Google Analytics Alternative

Environnement Bassenge. Vente du site « Sur Heez » à Wonck : complément d’information

wonck carrière de Heez.pngEn début de cette semaine nous avons publié sur ce blog un article qui avait trait à mise en vente par la commune du site dit « Sur Heez » à Wonck. Il demande un complément d’information dans la mesure où deux intervenants ont fait des déclarations qui apportent un éclairage sur le sujet.

La Bourgmestre Valérie Hiance

« On veut respecter la nature. Il y a effectivement une ASBL qui fait de la réinsertion qui est intéressée par le rachat. Si elle y développe un projet social qui permettrait de réguler la pratique du motocross tout en préservant une grande partie du site, c’est à réfléchir. Mais d’abord, nous avons rencontré différents partenaires comme Natagora et la DNF. J’attends leur retour pour voir quels genres de projets pourraient y être faits, dans le respect de l’environnement. Ça sera ensuite intégré dans les conditions de vente. Je veux qu’elle soit bien balisée, parce qu’il est évident que je n’ai pas envie qu’on y fasse n’importe quoi. D’ailleurs, si la Région est prête à s’investir et à s’occuper de la gestion et de l’entretien du site, je suis prête à annuler la vente. »

Francis Krauth de l’asbl Rosa Canina

« Notre démarche est avant tout de faire savoir aux gens que ce site est en vente pour qu'éventuellement, la population puisse l'acheter ensemble. Il s'agit d'un site à la biodiversité exceptionnelle, en partie classé Natura 2000. Mais d'après les échos que l'on a, un promoteur enduro serait intéressé de le racheter et la commune ne serait pas contre. »

Mais Francis Krauth est prêt à s'investir pour préserver l'endroit. « Quand je vois l'engouement que la publication suscite, je pense qu'on pourrait peut-être parvenir à créer une sorte de coopérative pour racheter le site, comme ça s'est fait à Esneux. » Francis Krauth attend donc de la commune qu'elle communique rapidement sur l'organisation de la vente « pour qu'on ait toutes les chances d'avoir le temps de mobiliser les gens et de faire un appel aux dons. Avec la volonté d'ensuite faire de ce lieu une réserve naturelle, gérée par les citoyens. » (Source La Meuse)

Les commentaires sont fermés.