Google Analytics Alternative

  • Bassenge – Environnement. La carrière de Heez mise en vente fin janvier

    Inexploitée depuis longtemps, la carrière de Heez revient, épisodiquement, sur le devant de l'actualité bassengeoise. En cause, des projets qui, jusqu'ici, ont toujours suscité la polémique. Et cette fois, c'est sa vente prochaine qui inquiète. Il faut dire qu'avec le temps, un biotope riche et varié s'y est développé et que des espèces protégées y ont trouvé refuge.

    Mais si la faune et la flore s'y plaisent bien, c'est également le cas des pratiquants de motocross. Quand il fait beau, les nombreuses bosses du site font la joie des deux roues qui transforment l'endroit en terrain de motocross. Une pratique qui se fait dans la plus grande illégalité. En plus des deux roues, l'endroit est aussi le paradis des pollueurs qui, régulièrement, viennent y abandonner leurs déchets. Préservation de la nature, pratique illégale du motocross et dépôts sauvages ne font évidemment pas bon ménage.

    En grande partie propriété communale et dans l'impossibilité d'en assurer une bonne gestion, les autorités locales ont donc décidé de mettre en vente leurs parcelles, soit une superficie de 20 hectares, pour minimum 131.000 euros. Une prochaine vente publique qui inquiète les amoureux de la nature. Ceux-ci craignent que le site ne soit racheté par un promoteur enduro et qu'il le transforme en terrain permanent de motocross.

    Depuis quelques jours, l'asbl Rosa Canina a donc pris les choses en main. Déjà fort active dans la préservation de l’environnement, l'asbl s'occupe de l'écopâturage de la Montagne Saint-Pierre. Via une publication Facebook, elle tente de sensibiliser et mobiliser les gens.

    Pour participer à cette mobilisation, rendez-vous sur la page Facebook de Rosa Canina

    https://www.facebook.com/rosa.canina.7902

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce jour :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.169496929.1919226779.1575278481-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-12-09,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-12-09,BASSE-MEUSE,1|12