Google Analytics Alternative

  • Mobilité – Politique. « Comptez les camions sur les petites routes » : Bassenge espère encore la réouverture de l'A601

    autoroute vottem a601.pngSuite à la volonté du gouvernement wallon de ne pas réhabiliter l'A601, les communes se mobilisent. Jeudi dernier, le conseil communal de Bassenge, mais aussi d'Oupeye, ont voté une motion pour tenter de lui faire revoir sa position. 

    Depuis 2014, Bassenge et Oupeye, et dans une moindre mesure Juprelle et Herstal, ont vu augmenter considérablement le nombre de camions sur ses routes. Ici, la raison est double.

    Il y a d'abord la taxe kilométrique sur les camions. Par souci d'économie, de nombreux poids lourds empruntent des nationales. Mais surtout, depuis fin 2014, l'A601 est fermée à la circulation. Et avec les embouteillages quasi quotidiens que connaît l'E40 entre Vottem et Loncin, les camions qui doivent rejoindre l'E313 traversent les villages pour remonter sur cette autoroute à Boirs.

    Alors, lorsqu'en 2018, l'ancien gouvernement wallon a annoncé que cette bretelle d'autoroute allait être réhabilitée, les communes concernées ont été les premières à s'en réjouir.

    Sauf que, depuis, le nouveau gouvernement a décidé d'abandonner ce projet, suscitant la colère de Bassenge et Oupeye.

    Et ces dernières se mobilisent pour tenter de lui faire changer d'avis. Jeudi, le conseil communal de Bassenge a voté une motion à l'unanimité. Motion co-écrite avec le parti Ecolo de la commune, ce qui n'est pas anodin puisque c'est un ministre Ecolo, Philippe Henry, qui porte ce dossier.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce lundi 3 février 2020

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.152039932.419697391.1580726994-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2020-02-03,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2020-02-03,BASSE-MEUSE,1|8