Google Analytics Alternative

Fruiticulture - Basse-Meuse. La Chine, un objectif-clé pour les poires liégeoises. Les "Conférence" de Glons partent vers la Chine

Les poires « Conférence » produites notamment en province de Liège (Basse-Meuse, Hesbaye, Pays de Herve) connaissent un succès phénoménal en Chine. Chaque année, les quantités exportées vers l’Empire du Milieu augmentent. Un marché immense sur lequel le secteur mise énormément. La poire a d’ailleurs été mise à l’honneur à l’occasion de la mission économique et princière qui se déroule actuellement dans le pays.

Réaction.  « Si tous les Chinois mangeaient une poire » 

Fruiticulteur à Warsage (Dalhem), Xavier Laduron accueille bien évidemment avec enthousiasme ce marché chinois. Même si l'enthousiasme n'est pas débordant. « Ça fait une petite quinzaine d'années qu'on a commencé à vendre en Chine. Et c'est vrai que c'est un marché en pleine croissance. Mais en Chine, ils sont un milliard et demi. Si chacun pouvait manger une poire, ça serait mieux pour nous. Parce que les 5 à 6.000 tonnes qui sont vendues chaque année là-bas, ça reste des quantités très faibles par rapport à ce que nous produisons. Avec mon confrère Philippe Hustin (Glons), à nous deux, nous pouvons livrer la moitié de cette quantité.

L’article complet à lire en suivant ce lien :

https://www.lameuse.be/475448/article/2019-11-19/la-chine-un-objectif-cle-pour-les-poires-liegeoises

Commentaires

  • « Si tous les Chinois mangeaient une poire » : et bien cela ferait encore plus de gaz à effet de serre pour les transporter, mais cela, apparemment beaucoup ne semblent guère s'en soucier.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel