Google Analytics Alternative

A la demande des communes. La 5G suspendue en plusieurs endroits

logo bassenge sudinfo page facebook.pngProximus avait déployé sa 5G « light » dans 30 communes du pays. Plusieurs d’entre elles, situées en région wallonne, ont cependant demandé à l’opérateur de suspendre l’activation de la technologie sur leur territoire, ce qui a été exécuté. Dans le sud du pays, les zones de couverture sont donc aujourd’hui beaucoup moins nombreuses. Parmi les zones actuelles, on en retrouve notamment une à Frasnes-lez-Anvaing, à Mons, au nord-est de Charleroi, à Wavre, Eupen et Bastogne. Dans la province de Namur, toutes les zones ont disparu.

« Cette suspension temporaire nous permettra d’échanger de façon constructive avec la région wallonne et les communes qui nous l’ont demandé sur ce que peut apporter la 5G et partager des informations rassurantes concernant les aspects de la santé et environnementaux de cette nouvelle technologie », précise le porte-parole de Proximus, Haroun Fenaux.

L’article complet en suivant ce lien ou dans votre journal La Meuse papier de ce jour :

https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.160366132.863420242.1587990008-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-04-29,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-04-29,BASSE-MEUSE,1|16

Commentaires

  • " sur ce que peut apporter la 5G et partager des informations rassurantes concernant les aspects de la santé et environnementaux de cette nouvelle technologie »

    ben tiens, tu m'étonnes qu'ils nous parlent des dangers possibles.

Les commentaires sont fermés.