Google Analytics Alternative

  • Basse-Meuse/Bassenge/Mobilité. L’A601 sera finalement réhabilitée. Le rôle joué par le chef de groupe PS Christopher Sortino a été déterminant

    a601.jpgNouveau rebondissement dans ce qu’on peut appeler la saga de l’A601. Le projet est finalement inscrit dans la nouvelle mouture du plan infrastructures. Un incroyable retournement de situation qui s’est joué en coulisses.
    Ce jeudi, le gouvernement wallon vient d’adopter la nouvelle mouture de son plan infrastructures. Et bonne nouvelle pour la mobilité en Basse-Meuse, l’A601 sera finalement réhabilitée pour près de six millions d’euros !
    En coulisses, les négociations sont en effet allées bon train pour faire rouvrir cette portion d'autoroute de 5 km. Car, en parallèle, c’est tout le plan infrastructures qui a été remis sur le métier. Et deux socialistes liégeois ont joué un rôle important pour qu’y soit finalement inscrite la réhabilitation de l’A601 : Christie Morreale, ministre socialiste liégeoise siégeant au gouvernement wallon et nouveau poids lourd de la fédération liégeoise du PS, et Christopher Sortino, chef de groupe PS à Bassenge. « Il me revient que d’autres projets étaient envisagés pour reconvertir l’A601. Il était notamment question de projets de mobilité douce. Or, en toute sincérité, je savais que cela n’intéressait pas les habitants de Bassenge et de la Basse-Meuse », explique Christopher Sortino « Ce que ces derniers voulaient, c’était de pouvoir utiliser cette autoroute avec leur voiture pour rejoindre Herstal, tout simplement. La demande était concrète. La réponse attendue devait l’être tout autant. J’ai donc milité dans ce sens. Le compromis qui a été trouvé est la réouverture à une bande. C’est tout simplement une énorme victoire pour Bassenge et pour la Basse-Meuse : il ne faut pas bouder son plaisir. »


    L'article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce vendredi 10 juillet 2020