Google Analytics Alternative

Bassenge. La tour d’Eben-Ezer en passe d’être classée

Dominant la vallée du Geer, la tour d’Eben-Ezer est certainement le lieu le plus emblématique et connu de Bassenge. Construite par le tailleur de pierre Robert Garcet durant plus de trente ans, elle a été achevée en 1965.

D’une hauteur de trente mètres, elle est construite en moellons de silex. Elle est surplombée de quatre statues, les chérubins de l’apocalypse, qui impressionnent toujours les visiteurs, surtout les plus jeunes.

Chaque année, ce sont ainsi plus de 20.000 visiteurs qui viennent la visiter, dont une majorité venant de l’étranger. Et ce lieu hautement original et emblématique fait l’objet d’une procédure de classement. Dans son arrêt, nécessaire à l’entame de la procédure, le ministre du Patrimoine de l’époque, René Colin, soulignait ainsi l’intérêt architectural et la notoriété internationale du site. La tour constitue aussi un témoignage unique en son genre, du moins en Europe, de l’architecture populaire du 20ème siècle. Il s’agit également d’un lieu de mémoire, sans équivalent en Wallonie, du mouvement pacifiste et humaniste auquel se rattachait Robert Garcet. C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres encore que la procédure de classement a été lancée et qu’une enquête publique est en cours jusqu’au 16 janvier. Ce classement c’est la famille Garcet qui l’a demandé, dès 2007, soit près de six ans après le décès de son auteur.

L’article complet avec les déclarations de la Bourgmestre de Bassenge dans votre journal La Meuse de ce vendredi 10 janvier 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel