
    Fort de 5 street-albums rap en solo, pour tant jamais défendus sur scène, Labal avait matières à proposer. Franchès a immédiatement pris les choses en main et a recomposé certaines des "instrumentales" avec sa touche rock et ce, à l'aide de sa guitare et de sa boite à rythme.
    Un bassiste et saxophoniste, du nom d'Alexis Buquet (dit Alex) membre du groupe « Kings of dogs », rejoint rapidement ce duo pour y apporter ses influences punk'n roll.
    « LABAL Collectif » voit le jour !
    Pour défendre scéniquement ce projet, Labal fait appel à son ami chanteur Nicolas Jacobs (dit Niko) pour l'appuyer sur scène. Très vite Niko écrit ses propres couplets et devient membre à part entière du collectif début 2018.
    Le groupe se doit alors d'ajuster son blase : « LaBC » !
    Après quelques mois de répétitions intensives, ils montent enfin sur scène pour défendre leur projet. Une dizaine de scènes plus tard, la même remarque revient sans cesse : « Ça manque de gras ! »
    Force est de constater que le looper ne soutient plus assez ce groupe débordant d'énergie !
    En juin 2019, ils décident d'intégrer une session drum. C'est d'abord Marc Partoune (dit Papy-Rap) membre du groupe de rock « Bad Habbits » qui les rejoint avec sa batterie acoustique suivi de près par Aurélien Angillis (dit Aurélien), académicien en section batterie, avec son cajon.
    La formation est au complet et...
    Ça va groover !!
    Le groupe possède une page Facebook "Labc - Labal collectif", une page musique "https://mycourtcircuit.be/labal-collectif", une page soundcloud "https://soundcloud.com/user-680095297" une chaîne Youtube et 2 chansons sont sur Spotify, Deezer,...
    Le groupe devait être en concert un peu partout en Belgique cette saison, mais suite au confinement, tout à été annulé.
    Labal explique : " Nous venons de répondre par la positive à un concert ce 7 août, car il respecte les conditions du Conseil national de sécurité, plus d'info bientôt sur notre page Facebook. Or nous allons principalement profiter de cette période d’accalmie pour préparer et enregistrer notre deuxième album..."

    Rendez-vous est donc donné ce vendredi pour le concert.

    Roger Wauters

  • 40.000 personnes sans électricité - Bassenge impacté. Mercredi, un incendie s’est déclaré à la sous-station électrique Malvoie à Herstal

    incendie électricité herstal.jpgUn incendie, suivi d’une explosion, s’est déclaré, mercredi vers 6heures, dans une sous-station électrique située rue Malvoie à Herstal, ont indiqué, mercredi, les pompiers de Liège. Aucun blessé n’est à déplorer mais les dégâts sont importants puisque « tout a brûlé », selon les pompiers. Plus de 40.000 personnes installées à Herstal, Bassenge, Oupeye et Juprelle ont été privées d’électricité mercredi matin.
    La sous-station électrique « Malvoie » à Herstal a donc été largement endommagée par les flammes. Elle est gérée par Elia et Resa. La première société y injecte l’énergie haute tension alors que la seconde la transforme en électricité moyenne tension pour qu’elle puisse être injectée dans les foyers. L’incendie est survenu dans la partie Resa de l’installation, un site hyper-sécurisé interdit au public. « Elia a été prévenue du problème et a bloqué tout le système, le temps que Resa solutionne le problème », soulignait Lætitia Naklicki, porte-parole de Resa. « Cela a pris quelques heures car, après l’incendie, nos services ont été obligés de tout nettoyer car la suie s’était déposée sur les connexions et si nous avions relancé le système, nous aurions risqué un second incendie. »
    À la suite du sinistre, plusieurs dizaines de milliers d’habitants de Herstal, Oupeye, Juprelle et Bassenge ont été privés d’électricité. « Mercredi, sur le coup de 11 heures, la situation avait déjà retrouvé son cours quasi normal », ajoutait la porte-parole. Mercredi, en fin de journée, l’origine du sinistre n’était toujours pas connue même si l’accident ne fait aucun doute. L'article complet dans votre journal La Meuse de ce jeudi 6 août 2020.