Google Analytics Alternative

  • A proximité. Heure-le-Romain : la carrière du Boyou futur espace naturel didactique

    carrière heure le romain.jpgLe site connaît des problèmes d’insécurité

    L’ancienne carrière du Boyou va être prochainement réhabilitée. Et la très bonne nouvelle c’est qu’elle va être rendue à la nature et aux promeneurs puisque l’objectif est d’en faire une zone naturelle, avec des espaces didactiques pour découvrir sa riche biodiversité. 

     « Mais l’endroit est aussi devenu très dangereux, explique Mathieu Scheen, du bureau d’étude Scheen-Lecoq. Il y a des falaises de 40 m de haut qui, avec le temps et l’érosion, sont devenues friables. Il y a donc des risques d’effondrement. Or, en plus des dépôts sauvages, il y a des jeunes qui viennent y faire du mountainbike. » Sa réhabilitation devient donc nécessaire.

    Avec Natagora

    Et si l’endroit de 10 hectares est une propriété privée, il sera bientôt ouvert à tous. Promeneurs et passionnés pourront venir y découvrir la richesse de sa faune et de sa flore, reconnue par la Région wallonne. Crapauds calamites et hirondelles des rivages ont d’ailleurs investi les lieux. Une richesse qui va être préservée et mise en avant dans le cadre du projet de réhabilitation. « Il y aura des mares pour les batraciens et des zones sèches, poursuit l’auteur de projet. On ne touchera pas à certaines falaises où les hirondelles ont fait leurs nids que l’on pourra d’ailleurs voir depuis des observatoires. Il y aura également des vergers sauvages, des bancs pour pique-niquer et des jeux en bois pour les enfants. On aménagera également des cheminements pour que les promeneurs puissent découvrir cette vraie biodiversité. Le tout sera fait en collaboration avec Natagora. »

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce jeudi 5  décembre 2019

    https://journal.sudinfo.be/journal.php?_ga=2.197203055.1919226779.1575278481-1444590501.1450255007#Sudpresse/web,2019-12-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-12-05,BASSE-MEUSE,1|11

    A oupeye, la gravière Brock, un bon exemple

    À Oupeye, il existe déjà un ancien site carrier qui a été entièrement réhabilité pour en faire une zone de promenade de grand intérêt. Il s’agit de la Gravière Brock. « Et inévitablement, lorsque l’on pense à la réhabilitation de la carrière du Boyou, on ne peut pas s’empêcher de penser à la gravière, confirme Serge Fillot, bourgmestre d’Oupeye. « Et c’est clairement ce que nous souhaitons faire avec la carrière du Boyou. Rendre l’endroit à la population pour qu’elle puisse profiter de son biotope et de son écosystème.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse de ce jeudi 5  décembre 2019

  • La photo du jour. Par ce temps froid, pensez à nourrir les petits oiseaux…

    Photo prise à Juprelle dans le jardin de Mme Grégoire qui les chouchoute.